Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Her le Sam 30 Avr - 6:13

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/la-lesbian-gay-pride-lyon-a-plus-de-respect-pour-les-musulmans-que-pour-les-catholiques.html

29 avril 2011

La Lesbian & Gay Pride Lyon a plus de respect pour les musulmans que pour les catholiques

Lu sur Novopress :

"L’association « Lesbian & Gay Pride Lyon» a annoncé qu’elle ne se rallierait pas au prochain Kiss-In organisé via Facebook le 7 mai prochain devant la grande mosquée de Lyon pour combattre l’homophobie musulmane. En outre, l’association ne souhaite pas apporter son soutien aux organisateurs de cet évènement.

La «Lesbian & Gay Pride Lyon» avait pourtant organisé plusieurs Kiss-in devant des églises afin d’attirer l’attention du public sur les prises de position de l’Eglise catholique vis-à-vis de l’homosexualité. Pour la «Lesbian & Gay Pride» agresser les catholiques et qui plus est dans un pays de culture helléno-chrétienne, oui, mais pas touche à l’Islam !"

Ce dégonflement révèle que les catholiques n'ont jamais été une menace pour les homosexuels, contrairement à ce que le lobby homosexualiste a cherché à faire croire. Ce sont les mêmes qui singent des religieux catholiques durant leurs gay-pride et ils n'ont jamais été inquiétés pour cela. Mais là, face aux musulmans, ils se divisent.

Posté le 29 avril 2011 à 22h59 par Michel Janva


Dernière édition par Hercule le Jeu 6 Oct - 12:21, édité 3 fois
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Her le Sam 7 Mai - 5:18

http://www.perepiscopus.org/communication/mgr-aubertin-restera-t-il-silencieux-face-a-la-gay-pride-de-tours

Mgr Aubertin restera-t-il silencieux face à la Gay Pride de Tours ?
Posté par Maximilien Bernard dans Communication le 05 4th, 2011 |
Un groupe de catholiques demande à Mgr Aubertin, évêque de Tours, de s’exprimer à propos de la Gay Pride qui doit se dérouler dans sa ville épiscopale :

Permettez à de simples baptisés de votre ville épiscopale d’adresser aujourd’hui cette supplique au pasteur des âmes du diocèse de Tours. Le successeur des saints Gatien et Martin ne saurait rester insensible aux cris d’angoisse qui sont les nôtres à la perspective des blessures et atteintes morales qui nous menacent. C’est bien le premier Pape de l’Eglise catholique qui nous donne cette assurance, car c’est à vous comme à tout évêque qu’il écrit ces paroles : “ Paissez le troupeau de Dieu qui vous est confié, veillant sur lui, non par contrainte, mais de bon gré, selon Dieu ; non pour un gain honteux, mais par dévouement ; non en dominant sur ceux qui sont votre partage, mais devenant les modèles du troupeau, du fond du cœur. ” (I Pierre 5, 1 – 2)

Comme hélas tous les ans depuis trop longtemps déjà, les associations de gays, lesbiens et transsexuels organisent leur “ marche des fierté ” à travers les rues de notre ville. Le 21 mai prochain cette abomination, directement inspirée contre la religion catholique dont vous êtes le membre local le plus éminent, va à nouveau se dérouler dans nos rues, à une heure où les familles circulent, sous les yeux des passants, des habitants, des commerçants et des touristes, scandalisant nos enfants, blessant tous ceux qui ont une idée de la réelle dignité de la nature humaine. Notre indignation est la mesure de celle de Phinées : “ Il arriva qu’un des enfants d’Israël entra dans la tente d’une Madianite, femme débauchée, à la vue de Moïse et de tous les enfants d’Israël, qui pleuraient devant la porte du tabernacle. Ce que Phinées, fils d’Eléazar, qui était fils du grand-prêtre Aaron, ayant vu, il se leva du milieu du peuple ; et ayant pris un poignard, il entra après l’Israélite dans ce lieu infâme ; et il les perça tous deux, l’homme et la femme, d’un même coup dans les parties cachées ; et la plaie dont les enfants d’Israël avaient été frappés cessa aussitôt. ” (Nombres 25, 6-Cool Et pourtant cet homme et cette femme n’agissaient même pas contre la nature !

Nous savons par les écritures ce que Dieu pense de telles perversions sexuelles. “ Tu ne coucheras pas avec un homme comme on fait avec une femme : c’est une abomination. ” (Lévitique 18, 22). “ Si un homme couche avec un homme comme on fait avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable, ils seront punis de mort : leur sang est sur eux. ” (Lévitique 20, 13). Nous savons comment Dieu, dans la Genèse, traita les villes de Sodome et Gomorhe…

Il ne s’agit pas de juger les individus qui s’abaissent à de telles pratiques, mais simplement d’éviter qu’elles s’étalent aussi impunément dans nos rues. Manifester publiquement la fierté de tels actes est une manière d’en trouver la justification, par le simple silence des citoyens apeurés et la collaboration des autorités qui cautionnent ces scènes honteuses. Laisser se dérouler la gaypride dans le silence est se rendre complice de cette banalisation du contre-nature. Après tant de scandales de la pédophilie dont quelques pasteurs de l’Eglise se sont apparemment rendus complices, peut-on donner garantie à ces gayprides par notre silence ? Pouvez-vous, Monseigneur, rester en silence ?

Nous suspectons que cette année pire encore se prépare. En effet, prétextant les travaux nombreux dans la ville, les organisateurs de la gaypride ont demandé de démarrer leur triste cortège devant le château de Tours, à deux pas de la cathédrale saint Gatien. Votre cathédrale ! Ce qui veut dire que cette noble façade et les statues des saints de l’Ancien comme du Nouveau Testament qui la décorent, que la Sainte Eucharistie dont la cathédrale est le plus bel écrin risquent de devoir supporter ce défilé immoral et blasphématoire, cette nudité provocante, cette parodie de procession, ces hommes déguisés en religieuses ! “ C’est pourquoi, par ma vie, dit le Seigneur Dieu, comme tu as violé mon sanctuaire par tous tes crimes et toutes tes abominations, moi aussi je te briserai, et mon oeil sera sans pitié, et je n’aurai pas de compassion. ” (Ezéchiel 5, 11). Dieu peut-il longtemps regarder tout cela sans nous punir comme il l’a fait pour les villes pécheresses de l’Ancien Testament ?

Ne rien dire, Monseigneur, c’est trahir. Pour vous en persuader, je vous invite à relire le premier chapitre de l’épître de saint Paul aux Romains1 où il est clairement indiqué combien l’homosexualité est vomie de la bouche de Dieu et précisé que ceux qui le savaient en sont devenus inexcusables.

Parler, Monseigneur, c’est accomplir votre devoir, dans l’honneur et la fidélité au Christ, pour le salut des âmes qui vous sont confiées par mandat du Souverain Pontife et plus encore par mandat de Dieu Lui-même qui vous demandera des comptes au sujet de chacune d’elles. Vous trouverez pour vous soutenir toutes les forces vives, catholiques et non catholiques, de votre ville épiscopale et du diocèse de Tours.
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Her le Lun 27 Juin - 15:20

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/06/36-000-pas-plus-à-la-gay-pride.html

25 juin 2011

36 000, pas plus, à la Gay Pride

Lu sur Nouvelles de France :

"36 000, c’est le nombre de participants à la « Gay Pride » organisée samedi à Paris, selon les chiffres fournis par la préfecture de police. On est loin des 800 000 participants annoncés par les organisateurs. L’AFP a donc bien repris les chiffres de la police mais elle se croit obligée de rajouter que cette dernière « n’a pas inclus les badauds », ce qui semble pourtant assez logique."

Posté le 25 juin 2011 à 22h50 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Her le Lun 27 Juin - 15:21



http://www.europe1.fr/International/La-Gay-pride-dispersee-a-Saint-Petersbourg-602687/

La Gay pride dispersée à Saint-Pétersbourg

Par Europe1.fr avec AFP
Publié le 25 juin 2011 à 18h16
Mis à jour le 25 juin 2011 à 18h16


Plusieurs militants de la cause homosexuelle ont été interpellés samedi à Saint-Pétersbourg au cours d'une "Gay pride slave" interdite par des autorités et dispersée par la police. Une quinzaine de personnes dont le leader de la communauté des homosexuels de Russie Nikolaï Alexeïev se sont réunies place Dekabristov, en plein centre de l'ancienne capitale impériale tenant des affiches sur lesquelles ont pouvait lire "Pour la tolérance" ou "L'homophobie est une maladie".

Ils ont été aussitôt agressés par trois contre-manifestants qui scandaient "Pédérastes!". La police est alors intervenue pour interpeller les manifestants et l'un de leurs agresseurs
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Her le Lun 27 Juin - 15:22

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/06/gay-pride-quelques-dizaines-de-milliers-de-personnes.html

25 juin 2011

Gay Pride : quelques dizaines de milliers de personnes

Confirmant les chiffres que nous soulignons chaque année, TF1 note qu'il n'y a que quelques dizaines de milliers de personnes à la Gay Pride aujourd'hui à Paris. Et toutes ces personnes ne viennent sans doute pas pour revendiquer les souhaits du lobby homosexualiste (ouverture du mariage aux couples de même sexe, reconnaissance des familles homoparentales, droits pour les trans, politiques de lutte contre les discriminations par l’éducation...).

En tête défilent la marraine de l'édition 2011, Arielle Dombasle, ainsi que Eva Joly (EELV), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), Bertrand Delanoë, Jack Lang et Jean-Paul Huchon (PS). Aucune personnalité de droite ne semble s'être déplacée, ce qui fait de cette marche un échec politique.

Posté le 25 juin 2011 à 15h41 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Her le Ven 1 Juil - 22:07

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/06/la-pudeur-des-médias-sur-les-gay-pride.html

29 juin 2011

La pudeur des médias sur les Gay Pride

Lu sur Nouvelles de France :

"exceptée KRON-TV, ni CNN ni MSNBC au niveau national, ni KTVU, ni KPIX, ni KGO, ni KQED, ni KCBS, ni KNTV au niveau local n’ont mentionné que des participants à ces rassemblements étaient intégralement nus. Une nudité que même le quotidien liberal The New York Times juge « [malheureuse] ». Faut-il y voir la volonté de ne pas montrer le vrai visage de l’activisme homosexuel aux téléspectateurs alors que le « mariage » homosexuel divise les Etats-Unis ? Et Bill Donohue de relever qu’« il n’y a aucun autre groupe dans la société américaine, quelles que soient leurs affiliations ethniques et raciales, qui s’illustre par la nudité, la semi-nudité de ses membres ou par la simulation d’actes sexuels par ceux-ci » lorsqu’ils manifestent ou dont les membres « se promènent avec des colliers de chien » dans la rue."

C'est pourtant cela l'activisme homosexualiste : l'obscénité, la vulgarité, voire la pornographie. Il n'y a vraiment rien de romantique.

Posté le 29 juin 2011 à 21h00 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Her le Sam 2 Juil - 6:02

http://www.lafilleajesus.org/volumesNEW.htm

Amour pour tous les miens, Jésus, Volume 3. Par la Fille du Oui à Jésus. pp.55-60

Tout en vous est dans le souci face à ce que vous êtes.

Le Saint-Esprit : Ma fille, je suis l’Amour. C’est moi, le Saint-Esprit, qui te dicte ces mots en toi, tout est en toi. Écris ce que tu entends pour les enfants qui se perdent et qui ne se sentent pas aimés comme ils voudraient l’être, car tout en eux crie la discorde. Je suis l’Amour, je t’aime.

La Fille du Oui à Jésus: Ils sont devant moi ceux que je porte en Jésus. Tout d’eux est en souffrance. Leur corps est meurtri. Ils sont déchirés de se reconnaître attirés vers le même sexe qu’eux.

Ils sont si jeunes ceux que Dieu me montre. Je les vois couchés dans l’eau très peu profonde, car l’eau ne les couvre pratiquement pas; ce sont des enfants rapprochés les uns contre les autres, étendus sur le ventre sous un immense édifice. Cet édifice est assis sur de nombreux piliers. Ces enfants sont cordés comme des corps morts. Leur peau semble si huileuse! Je sens qu’ils ne sont pas bien dans leur peau. Dieu me signale qu’ils transpirent de honte parce qu’ils ne sont pas heureux lorsqu’ils regardent leur sexe. Ils renient leur naissance.

Le Saint-Esprit: Mes enfants, tous les enfants, avant de naître, vivent dans le ventre de leur maman, protégés dans un liquide où ils flottent. Ils se retrouvent dans le sein même de l’Amour. Dieu aime ses enfants, il leur donne la vie. Tous les enfants viennent au monde avec leur tempérament. Ils portent en eux les dons du Saint-Esprit qui leur seront nécessaires pour faire le bien autour d’eux. Par le sacrement du baptême, ils sont lavés du péché originel, ils sont dans la grande famille des enfants de Dieu.

Moi, le Saint-Esprit, je leur donne la lumière pour qu’ils fassent le bien. Tout ce qui est bon vient de Dieu. Tous les enfants ont en eux le savoir. Le savoir vient de Dieu. Lorsqu’ils vivent en Dieu, leurs dons sont lumière pour eux. Ils font le bien, ils servent Dieu et ils sont reconnaissants pour tout ce que Dieu a mis en eux.

Lorsqu’ils ne veulent pas vivre en Dieu, ils se refusent à la Lumière. Ils font des actions qui sont quand même bonnes, car Dieu a déposé en eux sa Vie. Dieu aime tous ses enfants. Il les nourrit par les grâces qu’il donne aux enfants de la Lumière qui, eux, s’offrent pour leurs frères et soeurs du monde entier. Mais ceux qui sont hors de la Lumière, par leur refus, ils font de mauvaises actions, car ils se nourrissent de leurs penchants qui sont le mal.

La Fille du Oui à Jésus: Ceux que je vois sont couchés sur le ventre. Ne pouvant s’accepter, ils ne se relèvent pas. Ils se sentent honteux de leur sexe.

Le Saint-Esprit: Ma fille, Dieu est le seul qui choisit le sexe de ses enfants. Ceux qui refusent de se reconnaître comme Dieu les a choisis ne sont pas dignes de se voir. C’est pourquoi ils sont tous étendus sur le ventre serrés les uns contre les autres. Je te signale par là leur dépendance à l’égard des autres. Ils sont des victimes de la société, ils sont vus comme des enfants extravagants. Ne voulant pas être comme les autres, ils sont des exclus. Pour ne pas se retrouver seuls dans ce monde où les enfants des deux sexes ont été créés pour la procréation, ils se regroupent entre eux.

La Fille du Oui à Jésus: Ces enfants que je vois allongés se lamentent. Je peux entendre leurs gémissements. Ils ne sont pas heureux de ce qu’ils sont, ils veulent disparaître. Certains se disent: «Il vaut mieux s’aimer entre nous qui sommes du même sexe que de s’ignorer et être seuls à pleurer.» Dieu me fait voir son amour pour eux. Il est en eux, dans ces enfants perdus qui se disent malheureux, sans goût pour la vie.

Le Saint-Esprit: Mais eux, ma fille, les inconditionnels du mal, ne voient qu’eux. Ils ne veulent vivre que de leur sexualité, refusant de se conduire en enfants purs. Je donne de l’amour à ceux qui refusent de se conduire mal. S’ils succombent, je renforce leur être pour qu’ils puissent résister. La persévérance viendra à bout du mal qu’ils nourrissent, sans le savoir, par leur habitude à aller vers la chose défendue.

La Fille du Oui à Jésus: Ils sont si nombreux ces enfants que mes yeux ne voient que des corps huileux qui bougent sans se relever. S’ils le voulaient, ils découvriraient qu’il y a de l’espoir. Moi, je suis là à les regarder sans comprendre leur attitude.

Le Saint-Esprit: Que tu ne saches pas pourquoi ces enfants sont ainsi et que tu ne comprennes pas leur attitude est voulue de moi pour montrer aux autres que Dieu seul peut juger ces enfants, car Dieu seul les connaît.

Aucun de vous, mes enfants, n’est à leur place, vous n’avez pas le droit de porter un jugement sur leur façon de se comporter. Aimez vos frères et vos soeurs qui souffrent. Donnez-les-moi, je suis la Lumière qui vient leur montrer qu’ils sont aimés et que seul Dieu leur donnera le vrai amour.

La Fille du Oui à Jésus: Dieu me donne de l’amour pour eux, les mal-aimés de leur être.

Le Saint-Esprit: Pourquoi certains enfants sont attirés vers le même sexe qu’eux? Mes enfants, pour vous aider à comprendre qu’ils sont des êtres malheureux, victimes d’un monde qui a perdu l’amour, je vais, par amour, vous aider à les comprendre.

Tous les enfants sont dans la recherche du vrai amour, car ils sont amour. Parce qu’ils sont amour dès leur naissance, ils veulent de l’amour. Ils ont ce besoin en eux, s’ils ne sont pas dans un contexte d’amour, ils développent un vide en eux, ce qui les rend vulnérables tant sur le point de vue émotionnel que sur la manière de se comporter, et tout leur être s’en ressent.

L’enfant qui vient au monde dans un environnement qui est hors de l’amour cherche ce besoin d’amour. Tous les enfants de la terre ont ce besoin en eux, ils veulent être aimés comme ils sont et ils veulent aussi aimer ceux qu’ils voient. Ces petits bébés sont amour, ils veulent de l’amour. Certains, plus sensibles dû à leur tempérament, souffrent terriblement de ce manque d’amour.

Lorsque l’un de ces enfants vient au monde, il voit bien autour de lui des parents qui l’aiment, mais tout en lui est dans l’incertitude, car ce qu’il veut en lui ne correspond pas à ce qu’il voit. Il n’est pas certain que ce qu’il perçoit est de l’amour. Il est dans cette incertitude et Satan le sait. Les parents, ne sachant pas le danger qui rôde autour de l’enfant qui veut être aimé, aiment sa tranquillité ; ils ne se demandent pas si sa tranquillité vient de ce qu’il est en paix où de ce qu’il est troublé. Ils se gardent dans la relation parents-enfant sans s’apercevoir que l’enfant regarde leur comportement. Eux, les parents, se tiennent dans leur amour charnel sans demander à Dieu des grâces afin qu’ils puissent s’aimer en êtres d’amour.

L’enfant sait combien son papa est important pour lui ; il l’aime, il veut être comme papa, mais le côté doux de maman l’attire plus que le côté brusque du papa, il en a moins peur. En lui, tout se laisse prendre par ce penchant. Sans que ni la mère ni le père s’en aperçoivent, le mal commence à susciter en lui des besoins. Il veut se retrouver comme la douceur et la tendresse de la maman. Il aime se comporter comme elle, cela devient une complicité féminine.

Il a si soif d’amour qu’il cherche à être tout ce que maman est, car il a trouvé à l’extérieur de lui ce qui lui manque en lui. Son papa est pour lui un être fort qui est imposant et qui a des valeurs déterminantes, et cela est si vrai qu’il ne se sent pas à la hauteur de ce qu’il voit. Il le voudrait tant mais, en lui, c’est si fragile! Tout ce qu’il veut, c’est d’être aimé comme lui veut être aimé, sans bataille; oui, car ce qu’il voit est trop pour lui. Il est malheureux de ne pas être capable d’atteindre ce haut niveau qu’est papa. Comme il a une soif d’être aimé, il se donne des besoins affectifs qui sont comblés par l’unique personne qui le lui rend bien: sa maman. Il croit que le vrai amour est ce qu’il voit à l’extérieur.

Un jour, sa vie commence à se tourner vers la sexualité. Le sexe l’attire et, comme le corps féminin est plus attirant, il aime ce qu’il voit. Le corps du petit enfant se transforme et, dans son développement, il voit ses formes qui ne sont pas comme lui le voudrait. Il se retire en lui pour ne pas y penser, il est silencieux. Très docile, il se donne aux autres pour leur faire plaisir car, en lui, il a mal. Tout de lui veut être aimé avec douceur et tendresse ; c’est pourquoi il aime être tendre lorsqu’il se retrouve avec un ami.

Il aime la compagnie féminine parce qu’elle est ce qu’il ressent, mais sa sexualité est attirée vers les garçons. Il se refuse à ce qu’il ressent, il souffre, il veut se réfugier en lui, car il a honte de ce qu’il vient de découvrir. Comme il vient de s’apercevoir qu’il est attiré vers ceux du même sexe que lui, il devient une proie facile pour ceux qui ont succombé à leurs plaisirs des sens.

Mes enfants, l’être ne peut pas vivre de sa sexualité, il est trop amour pour renoncer à ce qui est tout autour de lui car, ce qu’il voit, ce sont des enfants faits pour être aimés dans l’amour du prochain. Mais le mal rôde autour de lui. S’il choisit de faire le mal, il nourrit ce mal. C’est Satan qui a suscité le mal autour de lui pour l’inciter à y consentir. Tout enfant qui n’est pas dans la prière et dans la mortification de son corps, afin de résister à ses mauvais penchants, se laisse prendre par Satan.

La Trinité: Ma fille, tu es à nous comme eux sont à nous. Je suis leur Père, leur Frère et leur Amour. Nous, la Trinité, nous sommes pour eux leur seule ressource de bonheur. Donne-toi pour nos enfants, ils sont tous à nous.

Jésus: Ma bien-aimée, comme je t’aime! Aime-moi. Dis-moi que tu as besoin de ce que moi je te donne. Dis-moi que tu m’aimes, j’ai tant besoin qu’on me dise des je t’aime. Ce monde d’incrédules doit se ressaisir car, si ces enfants continuent ainsi, il ne restera pas assez de temps pour qu’ils puissent se repentir. Leurs faiblesses leur font faire des actes immoraux contre leur propre existence.

Ce monde de non-sens est sur le point de connaître son sort. Il ne peut plus continuer ainsi, il est dans un état si lamentable! Tu l’as vu dans ton rêve. Ces êtres, ces tout petits enfants dans un âge immature, n’étaient pas des êtres convenables, ils étaient comme des bêtes que l’on entasse dans la sueur de leur être, ils agonisaient, ils se sentaient si immoraux.

Tous ces enfants sont des êtres inconnus d’eux. Mais ce temps est si près de s’arrêter! Quand cela arrivera, il sera trop tard pour eux; ils vont se voir dans des douleurs terribles. Tu as été témoin de leur état lamentable, c’est pourquoi tu en as été toute bouleversée. Tu n’as pas compris que je te voulais soumise à ma Divine Volonté pour faire de toi un témoin de mon amour pour eux qui étaient des enfants dans la détresse. Les enfants que je t’ai montrés sont si souffrants! Oui, ma fille, mes enfants souffrent en eux, ils crient pour qu’on vienne à eux les aider. Ils ne savent pas comment se libérer de ce qui est en eux. Ils sont dans des souffrances terribles.

Mon amour, ce temps va leur apporter un instant de lumière dans ce monde de noirceur. S’ils découvrent en eux l’amour, ils sortiront de cette impasse. S’ils ne veulent pas se découvrir tels qu’ils sont, là, l’amour qui est en eux va disparaître à jamais; ils se laisseront détruire et cela sera éternel. Il n’y aura pas un seul endroit qui leur apportera la fraîcheur, la tendresse, la bonté, la charité, l’attention et l’amabilité; rien autour d’eux ne leur donnera du bonheur. Ils s’enfonceront pour ne jamais plus réapparaître. Ils seront des êtres de l’infâme douleur.

Oh! mes enfants, comprenez ce que je veux vous dire. J’use de toutes les façons pour vous faire comprendre que ce temps que vous vivez en ce moment n’a plus aucun sens, il ne peut continuer ainsi. Je suis l’Amour qui vous crie: «Venez à moi, je suis l’Amour qui vit en vous. Ne vous laissez pas mourir. Ne vous laissez pas disparaître.» Je suis Jésus, je suis celui qui vous aime. Je ne vous condamnerai pas.Je vais vous donner, moi, la force de vous reprendre. Je ne ferai pas de vous des enfants esclaves de l’Amour, vous serez des enfants de Dieu, des êtres libres, des enfants qui aiment la vie. Vous serez dans un bonheur sans fin. Comprenez ce que je vous dis. Oh! enfants de la douleur, voyez combien votre vie est sens dessus dessous! Il n’y a rien en dehors de moi qui puisse vous ramener vers le droit chemin. Croyez-vous que votre vie qui est tortueuse va vous conduire sur le droit chemin, celui qui vous amène vers le bonheur?

Mes enfants, pour la plupart, vous avez développé de l’adversité contre ceux qui n’acceptent pas vos penchants immoraux alors que vous voulez être à leur égal. Vous croyez qu’ils sont la cause de vos souffrances. Mes enfants, c’est vous qui êtes la cause de vos souffrances. Vous souffrez de voir les autres qui ne vous acceptent pas comme vous êtes. Comment le pourraient-ils puisque vous-mêmes souffrez d’être comme vous êtes. Vous voulez vivre, mes enfants, avec votre sexualité, sans vous préoccuper de la virginité de votre être.

Vous ne voulez pas vous préoccuper des commandements qui ont été donnés par l’Amour. Vous pensez, mes enfants, que l’amour est une émotion qui vient de vos plaisirs des sens. Vous croyez que ce qui vous remplit est pour vous un mouvement d’amour, vous faites les choses à l’envers. Vous accomplissez des actes immoraux et vous essayez de vous convaincre que vous êtes normaux. Mes enfants, ce qui est normal, c’est vous; ce qui est anormal, c’est ce que vous faites. Vous croyez que vous pouvez vous mettre à l’abri de mes commandements en faisant des lois qui justifieraient vos gestes impurs.

Mes petits enfants, ce que vous faites, c’est contre vous; vous êtes les seuls à en souffrir. Vous voulez vous camoufler derrière des gestes de sympathie, vous faisant accroire que vous êtes des enfants nés avec un déséquilibre hormonal. Ces gestes ne vous apportent que de l’amertume. Ils vous portent à vous oublier, à vouloir effacer ce que vous êtes. Vous n’êtes pas des enfants d’erreur, vous êtes mes enfants, vous êtes uniques, vous êtes conçus d’amour, de mon amour.

Quand je vous ai vus tout petits bébés, je vous ai aimés et je vous aime toujours comme vous êtes. Pourquoi vouloir changer la beauté de votre être? Pourquoi vouloir renier ce que Dieu a voulu que vous soyez? Vous cherchez à contempler votre extérieur en usant d’artifices, sans vouloir puiser l’amour en vous.

Vous êtes des enfants qui avez besoin que l’on vous dise: «Amour, tu viens de moi, tu n’es pas un autre, tu es toi. Moi, je t’aime. C’est moi ta force, c’est moi l’Être qui vit en toi. Ne te triche pas, viens en toi, tu auras des grâces d’amour. Ne laisse pas l’autre, Satan, te donner des idées de plaisirs charnels pour combler le manque d’amour qui est en toi, c’est moi qui te donne l’amour.

«L’amour, c’est vivant, il est en toi. Ne laisse pas mourir l’amour en toi pour faire savoir au monde que, toi, tu es équilibré et que c’est normal que tu veuilles vivre avec ta sexualité. Je t’aime trop pour te laisser vivre avec tes erreurs. Je suis l’Amour et l’Amour te veut, toi, tel que tu es, avec ta faiblesse. Viens me demander de l’aide, je vais venir vers toi pour te donner des grâces pour ton repentir. Tu as épuisé tant de force à vouloir te montrer que tu es un être complet avec tes erreurs.

«Viens avec ce que tu as fait. Moi, je vais te donner des grâces d’amour. Ces grâces d’amour, elles seront pour toi, elles t’appartiendront, elles seront en toi pour te faire réaliser que tu es enfant de Dieu, que tu dois être amour. Être d’amour, tu appartiens à ton Dieu, tu viens de lui, il t’a donné son Souffle afin que tu aies la vie éternelle. Moi, Jésus, je suis celui qui est mort sur la croix pour toi. Ton repentir est ce qui va t’amener à la vie éternelle. Tu es celui que je tiens à ma droite afin que tu puisses te reconnaître bon, tout comme le bon larron. Viens en ton intérieur, à ta place, et sache que tu es mon amour.

«Avant de te laisser, entre en toi, viens me demander des grâces de lumière pour comprendre la valeur de ces mots qui sont pour toi. Tu es si faible, ils t’aideront à te découvrir. Ce sont des mots d’espérance, des mots de tendresse, des mots qui viennent de moi, celui qui s’est laissé crucifier par amour pour toi et pour combien d’autres comme toi. Tu es dans mon Être. J’ai souffert pour toi parce que je tiens à toi.

«Toi, est-ce que tu tiens à toi? Veux-tu vivre une vie sur terre avec ton plaisir, sans t’occuper de ta vie intérieure? Elle est à toi cette vie; Dieu, mon Père, te l’a donnée. Tu es libre d’accepter qu’elle soit éternelle. Si tu dis oui à mon appel d’amour, tu lui redonneras un goût d’amour et elle réapprendra à vivre dans l’amour parce que tu es né pour vivre d’amour. Ne laisse pas mourir la vie en toi, car tu n’en auras pas d’autre.

«Je t’en supplie, fais attention à toi. Il y en a tant qui meurent de maladies contractées par des relations sexuelles malsaines. Ces maladies viennent de la négligence face à votre vie. Cette négligence ne vous apparaît que lorsque vous êtes en train de perdre la vie. C’est là seulement que vous réalisez votre négligence, celle de ne pas être venus vers moi, Dieu, pour me demander des grâces qui vous auraient aidés à ne pas succomber à votre sexualité. L’amour, il faut en prendre soin. S’il est négligé, il va tomber malade, il va même disparaître; ne te laisse pas disparaître. Je t’aime.

«Je te laisse maintenant afin que tu puisses réfléchir à ma demande. Moi, je me tiens en toi, prêt à te recevoir avec mes grâces. Je t’aime et je te bénis.»

Ô toi, toi, toi et toi, et combien d’autres, venez tous à moi, je vous aime, mes amours. Jésus, celui qui t’aime, ma bien-aimée.

Amen.
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Her le Jeu 6 Oct - 12:20

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/09/samedi-à-paris-évitez-le-spectacle-délétère-entre-bastille-et-lhôtel-de-ville.html

30 septembre 2011

Samedi à Paris, évitez le spectacle délétère entre Bastille et l'Hôtel de Ville

Lu dans Le Monde :

"La quinzième édition d'"Existrans", la marche des transsexuels et transgenres, se déroulera samedi à Paris [...]. La marche, organisée par le Collectif Existrans, qui rassemble plusieurs associations comme Act-Up, Idaho ou Outrans, partira de Bastille à 14h pour serendre jusqu'à l'Hôtel de ville. En 2010, le défilé avait rassemblé plus de 1 500 personnes selon les organisateurs, 500 selon la police."

Avec la présence de l'association hyper-violente Act Up au sein de ce groupuscule, il est à craindre que les provocations ne manquent pas.

Posté le 30 septembre 2011 à 15h30 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Gay Pride et Existrans, ou la Déliquescence des Moeurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum