Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Lun 4 Juil - 12:51

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/07/promesse-dun-nouveau-ministère-pour-les-minorités-au-pakistan.html

02 juillet 2011

Promesse d'un nouveau ministère pour les minorités au Pakistan

Lu sur l'Observatoire de la christianophobie :

"Le Premier Ministre du Pakistan, Yousaf Raza Gilani, a rencontré aujourd’hui à Islamabad une délégation de représentants des minorités religieuses du Pakistan et a annoncé officiellement l’imminente institution d’un nouveau Ministère fédéral qui s’occupera des minorités religieuses dans le pays. [...] La rencontre s’est déroulée dans un climat cordial et favorable dans le cadre duquel le Premier Ministre a cherché à écarter les doutes, les perplexités et les préoccupations des responsables des minorités après l’abolition du Ministère fédéral qui leur était dédié. Gilani a expliqué que «le gouvernement accorde beaucoup d’importance aux questions relatives aux minorités religieuses et à celles concernant la promotion de la condition féminine au Pakistan», annonçant la création d’un nouveau Ministère fédéral qui pourra continuer à s’occuper, entre autres délégations, des affaires des minorités. Le plan de décentralisation était obligatoire – a-t-il dit – et les provinces auront de plus amples pouvoirs dans de nombreux secteurs, y compris en ce qui concerne les affaires des minorités."

Posté le 2 juillet 2011 à 17h36 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Ven 8 Juil - 11:48

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/07/lobservatoire-de-la-christianophobie-rapporte-lintervention-du-député-claude-leteurtre-passable-élu-du-nouveau-centre.html

06 juillet 2011

Le sujet Asia Bibi à l'Assemblée nationale

L'Observatoire de la christianophobie rapporte l'intervention du député Claude Leteurtre [Passable], élu du Nouveau Centre, lors de la séance des questions au gouvernement. Il a interpellé Henri de Raincourt, ministre chargé de la coopération auprès du ministre des affaires étrangères, sur la situation d’Asia Bibi :

"Je voudrais vous parler d’une femme condamnée à mort par pendaison en novembre 2010 dans son pays, le Pakistan. Elle s’appelle Asia Bibi. Elle a quarante ans et quatre enfants. Quel crime a-t-elle commis ? Catholique, elle a puisé avec son gobelet de l’eau dans un puits. Aussitôt, elle a été accusée de l’avoir souillé ; parce qu’elle n’a pas renié sa foi, elle a été accusée de blasphème et jetée en prison. Depuis 1986, date de publication de la loi sur le blasphème, plus de mille condamnations ont été prononcées contre des Pakistanais de toutes religions. [...] Il s’agit non pas d’ingérence, mais de défense des droits de l’homme. Monsieur le ministre, il y a urgence. Nous ne pouvons pas dire que nous ne savons pas. Le groupe Nouveau Centre vous demande quelles initiatives vous comptez prendre pour sauver Asia Bibi.[...]

Réponse du ministre :

"Les autorités françaises partagent naturellement votre préoccupation concernant la situation de Mme Asia Bibi. Comme vous l’avez rappelée, cette Pakistanaise chrétienne a été condamnée à mort pour blasphème au mois de novembre dernier. Cette affaire illustre de manière dramatique les risques d’atteintes aux libertés fondamentales contenues dans le délit de blasphème, qui heurte les valeurs les plus universelles. En effet, la Déclaration universelle des droits de l’homme et le Pacte international sur les droits civils et politiques garantissent le droit de manifester sa religion et celui d’exprimer ses opinions sans être inquiété. Je rappelle à l’Assemblée nationale que le Pakistan a ratifié le Pacte international sur les droits civils et politiques en 2010 et qu’un tel engagement international n’est pas compatible avec le maintien du délit de blasphème dans le corpus juridique pakistanais. Nous avons aussi condamné l’assassinat des deux personnalités pakistanaises dont vous avez parlé. Les plus hautes autorités françaises sont totalement mobilisées sur la situation de Mme Asia Bibi. Le Président de la République, dès le 7 janvier, a dénoncé cette condamnation dans les termes les plus fermes. Le ministre des affaires étrangères et européennes s’est également mobilisé dès l’annonce de cette condamnation, en particulier en soutenant la démarche effectuée à Islamabad par la délégation de l’Union européenne. Alain Juppé, lors d’un entretien avec le Premier ministre pakistanais le 3 mai dernier lui a fait part de la vive préoccupation des autorités françaises. Nous continuons inlassablement nos actions pour sauver Mme Asia Bibi."

Posté le 6 juillet 2011 à 20h56 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Jeu 4 Aoû - 10:08

http://www.christianophobie.fr/breves/pakistan-le-ministere-pour-la-protection-des-minorites-religieuses-encore-une-promesse-non-tenue

Pakistan. Le ministère pour la protection des minorités religieuses : encore une promesse non tenue ?

juillet 25, 2011 par admin · 4 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves
Dans une dépêche du 23 juillet, l’Agence Fides signale un rapport qu’elle vient de recevoir de Christian Solidarity Worldwide (intitulé Pakistan : la liberté religieuse dans l’ombre obscure de l’extrémisme), qui s’interroge sur la promesse (voir ici et là) jusqu’à ce jour non tenue de la création d’un nouveau ministère fédéral qui aurait pour fonction de protéger les minorités religieuses. Inquiétant. D.H.

La liberté au Pakistan est conditionnée « par l’ombre obscure de l’extrémisme islamique » mais aussi par l’intolérance, l’illégalité et les impunités croissantes présentes dans le pays. C’est ce qu’affirme le nouveau rapport Pakistan : Religious freedom in the shadow of extremism publié par l’organisation non gouvernementale Christian Solidarity Worldwide (CSW) qui étudie la condition des chrétiens dans le monde, prêtant une attention particulière au respect des droits de l’homme et de la liberté religieuse.
Vue la situation constatée au Pakistan, le rapport de CSW, envoyé à l’Agence Fides, demande d’un côté au gouvernement des interventions urgentes afin de faire cesser les fausses accusations de blasphèmes, les discours qui incitent à la haine et l’impunité concernant les actes de violence envers les minorités religieuses. De l’autre, il invite l’exécutif à investir des ressources et de l’énergie afin d’améliorer les relations interreligieuses et de promouvoir une réforme globale et authentique du système éducatif du pays.
Des sources de Fides au sein de l’Église pakistanaise, qui se livrent à des commentaires positifs à propos du rapport, demandent : « Où est passé le nouveau Ministère fédéral pour les rapports interreligieux promis par le Premier Ministre Gilani après l’abolition du Ministère fédéral chargé des minorités religieuses ? S’agit-il de la énième promesse non tenue ? Un Ministère fédéral est utile afin de permettre que les discriminations et les limitations de la liberté religieuse que subissent quotidiennement les communautés chrétiennes et les autres minorités du Pakistan continuent à être considérées comme importants ».
Le rapport de CSW fait mention des meurtres de Salmaan Taseer, gouverneur du Punjab, et du catholique Shahbaz Bhatti, ministre fédéral pour les minorités religieuses, perpétrés en 2011 et motivés par la haine religieuse. Mais la violence religieuse, remarque l’ONG, n’a pas épargné non plus les sanctuaires islamiques sufi ou le groupe des « ahmadi », considéré comme une secte islamique. Toutes les minorités ont des problèmes pour que justice leur soit rendue et pour obtenir le respect de leurs droits fondamentaux.
« Une forte distance demeure entre la politique du gouvernement envers les minorités et la réalité de la vie de ces groupes au sein de la société pakistanaise » remarque le texte, rappelant également le fort impact négatif sur les minorités de la « loi sur le blasphème ». CSW déclare qu’elle continuera à solliciter le gouvernement et la communauté internationale afin que soit bientôt institué un nouveau ministère fédéral qui s’occupe des affaires des minorités religieuses, garantissant le respect réel de la liberté religieuse au Pakistan.
Source : Agence Fides
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Jeu 4 Aoû - 10:21

http://www.christianophobie.fr/breves/pour-avoir-tue-un-chretien-qui-refusait-de-se-convertir-a-la-foi-mahometane-trois-musulmans-pakistanais-condamnes-a-25-ans-de-reclusion

Pour avoir tué un chrétien qui refusait de se convertir à la foi mahométane, trois musulmans pakistanais condamnés à 25 ans de réclusion

juillet 29, 2011 par admin · 11 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves

Les obsèques de Rasheed Masih
Voici un article paru le 27 juillet sur le site de Portes Ouvertes. Je m’interroge : sachant que la peine de mort existe au Pakistan, si trois athées pakistanais avaient torturé et tué un musulman pakistanais, le tribunal ne les aurait-il condamné qu’à 25 ans de réclusion ? Si vous connaissez des cas semblables, merci de me les faire connaître… D.H.

« Vu la manière dont la police a mené l’enquête, faire condamner les accusés relevait du défi mais grâce à un énorme travail de la part de notre équipe au Pakistan et aux États-Unis, justice a enfin été rendue. »
Les avocats du Centre Européen pour le Droit et la Justice, une ONG qui œuvre pour la défense des droits de l’homme dans le monde, se félicitent du verdict rendu le 7 juillet dernier par la Cour de Mian Channu, dans la province du Pendjab, au sud du Pakistan.
Celle-ci a condamné à perpétuité (à savoir 25 ans de réclusion selon la loi pakistanaise) les auteurs du meurtre de Rasheed Masih. Chacun des trois hommes devra en plus verser à la famille de Rasheed la somme de 10 000 roupies (805 €) en dédommagement.
Mais les avocats ne comptent pas s’arrêter là car le 4ème accusé a, lui, été acquitté. Ils vont donc prochainement déposer un recours devant la Cour suprême de Lahore.
Rasheed avait été torturé et tué le 9 mars 2010 par des hommes d’affaires musulmans. Ceux-ci étaient vraisemblablement jaloux du succès commercial de ce chrétien. Ils lui ont d’abord demandé de se convertir à l’islam et devant son refus, ils l’ont battu à mort avec des barres de fer. D’après Asi, le frère de Rasheed, cela faisait 6 mois qu’ils faisaient tous deux l’objet de menaces.
À la suite de ce meurtre, la communauté chrétienne de la ville avait manifesté dans les rues pendant plus de 5 heures pour obliger la police à arrêter les assassins.
Source : Portes Ouvertes
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Sam 13 Aoû - 12:25

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/08/toujours-en-prison-asia-bibi-subit-les-mensonges-de-la-presse.html

12 août 2011

Toujours en prison, Asia Bibi subit les mensonges de la presse

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Plusieurs journaux pakistanais affirmaient hier que le meurtre de Shabahz Bhatti était dû à un « différend entre parents à propos de biens immobiliers », à une « rivalité chronique », à une « vendetta » sur fond de « corruption », et que la police excluait désormais toute motivation religieuse."

Posté le 12 août 2011 à 18h16 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Sam 20 Aoû - 22:26

http://www.christianophobie.fr/breves/le-nouveau-ministere-pakistanais-pour-l’harmonie-nationale-est-un-ministere-au-rabais-selon-l’eveque-catholique-de-faisalabad

Le nouveau ministère pakistanais pour l’Harmonie nationale est un ministère au rabais selon l’évêque catholique de Faisalabad

août 10, 2011
Dans la catégorie: Brèves

Mgr Joseph Coutts, évêque de Faisalabad et président de la Conférence épiscopale du Pakistan
Mgr Joseph Coutts, évêque catholique d’Islamabad et président de la Conférence épiscopale du Pakistan, ne cache pas sa déception quant à la création du nouveau ministère de l’Harmonie nationale au Pakistan, sensé rempacer “en mieux”, selon le Premier Ministre pakistanais, le ministère pour les Minorités religieuses dissout après l’assassinat de celui qui en avait le portefeuille, Shahbaz Bhatti : « Pour moi, tout cela marque un recul, c’est une rétrogradation avérée pour ce qui est de la représentation des minorités ».

Le nouveau ministre de l’Harmonie nationale, le catholique Akram Masih Gill, n’aura pas les pouvoirs de l’ancien ministre Shahbaz Bhatti, et la nomination du frère de ce dernier, un autre catholique, le Dr. Paul Bhatti comme conseiller pour les minorités auprès du Premier Ministre, ne contrebalancera pas le statut minoré du ministre de ce nouveau ministère. « Certes, a déclaré l’évêque Coutts, la nomination de M. Gill et celle du Dr. Bhatti, donne deux chances aux minorités de se faire entendre, mais aucun des deux n’aura probablement la même influence que celle qu’avait Shahbaz Batthi comme ministre fédéral ».

Daniel Hamiche

Source : UCANews
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Mar 23 Aoû - 14:35

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/08/droguée-et-mariée-de-force-à-un-musulman.html

19 août 2011

Droguée et mariée de force à un musulman

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Elle est pakistanaise, elle s’appelle Arifa Alfred, elle a 27 ans, elle est catholique. En mai 2009 elle a été kidnappée par un musulman, qui l’a droguée, et lorsqu’elle s’est réveillée son ravisseur lui a dit qu’elle était devenue musulmane et qu’elle s’étai mariée avec lui. Arifa Alfred n’a jamais accepté cet état de fait, et elle a été séquestrée et battue par son « mari » jusqu’au 1er août dernier, où elle a réussi à s’enfuir. Mais désormais c’est toute la famille qui a dû s’enfuir pour échapper à la vengeance du ravisseur. Une plainte a été déposée, mais la police ne fera rien. L’inspecteur a déclaré qu’il était content que Arifa soit devenue musulmane…

Mais la jeune femme déclare : « Je suis chrétienne et je suis toujours demeurée ferme dans ma foi chrétienne, continuant à prier dans mon cœur Jésus-Christ et la Bienheureuse Vierge Marie au cours de ces deux années de captivité afin d’obtenir la liberté. »"

Nous attendons toujours que nos bons musulmans modérés condamnent ces situations.

Posté le 19 août 2011 à 16h28 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Mar 23 Aoû - 15:05

http://www.christianophobie.fr/breves/toute-une-famille-chretienne-reduite-en-esclavage-par-un-musulman-au-pakistan

Toute une famille chrétienne réduite en esclavage par un musulman au Pakistan

août 20, 2011 par admin · 7 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves

Une partie de la famille de Zulfiquar Masih désormais libérée de l'esclavage
Incroyable, mais vrai !

Voici une trentaine d’année, Zulfiquar Masih, un chrétien pauvre de Rahim Yar Khan (un district de la province du Penjab au Pakistan), dut emprunter de l’argent à un riche propriétaire terrien et homme d’affaires musulman, Basharat Ali Gulo, pour payer les frais de mariage d’une de ses filles. Au fil des années, les intérêts de l’emprunt ne cessèrent d’augmenter, jusqu’à 500 % ! Incapable de rembourser ni le prêt ni ses intérêts, toute la famille de Zulfiquar Masih, soit 26 personnes, hommes, femmes et enfants, devinrent les esclaves de Basharat Ali Gulo, enfermés dans une prison privée et contraints de travailler sur ses terres… C’est grâce au diocèse catholique de Bahawalpur qu’ils ont pu recouvrer leur liberté. Ce dernier a, en effet, déposé une plainte contre Basharat Ali Gulo, le tribunal lui a donné raison et ordonné la libération de cette infortunée famille victime de la rapacité et l’absence totale de miséricorde de ce musulman dont pourtant le dieu est dit « miséricordieux »…

Daniel Hamiche

Joyeux Ramadan !

Source : Asia News
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Mar 6 Sep - 6:06

http://www.riposte-catholique.fr/lobservatoire-de-la-christianophobie/encore-une-horrible-histoire-d’une-jeune-chretienne-pakistanaise-enleve-par-un-musulman-et-“convertie”-de-force-a-l’islam

Encore une horrible histoire d’une jeune chrétienne pakistanaise enlevé par un musulman et “convertie” de force à l’islam

août 22, 2011 par admin · 9 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves
Une dépêche de l’Agence Fides du 18 août nous signale un nouvel et odieux cas d’enlèvement d’une jeune chrétienne et de sa fausse “conversion” à la croyance mahométane. D.H.

« Un nouveau cas de jeune femme chrétienne pakistanaise enlevée et contrainte à une conversion forcée à l’islam a été signalé à l’Agence Fides par l’Association des Pakistanais chrétiens en Italie.
Il s’agit d’Arifa Alfred, jeune catholique de 27 ans, de Nawa Killi, Quetta, enlevée par un musulman, Amjad, en mai 2009. L’homme a été aidé par deux complices pour réaliser un séquestre programmé avec soin. Les deux complices en question sont deux amies d’Arifa, Lubna et Rebecca. S’étant rendue chez cette dernière, elles ont servi à Arifa du thé drogué.
Une fois inconsciente, la jeune femme a été enlevée par Amjad. Lorsque Arifa a repris connaissance, elle se trouvait au domicile de ce dernier. Amjad lui a déclaré qu’elle s’était convertie à l’islam et l’avait épousé, lui présentant un faux certificat de mariage.
Arifa a nié s’être convertie et plus encore avoir épousé son ravisseur attendu qu’elle était inconsciente. Pour vaincre la résistance de la jeune femme, Amjad l’a soumis à des tortures mentales et physiques. Arifa a été constamment droguée, recluse et durement frappée pendant deux ans, tentant vainement de fuir à plusieurs reprises.
La nuit précédant le 1er août, Amjad a frappé violemment Arifa, lui causant différentes lésions internes. Le 1er août, la jeune femme a trouvé, pour la première fois en deux ans, la porte ouverte et, bien que gravement blessée, elle est parvenue à s’enfuir. Elle a pris un [rickshaw] et s’est rendue à l’hôpital civil où elle a été soignée. Elle s’est ensuite rendue chez son frère Adnan.
La jeune femme a ensuite déposé plainte contre Amjad mais la police n’a pour l’heure rien fait pour déférer le coupable à la justice. D’autre part, l’inspecteur de police a indiqué être content qu’Arifa se soit convertie à l’islam.
Actuellement, Arifa et sa famille sont en fuite parce qu’elles ont reçu des menaces de mort de la part d’Amjad. En effet, ce dernier affirme qu’Arifa est musulmane et qu’elle est son épouse. Pour ce motif, elle ne peut s’échapper de la maison, sans quoi, elle sera tuée ainsi que sa famille. De son côté, Arifa réaffirme : « Je suis chrétienne et je suis toujours demeurée ferme dans ma foi chrétienne, continuant à prier dans mon cœur Jésus Christ et la Bienheureuse Vierge Marie au cours de ces deux années de captivité afin d’obtenir la liberté ».
Joyeux Ramadan !

Source : Agence Fides
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Mar 6 Sep - 6:31

http://www.christianophobie.fr/breves/pakistan-un-pelerinage-marial-sous-haute-surveillance

Pakistan : un pèlerinage marial sous haute surveillance ?

août 25, 2011 par admin · 3 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves

Deux jeunes pèlerins catholiques pakistanais lors du pèlerinage de l'an passé
Comme chaque année, plus d’un million de catholiques pakistanais – auxquels se joindront sans doute nombre de musulmans – se disposent à se rendre en pèlerinage au sanctuaire marial national de Mariamabad (la ville de Marie en ourdou, situé à 80 km de Lahore dans le Penjab) des 8 – fête de la naissance de la Vierge Marie – au 11 septembre, en présence du nonce apostolique et de nombreux évêques pakistanais. Dans le climat qui prédomine actuellement au Pakistan, ce pèlerinage sera sans doute celui de tous les dangers tant les menaces d’attentats terroristes islamistes sont à redouter. Le responsable de la sécurité de ce pèlerinage, le Père Ashraf Gill a eu de nombreux entretiens avec les organismes étatiques chargés de la sécurité, remarquant, par exemple, que le portique de détection des métaux qui avait été mis en place par eux lors du pèlerinage de l’an passé avait connu de nombreuses pannes – un caméraman travaillant pour une chaîne de télévision catholique au Pakistan, a lui-même prétendu que ce portique n’a de fait jamais fonctionné ! Des centaines de volontaires devraient être répartis en de nombreux endroits du site pour observer tout ce qui pourrait leur sembler suspect. Mais cela suffira-t-il à garantir la sécurité des pèlerins ?

Daniel Hamiche
Source : UCA News
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Mar 6 Sep - 6:32

http://www.christianophobie.fr/breves/une-eglise-catholique-vandalisee-et-saccagee-par-des-extremistes-dans-l’andhra-pradesh

Une église catholique vandalisée et saccagée par des extrémistes dans l’Andhra Pradesh

août 27, 2011 par admin · 2 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves

L'église après le passage des vandales…
C’est encore une église catholique de rite syro-malankar qui vient d’être vandalisée et saccagée par des extrémistes, un événement qui survient peu de jour après la profanation de l’église St. Mary de Warje Malwadi (État du Maharashtra, voir ici). C’est le 25 août, tôt le matin, que des fidèles de l’église Mother Mary de Secundrabad (État d’Andhra Pradesh). Les vandales ont mis le feu à l’autel, aux Bibles, aux Croix, aux livres de chants, aux vêtements liturgiques… Le feu s’est communiqué au toit qui a été en grande partie détruit. Cette église avait déjà été attaquée, voici quatre ans, par des extrémistes hindous du Bajrang Dal.

Daniel Hamiche

Source : Asia News
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Dim 18 Sep - 21:33

http://www.christianophobie.fr/breves/des-sieges-reserves-aux-minorites-religieuses-dans-le-senat-pakistanais-du-bluff

Des sièges réservés aux minorités religieuses dans le Sénat pakistanais ? Du bluff !

septembre 5, 2011 par admin · 1 Commentaire
Dans la catégorie: Brèves
Voici un article fort intéressant de l’Agence Fides, organe d’information des Œuvres pontificales missionnaires, de ce jour sur la fausse ouverture du régime pakistanais aux minorités religieuses dans ses institutions. D.H.

Un déficit de transparence et de représentativité. Un mécanisme de sélection basé sur le clientélisme et conditionné par la corruption. Dans de nombreux cas remis au choix de partis musulmans. Les chrétiens au Pakistan considèrent comme « une esbroufe » l’entrée en vigueur ces derniers jours du 18ème amendement qui réserve aux minorités religieuses quatre sièges au Sénat pakistanais pour chaque province.
Selon des sources de Fides au sein de la communauté chrétienne au Pakistan, « la sélection des candidats est l’apanage des partis qui sont en grande partie islamiques. Et elle pourrait intervenir sur la base de critères purement financiers, c’est-à-dire en évaluant la contribution, en millions de roupies, qu’un candidat peut apporter au parti ». Le siège est donc « vendu au mieux offrant et il ne bénéficiera pas toujours aux chrétiens ou aux hindous ». En outre, ce mécanisme « pénalise la représentativité, les capacités réelles des candidats, la transparence » en favorisant l’arbitraire : « Sont de fait privilégiés, au travers de logiques de corruption et de clientélisme, des personnages qui entendent seulement tirer des profits politiques personnels et qui ne défendront d’aucune manière les droits des minorités ».
En outre, les chrétiens soulèvent une question : certaines zones (comme les régions tribales de la FATA-Régions tribales fédéralement administrées) sont dépourvues de minorités religieuses. Dès lors, dans ce cas, comment les sièges réservés seront-ils attribués ? Pourquoi ne pas utiliser dès lors le critère électif pour ce faire ?
« Il existe des brimades continuelles contre les chrétiens et les minorités religieuses dans le monde politique et au sein de la société pakistanaise. Des épisodes de violence peuvent éclater à tout moment. Mais tout se passe dans le silence des moyens de communication de masse » déclare à l’Agence Fides le Père John Shakir Nadeem, directeur de Radio Veritas en langue urdu et secrétaire de la Commission pour les Communications sociales de la Conférence épiscopale du Pakistan. Les moyens de communication de masse pakistanais ignorent les problèmes tels que celui des sièges au Sénat et « toutes les questions relatives aux minorités religieuses. Il s’agit là d’une confirmation de la marginalisation et des discriminations dont font l’objet les citoyens chrétiens ».
« Tous disent officiellement – poursuit le Père Nadeem – que les minorités au Pakistan jouissent de pleins droits. Mais dans les faits il n’en est pas ainsi. Les journalistes qui parlent de situations telles que les souffrances des chrétiens ou les droits des minorités foulés aux pieds font l’objet de pressions et sont souvent réduits au silence ».
Source : Agence Fides

Social Tagging: Minorités religieuses • Pakistan
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Dim 18 Sep - 21:50

http://www.christianophobie.fr/breves/alors-qu’il-participait-au-grand-pelerinage-marial-traditionnel-un-jeune-chretien-a-ete-enleve-et-assassine

Alors qu’il participait au grand pèlerinage marial traditionnel, un jeune chrétien a été enlevé et assassiné

septembre 9, 2011 par admin · 5 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves

Encore un martyr chrétien au Pakistan ?
Sunil Masih, 25 ans, est un jeune chrétien pakistanais qui participait, cette année, à un pèlerinage célèbre dans ce pays puisque qu’il existe depuis soixante ans, et qui mène les très nombreux fidèles jusqu’au sanctuaire de Mariamabad (la ville de Marie) et, en particulier, à Daman E Mariam (la grotte de Marie, semblable à celle de Lourdes) dans le Penjab, un pèlerinage qui culmine le 8 septembre, jour anniversaire de la naissance de la Vierge Marie.
Au cours de ce pèlerinage, le jeune Sunil Masih a dû s’éloigner de son groupe pour aller dans la campagne environnante satisfaire un besoin naturel. Il fut enlevé par des inconnus, battu à mort et, pour faire bonne mesure, ses agresseurs lui ont roulé dessus avec un camion pour faire croire à un accident ce que la police se refuse à admettre : il s’agit bien d’un assassinat. Et d’un assassinat qui laisse une famille dans un double désespoir : avoir perdu son fils unique et son seul soutien matériel car le père du jeune homme, gravement malade des reins, ne peut pas travailler.

Daniel Hamiche

Source : Asia News

Social Tagging: Chrétien assassiné • Mariamabad • Pakistan • Penjab
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Dim 18 Sep - 21:58

http://www.christianophobie.fr/breves/encore-une-abomination-d’un-musulman-contre-une-jeune-chretienne-pakistanaise

Encore une abomination d’un musulman contre une jeune chrétienne pakistanaise

septembre 10, 2011 par admin · 13 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves
Plutôt que de faire un nouvel article, je préfère vous traduire le résumé donné par Compass Direct News le 8 septembre, d’un incident écœurant survenu à une jeune chrétienne pakistanaise. Si le cœur vous en dit, vous pourrez lire, en anglais, l’article complet de cette agence (cliquer sur le lien indiqué après la source). D.H.

Une infirmière chrétienne a déposé plainte à la police samedi (3 septembre) alléguant qu’elle avait été violée par un collègue musulman qui a filmé l’acte en vue d’un chantage pour la faire renoncer à sa foi et l’obliger à l’épouser, a appris Compass de l’intéressée et de sources de l’hôpital.
Shaista Samuet, une infirmière de 27 ans [travaillant à l’hôpital] Services Institute of Medical Sciences [Lahore] a fait enregistrer un premier rapport d’information [First Information Report] au commissariat de police de Shadman, dans lequel elle accuse Ali Adnan, un comptable adjoint de l’hôpital, et un complice armé, de l’avoir, sous la menace d’un pistolet, enlevée à l’hôpital le 21 août, et de l’avoir emmenée dans une maison de Lahore où le complice d’Adnan a filmé le viol. Ultérieurement, Adnan, par téléphone, s’est essayé au chantage sur elle, déclare-t-elle. “Il m’a d’abord demandé de me convertir à l’islam, et seulement dans ce cas il pourrait envisager de me pardonner d’avoir refusé de l’épouser” dit-elle. “Le mépris que je lui a opposé a mis Adnan à un tel point en colère qu’un soir il s’est rendu au domicile de mes parents pour leur montrer le film. Il leur dit à mes parents bouleversés qu’ils n’avaient pas d’autre solution que de lui accorder ma main”. Puis Adnan est parti abandonnant les parents en proie à l’angoisse. “Nous avons dû prendre une décision très difficile”, confie-t-elle. “Nous pouvons soit accéder à sa demande, soit tomber dans la honte et le déshonneur en dénonçant ce crime. Nous avons choisi la deuxième voie. Adnan doit être puni pour avoir détruit mon existence”. Compass a tenté de joindre Adnan pour connaître sa version, mais nous n’avons pas pu le joindre car son portable est éteint.
Source : Compass Direct News

Social Tagging: Chrétienne violée • Pakistan
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Dim 18 Sep - 21:59

http://www.christianophobie.fr/breves/un-chretien-pakistanais-menace-de-mort-dans-son-pays-et-refugie-en-finlande-risque-la-reconduite-a-la-frontiere

Un chrétien pakistanais menacé de mort dans son pays et réfugié en Finlande, risque la reconduite à la frontière

septembre 11, 2011 par admin · 7 Commentaires
Dans la catégorie: Brèves
Accusé de blasphème par un religieux musulman de Karachi en 2008 et donc passible de la peine de mort selon l’abominable « loi sur le blasphème », Trevor Clive, un chrétien pakistanais, sa femme et sa fille ont dû fuir le Pakistan et, après des mois de caches et d’errance, sont arrivés en Finlande le 19 septembre de cette année-là. La famille s’est depuis agrandie, puisqu’un garçon est né en Finlande dans ce foyer. Trevor Clive a sollicité le statut de réfugié à la Finlande, mais se l’est vu refusé à deux reprises : le 5 janvier 2010 par l’administration finnoise de l’immigration, puis, après un premier appel, par le tribunal administratif d’Helsinki le 13 juin de cette année. Trevor Clive s’est pourvu en appel devant le tribunal administratif suprême. Ce dernier, sans remettre en doute les déclarations du réfugié, estime non fondée ses craintes de trouver la mort s’il était refoulé vers le Pakistan… La décision finale pourrait ne pas être signifiée avant un an, mais d’ici là la police finlandaise peut, à sa discrétion, procéder à l’arrestation de la famille et la mettre dans le prochain avion à destination du Pakistan. Les pays de l’Union européenne, décidément, sont très accueillants pour les immigrés musulmans mais beaucoup moins pour leurs victimes.

Daniel Hamiche

Source : Pakistan Christian Post

Social Tagging: Finlande
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Jeu 22 Sep - 8:41

http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=31149&lan=fra

2011-09-15
ASIE/PAKISTAN - Fausses accusations de blasphème lancées contre un chrétien - le tribunal l’invite à « quitter le pays »

Lahore (Agence Fides) – Un professeur chrétien d’un établissement d’enseignement secondaire a fait l’objet de fausses accusations de blasphème de la part d’un élève et d’un certain nombre de collègues musulmans par antipathie, vengeance et haine envers les chrétiens. Contraint à quitter son poste et à se cacher, il a fait recours devant le Tribunal mais, dans une sentence laconique, le juge de première instance l’a invité à « quitter le pays ». Les faits en question ont été relatés à l’Agence Fides par des sources appartenant à la communauté chrétienne au Punjab qui demandent à conserver l’anonymat pour raisons de sécurité. L’histoire – explique la source de Fides – est emblématique et donne une idée des conditions de violence et de discrimination que doivent affronter quotidiennement les minorités religieuses, portant à nouveau l’attention sur les abus de ce qu’il est convenu d’appeler « loi sur le blasphème » utilisée pour frapper les chrétiens.
Le cas de Javed Masih (nom de fantaisie NDR) s’est vérifié au cours de ces derniers jours dans une ville du Punjab que Fides préfère ne pas mentionner, vus les risques encourus par l’homme : braqué par les extrémistes, il pourrait être lynché d’un moment à l’autre et se trouve donc contraint de se cacher. Javed a 40 ans, il est marié et père de trois enfants. Sa vie est désormais bouleversée et ruinée et, ainsi que le remarquent les sources de Fides, il sera obligé de s’en reconstruire une ailleurs, le cas échéant en changeant d’identité.
Javed enseignait dans un lycée public fréquenté principalement par des élèves musulmans. L’un d’entre eux, repris plusieurs fois par Javed pour des motifs scolaires, s’est adressé à d’autres enseignants musulmans. Ils ont organisé ensemble un complot visant à discréditer et à chasser Javed. Pour ce faire, ils ont brûlé un certain nombre de pages du Coran, accusant Javed de ce geste blasphème. Depuis ce jour, Javed a été contraint à démissionner, continuant à faire l’objet d’injures et de menaces toujours plus lourdes, y compris à son domicile. Vus les risques encourus, il a déménagé avec sa famille dans une localité tenue secrète.
Toutefois, ayant confiance dans la justice pakistanaise, Javed a voulu présenter un recours devant le Tribunal de première instance afin de prouver son innocence. Des sources de Fides racontent l’issue négative du recours : « Non seulement le tribunal ne l’a pas disculpé, non seulement il n’a pas émis une ordonnance pour bloquer les actions des extrémistes mais il lui a vivement conseillé de quitter le pays. Ce qui est aberrant de la part d’un organe qui devrait représenter la Justice au Pakistan. C’est la preuve de l’impuissance du système qui est incapable de défendre les droits des minorités religieuses. C’est la preuve également de la sujétion des Cours aux groupes fondamentalistes islamiques. C’est enfin la preuve de la responsabilité de l’Etat en ce qui concerne la persécution des chrétiens innocents pour lesquels la justice demeure seulement un mirage ». (PA) (Agence Fides 15/09/2011)
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Jeu 22 Sep - 12:30

http://www.christianophobie.fr/breves/le-bilan-effrayant-des-persecutions-antichretiennes-au-pakistan

Le bilan effrayant des persécutions antichrétiennes au Pakistan

septembre 15, 2011 par admin
Dans la catégorie: Brèves

La commission Justice et Paix de la Conférence des évêques catholiques du Pakistan vient de faire paraître son rapport annuel pour 2010 sur les persécutions contre les minorités religieuses : Human Rights Monitor 2011. Cet “observatoire de la christianophobie”, version pakistanaise et publié depuis 1997, présente des résultats effrayants sur les persécutions dont sont victimes les chrétiens (notamment, car le rapport s’attache aussi aux persécutions contre certaines minorités musulmanes ou hindouistes). Le rapport dénonce les méfaits de la « loi sur le blasphème ». Au cours de l’année écoulée, 15 chrétiens ont été inculpés pour blasphème, et 18 ont été assassinés au nom de cette loi infâme. Entre 1986 – année où la loi est entrée en vigueur – et 2010, ce sont 138 chrétiens qui ont été condamnés pour « blasphème ». Le rapport signale également 32 conversions forcées de chrétiens à l’islam au cours de l’année écoulée…

Daniel Hamiche

Source : Asia News
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Jeu 22 Sep - 12:32

http://www.christianophobie.fr/breves/accuse-a-tort-de-blaspheme-un-professeur-pakistanais-inviter-a-quitter-le-pays-par-la-justice

Accusé à tort de blasphème, un professeur pakistanais invité à quitter son pays par la justice

septembre 15, 2011 par admin

Voyez cet article de l’Agence Fides. Encore une aberration de la « loi sur le blasphème » utilisée à l’envie au Pakistan pour se débarrasser de personnes gênantes, surtout quand elles sont chrétiennes. Je vais vous faire une confidence : je suis d’avis d’appliquer au Pakistan les rigueurs de la sharia, mais uniquement aux musulmans – je ne suis pas contre, non plus, qu’elle s’applique en France (voleurs, violeurs, incendiares de voitures, trafiquants de drogue…) si vous voyez ce que je veux dire …–, et donc aux « blasphémateurs » musulmans qui ont osé brûler des pages du coran pour incriminer un chrétien. Se voir prendre à son propre piège ne serait-ce pas là un effet de la justice immanente ? D.H.

Un professeur chrétien d’un établissement d’enseignement secondaire a fait l’objet de fausses accusations de blasphème de la part d’un élève et d’un certain nombre de collègues musulmans par antipathie, vengeance et haine envers les chrétiens. Contraint à quitter son poste et à se cacher, il a fait recours devant le Tribunal mais, dans une sentence laconique, le juge de première instance l’a invité à « quitter le pays ». Les faits en question ont été relatés à l’Agence Fides par des sources appartenant à la communauté chrétienne au Punjab qui demandent à conserver l’anonymat pour raisons de sécurité. L’histoire – explique la source de Fides – est emblématique et donne une idée des conditions de violence et de discrimination que doivent affronter quotidiennement les minorités religieuses, portant à nouveau l’attention sur les abus de ce qu’il est convenu d’appeler « loi sur le blasphème » utilisée pour frapper les chrétiens.
Le cas de Javed Masih [pseudonyme] s’est vérifié au cours de ces derniers jours dans une ville du Punjab que Fides préfère ne pas mentionner, vus les risques encourus par l’homme : traqué par les extrémistes, il pourrait être lynché d’un moment à l’autre et se trouve donc contraint de se cacher. Javed a 40 ans, il est marié et père de trois enfants. Sa vie est désormais bouleversée et ruinée et, ainsi que le remarquent les sources de Fides, il sera obligé de s’en reconstruire une ailleurs, le cas échéant en changeant d’identité.
Javed enseignait dans un lycée public fréquenté principalement par des élèves musulmans. L’un d’entre eux, repris plusieurs fois par Javed pour des motifs scolaires, s’est adressé à d’autres enseignants musulmans. Ils ont organisé ensemble un complot visant à discréditer et à chasser Javed. Pour ce faire, ils ont brûlé un certain nombre de pages du Coran, accusant Javed de ce geste blasphème. Depuis ce jour, Javed a été contraint à démissionner, continuant à faire l’objet d’injures et de menaces toujours plus lourdes, y compris à son domicile. Vu les risques encourus, il a déménagé avec sa famille dans une localité tenue secrète.
Toutefois, ayant confiance dans la justice pakistanaise, Javed a voulu présenter un recours devant le Tribunal de première instance afin de prouver son innocence. Des sources de Fides racontent l’issue négative du recours : « Non seulement le tribunal ne l’a pas disculpé, non seulement il n’a pas émis une ordonnance pour bloquer les actions des extrémistes, mais il lui a vivement conseillé de quitter le pays. Ce qui est aberrant de la part d’un organe qui devrait représenter la Justice au Pakistan. C’est la preuve de l’impuissance du système qui est incapable de défendre les droits des minorités religieuses. C’est la preuve également de la sujétion des Cours aux groupes fondamentalistes islamiques. C’est enfin la preuve de la responsabilité de l’Etat en ce qui concerne la persécution des chrétiens innocents pour lesquels la justice demeure seulement un mirage »
Source : Agence Fides
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Jeu 22 Sep - 12:51

http://www.christianophobie.fr/breves/meurtre-de-shahbaz-bhatti-nouvelles-insinuations-mensongeres-de-la-police-pakistanaise

Meurtre de Shahbaz Bhatti : nouvelles insinuations mensongères de la police pakistanaise

septembre 18, 2011 par admin

Justice sera-t-elle rendue un jour au Pakistan pour Shahbaz Bhatti ?
Les deux présumés meurtriers de Shahbaz Bhatti, qui avaient trouvé refuge à l’étranger (voir ici) ont, grâce à la coopération d’Interpol, été reconduits au Pakistan où ils sont interrogés par les services de police. Mais ces derniers – preuve, s’il en était besoin de l’infiltration islamiste dans leurs rangs – tentent d’accréditer une nouvelle thèse abracadabrante. Les deux personnages, Zia-ur-Rehman et Malik Abid, seraient en fait d’anciens chrétiens convertis à l’islam et qui auraient assassiné Shahbaz Bhatti non pas pour son opposition à la « loi sur blasphème » et sa défense des minorités religieuses, mais en raison d’un litige sur une propriété qui les opposaient à la famille Bhatti ! Rappelons que c’est la deuxième fois que les services de police tentent une pareille désinformation. En août dernier déjà, ils avaient fait passer dans les organes de presse pakistanais l’insinuation que le meurtre du ministre n’avait rien à voir avec des questions religieuses, mais aurait son origine dans des « disputes familiales » relatives à des propriétés… Pour l’évêque catholique d’Islamabad qui fut un ami très proche de Shahbaz Bhatti, Mgr Rufin Anthony, cette « déclaration de la police est totalement absurde », un sentiment partagé même par des personnalités musulmanes au Pakistan. Le chemin vers la justice et la vérité est encore bien encombré au Pakistan.

Daniel Hamiche

Source : Asia News

Social Tagging: Pakistan • Shahbaz Bhatti
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Jeu 22 Sep - 14:42

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/09/inondations-au-pakistan-aide-refusée-aux-chrétiens.html

19 septembre 2011

Inondations au Pakistan : aide refusée aux chrétiens

Lu sur Fides :

"Parmi les victimes des inondations du Sindh (région du sud du Pakistan) se trouvent des familles chrétiennes et hindoues « dalits » considérées comme intouchables qui sont chassées des camps de réfugiés mis en place par le gouvernement et ne reçoivent pas d’aides humanitaires. C’est la plainte qui parvient à l’Agence Fides en provenance du Diocèse d’Hyderabad, confirmée par les Organisations non gouvernementales engagées dans le secteur de la solidarité. Des pluies torrentielles ont frappé la région du Sindh et se poursuivront au cours des prochains jours, causant d’importantes inondations. Sur 23 districts que compte la province, 22 sont fortement touchés et les victimes des inondations sont plus de 5 millions. [...]

L’Eglise locale signale des cas de discrimination dans la distribution des aides alimentaires, une pratique odieuse déjà enregistrée au cours des inondations de 2010. Le Père Shukardin explique : « Cela a lieu pour des motifs religieux et d’appartenance aux castes. Ceux qui en sont victimes sont surtout les populations tribales qui habitent dans 8 des 16 Paroisses. Dans le district de Badin, à la frontière avec l’Inde, qui est habité par les tribus Parkari, un Curé m’a raconté que, dans les deux camps de réfugiés mis en place par le gouvernement, les chrétiens se sont vus repoussés sous prétexte que « les missionnaires occidentaux s’occupent de vous ». Outre la discrimination religieuse, ces populations sont considérées comme des « dalit », des intouchables (du fait de l’héritage du système indien avant la partition NDR) et donc chassés »."

Posté le 19 septembre 2011 à 07h38 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Mer 28 Sep - 12:25

http://www.zenit.org/french

Pakistan : Une jeune chrétienne accusée de blasphème

Mais c’est une erreur de prononciation

ROME, Mardi 27 septembre 2011 (ZENIT.org)– « Une jeune chrétienne de 13 ans accusée de « blasphème » pour une erreur de prononciation », déplore l’agence vaticane Fides dans cette dépêche.

Une erreur de prononciation au cours d'un examen scolaire a été la cause pour une jeune chrétienne de 13 ans d'une accusation de blasphème. Une banale faute de grammaire en urdu devient le prétexte pour frapper une jeune fille, une famille, une communauté. C'est ce qui est arrivé dans le village d'Havelian, dans les environs d'Abbottabad (dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, située au nord-ouest du pays).

Comme le signale à Fides la Fondation Masihi - organisation qui s'occupe de la défense des droits des chrétiens au Pakistan dont Asia Bibi - l'histoire « frôle l'absurdité ». Faryal Bhatti, 13 ans, élève de la 8eclasse de l'enseignement secondaire, au cours d'un examen scolaire avec une enseignante musulmane, Fareeda Bibi, a prononcé de manière erronée le mot « naat » (poésie d'éloge) adressée au prophète Mahomet, la transformant en « laanat » (qui signifie malédiction) : « Il s'agit d'une erreur commune pour les jeunes parce que, dans leur forme écrite, les deux termes sont très semblables », explique à Fides la Fondation Masihi.

L'inflexible enseignante a, en revanche, convoqué les autorités scolaires et le principal de l'établissement, Asif Siddiqui, a expulsé la jeune fille. Il a également appelé les responsables religieux islamiques locaux qui ont déposé devant les autorités de police une plainte officielle (First Information Report) pour blasphème à l'encontre de la jeune fille et de sa famille. Des protestations publiques contre les chrétiens ont ensuite eu lieu. La jeune fille est traumatisée et, par peur de rétorsions, la famille a été contrainte à quitter son domicile et à déménager.

La Fondation Masihi est intervenue, convoquant deux chercheurs et juristes islamiques d'Islamabad, Maulana Mehfooz Ali Khan et Hussain Ahmed Malik, qui se sont rendus sur place, ont rencontré la jeune fille, les autorités scolaires et la police, expliquant l'évidente méprise et le fait que Faryal n'avait aucune intention de blasphémer.

Une autre histoire de souffrance pour les chrétiens a été enregistrée à Kasur, au Punjab. Le prêtre catholique du lieu, le Père Baharat, a raconté à Fides qu'une jeune fille catholique, Salma Masih (nom de fantaisie NDR) a été enlevée et séquestrée pendant un mois par un musulman. Parvenue à s'enfuir et revenue chez elle, sa famille a demandé l'aide du Curé et de la Commission Justice et Paix locale afin d'obtenir protection et justice. Aujourd'hui, la jeune fille est contrainte à vivre cachée.
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Ven 30 Sep - 13:59

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/09/le-blasphème-frappe-encore-les-chrétiens-au-pakistan.html

27 septembre 2011

Le "blasphème" frappe encore les chrétiens au Pakistan

Une collégienne de 13 ans, chrétienne, accusée de blasphème, a été battue et renvoyée de son école située dans la ville garnison d'Havelian, au nord d'Islamabad. Sa mère, infirmière, a également été chassée de son travail. Elles ont été forcées de quitter la région sur ordre des autorités locales qui ont prétexté qu'il en allait de leur sécurité.

Au terme d'un devoir consacré à un poème à la gloire de Mahomet, l'enseignante découvre sur la copie de son élève le mot "laanat" au lieu de "naat". En ourdou, la transcription de ce mot est proche mais une petite erreur commise par Faryal lui a fait écrire le mot "malédictions" à la place de "louanges au prophète". Après avoir battu et réprimandé Faryal, le professeur en a informé le reste de la classe puis son administration. Le vendredi, l'école de garçons voisine en était également avisée et une manifestation était organisée devant l'établissement des filles. Les religieux de la ville se sont emparés de l'affaire et ont exigé dans leur prêche que la collégienne ainsi que toute sa famille soient condamnées et emprisonnées pour "blasphème".

Convoquées par les autorités locales, la mère et sa fille ont plaidé l'erreur et demandé le pardon de la communauté. En vain. "Elle a avoué avoir fait une erreur. La direction de l'école a décidé de la renvoyer pour avoir utilisé des termes interdits", a indiqué la directrice de son école.

Posté le 27 septembre 2011 à 14h05 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Ven 30 Sep - 19:47

http://www.zenit.org/french

Pakistan : Discrimination des minorités religieuses lors des inondations

Protestation des catholiques

ROME, Vendredi 30 septembre 2011 (ZENIT.org) – Au Pakistan, l’Eglise « dénonce la discrimination dont sont victimes les minorités religieuses touchées par les inondations », rapporte « Eglises d’Asie », l’agence des Missions étrangères de Paris, dans une dépêche, que nous rapportons intégralement au lendemain de l’intervention du Saint-Siège à l’ONU en particulier sur la liberté religieuse (cf. Zenit du 28 septembre 2011).

Dans la province du Sindh, au Sud du Pakistan, qui a été la plus touchée par les pluies de mousson torrentielles et les inondations qui ont suivi, l’ONU avance un bilan de près de 400 morts, plus d’1,8 million de déplacés et d'au moins 665.000 maisons détruites. Dans tous les districts de la province, encore sous les eaux, la presque totalité des récoltes est perdue.

Dès le début de la catastrophe, la Caritas Pakistan, qui lors des inondations de 2010 était venue en aide à plus de 50.000 familles du Sindh, a mis en place les secours, distribué des colis alimentaires, des médicaments, des purificateurs d’eau et des tentes. Ce sont ces intervenants sur le terrain qui les premiers, ont rendu compte des discriminations touchant les minorités religieuses et les dalits (ex-intouchables) dont ils avaient été témoins.

Vers la mi-septembre, le diocèse d’Hyderabad et des organisations humanitaires ont décidé de lancer un appel à la communauté internationale. Dans leurs communiqués, ils ont dénoncé l’impossibilité d’accéder à l’aide humanitaire pour les minorités hindoues, chrétiennes, ahmadi, en particulier si elles appartenaient aux Scheduled Castes (SC) ou Scheduled Tribes (ST) et donc étaient considérées comme des dalits (1). Exclues des camps de réfugiés, oubliées des distributions alimentaires, elles ne recevaient même pas les aides qui leur étaient destinées, celles-ci étant systématiquement détournées par l’administration de la province, une pratique que l’Eglise avait déjà vigoureusement dénoncée lors des inondations de 2010 (2).

Le P. Samson Shukardin, vicaire général du diocèse d’Hyderabad et directeur diocésain de la commission Justice et Paix a témoigné auprès de l’agence Fides : « Tout le diocèse est touché et toutes les paroisses ont demandé de l’aide. Les évacués sont principalement des hindous mais il y a également des milliers de familles chrétiennes et musulmanes (...) Mais ce sont les populations tribales, présentes dans la moitié des paroisses, qui sont victimes de la plus grande discrimination ». Et le prêtre de citer comme exemple les chrétiens de l’ethnie aborigène parkari qui ont été chassés des camps de réfugiés du gouvernement dans le district de Badin, aussi bien en raison de leur religion que de leur statut de Scheduled Tribes (SC) qui fait d’eux des intouchables.

Le district de Badin est l’un de ceux qui a été le plus affecté par la catastrophe. Dans cette région où 20 % des victimes sont des hindous aborigènes ou dalits, leur exclusion de l'aide humanitaire est visible : aucun d'eux n'a pu pénétrer dans l'un des 278 camps mis en place par les autorités, toute distribution d’eau et de nourriture leur a été refusée et ils ont dû s’installer sur le bord des routes, sans jamais avoir reçu aucun des secours d’urgence envoyés par des ONG hindoues, qui ont été confisqués dès leur arrivée dans le district par les forces de police.

La communauté ahmadi, considérée comme hérétique au Pakistan et régulièrement discriminée à ce titre, dénonce les mêmes exactions : « Les villages ahmadi inondés ont été délibérément ignorés et leurs habitants refoulés des camps de réfugiés du gouvernement. Nous avons dû louer nous même plusieurs bateaux pour sauver environ 370 Ahmadi et d’autres personnes piégées par les flots », a raconté Saleem-ud-din, l’un des responsables de la communauté ahmadi, à l’agence Ucanews le 27 septembre dernier.

Suite à la révélation par différents médias ces derniers jours, du traitement réservé aux dalits et minorités religieuses par les autorités du Sindh, ainsi qu'aux déclarations des leaders religieux et de plusieurs ONG demandant au gouvernement de faire cesser cette discrimination mettant en danger la vie de milliers de personnes, le président pakistanais Asif Ali Zardari a demandé un rapport au gouverneur de la province. « La discrimination basée sur la caste, la croyance ou la religion dans le cadre d’opérations de secours, d’aide ou de réhabilitation est inacceptable. Il s'agit d'une catastrophe humanitaire qui demande une réponse en dehors de toute considération partisane ou religieuse » a déclaré le porte-parole du président pakistanais.

(1) L’une des particularités de l’islam au Pakistan est son adaptation au sein de son organisation sociale et religieuse, du système hindou des castes. Les Scheduled Castes (dalits) et les Schedules Tribes ( peuples aborigènes), désignent des hors-castes, exclus en raison de l’impureté qui leur est attachée traditionnellement. En Inde ces catégories permettent de bénéficier d'une politique de discrimination positive ( quotas au sein de la fonction publique ou de l’enseignement, possibilité de se présenter aux élections, etc.), ce qui n'est pas le cas au Pakistan. Sur les 3 millions d’hindous que compte le Pakistan, 2,5 millions sont des dalits, les membres appartenant aux hautes castes ayant migré en Inde lors de la partition de 1947.

(2) Voir EDA 537 : http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud/pakistan/de-fausses-ong-profitent-des-souffrances-des-chretiens-en-detournant-les-dons-pour-les-refugies?SearchableText
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Mar 4 Oct - 21:30

http://www.zenit.org/french

Pakistan : Nouvelles menaces de mort contre Asia Bibi

ROME, Mardi 4 octobre 2011 (ZENIT.org) –Tensions, protestations et manifestations violentes de la part de groupes islamiques dans tous le pays, tel est l’état des lieux du Pakistan après la condamnation à mort émise contre Mumtaz Qadri, le meurtrier du gouverneur Salman Taseer, rapporte l’Agence missionnaire Fides. Les protestations, remarquent des sources de Fides, alarment les chrétiens et en particulier Asia Bibi, la jeune chrétienne condamnée à mort sous l’accusation de blasphème.

Hier, des groupes radicaux et des partis religieux sont descendus dans les rues à Karachi, Lahore et Rawalpindi en criant des slogans contre le gouvernement et contre le magistrat qui a condamné Qadri. Qadri est qualifié de « héros islamique » et de « vrai guerrier de l’islam ».

L’Alliance pour la défense du prophète (Tahaffuz-e-Namoos-e-Risalat), constituée par un réseau de groupes islamiques extrémistes, a déclaré le verdict « politiquement motivé » et a demandé l’annulation immédiate de la sentence. Le réseau considère Qadri comme « un homme plein de lumière parce qu’il a tué celui qui soutenait l’abrogation de la loi sur le blasphème. Un vrai musulman comme lui ne pouvait pas supporter d’entendre quelque chose contre le bien-aimé prophète Mohamed. Le même destin sera également celui de la blasphématrice chrétienne Asia Bibi ».

Pour plus d’informations : http://www.fides.org/
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Her le Jeu 6 Oct - 12:51

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/10/peine-de-mort-pour-lassassin-du-gouverneur-qui-avait-défendu-asia-bibi.html

01 octobre 2011

Peine de mort pour l'assassin du gouverneur qui avait défendu Asia Bibi

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Mumtaz Qadri, l’assassin de Salmaan Taseer, a été condamné à mort par le Tribunal anti-terroriste du Pakistan. « L’assassinat du gouverneur (du Pendjab) a été un crime de haine qui n’a pas de justification », a dit le juge. Mumtaz Qadri avait pourtant produit un mémoire de 40 pages, se référant à 11 versets du Coran, à la Sunna, et citant 28 juristes musulmans, pour justifier le meurtre du gouverneur qui avait pris position en faveur d’Asia Bibi et contre les lois punissant le blasphème. A l’extérieur de sa prison, une foule de manifestants a protesté contre la sentence frappant le « héros » Qadri. Des groupes islamiques ont annoncé une campagne nationale contre le jugement.

Posté le 1 octobre 2011 à 19h10 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions Anti-chrétiennes et Martyrs Chrétiens au Pakistan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum