Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Marie-Julie Jahenny - Rome et les Papes dans sa Mission et dans ses Extases

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marie-Julie Jahenny - Rome et les Papes dans sa Mission et dans ses Extases

Message par Her le Sam 15 Jan - 17:38

L'Abbé Henri-Pierre BOURCIER - MARIE-JULIE Jahenny, Une vie mystique

LA PAPAUTE : Révélations de Marie-Julie JAHENNY

La longue fidélité des souverains pontifes à la Fraudais est affirmée par le ciel, dans les extases de Marie-Julie. L'attachement de Marie-Julie à sa triple mission lui fait rencontrer le lien de la foi en la personne de chaque pontife romain, avec l'Eglise et la France.

Au cours de ses extases, Marie-Julie voit tour à tour des successions de papes en prière. Elle les voit tous confiant l'Eglise à la Mère de jésus, l'Immaculée, et à saint Joseph. Durant une extase, elle sera visitée par Sa Sainteté le pape Pie IX. Elle recevra communication de la mort de chaque pape et elle l'annoncera. Elle aura connaissance de la création de chaque pape, de Léon XIII et Jean-Paul II, et de son successeur.

Elle recevra leurs envoyés en délégation : le cardinal Rampolla, les pères Vanutelli, Le Cormier, Semenenko, Daurelle, Gaspard Lefèbvre, et le plus célèbre, le cardinal Pacelli.

Extase du 6 février 1906
Durant cette extase, elle confirme sa vision fréquente des papes en prière. Elle évoque la rage de Satan contre les consacrés et surtout contres les papes. Notre-Dame lui découvre la prédilection qu'elle porte au Vicaire de son divin Fils. En plusieurs extases, Marie-Julie s'est entretenue avec le pape Pie IX qui lui a annoncé les futures épreuves de l'Eglise.

Le pape Léon XIII écrivit trois lettres manuscrites à Mgr Lecoq, évêque de Nantes, successeur de Mgr Félix Fournier, le priant de rendre à Marie-Julie le bénéfice des sacrements.

Révélations faites à Marie-Julie sur les souverains pontifes
À la mort de Léon XIII, en 1903, Marie-Julie trace le portrait du prochain pontife, quelques jours avant son élection. Le pape Pie X mourut quelques semaines après la déclaration de guerre de 1914. Voici ce qu'en dit la Sainte Vierge Marie, en l'extase de Marie-Julie JAHENNY, au début de septembre :
"Pour que la Justice soit complète, il fallait que l'âme de Sa Sainteté Pie X soit si belle en vertus et en justice, qu'elle puisse occuper la place préparée. Il n'y a plus de gouverneur que le divin Coeur... C'est la douleur pour ses enfants qui a brisé le lien de sa belle âme. Car il y avait l'amour paternel et maternel dans cette grande âme du pape Pie X. Le coup de la Justice a tué son faible corps pour donner ce bel espoir à sa grande âme qui a tant souffert. Il a souffert toutes sortes de maux. C'était une âme martyre, fondue dans la bonté, priant et pleurant avec vous."

Rapprochez ce premier texte ayant trait à la vie de saint Pie X après sa mort, à cet autre texte contenant l'annonce de son pontificat avant son élection : "Le cardinal Adriatique Joseph Sarto, patriarche de Venise, est l'élu de Dieu. Son règne sera celui du Christ. Il sera saint et sanctifiera. Il remettra tout en ordre dans le Christ. Son rège : orage et prière. Il ne durera pas bien longtemps et portera le nom de Pie."

Le Lien de la foi
Le 12 octobre 1915, Marie-Julie voit Sa Sainteté le pape Benoît XV pleurant sur les terribles malheurs de la guerre que Satan ne sait que jeter sur sa grande âme qui aspire tant à la paix et qui souffre de tant de vies brisées et de sang répandu.

Le 15 mai 1924, Marie-Julie voit Sa Sainteté le pape Pie XI. Elle dit à la Sainte Vierge : "Bonne Mère, prier pour le Lien sacré de la foi ! Donnez au Saint-Père la force où les ennemis de Jésus semblent porter leur regard, leur fureur et leur méchanceté."

La fidélité de dix papes à la Fraudais
C'est ce pape qui délèguera son Secrétaire d'état - comme l'avait déjà fait le pape Léon XIII envoyant le cardinal Rampolla à la Fraudais. C'est en 1937 que Pie XI envoya à la Fraudais le cardinal Pacelli, futur pape Pie XII. Il s'y entretiendra trois grandes heures avec Marie-Julie. Déjà auparavant, le 16 juillet 1932, Pie XI avait envoyé un premier délégué à la Fraudais en la personne de Dom Gaspard Lefèbvre. Pie XII fait état du contenu des extases de Marie-Julie. Il y entretenait son esprit prophétique qu'il traduisait volontiers dans ses discours et ses messages. Le secret de Fatima qu'il conserva dans ses archives personnelles lui confirmera d'ailleurs le message de la Fraudais.
Le pape Jean XXIII, qui détenait dans ses archives personnelles les extases de Marie-Julie, a pu les confronter avec le message de Fatima, au Portugal ; ainsi d'ailleurs que Jean-Paul 1er.

Il va sans dire que Jean Paul II conserve lui aussi un dossier des extases de Marie-Julie. Il a introduit comme assesseur au Saint-Office Mgr Emile Marcus. Notre évêque a confié aux gardiens des Archives diocésaines la mise en ordre des écrits de Marie-Julie. C'est ainsi qu'il s'est enquis des livres paroissiaux de Blain et du Pin. Formons voeux et prières pour que se réalise un jour la prophétie suivante : "Un jour, mon serviteur demandera à mon Eglise de te mettre, toi, sur les autels, en même temps que son aïeul !". Le serviteur en question, c'est le roi Henri V de la Croix ; l'aïeul, le roi Louis XVI.

On pourrait dire presque sans risque de se tromper que les prophéties de saint Pie X et de Pie XII sont l'écho précis du contenu des extases de Marie-Julie sur le relèvement de la France et la reprise de sa mission. C'est un écho conscient et pensé, comme une assimilation de la part de ces papes. Saint Pie X recevait le contenu des extases de son Secrétaire d'état, lui-même informé ici sur place par son cousin, le père Vanutelli. Quant au futur pape Pie XII qui n'était encore que cardinal, il a tenu - d'ailleurs sur la mission expresse confiée par Pie XI - à s'entretenir personnellement avec Marie-Julie.

Il y a belle lurette que le Saint-Office s'est forgé une opinion admirative sur le fait mystique de la Fraudais puisque, de l'avis même de Mgr Fournier, Mgr Sallua lui avait déclaré que la cause de Marie-Julie était une suite de miracles tous plus éclatants les uns que les autres. Attendons donc !

Marie-Julie Jahenny vivra donc en état victimal, en vue de mériter - aux côtés de Jésus, de Marie, de Joseph et des saints - la sainteté des papes, la résurrection de l'Eglise et, pour la France, la reprise de sa mission de Fille aînée de l'Eglise.

L'incarcération du pape prisonnier
Après sa mort, le pape Pie XI viendra converser longuement avec Marie-Julie. Il lui présente l'apôtre saint Pierre qui annonce la profanation de la basilique Saint-Pierre du Vatican qui sera tachée du sang des prélats et des prêtres.
Le 27 novembre 1911, le saint pape Pie X avait prophétisé : "Sera-ce-moi, sera-ce mon successeur ? Ce qui est sûr, c'est que le pape quittera Rome et, pour sortir du Vatican, il lui faudra passer sur les cadavres de ses prêtres !" Avant de fuir et de quitter le Vatican, le Saint-Père sera fait prisonnier. L'auguste victime sera enfermée au Vatican ; elle aura du ciel un grand secours. La victime et tous ses enfants de la foi n'attendront plus qu'un miracle. Sans ce miracle, rien ne pourra se faire ; rien ne pourra entrer dans la paix profonde. Le pape prisonnier (Benoît XVI) sera traîné, meurtri et lié comme un criminel scélérat.

Extase du 9 janvier 1874
Notre-Dame : "Priez pour le souverain pontife ! Malgré la rage des mécréants, malgré tout, il triomphera. Ils n'auront jamais sa vie. Ce sera le Bon Dieu qui lui donnera une mort précieuse."

Extase du 25 août 1874
Marie-Julie (à son confesseur) : "Vendredi dernier, jésus m'a fait voir une haie d'épines haute comme le plancher (plafond) au milieu de laquelle était enfermé le pape. Notre-Seigneur en approche ; il écarte de la main les épines ; il se fraye un passage avec la main et tous deux se voient face à face. Jésus dit au Saint-Père : Mon fils bien-aimé, regarde maintenant où je m'arrête. C'est moi qui viendrai au-devant de toi. Plus loin, jésus s'arrête encore - il y avait deux bouquets de fleurs - A mesure que j'avancerai, le triomphe approchera. Le Saint-Père aura de faux amis au jour de son triomphe. D'autres, moins amis auparavant, lui porteront ce jour-là un vif intérêt et un grand dévouement. Le triomphe du souverain pontife aura lieu après celui de la France. Espérons pour bientôt le triomphe de cette pauvre France ! Jésus nous sourit. Il se presse, lui aussi. Miséricorde ! Tirez de ses chaînes le glorieux pontife ! le jour approche, je le vois. Confiance !... Je vois plus aujourd'hui que je n'ai vu pendant six mois."
Jésus : "je vais m'approcher du Saint-Père. Tu regarderas bien la haie d'épines. Le Saint-Père souffre pour nous, car nous ne prions pas assez, en France. Comme la France doit triompher la première, le pape souffre pour elle."

Extase du 26 juillet 1874
La Sainte Vierge parla de nouveau à Marie-Julie des inscriptions qu'on lirait sur son Coeur : "Marie immaculée, délivrance du Saint-Père, triomphe de la France et de l'Eglise". La Sainte Vierge trempa son doigt virginal dans le sang du Sacré-Coeur de Jésus et écrivit ces paroles au-dessus du coeur de chaire de Marie-Julie.
Marie-Julie voit le Saint-Père prosterné, de jour comme de nuit, au pied des autels. Il pleure, il prie, il est abîmé dans la douleur : "Seigneur, dit-il, votre Coeur a été transpercé d'un glaive, mais vous transpercez le mien d'un glaive non moins tranchant, car je vois les peuples que vous m'avez confiés. Je les vois s'échapper et courir sous la bannière de Satan !" Ce saint vieillard offre constamment sa vie pour les pécheurs.

MARIE-JULIE Jahenny
Une vie mystique
Henri-Pierre BOURCIER
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum