Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Monsieur le Marquis de la Franquerie (+1992), Héraut du Grand Monarque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Monsieur le Marquis de la Franquerie (+1992), Héraut du Grand Monarque

Message par Her le Ven 4 Mar - 1:24

LE MARQUIS DE LA FRANQUERIE
(1992-01-01)

Monsieur André Le Sage de La Franquerie de la Tourre (1901-1992) (de son nom de plume, Marquis de la Franquerie) a été le héraut de l’avènement du Grand Monarque annoncé par plus d’une centaine de prophéties chrétiennes. Il écrivit plusieurs ouvrages consacrés à la Mission de la France, Fille Aînée de l’Eglise.

En 1926, il fut nommé rédacteur en chef de la Revue Internationales des Sociétés Secrètes. C’est sur les conseils de Monseigneur Jouin que Monsieur le Marquis et son épouse ont rencontré Marie-Julie Jahenny, la stigmatisée de Blain, en Bretagne.

En 1939, Monsieur de la Franquerie devint Camérier secret et ami de sa Sainteté le Pape Pie XII, qui était venu rendre visite à Marie-Julie à l’occasion d’un passage en France, et alors qu’il était encore le Cardinal Pacelli, mais également du Bienheureux Pape Jean XXIII et du Pape Paul VI.

Le 24 août 1939, au cours d'une Extase de Marie-Julie, Notre Seigneur et la très Sainte Vierge annoncèrent que la deuxième conflagration allait éclater. Notre Seigneur, parlant de Monsieur de la Franquerie, ajouta : "Il faut que mon petit serviteur emporte chez lui tous les documents concernant Marie-Julie, afin que les Allemands ne puissent pas s'en saisir".

Monsieur de la Franquerie a toujours soigneusement conservé ces documents que le Ciel, lui avait confiés. Et pour mieux faire connaître sa mission, il a créé, en 1958, une association "Les Amis de Marie-Julie" qu'il a présidée jusqu'à sa mort en 1992.

Monsieur de la Franquerie a consacré sa vie à rechercher la lignée secrète qui devait donner à la France le Grand Monarque annoncé par plus d’une centaine de prophéties. Il avait rencontré à la fin de sa vie une Âme privilégiée qu’il lui avait confirmé qu’il avait bien découvert la bonne lignée mais que le ciel souhaitait que cela reste encore caché pour lui et pour le monde.

Voici quelques extraits de son ouvrage « L’ascendance Davidique des Rois de France » :

« La vraie grandeur de la France est le pouvoir royal de David ».

« L’ascendance Davidique de Notre Seigneur par Sa Mère est relatée dans l’Evangile de Saint Luc. Cette ascendance était double, car la Reine du Ciel et de toute la Création avait pour ancêtres deux des fils de David : le Roi Salomon, dont la descendance est relatée dans l’Evangile de Saint Matthieu, et Nathan dont la postérité a été décrite par Saint Luc. En effet, Eléazar, au 24° degré de la descendance de Salomon et arrière-grand-père de Saint Joseph, eut une fille qui épousa Lévi, le grand père de Saint Joachim, Père de la Très Sainte Vierge Marie, et aussi de Saint Joseph d’Arimathie […]. Ajoutons que par sa Mère, Sainte Anne, Marie descendait des Grands Prêtres. Toutes ces généalogies sont inscrites dans la Bible ».

« Tout au long de l'Ancien Testament, avec les chefs de son peuple privilégié, Dieu veut s'engager, et toujours par serment, et souvent dans les mêmes termes. Ce fait est capital et doit être très spécialement souligné.

Avec Noé : " J'établirai mon alliance avec vous et avec votre postérité " (Gn 9,8-9).

Avec Abraham : " J'établirai mon alliance avec vous et Je multiplierai votre race à l'infini… vous serez père d'une multitude de nations... Je vous rendrai fécond à l'infini. Je ferai sortir de vous des nations et des Rois. J'établirai mon alliance entre Moi et vous et vos descendants après vous dans la suite de leurs générations par un pacte éternel en vertu duquel Je serai votre Dieu et celui de votre postérité après vous " (Gn 17,1-7.15-19 ; Gn 18,18-19).

Avec Jacob : "Ecoutez, Jacob, mon serviteur, et vous Israël que J'ai choisi pour être Mon Peuple bien-aimé…Ne craignez point, ô Jacob, mon serviteur, vous qui marchez dans la droiture du cœur, et que J'ai choisi pour mon héritage particulier, car Je répandrai mon esprit sur votre postérité et mes bénédictions sur votre race" (Isaïe 44,1-3 et Ex 6,2-Cool.

Et encore : "Juda est un jeune lion. Le sceptre ne sera pas ôté de Juda, ni le Prince de sa postérité, jusqu'à ce que soit venu Celui qui doit être envoyé; et c'est Lui qui sera l'attente des nations" (Gn 49,9-10).

Avec David : Car ainsi parle le Seigneur : "David ne manquera jamais d'un successeur assis sur le trône de la Maison d'Israël…De même qu'on ne peut compter les étoiles, ni mesurer le sable de la mer, de même Je multiplierai la race de David mon serviteur " (Jr 33, 14-17.22).

Dieu ordonne au prophète Nathan : « Vous direz donc ceci à mon serviteur David : " Voici ce que dit le Seigneur des Armées : Je vous ai choisi lorsque vous meniez paître les troupeaux, afin que vous fussiez le chef de mon peuple d'Israël. Partout où vous avez été, j'ai exterminé vos ennemis devant vous... de plus le Seigneur vous promet qu'il fera votre maison puissante... Je mettrai sur votre trône, après vous, votre fils, et Je rendrai le trône de son royaume inébranlable à jamais. S'il commet quelques fautes, je le punirai, mais je ne retirerai point ma miséricorde, comme je l'ai retirée à Saül que j'ai écarté de devant ma face. Votre maison sera stable; vous verrez votre royaume subsister éternellement et votre trône s'affermira pour jamais" (2 S 7,8-29). Remarquez-le bien, c'est par avance la proclamation de la Loi Salique, cette Loi qui permettra la réalisation des promesses de Dieu concernant la pérennité de la Race de David jusqu'à la consommation des siècles. Et le verset 19 confirme et renforce encore ce serment divin, car il précise : "C'est la loi des enfants d'Adam". Et pour bien marquer son inébranlable volonté, Dieu tint à confirmer Son serment à plusieurs reprises : "Le Seigneur a fait à David un serment véritable et il ne le trompera point. J'établirai sur votre trône le fruit de votre ventre".

Le psaume 89 est lumineux : « ...J'ai trouvé David, mon serviteur; Je l'ai oint de mon huile Sainte. Car Ma main l'assistera, et mon bras le fortifiera. L'ennemi n'aura jamais l'avantage sur lui, et le fils d'iniquité ne pourra lui nuire. Et Je taillerai ses ennemis en pièces devant lui, et Je mettrai en fuite ceux qui le haïssent. Ma vérité et ma miséricorde seront avec lui, et par mon nom s'élèvera sa puissance... Il m'invoquera : "Vous êtes mon Père, mon Dieu, et l'auteur de mon salut". Et moi, Je ferai de lui le premier-né, le plus élevé des Rois de la terre. (Versets 21 à 28) ».

"Je conserverai à David éternellement ma miséricorde et je ferai subsister sa race dans tous les siècles et son trône autant que les cieux. Si ses enfants abandonnent Ma loi et s'ils ne marchent pas dans mes préceptes, s'ils violent la justice de mes ordonnances et s'ils ne gardent pas mes commandements, Je visiterai avec la verge leurs iniquités et Je punirai leurs péchés, mais Je ne retirerai point de dessus lui ma miséricorde et Je ne manquerai point à la vérité des promesses que je lui ai faites. Je ne violerai point mon alliance, et Je ne rendrai point inutiles les paroles qui sont sorties de mes lèvres. J'ai fait à David un serment irrévocable par mon Saint Nom et je ne lui mentirai point: je lui ai promis que sa race demeurera éternellement et que son trône sera éternel en Ma présence comme le soleil ..." (Versets 29 à 38).

Ainsi, Dieu a fait à David le serment irrévocable que ses descendants régneraient jusqu'à la fin des temps, et les termes de ce serment renouvelé sont tels qu'ils ne s'appliquent pas seulement au double sens mystique et réel en la Personne du Christ, Fils de Dieu, Dieu Lui-même, qui règnera en effet éternellement, mais à la race elle-même. Que sont-ils devenus ? Quel trône occupent-ils donc les descendants de David et de ces Rois qui régnaient sur le peuple Elu de l'Ancien Testament ? ».

Extraits de l’ouvrage « Ascendances Davidique des Rois de France » :

« Saint Rémi, le grand thaumaturge et l'Apôtre des Francs, le Légat du Successeur de Pierre, va éclaircir le mystère. Je vous rappelle que le Pape Saint Horsmidas, en instituant Saint Rémi son Légat pour tout le royaume de France, lui avait écrit : " Nous vous donnons tous nos pouvoirs pour tout le royaume de notre cher fils spirituel, Clovis, que par la grâce de Dieu, vous avez converti avec toute sa nation par un apostolat et des miracles dignes du temps des Apôtres". Lors du Baptême et du sacre de Clovis, Saint Rémi, inspiré, adressa au roi l'allocution prophétique suivante : " Apprenez que le royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l'Eglise romaine qui est la seule véritable Eglise du Christ ... "Ce royaume sera un jour grand entre tous les royaumes, il embrassera les limites de l'empire romain et il soumettra tous les peuples à son sceptre... Il durera jusqu'à la fin des temps !" Il sera victorieux et prospère tant qu'il sera fidèle à la Foi Romaine, mais il sera rudement châtié toutes les fois où il sera infidèle à sa vocation". Remarquez encore que, tout comme Dieu le Père se fit entendre lors du Baptême du Christ, Notre Seigneur, au jour même anniversaire de son Baptême, tint à faire entendre sa voix : "N'ayez point peur, c'est Moi, persévérez dans ma dilection". Et le Saint Esprit voulut apparaître sous la forme de la Colombe en apportant à Saint Rémi le Baume de la Sainte Ampoule, afin que les Rois de France soient sacrés avec une huile céleste pour les marquer très spécialement de ses sept dons et leur accorder la guérison miraculeuse des écrouelles à partir de leur sacre, mais seulement après avoir reçu la Sainte Communion...Et Saint Rémi, inspiré une fois de plus, tint à confirmer dans son testament les promesses, qu'au nom de Dieu, il avait faites à Clovis et à ses successeurs, les Rois de France, jusqu'à la fin des temps. Je vous rappelle que Saint Pie X - lui aussi inspiré - avait déclaré, lors de la lecture du décret de Béatification de Jeanne d'Arc : " Vous direz aux Français qu'ils fassent leur trésor des testaments de Saint Rémi, de Charlemagne et de Saint Louis, qui se résument dans ces mots si souvent répétés par l'héroïne d'Orléans : "Vive le Christ qui est Roi de France" ! Voici les parties essentielles du testament de Saint Rémi : "...Par égard seulement pour cette race royale qu'avec tous mes frères et co-évêques de la Germanie, de la Gaule et de la Neustrie, J'ai choisi délibérément pour régner jusqu'à la fin des temps au sommet de la majesté royale pour l'honneur de la Sainte Église et la défense des humbles... J'ai arrêté ce qui suit.

1° - Malédictions :

" Si un jour cette race royale que j'ai tant de fois consacrée au Seigneur rendait le mal pour le bien, Lui devenait hostile Que le coupable soit averti, etc. Si à la septième monition, il persiste dans son crime, trêve à l'indulgence ! Place à la menace!

2° - Bénédictions :

" Si Notre Seigneur Jésus-Christ daigne écouter les prières que je répands tous les jours en sa présence spécialement pour la persévérance de cette race royale, suivant mes recommandations, dans le gouvernement de son royaume et le respect de la hiérarchie de la Sainte Eglise de Dieu, qu'aux bénédictions de l'Esprit Saint déjà répandues sur la tête royale".

"Que de cette race sortent des rois et des empereurs qui, confirmés dans la vérité et la justice pour le présent et l'avenir suivant la volonté du Seigneur pour l'extension de la Sainte Eglise, puissent régner et augmenter tous les jours leur puissance et méritent ainsi de s'asseoir sur le trône de David dans la céleste Jérusalem où ils règneront éternellement avec le Seigneur. Ainsi soit-il".

Saint Rémi vous le remarquerez, tient à citer le trône de David, et ce n'est certainement pas sans raison. C'est la répétition du serment fait par Dieu à David comme aussi celle des malédictions et des bénédictions. Certains qui se disent historiens - ils en est même "à droite " - qui refusent de reconnaître le surnaturel dans l'histoire, ou d'autres dans leur haine satanique de ce même surnaturel, prétendent nier l'authenticité du Testament de Saint Rémi, et ce malgré la recommandation de Saint Pie X. Précisons donc que l'abbé Dessailly, membre de l'académie de Reims, a prouvé, au siècle dernier, l'indiscutable authenticité de ce document fondamental pour l'Histoire et la mission providentielle de la France. Il prouve, notamment, que pour défendre les droits de leur Eglise de Reims, les archevêques, au cours des siècles, se sont toujours appuyés sur le testament de Saint Rémi et, d'autre part, que les rois de France - alors même que cela allait à l'encontre de leurs intérêts - se sont toujours inclinés. Comme les rois de France ont été fidèles ! Le nombre de couronnes que leur race a portées le prouve ! Et Baronius, 1e savant Cardinal historien de l'Eglise, après onze siècles d'expérience, constate: "Le royaume de France n'a jamais passé sous une domination étrangère et le peuple français n'a jamais été réduit à servir d'autres peuples." Et l'éminent Cardinal rapproche l'histoire de France de celle du peuple élu de l'Ancien Testament : " C'est cela qui a été accordé par une permission divine au prières de Saint Rémi suivant la parole de David (Psaumes, 88,31-35) : "Si mes fils abandonnent ma loi, s'ils ne marchent point les voies de mes jugements ; s'ils profanent mes justices et gardent point mes commandements, je visiterai leurs iniquités avec la verge et leurs péchés avec le fouet, mais Je n'éloignerai jamais de ce peuple Ma Miséricorde". C'est avec raison que Monsieur le Comte de Chambord rappelait, le 2 Décembre 1858 : "Je ne suis pas un prétendant, mais un principe" ».

Bibliographie :

- La mission divine de la France, éditions Saint Michel 1955, réédité aux Editions Saint-Rémi, Cadillac 2000.
- La Vierge Marie dans l'histoire de France, Ed. Résiac, Montsûrs 1994.
- Saint Rémi, thaumaturge et apôtre des francs, Ed. Résiac.
- Mémoire pour le renouvellement de la Consécration de la France à Saint Michel, préface par son excellence Monsegnieur de la Villerabel, évêque d' Annecy.
- Lucifer et le pouvoir occulte, 1984.
- Ascendances Davidiques des Rois de France et leur parenté avec Notre Seigneur Jésus-Christ, la Très Sainte Vierge Marie et Saint Joseph, Editions Sainte Jeanne d'Arc.
- Le Caractère sacré et divin de la Royauté en France, Editions du Chiré, 1978.
- Marie-Julie Jahenny, la stigmatisée Bretonne, Le Saint Pape et le Grand Monarque d'après les prophéties.
- La Consécration de la France et le drapeau du Sacré-Cœur, seule espérance de salut
- De la Sainteté de la Maison Royale de France. Louis XVI, Roi et Martyr
- Madame Élisabeth de France
- Vendéens et Chouans sauvent l'honneur de la France
- L'infaillibilité pontificale, le syllabus, la condamnation du modernisme et du sillon, la crise actuelle de l'Eglise
- Le sacré-coeur et la France
- St-Joseph
- Jeanne d'Arc la pucelle, sa mission royale, spirituelle et temporelle.
- Saint Pie X, sauveur de l'Eglise et de la France.
- Charles Maurras, défenseur des vérités éternelles.
- La consécration du genre humain par Pie XII et celle de la France par le Maréchal Pétain au coeur immaculé de Marie, Documents et souvenirs.
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum