Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Avènement du Grand Monarque - Début de sa Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avènement du Grand Monarque - Début de sa Mission

Message par Alain le Ven 20 Mai - 2:24

Il sera natif d'une ile situé sur le 48° parallèle, mais la QUITTERA tres jeune. Ses racines entremêlées seront apparentés au roi Hugues Capet mais seront impossible à retrouver. Il sera de langue francaise et d'origine Quebecoise (la nouvelle France). Ce personnage ne servira ni sa gloire ni sa popularité, il servira le tout puissant avec beaucoup d'humilité. Il accomplira sa mission dans la plus grande discrétion, brouilliant ainsi les pistes aux requins de l'information. Quand le temps sera venue, il participera a une émission d'information, qui ne durera pas tres longtemps, car ses réponses seront si parfaites, que personne ni trouvera quelque chose a rajouter, tous resteront bouche B.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Bonjour Alain,

Je vous invite à relire Marie-Julie Jahenny qui explique que le Grand Monarque entrera en France par une frontière de l'Est.

Ce que vous avancez concernant un prétendant originaire du Quebec n'est pas conforme à la synthèse de toutes les prophéties versées sur ce site. Je ne crois pas à votre prétendant. Vous avez le droit de défendre tous les prétendants que vous souhaitez, mais pas sur ce site. Je n'ai pas de temps à perdre, ni en polémique ni à défendre tel ou tel prétendant, je me contente d'analyser les prophéties et rien de plus...
Vous remarquerez que je n'ai jamais émis d'hypothèse sur tel ou tel prétendant.
Je laisse au Ciel le dernier mot de cette Saga...
avatar
Alain

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 54
Localisation : 45Ieme parallele

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gm

Message par Alain le Sam 21 Mai - 4:27

Bonjours cher ami

On dit dit que le grand monarque partira du Quebec par la mer en empruntera le fleuve St Laurent, le Golfe St Laurent et ensuite l'Atlantique nord pour se rendre a un port qui le conduira jusqu'au frontière de l'est la France.

Alain Huet
avatar
Alain

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 54
Localisation : 45Ieme parallele

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avènement du Grand Monarque - Début de sa Mission

Message par Her le Sam 21 Mai - 4:54

Bonjour Alain,

Je vous ai indiqué que je ne croyais pas à un prétendant du Quebec.

Ici en France, on ne travaille pas avec des "On dit que", des commérages ou des ragots.

Personnellement, je travaille en analysant les prophéties chrétiennes et anciennes, et pas en analysant des prophéties modernes fabriquées pour les besoin de causes inventées de toutes pièces et perdues d'avance.

Alors si vous avez des prophéties qui confirment vos propos, je vous demande de nous les exposez.
Si vous n'en avez pas à nous présenter, je vous demande de cesser de nous parler de votre prétendant.

Selon les prophéties, les noms des vrais prétendants resteront cachés jusqu'au bout, c'est-à-dire jusqu'au jour de l'avènement du Grand Monarque, au plus fort de la crise en France, à l'Heure de Dieu.

Tous ceux qui se présentent ou se font représenter, avant cette Heure de Dieu comme sauveurs de la France, sont de faux-prétendants.

Il vous faut aussi savoir que l'élection du Saint Pontife, le religieux Français qui sera désigné de manière miraculeuse par le Ciel, sera incontestable.

Par contre, lorsque le Grand Monarque se présentera, il aura beaucoup de difficultés à être reconnu comme tel car beaucoup auront déjà leur propre prétendant au trône de France, leur prince de sang ou autre illuminé.

Je signale à tous ces faux-prétendants que le Ciel ne laissera pas faire et qu'ils seront écartés d'une manière plus ou moins sévère, à la hauteur de leur ambition et de leurs convoitises. Pensez-y !...

Meilleures pensées
Hercule
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Faux Prétendants ???

Message par Alain le Sam 21 Mai - 14:47

Bonjours M. Hercule !

Comme vous dites, l'identité de ce grand monarque demeurera inconnue, ainsi que celle de ses faux prétendants jusqu'a son avènement.
avatar
Alain

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 54
Localisation : 45Ieme parallele

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avènement du Grand Monarque - Début de sa Mission

Message par Her le Dim 22 Mai - 14:14

Bonjour Alain,

Une petite rectification à votre réponse.

Vous écrivez :
"Comme vous dite, l'identité de ce grand monarque demeurera inconnue, ainsi que celle de ses faux prétendants jusqu'a son avènement".

Lorsque l'on parle du Grand Monarque, on ne peut pas utiliser le pronom "CE" qui laisserait supposer qu'il puisse y en avoir plusieurs.

Par contre pour les faux-prétendants, vous utilisez le pronom "SES" à la place de "CES"...

Contrairement à ce que vous croyez, les noms de beaucoup de ces faux-prétendants nous sont connus depuis longue date.
Beaucoup déjà depuis la Révolution sont morts. Leurs ambitions et leurs convoitises se sont éteintes avec eux...

Mais de nouveaux faux-prétendants se sont levés en diverses parties du monde et revendiquent la place sur ce trône royal et impérial, et cette charge privilégiée et tellement mystérieuse.

Je vous invite à vous intéresser à la démarche du Marquis Lesage de la Franquerie qui a longtemps recherché la lignée du Grand Monarque. Je n’ai pas connu le Marquis, mais j’ai rencontré à plusieurs reprises son épouse, la Marquise de La Franquerie, dans son Château de la Brunière à l’Ouest de la Roche/Yon. J'ai longtemps été adhérant de l’Association qu’il avait fondé : « Les Amis de Marie-Julie Jahenny » la stigmatisée de Blain (30 km au-dessus de Nantes – lire « les prophéties de la Fraudais). Le Marquis se sentait appelé à une mission à laquelle il consacra toute sa vie. Il recherchait la lignée de l’enfant du Temple et celui à qui elle allait donner naissance, le Grand Monarque. A la fin de sa vie, le Marquis interrogea une âme privilégiée pour savoir s'il avait bien découvert la bonne lignée (Il avait été courir jusqu'au Canada). Selon son épouse, cette âme privilégiée lui avait confirmé qu’il avait bien découvert la bonne lignée mais que cela devait rester inconnu du monde jusqu’au derniers instants de l’avènement du Grand Monarque. Car si ses opposants et les francs-maçons découvraient sa lignée, ils essayeraient de le tuer, suivant les prophéties de M.J. Jahenny. Il ne s’agira ni d’un Orléans ni d’un descendant de Naundorf...

Si cela vous intéresse, Jacques Hamann et Maurice Etienne dans leur livre « Louis XVII et les 101 prétendants » en ont dénombré autant que chez Walt Disney pour les dalmatiens.

Selon les prophéties, notre Grand Monarque semble se retrouver dans les chapitres d’introduction de l’Apocalypse : Le vainqueur qui sera vétu de blanc, qui règnera avec une verge de fer pour libérer les nations, et Dieu lui offrira de la manne cachée. Vous n’êtes pas sans savoir que la seule manne cachée qui fut conservée à la demande de Dieu est placée dans l’Arche d’Alliance, selon Sa Volonté, en témoignage pour les générations futures.
"Donnez-nous notre pain quotidien".

En ce qui me concernant, je connais quelques autres nouveaux faux-prétendants à rajouter à la liste de ce livre...
Mais quel intérêt à dilapider du temps et de l'énergie pour suivre des voies sans issues...

La désignation du Grand Monarque viendra d'un choix de Dieu, selon Son Bon Plaisir, et non par volontés et convoitises bassement humaines.

Il n'y a qu'une chose à faire prier chaque jour le saint rosaire et réclamer à Dieu d'accélérer la venue du roi, afin qu'il arrive le plus vite possible pour nous arracher à cette misère morale dans un monde qui est devenu pire que Sodome et Gomorrhe. Si tout le monde priait avec confiance, espérance, profondeur et assiduité, le roi serait déjà parmi nous !...

Meilleures pensées
Hercule

/////////////////////////////////////////////////////////////////////

Jacques HAMANN
et Maurice ÉTIENNE

LOUIS XVII
et les 101 prétendants
Préface d'Alain DECAUX

Si le 8 juin 1795 Louis XVII n'est pas mort au Temple, qu'est-il devenu ? Parmi les 101 prétendants que Jacques Hamann et Maurice Étienne ont dénombrés, le lecteur sera à la fois surpris et troublé par les tribulations d'un possible Dauphin....

P.V. 138 F - 21,04 € 320 p.
ISBN : 2-912283-12-4

/////////////////////////////////////////////////////////////////////

http://histoire.over-blog.com/article-6962904.html
L'ENCYCLOPEDIE HISTORIQUE

Lundi 30 juillet 2007
Louis XVII

Lous XVII, emprisonné à la prison du Temple en 1792 à 7 ans, est mort le 8 juin 1795, d'une tuberculose généralisée et d'une tumeur au genou droit et au poignet gauche.

Né le 27 mars 1785, avec le titre de Duc Louis-Charles de Normandie, il devient l'héritier du trône à la mort de son frère aîné mort d'une tuberculose.
A 4 ans, il quitte Versailles avec sa famille pour rejoindre les Tuileries, sous les hurlements des révolutionnaires et devant les têtes des gardes suises plantées au bout de pique. Il suivra aussi sa famille lors de la fuite de Varennes.
Le 10 août 1792, les Parisiens envahissent le palais des Tuileries, et, le 13 août la famille royale est officiellement arrêtée et conduite à la prison du Temple.
Le prince Louis-Charles occupe avec son père, le roi Louis XVI, le 2e étage de la Tour, alors que les femmes, la reine Marie-Antoinette, la princesse Marie-Thérèse, et elizabeth soeur du roi, occupent le 3e étage.
En janvier 1793, le procès du roi a lieu. Le 20, la famille royale apprend le verdict par un crieur public : ce sera la mort. Louis XVI fait alors jurer à son fils de ne jamais venger sa mort.
Le 21 à 10h30, des coups de canon annocent que la sentence a été exécutée.
Dès lors, il est considéré par les émigrés français, ainsi que par tout les monarques d'Europe comme le nouveau roi de France, sous le nom de Louis XVII.
Il devient ainsi le symbole d'une monarchie meutrie, sur qui tout les royalistes d'Europe, et surtout de France, fondent leur espoir.

Louis XVII est séparé de sa famille

Le 3 juillet 1793, le prince est définitivement séparée du reste de la famile. Il est gardé désormais dans l'appartement de Louis XVI par les époux Simon. Simon, élu de la Commune, est un cordonnier parisien.
On a longtemps cru que ces nouveaux geoliers étaient des monstres, et qu'ils maltraitaient l'enfant. Il s'avère qu'il n'en fut rien : les Simon achetaient des jouets, des oiseaux et des fleurs à l'enfant, essayant de lui rendre sa triste existence la plus agréable possible.
Louis-Charles s'habitue petit à petit à sa nouvelle existence, il apprend même des chants révolutionnaires : la Carmagnole, la Marseillaise...
Le 19 janvier 1794, Simon démissionne de son poste de geolier, préférant son mandat de municipal à la Commune de Paris. Louis a alors 8 ans.
Sa condition va dès lors brusquement se dégrader : sa chambre est fermée, personne ne peux, ni ne doit, y pénétrer. Il ne reçoit que de la nourriture par un petit guichet. Seul le tuyau du poêle de l'antichambre chauffe la pièce. Aucune lumière ne passe : la fenêtre est murée.
Auncun médecin n'est autorisé à venir le voir.
Selon le témoignage de sa soeur, qui lui rendit un jour visite : il ne sortait que très rarement de son lit étant toujours malade, couvert de puces et de punaises.
Cette dure captivité dura ainsi pendant 6 mois. Après la chute de Robespierre, le 9 Thermidor, Barras, nouveau maître de Paris, se rend le lendemain au Temple : dès lors, les conditions de son enfermement sont adoucies : sa chambre est nettoyée, son linge et ses vêtements lavés. De nouveaux gardiens lui sont affectés : d'abord Laurent, un créole ami de Barras, puis Gomin, et enfin Lasne jusqu'à la mort du prince.
En mai 1795, les médecins veignent lui rendre visite, car l'état de l'enfant se dégrade rapidement. Trop tard, le prince meurt dans les bras de Lasne le 8 juin.
Ses dernières paroles furent pour lui : "J'ai une chose à te dire..."
Le docteur Pelletan qui effectua l'autopsie du corps, ramena le coeur chez lui.
La dernière analyse ADN qui fut mené en 2004, conjointement en Belgique et en Allemagne, affirme sans erreur, que le coeur officiellement enterré dans la crypte de St Denis est bien celui du prince Louis XVII.

La prison du Temple

Jacques Hamann, président du Cercle historique sur la gestion de l'affaire Louis XVII a dénombré pas moins de 101 prétendants à l'identité de Louis XVII.
Les plus célèbres furent Hergavault, le premier d'entre eux, Mathurin Bruneau, Richemont, le prussien Naundorff, et même Alazar William, un américain.


Dernière édition par Hercule le Dim 30 Oct - 14:00, édité 1 fois
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjours

Message par Alain le Lun 23 Mai - 6:13

Bonjours Hercule

Merci pour ton information!

Je prévois de me rendre en France d'ici quelques mois.Je souhaite rencontrer des gens interessés à discuter des prophéties du grand monarque et du grand pape.

Ici au Quebec en (nouvelle France) nos ancêtres proviennent tous de la France.

Nos 400 ans d'histoire en disent long sur la langue de Molière si bien gardée à travers les conflits.

Je m'excuse, cela est hors contexte.
avatar
Alain

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 54
Localisation : 45Ieme parallele

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avènement du Grand Monarque - Début de sa Mission

Message par Her le Jeu 2 Juin - 7:14

Bonjour Alain,

Dans les premiers temps de la télévision française, il y avait une très sympathique présentatrice de programme du nom de Jacqueline Huet.

Wikipédia :

Jacqueline Huet (Jacqueline, Germaine Huet) était une actrice, chanteuse et présentatrice française née à Paris dans le 18e le 20 octobre 1929. Elle se suicide à Paris dans le 16e, le 8 octobre 1986. Elle fut une des plus populaires speakerines de la télévision.
Élève au Conservatoire de Paris, elle monta sur les planches à partir de 1945. Cette jeune femme mince d' 1,75 m, blonde aux yeux vert d'eau, tourna dans de nombreux films jusqu'à la fin des années 1950. Elle fut également mannequin et fit la couverture de nombreux magazines de presse féminine (Paris-Match, Jours de France, Elle) ou de télévision, et ce jusque dans les années 1970. Elle se trouva ainsi à la "une" du magazine Life aux États-Unis. La crème de beauté Ponds en fit son égérie jusqu'à New-York.
Engagée à l'ORTF en 1958, elle devient speakerine jusqu'en 1975. Elle présenta également plusieurs émissions de variété et de nombreux galas de chanteurs et humoristes, notamment de ses amis Mike Brant, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud ou Thierry Le Luron. Elle joua à plusieurs reprises la comédie dans de grands shows télévisés à l'occasion des fêtes de fin d'année.
Elle fut co-productrice de l'émission Le monde de l'accordéon sur TF1 jusqu'en 1981 puis participa à de nombreuses émissions telles que Champs-Élysées avec Michel Drucker ou L'Académie des neuf avec Jean-Pierre Foucault ; Pascal Sevran l'invita à plusieurs reprises dans ses émissions.
Amie notamment de Mouloudji et François Deguelt, ceux-ci lui écrivirent des chansons et Jacqueline Huet enregistra plusieurs disques à partir de 1958 ; elle fut récompensée par le prix de l’Académie Charles-Cros en 1965 pour sa chanson Le jour et la nuit. Jusque dans les années 1980, elle se produisit dans de nombreux cabarets et music-halls.
Sa vie privée ne fut cependant pas aussi heureuse. Fille unique choyée par sa mère, elle ne connut pas son père. Jacqueline épousa en 1950 le comédien Yves Vincent mais malgré la naissance de leur fille Dominique l'année suivante, le couple divorça au bout de quelques années. En 1962, elle se remaria avec un médecin dermatologue, André Fieschi, cette seconde union ne durant à nouveau que quelques années. Elle vécut par la suite avec le chanteur Théo Sarapo qui mourut dans un accident de la route le 28 août 1970. Le projet d'une troisième union fut annulé en 1978. Son dernier compagnon fut François Janin, le directeur des sports de TF1.
A partir de 1981, malgré ses fréquentes apparitions à la télévision, elle n'a plus d'émission personnelle ; elle est évincée suite à son engagement politique en faveur de Valéry Giscard d'Estaing à l'élection présidentielle, ce qu'elle considèrera jusqu'au bout comme une grande injustice.
Elle fut victime d'une grave agression en 1982 et perdit sa mère en 1983. En parallèle, sa carrière s'essouffle.
Jacqueline Huet, malgré une profonde dépression, proposa de nouveaux projets d'émissions aux chaînes, rechercha des rôles au théâtre ou dans des téléfilms mais toutes les portes lui restèrent fermées.
L'une de ses dernières apparitions notoires fut un spot publicitaire qu'elle tourna pour la marque de surgelés Vivagel.
Elle consommait des anxiolytiques et des somnifères et fut hospitalisée en maison de repos durant l'été 1985. Elle se sentait seule, persécutée, ne se supportait plus et refusait l'aide de ses proches.
Attendue au soir du 7 octobre 1986 par ses amis à l'inauguration du Cotton Club, le restaurant d' Évelyne Leclercq, elle ne se rendit pas à l'invitation. Après un coup de téléphone confus à un ami, elle avala une forte dose de barbituriques et prit un bain chaud. Alertés vers 3h du matin, les pompiers mirent plus d'une heure à pénétrer dans l'appartement situé au 5e étage au 49 rue Boileau (Paris 16e) et la retrouvèrent morte. Son dernier mot demandait qu'on ne la ranime pas et disait en outre : « Les vedettes du show-biz délaissées sont comme des canards sans tête qui continuent à marcher ».
Dès le lendemain, la presse salua sa mémoire, et s'interrogea sur la responsabilité du métier dans le désespoir de la star abandonnée. Jacqueline Huet fut incinérée et ses cendres reposent au cimetière du Père-Lachaise.
Filmographie[modifier]

1947 : Et dix de der de Robert Hennion
1947 : L'Éventail de Emil-Edwin Reinert
1947 : Mademoiselle s'amuse de Jean Boyer
1947 : Le Dernier Testament - (court métrage), tourné en Grande-Bretagne
1948 : Sergil et le dictateur de Jacques Daroy - La bonne
1948 : Scandale aux Champs-Élysées de Roger Blanc
1949 : Mission à Tanger de André Hunebelle - La dame du vestiaire
1950 : Porte d'Orient de Jacques Daroy - La comtesse
1951 : La Demoiselle et son revenant de Marc Allégret - Mathilde
1952 : Ouvert contre X de Richard Pottier - La vendeuse
1953 : Si Versailles m'était conté de Sacha Guitry - Une dame de la cour
1955 : Mademoiselle de Paris de Walter Kapps - Une collaboratrice
1955 : Treize à table de André Hunebelle
1956 : Mannequins de Paris de André Hunebelle - Christiane
1959 : Le Déjeuner sur l'herbe de Jean Renoir - La présentatrice télé
1961 : Les hommes veulent vivre / Le crime du Docteur Chardin de Léonide Moguy - Mme Chardin
1962 : Clémentine chérie de Pierre Chevalier - La présentatrice télé
1964 : Les Pieds nickelés de Jean-Claude Chambon - La présentatrice télé
1965 : De l'assassinat considéré comme l'un des Beaux-Arts de Maurice Boutel : Lady Manton
1976 : Mort au sang donneur - (Bloedverwanten) de Wim Lindner - La soeur


Théâtre

1958 : Oscar de Claude Magnier, mise en scène Jacques Mauclair, Théâtre de l'Athénée
Sources[modifier]

La saga des speakerines d'Olivier Minne, Editions Michel Lafon, 1996
Magazines Paris-Match, Télé 7 Jours, Ici-Paris et France-Dimanche (1982, 1983, août 1985, octobre 1986)
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Avenement du Grand Monarque

Message par Alain le Dim 5 Juin - 3:51

[b]Merci du renseignement
avatar
Alain

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 54
Localisation : 45Ieme parallele

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avènement du Grand Monarque - Début de sa Mission

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum