Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Maria Simma nous parle du Rosaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maria Simma nous parle du Rosaire

Message par lucienne1 le Lun 10 Déc - 22:59

LE ROSAIRE


Quel est votre sentiment sur le Rosaire?

Oh! Le Rosaire est très important! Oui! Le Rosaire a un grand pouvoir de guérison et il est une grande source de grâces, spécialement lorsqu’il est prié en famille. Satan déteste le Rosaire précisément pour cela!
La chose suivante est arrivée le 16 décembre 1964. Vous verrez dans une minute pourquoi je me souviens de la date exacte. Je suis rentrée chez moi fatiguée ce jour-là et j’ai vu que j’avais reçu une pile de lettres. Je me suis dit que j’allais les parcourir rapidement et ne répondre qu’aux plus urgentes. J’en ai choisi deux et j’ai discerné que ce qui manquait chez les deux était la récitation du Rosaire en famille, que cela dissiperait la détresse que connaissaient ces deux familles.
Je me suis donc assise et j’ai pris mon classeur avec le papier à lettres et les enveloppes. Je l’ai mis ici au centre de la table, je l’ai ouvert et j’ai sorti deux feuilles de papier et deux enveloppes. Comme je le fais d’habitude, j’ai commencé à mettre l’adresse sur les enveloppes avant d’écrire les lettres. J’ai entendu soudain un sifflement perçant et Satan se tenait là debout, sur ma droite. Il avait pris la forme d’un personnage d’environ trente ans, sombre et plutôt bel homme, et il me fixait d’un regard méchant et bouillant de haine. Je l’ai ignoré et j’ai continué à adresser mon enveloppe. Puis j’ai senti une odeur de fumée et cela m’a surprise. J’ai même regardé dans le classeur et par la fenêtre ouverte. Rien. Alors je me suis dit, « Je n’ai rien allumé aujourd’hui, ça doit venir de chez le voisin ». Puis j’ai de nouveau regardé sur ma droite et Satan avait pris les deux feuilles de papier, les avait tirées jusqu’au bord de la table et avait placé sa main dessus. Il y avait une trace parfaitement noire de brûlé sur la feuille où il avait mis sa main, et c’est cela que j’avais senti. Je lui ai alors ordonné de s’en aller au Nom de Jésus-Christ Notre Seigneur, ce qu’il fit rapidement. J’ai ensuite terminé mes deux lettres et j’ai d’abord voulu jeter les deux feuilles brûlées, mais j’ai remarqué que seule la première était brûlée et que la feuille du dessous était simplement noircie. J’ai pensé alors que je ferais mieux de montrer cela à mon prêtre; il était très heureux que je ne les aie pas jetées car il voulait les faire étudier par un laboratoire de physique à Innsbruck. A mon avis, c’est parce qu’il était physiquement impossible de faire brûler une des deux feuilles de papier sans brûler également celle qui se trouvait au-dessous. Il leur a donc envoyé les deux feuilles en leur demandant s’ils pouvaient faire la même chose. Ils nous ont renvoyé les feuilles au bout de trois mois en disant que c’était impossible et que nous avions dû nous tromper en croyant que la deuxième feuille se trouvait sous la feuille brûlée.
L’originale a été perdue lorsque ma maison a brûlé, mais nous avions déjà une photo que nous avons gardée. La photo a été prise après que la feuille du bas eut été détachée. Bref, voilà à quel point Satan hait le rosaire!

Qu’est-ce que vous dites à ceux qui trouvent le Rosaire ennuyeux et inutile à cause de sa répétivité?

L’humilité exige de ne parler que des choses que l’on connaît. Ceux qui disent cela n’ont pas prié le Rosaire. Méditer sur les Mystères, méditer sur la vie de Jésus apporte tant de paix et de joie que Satan en devient enragé. Marie a fait beaucoup de promesses à ceux qui le prieront et elle les a faites par saint Dominique.
Je connais une femme qui a acheté un chapelet neuf à environ une centaine de mètres de l’église où elle se rendait pour prier avec un grand nombre de pèlerins. Agenouillée dans une rangée, elle a voulu prendre le chapelet dans son sac et n’a trouvé qu’un tas de petits grains et beaucoup de petits bouts de fils métalliques. Satan avait aplati tous ces petits anneaux de métal simplement pour l’empêcher de prier! Satan hait la paix, il hait la guérison; le Rosaire a un grand pouvoir de guérison et c’est une arme très puissante contre lui.

Une Pauvre Ame vous est-elle déjà apparue pour vous demander de prier le Rosaire avec elle?

Oui, c’est déjà arrivé. Une fois, je m’en souviens maintenant, c’était dans les années cinquante, je prenais le train pour Bludenz. Il y avait beaucoup de voyageurs ce jour-là et, comme je le fais souvent, j’ai choisi le dernier wagon du train. Je suis montée et j’ai vite trouvé un compartiment occupé par une seule passagère et je me suis jointe à elle. Je ne m’étais pas encore installée qu’elle avait déjà sorti un chapelet de son sac en disant, « Bon, voilà quelqu’un qui va prier le rosaire avec moi. » Ma première réflexion a été « Eh bien, si vous faites cela avec tout le monde, ce n’est pas étonnant que vous soyez assise toute seule ». Mais j’ai été naturellement très heureuse de prier avec elle et personne n’est entré dans notre compartiment pendant que nous priions. En terminant, elle a dit : « Dieu soit loué », et elle a disparu. Je me suis donc retrouvée seule dans un compartiment avec une foule de gens qui couraient partout. Pas une seconde il ne m’était venu à l’idée que c’était une Pauvre Ame.
16 – LES SACRAMENTAUX


Qu’est-ce que les sacramentaux, sont-ils importants pour nous et pour les Pauvres Ames?

Très importants. Nous devrions toujours en faire usage et les Pauvres Ames aiment les sacramentaux comme l’eau, l’huile, le sel, les médailles, les cierges bénits, etc. Je connais justement à ce sujet une merveilleuse et très intéressante histoire. J’ai connu une femme qui avait fait aux Pauvres Ames la promesse d’allumer pour elles un cierge bénit tous les samedis. Un de ces samedis, son mari lui dit: « Oh! Arrête ça! Tu n’as pas à faire ça, c’est vieux jeu, et les morts sont heureux là où ils sont. Ils n’en ont pas vraiment besoin et ça m’est égal ce que tu leur as promis. » La femme était naturellement désolée et voulait continuer, mais sans être désobéissante envers son mari. Elle s’est dit: « Bon, je mettrai simplement le cierge dans le poêle à bois où Georges ne le verra pas. Il n’ira pas chercher là- dedans ». C’est ce qu’elle fit, en refermant la petite porte du poêle qui, soit dit en passant, avait une petite fenêtre. Elle quitta ensuite la maison et son mari rentra peu après. Comme il se préparait à jeter quelque chose il regarda du côté du poêle et constata avec surprise qu’il y avait une sorte de lumière à l’intérieur. Intrigué, il ouvrit la petite porte pour regarder à l’intérieur. À sa grande surprise, le visage soudain très pâle, il ne vit pas seulement le cierge allumé mais six paires de mains parfaitement croisées qui l’entouraient. Il referma la porte du poêle et attendit le retour de sa femme. Lorsqu’elle arriva, il lui dit: « Pourquoi aller mettre ton cierge dans le poêle? Tu ferais aussi bien de le placer ici, sur la table. »

Vous parlez ici d’un cierge bénit. Est-ce qu’elles aiment aussi une musique en particulier?

Oui, elles aiment la musique sacrée et tout spécialement le son des cloches des églises qui appellent les familles à la prière. Faut-il alors s’étonner d’entendre des personnes dans le monde séculier prétendre que le son des cloches des églises est une incursion dans leur vie privée? C’est un point de plus gagné par Satan lorsque des villes deviennent à ce point spirituellement mortes qu’elles optiennent le « silence » des cloches.

Comment l’eau bénite peut-elle nous aider, nous et les Pauvres Ames?

Il faudrait toujours avoir de l’eau bénite dans nos maisons ou nos appartements. Nous devrions nous en servir régulièrement. Si quelque chose d’inquiétant se produit ou qu’un grand péché y est commis, il faudrait asperger l’espace avec de l’eau bénite. C’est une grande protection contre Satan. Les Pauvres Ames en veulent sur chaque tombe et elles se réunissent et nous aident lorsque nous nous en servons souvent. L’eau bénite nous permettra aussi de savoir rapidement si une activité est démoniaque ou non. Les démons la fuient et la paix revient lorsque nous l’utilisons.
Des études prouvent également aujourd’hui que l’eau bénite protège aussi contre les radiations dangereuses.

De quelle autre manière le fait d’avoir sur nous un objet béni par un prêtre peut-il être une protection dans la vie courante?

Les prêtres devraient revenir le plus possible à la bénédiction. Ce qui devrait inclure la bénédiction des foyers, des récoltes, des voitures et de toutes les entreprises. Ce serait une bonne idée de bénir tout le sel qui va être utilisé pendant l’hiver pour éviter la glace sur les routes. Cela diminuerait considérablement le nombre des accidents et profiterait à tout le monde.

lucienne1

Messages : 96
Date d'inscription : 18/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum