Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Messages Prophétiques donnés à Axelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 7:53

http://www.parvis.ch/stella_maris/sm_464/axelle.html

Axelle

Aimer c’est choisir

STELLA MARIS 464 SOMMAIRE

Littérature de Axelle

Française, Axelle a fait des études de droit. Elle est mariée, et mère de quatre enfants. Elle a connu divers tâtonnements et recherches de sens, jusqu’à sa rencontre personnelle avec Dieu. Depuis, elle a redécouvert en Eglise un parcours de foi vivante, dans le coeur de Jésus-Christ, sous le voile de Marie. Depuis sa conversion, une parole l’habite: «Aime-les tous!» suivie de nombreuses autres qu’elle conserve précieusement.

Le troisième recueil des messages que Jésus nous adresse par Axelle: «Aimer c’est choisir» vient de paraître. Jésus nous demande: «Choisis la clarté éblouissante de mon amour vainqueur. Tu recevras ma force pour avancer, encore un peu plus loin… Choisis-moi plutôt que toute sombre pensée… Lorsque tu ne vas pas bien, ne compte que sur moi pour te relever, choisis-moi, viens à moi, à ma lumière, viens immerger tout ton être dans mon immortel amour! (Jeudi 8 mars 2007)
Axelle répond ici à quelques questions fondamentales concernant les communications du Ciel qu’elle reçoit et qu’elle transmet depuis des années et qui nous permettrons de faire le bon choix, le choix de Dieu.
Aime-les tous! Aimer c’est choisir! N’y a-t-il pas là, comme une contradiction?
Bien sûr que non, mais se poser la question est intéressant! Nous le savons, nous qui voulons “aimer jusqu’à nos ennemis et bénir ceux qui nous font du mal” combien c’est difficile. Aime-les tous! à notre nature cela semble même irréalisable: tandis qu’avec certaines personnes spontanément nous sommes en affinité, avec d’autres nous n’avons aucun désir de communiquer, ou même nous ressentons de l’aversion. Et pourtant Jésus nous demande clairement dans l’Évangile de faire ce qui est impossible: «Soyez parfaits comme votre père céleste est parfait, soyez miséricordieux comme votre père est miséricordieux.» Dieu nous a choisis pour que nous devenions l’amour. Avons-nous le droit de rejeter ce qu’il nous demande, de prendre de la distance ou de sélectionner ce qui nous convient? D’autant que nous savons que sa parole nous jugera! Alors, à notre tour, choisissons-Le, choisissons l’amour!
Voyez-vous une évolution au fil des trois recueils: Aime-les tous! Il est plus que temps d’aimer! Aimer c’est choisir!?
A l’essentiel non et lorsque je relis, j’en suis étonnée. Mais au fil du temps l’enseignement s’est comme déployé pour aller jusque dans le
détail de nos mouvements intérieurs. Oui, il s’agit d’aimer chacun sans faire de différences. Cela reste l’axe des messages, qui nous place aussi devant l’urgence de le faire, car notre temps est mesuré, et devant la nécessité de discerner point à point que choisir pour demeurer en l’amour.
Y a-t-il une teneur particulière dans les messages d’«Aimer c’est choisir!»
Dans ce recueil particulièrement nous cheminons vers l’essentiel: Lui, et lui seul, Jésus, est la réponse à nos “mal-être”. Vivre à la suite de Jésus exige notre conversion! Alors que nous cherchons ailleurs à guérir, à échapper au mal qui pèse, il nous enseigne “prends ta croix … et je te soulagerai!” Oui, seul l’amour nous relève. Il est si important de l’admettre pour entrer dans un vrai chemin d’intériorité. Confrontés avec le mal sous toutes ses formes, voulons-nous parcourir seuls notre quotidien, avec nos
solutions et les recettes à la mode, ou bien accompagnés par Jésus lui-même qui ne désire que cela, nous rejoindre pour éclairer nos ravins, nous aider à avancer vers la paix, dans l’offrande qui rend fécondes nos moindres souffrances et nous assure de la Victoire finale? Comme il nous aime!
Est-ce que ces messages peuvent rejoindre chacun?
Oui parce qu’ils me sont donnés à partir de ce que je vis dans le quotidien pour servir à chacun de ceux qui ont le désir de mieux s’unir à Jésus, et les aider à garder le coeur chaud. «Vous qui ouvrez ce livre, ne repoussez pas les flammèches de l’amour de mon coeur qui s’en échappent, pour embraser le vôtre, car la terre se refroidit et son ingratitude m’offense toujours plus vivement!»
C’est très concret bien souvent, il y a des éclairages précis sur le mouvement que notre coeur doit faire, pour se rendre docile, accueillir les grâces… Le Seigneur se fait proche, avec délicatesse et respect. Si nous nous laissons enseigner, nous vivrons en sa présence jusqu’à faire de notre vie même un acte d’amour pour le Seigneur. C’est merveilleux, non?
Avez-vous des témoignages que des coeurs sont touchés?
Oui, souvent je reçois des lettres qui me montrent comment chacun s’approprie ces paroles que j’ai reçues au fil des jours. Des personnes m’ont dit que leur vie de foi est complètement renouvelée. Que maintenant elles ont l’appel de la prière qui résonne dans leur coeur. Que maintenant elles se sentent proches de Jésus et que cela leur donne beaucoup de
courage dans leurs difficultés qui par ailleurs demeurent pour diverses raisons. Les coeurs s’allègent… Je ne voudrais pas faire un catalogue … mais j’ai su des suicides évités, des réconciliations profondes, des croix accueillies avec joie. Je ne cherche pas à savoir, pourtant lorsque je suis dans l’épreuve, le Seigneur soulève le voile de telle ou telle merveille comme pour me dire, tu vois que cela est utile! Ce sont comme des fleurs… qui me réconfortent.
Qu’est-ce qui vous pousse à parcourir les routes de la mission? Allez-vous continuer?
Ce qui me pousse vers mes frères et soeurs c’est un grand désir de partager le bien que Dieu me donne de goûter sa présence aimante, pacifiante, encourageante et puissante! Ah! si chacun Le désirait! Aimer ce n’est pas un discours. C’est concret: donner, se donner “jusqu’à la dernière piécette”. Je continuerai tant que l’on m’accueillera, que l’on m’invitera. Il faut bien exhorter les coeurs, pour qu’ils se réveillent et reviennent à l’essentiel. Ensemble nous prions, je témoigne …
et les coeurs qui s’ouvrent à l’Esprit Saint recueillent selon ce qu’il lui plaît de semer… paix, pardon, consolation, force… Dans une campagne, un monsieur âgé est venu me voir à la fin avec un beau sourire et il m’a dit: «Ah! Comme vous y allez! J’ai compris que j’ai encore bien des progrès à faire. Merci, ça m’a fait du bien, ça m’a rappelé ma retraite de première communion!». Cela valait bien le déplacement!
Mais les prêtres ne sont-ils pas là pour cela?
Si bien sûr, mais il y a des résistances dans les paroisses, les choses sont difficiles à dire. Un tout petit exemple: si en conférence, je prends l’un de mes chants mis en musique par André mon mari (Je veux dire un nouveau, qui n’est pas sur un C.D.) aussitôt chacun met son coeur à me rejoindre et nous arrivons à le chanter ensemble dès la première fois!… Dans ma paroisse, le contraste est flagrant. La bonne volonté n’est pas toujours au rendez-vous… C’est cela l’intérêt de la mission. Circuler pour l’évangélisation des coeurs, faire passer un souffle nouveau, l’amour qui fait du bien, hors du quotidien… Mais s’il est accueilli, les choses vont un peu changer ici ou là, dans telle maison, tel groupe de prière, ou même telle paroisse. De cette façon je pense pouvoir aider un peu l’Eglise avec notre petite fraternité.
Comment votre famille a-t-elle réagi à tout votre cheminement?
Fort bien et j’en rends grâce à Dieu. La Seigneur a touché mon coeur et puis il n’a pas fait le tri, chacun a avancé à son rythme dans la foi, sans que je sois, heureusement, au centre de la vie spirituelle des miens. La louange nous a donné beaucoup de joies, et accueillir les nouvelles compositions d’André intéressait chacun. C’est parce qu’il n’y avait pas d’hostilité à la maison que j’ai pu, avec mon mari ce qui est si important, donner «le trop plein» à l’extérieur. Le Seigneur l’a permis. Nous partageons la même foi et la prière à Marie nous rassemble toujours avec les enfants, quand ils sont là.
Que pensez-vous de toutes les prophéties sur l’imminence du grand événement…?
Une parole reçue en 1999 résonne encore: Prie pour que le monde soit Ninive! Il nous faut espérer contre toute espérance le meilleur toujours! En ce moment il y a une grande tentation de défaitisme, de dépression dans la société, et non sans raisons… mais nous sommes le sel de la terre qui ne doit pas s’affadir. Seul l’Esprit Saint peut nous donner de discerner “les signes des temps”. Or Jésus a dit “lorsque vous verrez ces choses-là arriver, réjouissez-vous car votre délivrance est proche”. Là encore il nous faut choisir! Beaucoup s’affolent, cherchant à se “protéger”’ quand l’évangile au contraire nous dit “qui veut sauver sa vie la perdra”! Offrons-nous résolument à Dieu, vivons dans son amour, gardant ses commandements. Utilisons les remèdes éprouvés. Pour résister à l’ambiance générale, redoublons de prière, jeûnons même. Notre louange embrasée, de Dieu pour lui-même, est réparatrice; la prière fidèle du rosaire pacifie les coeurs en Marie, et les sacrements nous fortifient. Dieu prend soin des siens. La peur ne vient pas de lui. Reconnaissons la voix du bon berger résonner dans l’Eglise. A chaque jour suffit sa peine. Haut les coeurs!
Littérature:
«Aimer, c’est choisir! (recueil 3)» Axelle, 304 pages, 14.5x22 cm, Euro 18.– CHF 28.–
«Aime-les tous! (recueil 1)», et reconnais combien ma Parole est nourriture de l’âme, Axelle, 240 pages, 14,5x22 cm, Euro 15.– CHF 24.–
«Il est plus que temps d’aimer! (recueil 2)» Axelle, 256 pages, 14,5x22 cm, Euro 15.– CHF 24.–

Copyright © 1999 - 2009
Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, tous les textes et illustrations sont protégés par le Droit d'Auteur.
EDITIONS DU PARVIS - STELLA MARIS - CH-1648 HAUTEVILLE / SUISSE.
Tél.: 0041 (0)26 915 93 93 FAX: 0041 (0)26 915 93 99 E-MAIL librairie@parvis.ch

PAGE D'ACCUEIL PARVIS // STELLA MARIS

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 7:54

http://www.parvis.ch/cgi-bin/cgiip.exe/WService=wsbroker1/fiche.w?lang=2&id=F1144

Aime-les tous ! (recueil 1)
et reconnais combien ma Parole est nourriture de l'âme
Axelle
240 pages - 14,5x22 cm - 2e édition 2007
- poids 370 g - Article n° F1144
Editions du Parvis - ISBN 9782880221911

EUR 15.00 - CHF 22.00 Disponible_____

Ces pages disent comment Dieu a pris mon éducation en main!
Elles ont surgi au coeur de mes temps d'oraison et sont écrites, chacune, à Sa demande. Elles me sont très chères mais ne m'appartiennent pas. L'amour me presse de les livrer. Les voici, sans prétention autre que la sincérité et le désir profond de servir. Saint Jean ne nous a-t-il pas dit que ce que l'on cache, ce sont les oeuvres de ténèbres?
Ma vie en Dieu a commencé à mon baptême, un mois après ma naissance, mais c'est lors d'un pèlerinage au début d'octobre 1996, que Dieu m'a rejointe. J'ai reçu la grâce d'une conversion si radicale que tous mes proches parlaient de moi «avant» et «après»!
Dieu, mon Dieu, que j'adore, je l'ai alors «expérimenté»; il a imprimé au plus profond de moi une confiance inébranlable en sa bonté, et cette Parole qui désormais oriente toute ma vie et me taraude du désir incontournable de la vivre, de la devenir!

«AIME-LES TOUS »

C'est blottie sous le voile de Marie, dans une démarche toujours ré-approfondie de consécration, que je chemine vers Dieu, depuis, et c'est unie à elle que j'ose tout recevoir: les sacrements, la Parole et ces paroles qui me construisent. Elle, c'est notre Mère chérie et le modèle pour notre vie familiale et fraternelle où toutes sortes de joies et d'épreuves se succèdent, bien sûr Je lui dédie ce livre en action de grâce!
L'essentiel de ce que je vis se résumerait ainsi: aller à Jésus par Marie, et au Père par Jésus dans l'Esprit! Merci, Seigneur, en tout et pour tout, et merci pour chacun, proche ou plus lointain, icône de Dieu quand le regard s'embrase! Merci à mon père spirituel, à mes amis et à ma famille qui, par leur accueil si simple de ce don de Dieu, m'ont encouragée à oser témoigner.
Je me réjouis pour chaque coeur qui sera nourri par ces pages. Puisse-t-il éprouver combien Jésus l'aime lui aussi et combien Il a besoin de son amour vrai en retour, de son oui, pour le guérir et le combler! DEO GRATIAS!

Confié ce 2 février 2002,
Fête de la Présentation de Jésus au Temple,
au creux des Coeurs unis de Jésus et Marie

Axelle



Toulon, le 31 mai 2002
Chère Madame,

Vous avez demandé à l'Eglise l'examen préalable de votre ouvrage intitulé «Aime-les tous!» en vue de l'imprimatur. Comme vous le savez, j'en ai confié la lecture à Monsieur l'Abbé Jean-François Drèze, censeur ad hoc.
Je me réjouis de ce que vous apportiez ainsi une précieuse contribution à l'intelligence de la foi en matière de «mystique pratique». Puisse votre ouvrage recevoir l'accueil qu'il mérite auprès d'un large public.
C'est en ce sens que je suis heureux de lui accorder, après le nihil obstat, conformément aux canons 823 à 825, l'imprimatur, conformément au canon 829 du Code du droit canonique.
Veuillez agréer, chère Madame, l'expression de mes sentiments respectueux et dévoués dans le Seigneur.
Dominique Rey,
Evêque de Fréjus-Toulon


Jésus au lecteur:
«Mon enfant bien-aimé, tu prends ce livre entre tes mains? Sache qu'il m'est précieux, car cette petite âme l'a reçu au fil des jours avec la bonne volonté que j'attends de chacun. Par elle, je viens vers toi pour te dire:
Je t'aime!
Tu es mon enfant bien-aimé, l'enfant chéri de ma tendresse, et je veux te combler J'ai soif, si soif de ton coeur pour te combler et te transmettre ma paix et ma joie. Je suis mort pour toi et ma Résurrection t'ouvre la porte de la vie seulement si tu crois en moi!
Alors? Veux-tu bien m'écouter à travers ces lignes et laisser leur écho résonner en ton coeur bien profondément?»

Jésus, le 22 octobre 2001



Dernière édition par Hercule le Mar 12 Avr - 7:57, édité 1 fois

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 7:55

http://www.parvis.ch/cgi-bin/cgiip.exe/WService=wsbroker1/fiche.w?lang=2&id=F1199

Il est plus que temps d'aimer ! (recueil 2)

Axelle
256 pages - 14,5x22 cm - Juin 2007
- poids 391 g - Article n° F1199
Editions du Parvis - ISBN 9782880222697

EUR 15.00 - CHF 22.00

«Je donne ce livre à mes enfants pour les consoler,
mais aussi pour les secouer... Il n'est plus temps de dormir,
il est temps pour chacun de veiller et de prier.
Il est plus que temps d'aimer!...

Ces mots sont comme mes courriers
pour édifier vos coeurs et ma petite enfant
les a recueillis bien fidèlement dans l'oraison...
Mes conseils pour elle viendront rejoindre
chacun de ceux qui les prendront pour eux...

Moi votre Dieu, si je vous écris,
c'est pour vous rappeler que j'ai besoin de vous
pour être mes témoins lumineux,
mes relais en ce monde qui s'enténèbre.
J'ai besoin de vous, de vos oui de bonne volonté
car je vous aime et n'impose en rien ma volonté,
c'est le prix de votre liberté!

Venez à moi, enfants, écoutez-moi car voici que je viens
établir mon règne de paix, d'amour et de joie
en chaque coeur qui s'offre à m'accueillir en vérité...

Comme je vous aime, je vous bénis!
Je suis le Dieu de l'impossible.
Remettez-moi tout et vous vivrez mes merveilles!»

Lundi 12 janvier 2004


Dernière édition par Hercule le Mar 12 Avr - 7:56, édité 1 fois

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 7:56

http://www.parvis.ch/cgi-bin/cgiip.exe/WService=wsbroker1/fiche.w?lang=2&id=F1228

Aimer, c'est choisir ! (recueil 3)

Axelle
304 pages - 14,5x22 cm - Novembre 2009
- poids 470 g - Article n° F1228
Editions du Parvis - ISBN 9782880223007

EUR 18.00 - CHF 27.00


« Viens à moi, toi qui souffres... Viens, agis, ne sombre pas !
Viens, regarde-moi sur la croix, ne suis-je pas misérable, là ?
Et pourtant, tu sais ma Résurrection.
Par là je suis passé pour toi et pour chacun;
nul parmi les hommes n'a été exclu.

J'ai vécu ma passion, pour que chacune des vôtres,
par l'offrande de la mienne, puisse déboucher sur la Résurrection.
Encore vous faut-il croire... et vous décider, au plus profond,
pour la vie, pour la joie d'être sauvé, guéri.
Celui qui croit vivra !
Croire ? C'est agir dans l'esprit,
décider d'accueillir le don de mon amour
comme un cadeau gratuit : sans marchandage, ni préalable.

Crois-tu que mon sacrifice te sauve ?
Crois-tu qu'en vérité j'ai accepté la mort parce que je t'aime ?

« Oui !»

Alors, accueille mon don qui te relève,
et cours recevoir ma vie en abondance dans les sacrements.
Choisis la clarté éblouissante de mon amour vainqueur.
Tu recevras ma force pour avancer, encore un peu plus loin...
Choisis-moi, enfant, plutôt que toute sombre pensée...

Lorsque tu ne vas pas bien, ne compte que sur moi pour te relever,
choisis-moi, viens à moi, à ma lumière,
viens immerger tout ton être dans mon immortel amour! »

Jeudi 8 mars 2007

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 7:59

http://jesus.coeurs.marie.perso.neuf.fr/html/axelle_1.htm

Qui est Axelle ?
Axelle a été choisie pour transmettre ce que Jésus dicte à son cœur : « Axelle, tu dois guider les âmes vers Dieu. Ne crains pas, va de l'avant. Ouvre la bouche, exhorte, encourage, avertis. Il faut chercher Dieu et se convertir sans tarder.»
— Axelle est disponible pour donner des conférences, témoignages ou enseignements.
— Dans le cadre de retraites, elle peut suivre un groupe. Sa tâche alors est de prier, faire prier, pour aider les âmes à s'élancer vers Dieu.
— Avec une petite fraternité, elle anime des veillées de prières…
Leur CD « Seigneur Jésus » porte cette onction dont Mgr Rey dit « qu'elle nous aide à nous sentir davantage les enfants de Marie.»
Contacts : Axelle lit le courrier qu’elle reçoit, prie aux intentions confiées et répond s'il y a lieu. (écrire aux Editions du Parvis, qui feront suivre.)
Conférences : (tél. du secrétariat) 06 89 05 18 08 de préf. entre 10-12h ou 17-20h ou par e-mail : axelledejesus@wanadoo.fr
Entretien avec Christian Parmantier
Durant cet entretien, nous essayons de découvrir le charisme que le Seigneur a donné à Axelle.
— Axelle, comment recevez-vous les messages, les images ? A quel moment ces charismes surviennent-ils ?
Tout simplement. En général c’est quand je suis dans la prière, en silence, que les paroles ou les images surgissent. Ni crainte, ni gêne ! Cela semble tout naturel, mais reste toujours inattendu. Le Seigneur intervient aussi à tout moment, Il est Dieu ! Il peut commenter, attirer mon regard sur quelqu’un, quelque chose, m’ordonner de faire ceci ou cela… L’essentiel n’est pas dans les mots.
— Entendez-vous ?
Très souvent, le matin après la messe, ou dans mes temps d’oraison, ou la nuit… j’entends intérieurement des paroles. La voix du Seigneur est douce, très précise et non timbrée. Elle est située dans mon espace intérieur. Et, s’il me dit : « Allez, prends ton crayon et note…» je le fais. La parole me ramène en moi-même.
Le message reçu semble alors limpide, évident, lumineux et plein. La parole opère en moi ce qu’elle dit et oriente mon action, mon travail, mes désirs dans ma vie, aujourd’hui et au-delà enseigne chacun en tous temps !
— «Voyez»-vous ?
J’aime me tourner vers Dieu dans le noir. En général je ne vois rien ! Mon imagination n’a plus le désir de « produire » et si des images personnelles montent, je ne les considère pas. Je cherche Dieu.
Pourtant des impressions visuelles très variées peuvent venir. Il m’arrive de percevoir dans l’hostie des images, souvent des visages, que j’ouvre ou non les yeux. Je les accueille comme si le Seigneur me les présentait lui-même et prie à cette intention. D’autres images comme à contre-jour ou plus nettes, peuvent surgir intérieurement, spécialement en priant le rosaire. Elles me marquent et me rendent présente au mystère…
L’image, même forte, reste une image que je peux considérer ou non tandis qu’une vision me saisit et me marque plus profondément qu’une perception des sens.
Le plus indicible est d’être en présence intérieure physique de Jésus ou Marie, de les « voir sans représentation sensible » mais avec cette certitude totale qui émeut et bouleverse. Je sais alors où se tient Jésus, ce qu’il fait, comment il est, mais sans image… Inexprimable est la puissance de Dieu qui absorbe alors tout mon être…
— Comment faites-vous la part entre ce qui vient de votre esprit, de votre imagination et ce qui vient de l’Esprit Saint à travers le charisme ?
Par hypothèse, je me défie de moi, c’est pour cela que je n’aime pas poser de questions, mais je ne m’analyse pas ! Longtemps j’ai refusé d’écouter toute parole hors de la présence réelle de Jésus-hostie. J’essaie de me tenir au plus près de Lui ; je me confesse très régulièrement et participe à la messe en semaine le plus souvent possible. Je cherche à vérifier ma bonne volonté en débusquant tout sentiment de possession de ce que je vis. Ceci n’est pas sans combat… Parfois je voudrais seulement le silence, être « comme tout le monde », mais j’aime me laisser enseigner.
L’essentiel est de reconnaître l’action de l’Esprit Saint sous toutes ses formes. Un critère est que Dieu est toujours une surprise et qu’il signe sa présence par la paix, la douceur, la joie… J’ai expérimenté tant de fois les merveilles qui surviennent lorsque j’accueille la volonté de Dieu et que de tout mon cœur j’y tends. Pour moi, agir pour Dieu n’est jamais le produit d’une réflexion mais le fait de ressentir son onction…
Il y a eu des étapes, une progression. Avant d’écrire, j’ai obéi sous de très nombreuses formes. D’abord lors de ma conversion, j’ai reproduit des gestes, accueilli les motions intérieures non verbales puis fait ce que le Seigneur me poussait à faire : un sourire à telle personne, proposer mon aide, écrire une lettre de demande de pardon…
Puis, la Sainte Vierge m’a donné de reconnaître ce qui vient de Dieu ou de l’adversaire. Je ne saurais le définir, mais pour moi c’est très précis, déjà sur le plan spatial intérieur et dans la hauteur, le ton… enfin la paix de Dieu est inimitable. Il ne s’impose ni ne varie. Lorsqu’il parle, son idée se développe sans que je sache où il va. Satan s’impose et fait dérailler un fil intérieur paisible… il n’a pas le ton juste… il ne faut tout simplement pas le considérer. Ne pas répondre, ne pas lutter, mais se tourner vers Dieu, louer ! En cas de doute je me place sous le voile béni de Marie. Je crois qu’il est très dissuasif pour lui…
— Avez-vous la faculté de poser des questions ?
Je ne le fais pas volontiers, je préfère me mettre à la disposition de Dieu. Je dépose mes intentions, mes soucis… mais Lui, s’il le désire, au moment qu’il choisit, exprime quelque chose. Parfois il me demande de poser une question… et parfois une question m’échappe, sous forme d’une pensée à laquelle il répond…
— Quel rôle attribuez-vous aux signes ? — En avez-vous demandé ?
Les signes sont les attentions qu’on attribue à Dieu à tord ou à raison.
J’essaie de vivre, de ne pas interpréter, c’est plus simple, plus sûr. J’en ai très rarement demandé, je ne les cherche pas, je m’en méfie même, mais Dieu m’en donne sans cesse !
La Sagesse éclaire et met en relation des éléments ou des événements qui sembleraient sans lien…. en ce sens tout ce que je vis peut être signe pour moi. Sa parole est plus qu’un signe !(à suivre)

Axelle, prophétise à la mesure de ta foi !
Nous poursuivons notre entretien avec Axelle à propos de son charisme, Axelle dont le livre Aime-les tous ! vient de paraître aux Editions du Parvis.
— Comment l’Eglise reçoit-elle votre charisme ?
Les prêtres en général n’ont pas beaucoup de temps pour lire ce que je reçois : déjà écrasés sous leur propre fardeau, ils sont peu motivés pour s’investir à discerner ! Pourtant dès le début, je n’ai rien caché de ce que je vivais aux prêtres auxquels je me confessais, mais sans trop insister. Que le Seigneur les bénisse, car tous m’ont toujours encouragée à me mettre à Sa disposition, à poursuivre mon cheminement…
Dans ma vie quotidienne, je suis intégrée et active dans ma paroisse où je ne mets pas en avant ce que je vis. Là, le « travail spirituel » n’est pas de « parler en son nom », mais nourrie par lui, d’être son témoin en vivant sa loi : en aimant, en priant, et en servant ! Je suis centrée sur ce perpétuel travail intérieur. Je n’ai aucun sentiment de sensationnel !
En 1998 à Lourdes, un jour où mon cœur m’accusait sans cesse et très douloureusement, je suis allée me confesser et demander le discernement du prêtre sur ce que je vivais. S’il s’avérait négatif, j’étais décidée alors à combattre en mon cœur… Je lui ai lu un passage où Jésus me parlait de mon rôle envers les prêtres justement. Je trouvais que cela pouvait faire très prétentieux de le montrer. Encore une fois ce prêtre m’a rassurée. Il m’a dit que ces paroles venaient de Dieu et que dès mon arrivée il avait senti la présence de la Sainte Vierge. Je l’ai alors regardé… et c’était le visage du prêtre que le Seigneur m’avait montré le matin même pendant la messe en me disant : « Tu te confesseras chez ce prêtre !» Sans l’avoir choisi, (je n’avais vu ce prêtre que de dos), le Seigneur me confirmait doublement… Je dansais littéralement de joie après cette confession !
Ayant fait la connaissance de Mgr Rey, j’ai soumis mon manuscrit à son discernement d’évêque dans un esprit de soumission à l’Eglise. Il m’a confirmée dans ce charisme, ce qui m’est une grande source de paix. Les prêtres pourront être rassurés, ce qui est très important je crois. Ainsi ils profiteront peut-être des enseignements reçus !
— Comment comprenez-vous votre appel ?
Mon appel c’est de proclamer tout haut ce que Jésus dicte à mon cœur ! Je n’ai pas à interpréter mais à m’en réjouir, répondre oui comme Marie, et tendre à faire tout ce que Jésus dit :
"Axelle, tu dois guider les âmes vers Dieu. Ne crains pas, va de l’avant. Ouvre la bouche, exhorte, encourage, avertis. Il faut chercher Dieu et se convertir sans tarder. La fécondité de ton apostolat repose sur l’approfondissement de cette prière du cœur. Par toi, j’accomplirai des miracles. Crois !
Tu dois ouvrir les yeux de ceux que je t’amène, afin que leur péché - le vrai - leur soit révélé.
Parle, ce qui est reçu dans la foi s’accomplira. Ce qui n’est pas accueilli ne germera pas.
Aucune de mes paroles ne doit rester seulement pour toi quand il s’agit d’un autre."
Je dois prier et faire prier, intercéder et parler de Marie afin de susciter dans les cœurs le désir de l’imiter, car celui qui l’imite prend le meilleur chemin pour s’approcher de Jésus.
Je n’ai pas à chercher à m’imposer de quelque façon que ce soit, car comme Jean-Baptiste le disait : « Je dois diminuer pour qu’il grandisse.» Mais je dois m’impliquer pour « révéler la proximité de Son amour à chacun » : "Tu dois transmettre, mais aussi aider au cheminement. Ton travail consiste à aider l’âme à sentir et mieux comprendre le mouvement qu’elle doit faire pour se tourner vers Moi.
Enfin prier pour que ta foi grandisse : Ta parole est une grâce, l’accueillir c’est Me recevoir; plus tu exerceras ce don, pour ma plus grande gloire, plus je le renforcerai et je te rappelle: prophétise à la mesure de ta foi ! Sois audacieuse tout en restant soumise."
— Vous rencontrez des difficultés ?
Lorsque je reçois une parole, c’est toujours limpide, évident, lumineux et plein, mais après, il peut survenir un combat dans mon cœur… Lorsque je relis, tout me semble à nouveau paisible !
Tendre à vivre chaque instant en Dieu est d’abord épuisant. Aimer… c’est difficile ! Il faut toujours mieux aimer, se laisser faire, tout revisiter avec son regard. C’est difficile d’être cet être pécheur qui fait obstacle à la grâce.
Le démon est l’adversaire qui m’impose d’être vigilante… car il est toujours prêt à l’action. Mais, comme il n’est que ce que Dieu lui permet, plus il se fait présent, moins je le regarde. Je me réfugie dans les Cœurs unis de Jésus et Marie. Offrande, louange et prière sont là pour m’aider à choisir Dieu.
Prendre la mesure de ma mission : ce que Dieu attend de moi, en dehors de ma vie personnelle, mais de façon publique n’est pas non plus aisé : "Accepte d’être mal perçue, accepte avec humilité tous les mauvais jugements et bénis sans cesse ceux qui réagissent mal ; ainsi tu les délieras de leur enfermement."
Sa parole résonne : "Ose et aussi laisse-moi t’agir… sois ce vase en lequel je m’épanche !…" C’est si émouvant, l’amour de Dieu ! Il nous rend libres ! Dieu est bon, en lui seul ma certitude ! Alors, les difficultés, je les aime de plus en plus, car elles me permettent d’exercer la foi, l’espérance et de témoigner à Dieu mon amour…
— Quelle place tient la prière dans votre journée ?
Dans ma journée, la prière est omniprésente… elle vit même toute seule en mon cœur… mon cœur désire Dieu en chaque instant et s’y efforce… c’est une grande grâce car en fait rien d’autre ne m’intéresse que Dieu et tout ce qui s’y rattache… mais les miens et tous les autres et même mes obligations matérielles sont en lui, l’action n’interrompt pas la prière.
Rien n’est établi autoritairement car la vie impose beaucoup de dérangements que je m’efforce d’accueillir comme des grâces, mais je prie au moins un chapelet chaque jour, je vis la messe le plus quotidiennement possible, je prie les offices… et prends de longs temps d’adoration… sans compter la prière en famille chaque soir, et une prière hebdomadaire dans le groupe paroissial !
— Quel rôle tient l’adoration dans ce que vous recevez ?
L’adoration est cet hommage que je dois rendre à Dieu en tout instant, ce que je ne peux faire que si je suis tout imprégnée de lui ! Si je ne prenais pas la peine de m’arrêter pour être en sa présence aimante, je n’écouterais alors probablement que mes propres pensées ! L’Esprit ne pourrait se révéler à mon cœur !
Les temps d’adoration sont essentiels à la vie en Dieu. Je crois qu’adorer commence après « l’oraison », une fois tout déposé, au-delà de tout désir, une fois que le cœur se tait ! L’adoration est un mouvement, celui du Ciel qui envahit l’être tout entier !
Les adorations devant le Saint Sacrement sont les joies du repos en son Cœur, même sans « ressenti.» Dieu donne ce qu’il veut et c’est bien !
— A quelle ligne, quel genre pouvez-vous rattacher vos messages ?
Je n’ai pas lu beaucoup de messages. Parfois je trouve que ce que je reçois ressemble en petit à la Bible ; il y a des conseils, des prières, des chants, des poèmes d’amour, des prophéties, des enseignements, des histoires… Ce que Jésus me confie éclaire sans cesse ce que reçois par la liturgie que je goûte toujours davantage.
— Quels en sont les thèmes ?
Les thèmes ? Dieu me dit comme à chacun : Je suis là pour toi, pour te combler car je t’aime ! Il m’apprend à mettre un pied devant l’autre tout simplement mais sur lui, le Chemin, à m’abandonner à lui par Marie ! Il m’aide à accueillir toute souffrance, à aimer mes croix pour vivre sa joie… et ce que signifie aimer Dieu et son prochain. Reconnaître et accepter ma pauvreté est essentiel pour approcher l’infini de son amour de Miséricorde ! Il parle beaucoup du chemin vers le Père qui passe par son Cœur uni à Celui de Marie. Il veut mon bonheur maintenant et m’apprend le Présent ! Il fait naître mon désir : ne plus être que le sien !
— Avez-vous reçu des messages particuliers pour la France ou d’autres pays ? Des messages personnels ?
Oui, j’ai reçu des messages pour la France…Je reçois des messages, parfois pour un proche, mais aussi pour des personnes que je ne connais pas du tout: une personne que je croise ou par exemple, « pour la deuxième personne sur le banc à ta gauche…» Il m’est arrivé d’avoir des messages pour des prêtres en diverses circonstances… Aucun ne m’a jamais repoussée. Le Seigneur est très inventif et me décontenance souvent. Je dois seulement obéir et j’ai tant de retours si incroyables… parfois de vraies conversions s’ensuivent sur une seule parole !
A chaque fois je me sens démunie, pauvre, je dois vaincre la peur de ce l’on va penser de moi, par exemple que je veux me mettre en avant. J’essaie d’être discrète mais ressens comme un devoir incontournable de transmettre ! (cf. Ezéchiel chapitre 33 !)
Une fois seulement quelqu’un l’a mal pris et m’a attaquée immédiatement… Amen ! Jésus m’a appris le mouvement d’amour, bien difficile il est vrai en la circonstance. Parfois les cœurs se ferment après coup à la grâce reçue ! Je deviens alors objet de jugements négatifs. Je le comprends même si c’est douloureux.
Maintenant je suis plus sereine mais l’accusateur est là, le doute intérieur, mon ennemi, toujours tapi…! Heureusement Dieu est plus grand que mon cœur comme dit Saint Jean !
— Quel est l’effet des communications célestes sur votre vie, sur votre foi ?
L’essentiel c’est que je sais que Dieu est là même si je ne le sens pas, je ne suis jamais seule, quoi qu’il arrive ! Dire : « Jésus j’ai confiance en toi », signifie : « pas en moi.» J’ai pris conscience que ma foi est bien petite mais que même avec ce peu, je dois intercéder, prier pour qu’elle grandisse, naisse ou renaisse tant en mes frères qu’en moi. Je ne veux pas seulement consommer le Seigneur, en profiter, je sais qu’il a choisi de se servir de nous pour agir. Sa volonté est la meilleure, alors je suis motivée pour me laisser transformer et servir !
Par ailleurs, il y a des étapes dans le cheminement. Ma vie s’apaise, s’éclaire peu à peu, prend du sens. J’ai de moins en moins peur et me détache davantage de moi-même avec l’impression d’être un oignon qui se laisse toujours mieux peler… Je suis « heureuse de Dieu !»
— Votre mission est-elle spécialement pour votre pays ou pour le monde entier ?
Ma mission est pour l’Eglise : Je t’ai choisie comme instrument modérateur et pacificateur entre les différents courants de mon Eglise vivante…
A travers moi, Jésus parle et enseigne : A travers toi ma grâce passe qui ne s’épuise pas au passage mais toujours se développe à travers chacun tant qu’elle est accueillie.
Enfin, Il m’a dit que nous irions sur les chemins de France et du monde. Amen !
Littérature : «Aime-les tous!», 240 pages, 14,5 x 22 cm E 15.– CHF 22.50

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 8:00

Messages
Axelle, lundi 29 mai 2000
Pourquoi tant de prophètes ? Pourquoi tous ces messagers ? Vous vous le demandez et vous laissez le doute en vous s’insinuer. Est-ce normal ? Et qui est le vrai ? Et qui parle faux ? Et puis, après tout… et voilà écarté de l’âme qui s’inquiète tel ou tel des miens que j’ai pourtant choisi !
Chacun de mes porte-voix, je l’ai choisi pour sa grande pauvreté intérieure et, si chacun d’eux a de très belles qualités humaines, chacun d’eux est aussi très différent des autres. Ce ne sont pas ses qualités qui m’ont fait le choisir, non ! Tout au long de sa vie, je l’ai façonné afin qu’il devienne ce que de toute éternité nous avons voulu pour lui. Tous ne répondent pas, par crainte ou par faux scrupules… chacun d’eux est libre : de se rendre ou non disponible, d’écouter ou non ma voix, et enfin, de transmettre ou non ce que je lui demande et qui représente un sacrifice très grand.
Vous devez prier pour eux, ils ont besoin de vos prières car Satan ne leur ménage pas ses embûches et cherche à tout prix à les discréditer et à s’insinuer dans le cours de leurs pensées ! Ils reçoivent ma grâce pour discerner et nul ne s’égare sans que je le permette afin toujours qu’il grandisse dans l’humilité. Et, s’il y a beaucoup de prophètes c’est que le temps presse. Ils doivent annoncer mon royaume, mon retour dans les cœurs et exhorter leurs frères à la conversion. Telle est ma volonté !
Celui qui les écoute, tel Lot qui écouta Abraham, je le bénis ! Rendez-vous dociles et reconnaissez à travers eux ma voix de bon berger qui rassemble son troupeau. Ces temps sont douloureux et les âmes s’embourbent dans les marécages de la frivolité, de l’ennui, et sont enserrées par le filet du matérialisme qui n’admet que la rentabilité comme seul critère de l’action.
Ne vous étonnez pas de vous sentir décalés par rapport au monde. Je vous l’ai dit: «soyez dans le monde, au service de vos frères et fervents envers votre Dieu, mais ne soyez pas du monde car il y a incompatibilité intrinsèque : choisissez Dieu ou Mammon et, lorsque vous serez raillés à cause de moi, bénissez ceux qui se moquent et soyez dans l’allégresse, rendez grâce au Seigneur car je vous ai réservé une place très particulière dans la maison du Père.»
Avant tout, soyez assidus à la prière et gardez vos cœurs du péché avec l’aide de vos anges, des légions de saint Michel qu’il vous faut souvent invoquer; et la place la plus sûre pour venir à moi, est celle des enfants de Marie, c’est-à-dire ceux qui lui sont consacrés. Alors, restez sous son voile. Priez et bénissez, et recevez ma bénédiction, enfants chéris de mon amour.
Jésus, votre Roi
«Aime-les tous !» P.79
Tout est dit dans la Bible, mais qui la lit ?
Axelle, lundi 21 février 2001
Seigneur, mon Dieu ! Quelle beauté dans ta Parole révélée, comme ces textes de la messe me touchent ! Pourquoi donc me parles-tu ? Est-ce vraiment nécessaire ? Tout est déjà dit dans la Bible, non ?
Enfant chérie, note à présent tout en gardant ton cœur bien fort serré contre le mien. Pourquoi t’étonnes-tu de nos conversations puisque «tout est dit dans la Bible»?
Ne l’ai-je pas dit ? Je serai avec vous jusqu’à la fin du monde. Je vous enverrai mon Esprit-Saint, il vous enseignera toutes choses nouvelles : toute chose de façon nouvelle… tout ce que je n’ai pas pu vous donner car vous ne l’auriez pas compris. Toute parole qui vient de Dieu s’inscrit dans la révélation. Tout est dit dans la Bible, mais qui la lit ?
Aujourd’hui, temps de grâce et temps de miséricorde, Dieu, plus que jamais, vient à ses créatures afin de leur insuffler son Esprit ainsi qu’il est écrit: En ce temps-là, sur toute chair je répandrai mon Esprit.
Petit cœur, sois en paix. Reçois-moi sans crainte et accueille tout simplement ce don de mon amour. Il est pour ton édification personnelle mais aussi pour chacun de ceux qui liront mes paroles en ouvrant leur cœur.
Tout est dit et écrit, mais chacun doit lire la Parole, la méditer, ou, si tu préfères, la mâcher et la remâcher soigneusement, afin de devenir ce qu’elle exprime.
Je suis le Verbe de Dieu : en moi, par mon incarnation, Dieu s’exprime et se communique à tout homme de bonne volonté. «Qui croit en moi vivra», «Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle». Tout est dit mais si peu le comprennent, c’est-à-dire intériorisent ces paroles afin que la vie même qui est en elles, les saisisse.
Aussi ai-je choisi aujourd’hui une moisson de petites âmes qui me sont dévouées. Je choisis celles qui s’offrent à me servir et me disent leur oui en vérité, avec tout leur cœur, avec cette confiance «humble et désespérée» qui me ravit et par elles, je parle, j’avertis et je déverse le torrent de ma miséricorde.
«Des fleuves d’eau vive jailliront de leurs cœurs»...Tu vois, c’est dit ! Rien de nouveau pour l’essentiel, mais je vous parle la langue du cœur, ô âmes de ce temps, pauvres âmes à la dérive ! Et je viens révéler l’activité toujours efficiente de ma présence d’amour.
Chaque entretien vient éclairer un aspect de mes enseignements. Il est une bouée lancée aux hommes dont je connais le parcours, afin qu’ils puissent s’y accrocher.
La bouée est là pour les maintenir hors de l’eau. La corde qui la relie au bateau, reste reliée s’ils disent leur oui, et accueillent la vérité.
La nef, c’est mon Eglise où je veux rassembler mon peuple. Il est temps que chacun entende la Bonne Nouvelle et se tourne vers moi, car ce m’est une souffrance indicible de voir tant d’âmes se perdre sans même s’en rendre compte.
Pauvre génération - bernée par les lumières du monde, aveuglée par les lumières et artifices du Malin ! Je viens à toi par mes témoins et par Marie qui vous rassemble sous son voile afin de vous consoler, de vous réconforter et, par son amour maternel, de vous attirer vers la vraie lumière et de vous réveiller afin que vos cœurs puissent s’ouvrir à mon amour et à ma lumière, pour vivre.
Ainsi, si rien de nouveau n’est dit, chaque parole qui sort de ma bouche mérite une attention aimante. Elle est là pour baliser votre route. Lisez et voyez comme je vous aime !
Votre Dieu et Sauveur Jésus

Message reçu le 30 avril 2002 par Axelle pour la réunion au Puy-en-Velay des Témoins de l'Amour et de l'Espérance des 11 et 12 mai 2002.
Enfant, prends ton crayon et note, puis ouvre la bouche et prophétise ce que ton Dieu souffle à ton cœur et que ta main inscrit. Veille toujours à ce que ton cœur adhère à ma parole que je te dicte, afin que notre union, ainsi confirmée, protège notre échange.
La mesure de votre foi, c'est la mesure de votre adhésion à la Parole de Dieu. Qui croit en moi vivra !
Votre rassemblement au Puy en Velay marquera un tournant décisif dans l'action spirituelle de mes messagers. Ce jour-là, tant de signes se recouperont que la Foi de beaucoup s'en trouvera renforcée. Or, c'est de la vigueur de votre foi que dépend en grande partie la réalisation de mes promesses.
C'est avec le plus grand sérieux que les cœurs doivent se préparer, que les cœurs doivent se purifier dans la louange dès le matin. Apprenez mes enfants à rendre gloire à Dieu en tout premier. Louez et bénissez votre Dieu pour son amour, sa tendresse et sa miséricorde infinie. Bénissez-Le pour tous les fruits de paix et de guérison qui seront la récolte de ce temps fort.
Chassez avec détermination tout catastrophisme, croyez aux merveilles de votre Dieu et veillez, car pour chacune de vos paroles, justice sera rendue. Soyez les artisans de paix dont l'Eglise a besoin.
Je demande que la prière vous rassemble à trois grands moments de la journée.
Je demande que chacun à chaque heure me redise sa confiance dans une de ces petites oraisons qui jaillissent de vos cœurs pour rejoindre le mien :
Jésus j'ai confiance en toi !
Viens régner sur mon cœur !
Viens nous unir dans ton amour !
Priez l'Esprit Saint et ouvrez vos cœurs aux grâces que je répandrai à profusion ! N'arrivez pas avec des solutions et des programmes pour convaincre les autres. Non ! Venez avec le cœur ouvert et ressentez la teneur particulière du Message qui vous sera délivré au travers de tous ces messages.
Ne hiérarchisez pas le rôle de mes messagers ! Chacun a une mission spécifique et vous aussi, qui recevez d'eux une manne spirituelle qui vous est un tremplin pour vous unir à mon Cœur.
Sachez que votre mission personnelle est tout aussi importante que la leur : chaque baptisé doit se faire témoin de mon amour. J'appelle chacun à choisir la sainteté !
Aussi, ouvrez vos cœurs car ce temps est temps de grâce et personne ne repartira qui n'ait été comblé au-delà de ses espérances s'il tourne son cœur vers moi en vérité et s'il veille avant tout à respecter et aimer chacun de ceux que je lui permets de croiser ou de côtoyer.
Marie étendra son voile sur votre assemblée. Acceptez son onction de douceur. Ne craignez pas. J'agis avec puissance. Comme Je vous aime ! Je vous attends.

Jésus

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 8:01

L'adoration de nuit me réjoui

Mercredi 15 mars 2000, retraite

Les cris sont parvenus jusqu'à moi. Sur ton cœur j'ai versé le baume de ma présence aimante.
Ton cœur, embelli par la grâce du sacrement, s'offre à ma venue. Petite âme, prie de tout ton cœur, car je viens te nourrir et te régénérer. Rends grâce, loue et bénis sans cesse!

L'adoration de nuit me réjouit tout particulièrement.
Tandis que tout dort tout autour, vos cœurs devant moi restent en éveil.
Comme je vous chéris! Ne vous inquiétez pas de savoir si vous adorez bien ou mal.
Venez à moi tout simplement.
Regardez‑moi, contemplez‑moi en restant éveillé au fait que ma présence est réelle, car Je suis là. Demandez‑moi l'amour ! Demandez mon amour! J'en emplirai vos cœurs.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 8:01

La fatigue physique a raison de la vie de l'Esprit

17 mai 2001

Je perçois ce que veut Jésus: m'exempter de jeûne! Je suis rétive! Je m'accuse d'écouter le vilain. Diflicile à dire: combat! Puis Jésus me presse et j'écris.

Enfant, ne te cabre pas! Pourquoi ne m'accueilles‑tu pas? Est‑ce Satan ou moi, Jésus, qui te parle?

C'est toi, Jésus!...

Alors, écoute: je suis là. Tu es épuisée. Ne jeûne pas! Offre moi ce sacrifice de manger chaque chose en conscience, en rendant grâce! Ma toute‑petite, il faut dormir bien plus en ce temps.

Ne dépasse pas minuit. Dors en paix. Garde‑moi tes deux heures d'oraison, et promène‑toi chaque jour, par ordre du Très‑Haut! Et, si tu doutes, tu as un père spirituel, demande sa bénédiction.

Ton corps réclame des soins attentifs.
Tu dois aussi témoigner en rayonnant ma joie.
Or la fatigue physique a raison de la vie de l'Esprit,
et c'est ce qui t'arrive un peu quand tu t'endors en priant !
Sois docile: aime, aime, aime‑moi. Choisis tes mots, inspire et vis de ma vie!

(...)

Je me tourne vers «mes anges». Dans un geste, ils me disent: Obéi !
Puis, je demande à Marie qui me dit:

«Réjouis‑toi, enfant. Profite de ce temps de repos que Jésus t'accorde,
car l'épuisement t'éloigne de la joie de Pâques.
Tu jeûneras seulement pour te préparer à recevoir l'Esprit Saint à la Pentecôte.
D'ici‑là, règle‑toi, règle ta vie. Sois la petite âme de louange qui réjouit et console mon fils, qui attendrit le Père et attire l'Esprit‑Saint dès qu'elle prie!»

Jeûner est bon. Partager le repas ce soir avec les tiens est très important.
Contente‑toi des pâtes et d'un fruit et laisse entrée, viande et vin. Ainsi ton jeûne de ce jour restera agréé et accompli dans l'obéissance.
Tant et tant de mes enfants attendent de te connaître pour enfin trouver le chemin de mon cœur.
Ne te regarde plus. Ecoute et fais simplement ce que je demande...

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 8:01

France, réveille‑toi et mets‑toi à genoux

Vendredi 25 mai 2001

Oui, mon enfant, mon cœur souffre et saigne lorsqu'il se penche sur la France. Oui, l'escalade dans l'abomination est très grave. Si tu savais tout ce qui se trame, ton cœur se briserait. Sache seulement que le projet de consacrer la France à Satan est bel et bien en train de se concrétiser !
(note du webmaster : depuis, des messages plus récent ont révélé que la France venait d'être sauvé)

Vous devez de toute la force de votre amour, puisée dans la prière, porter votre pays et le mettre à l'abri dans mon Sacré Cœur. Un cœur de prière est bien plus efficace qu'une armada d'âmes mal intentionnées.

La France m'appartient mais ce pacte sacrilège la livrerait à l'ignominie... Cela se manigance afin que toutes les lois mauvaises puissent passer!

Louez votre Dieu qui vient vous avertir et mettez en place de vraies chaînes de prière pour votre pays. Entendez l'urgence de mon appel. Venez par vos prières embrasées confirmer que la destination de votre nation est d'être sertie en mon divin Cœur.

Ceux qui veulent vous vendre, ce sont vos dirigeants,
(note du webmaster : les parties de gauche et d'extrême gauche au pouvoir en France à cette époque)
afin d'assurer leurs succès politiques futurs.

Leur visée profonde, encore dissimulée aux yeux du grand nombre,
est de mettre à bas toutes les valeurs chrétiennes.
Ils ne voient pas clair. Ils sont aveuglés par le pouvoir, et décident pour la nation, avec une désinvolture consternante, de projets monstrueux. La vie n'a aucun prix à leurs yeux.
Seuls comptent l'argent et la réussite à la face du monde, et des autres nations.
Voilà pourquoi ils sont si près de vendre l'âme de la France au diable. Mais, qui croit encore à son existence? Les cœurs dorment, écrasés.

France, réveille‑toi et mets‑toi à genoux !

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 8:05

Message du 23 juin 2006 :

"La France va souffrir...
La France va beaucoup souffrir.
Garde toi pourtant de t'en attrister
car dans l'épreuve elle criera grâce !
La France se rappellera son vœu
et à genoux se tournera vers moi !
Réjouis toi d'avance pour ce bien !"

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 8:05

Message du 31 mars 2008 :

CELUI QUI HONORE MARIE M'HONORE

Parle de mon amour de prédilection
pour ceux qui honorent ma Mère.
Celui qui honore Marie, m'honore.
Celui qui la méprise, me méprise.

En ce temps de grands combats, où les vertus ne sont plus recherchées, rappelez-vous si vous m'aimez, combien je suis doux et humble de cœur. Acceptez de travailler sur vous, exercez-vous à devenir de petits enfants dociles à suivre mes conseils. Je l'ai promis: Venez à moi, je vous soulagerai, mais sachez prendre sur vous mon fardeau.

Posez vos choix, vos actes dans ma lumière. Apprenez à résister à l'esprit du monde qui souffle la désespérance et vous porte à désirer le plaisir comme le bien suprême pour lequel vous engagez tant d'énergie. Non!
Je vous ai donné Marie pour Mère à la Croix. Acceptez de vous laisser guider vers moi par elle. Offrez-lui vos cœurs, vos vies, vos familles, vos soucis, vos prières. Elle prendra soin de vous.
Si vous priez lorsque les temps sons durs, vous ne succomberez pas! Si vous lâchez la pratique fervente de la prière et des sacrements, vous serez emportés par la tourmente. Réfugiez vous chaque jour au creux de mon Cœur uni à celui de Marie, et louez, enfants, et intercédez.
Par vous alors viendra mon Règne de Paix sur le monde.

Priez si vous croyez en moi!
Celui qui croit est sauvé!

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 21:58

Aime-les tous!

De la tiédeur à la ferveur

=> STELLA MARIS 389




« Chère Madame… je me réjouis de ce que vous apportiez une précieuse contribution à l’intelligence de la foi en matière de “mystique pratique”. Puisse votre ouvrage recevoir l’accueil qu’il mérite auprès d’un large public », écrivait Mgr Dominique Rey, Evêque de Fréjus-Toulon, en accordant l’Imprimatur au livre d’Axelle : « Aime-les tous !»
A l’occasion de la sortie de ce livre (fin février) nous présentons l’auteur et la manière dont le Seigneur et sa sainte Mère ont guidé son chemin de conversion.
La vie serait-elle une chose absurde?

Axelle naît à Paris en juin 1954. Avec ses trois frères, elle reçoit une éducation chrétienne; mais à partir de l’adolescence elle prend ses distances par rapport à l’Eglise. Pendant ses études de droit, comme beaucoup de ses contemporains, elle est séduite par les sagesses orientales. Elle rencontre André et… vit avec lui. Alors, le fait de ne pas être mariée religieusement ne la choque pas. Une petite flamme de foi subsiste cependant, sans être vécue dans toutes ses implications. Bien que peu assidue à la messe, la famille partage pourtant chaque soir un temps de prière avec les quatre enfants…
En juin 1995, une tante d’Axelle est assassinée. Lors de ses funérailles, la foi de son oncle et de ses cousins l’interpelle: Elle les voit prier pour les assassins et, bouleversée, constate la force que Dieu leur donne dans cette épreuve. Elle se surprend à faire ce serment intérieur: «J’irai à la messe chaque dimanche pendant un an.» Si elle parvient à tenir parole… elle n’arrive pas à accrocher et sa tiédeur finit par la désoler ! Jusqu’alors, elle pensait naïvement :
Si tu fais de ton mieux, l’histoire se finira bien !
Mais les difficultés de la vie ébranlent sa confiance en elle-même. De grands doutes l’assaillent. Elle ne trouve pas de réponse :
La vie serait-elle une chose absurde qui s’achève toujours mal ?
Axelle prend alors conscience qu’il lui manque la clé pour tout comprendre !
En parlant de Dieu à une amie athée, elle lui déclare :
Je crois en Dieu, je ne mets pas en doute la mort de Jésus sur la croix, mais je ne sens pas ce que cela me fait, à moi !
Alors jaillit un cri du cœur :
Dieu n’a qu’à faire pour moi comme pour saint Paul, qu’il me mette à genoux et le problème sera réglé ! Dieu l’a entendu et il l’a exaucé.

La conversion initiale

C’est lors d’un pèlerinage marial en octobre 1996 qu’elle a reçu la grâce d’une conversion si radicale que tous ses proches parlaient d’un «avant» et d’un «après» à son sujet! Dieu l’a rejointe et plongée en lui, imprimant en elle une confiance inébranlable en sa bonté :
J’ai su que ce lieu lui plaisait, j’ai vu les flots de la grâce qui s’en écoulaient! C’était magnifique! Durant cinq jours, j’étais tout «absorbée» en Dieu, presque incapable de manger, toute recueillie pour ne vivre que la relation avec Lui. J’en suis ressortie totalement autre, de façon directement perceptible par chacun à mon retour !
Je résumais la situation en disant : «J’ai trouvé mon Dieu devant qui je me prosterne !» En ces jours bénis j’ai comme abandonné ma volonté à l’essentiel. J’ai reçu le don des larmes qui signe pour moi le passage de Dieu et je fonds! Pendant le retour, j’ai eu la vision de Jésus sur la croix: le sang et l’eau s’écoulaient de lui, s’infiltraient dans la terre desséchée et en faisaient jaillir à flots la Vie… Puis « une douche de traits d’or » m’a arrosée, transpercée et littéralement transformée : j’étais pleine de joie, de paix et de force pour retourner vers le monde… Je n’ai su que plus tard que c’était une effusion de l’Esprit Saint !
Aussitôt Axelle reçoit des paroles intérieures. La première: Aime-les tous! Elle commence à vivre une relation avec le Seigneur. Il l’éclaire, parle à son cœur simplement… la forme et lui apprend à reconnaître sa volonté et à lui obéir.
Commence alors une période de purification très intense sur tous les plans: personnel, du couple, des relations sociales et même divers aspects de la vie matérielle…. L’idée de la réincarnation, elle, disparaît sans lutte. Axelle entre dans la profondeur de la prière, vit de plus en plus des sacrements, répond à l’appel du jeûne puis de la Consécration à la Sainte Trinité par la Vierge. Enfin en décembre 1997, onction de douceur et de paix sur leur foyer : André et Axelle reçoivent le sacrement du mariage... Dix-huit mois s’écoulent au cours desquels des conversions en cascade se vivent dans son entourage, sans qu’elle n’y soit pour rien…

L’appel accompagné

Lors d’un deuxième pèlerinage, en avril 1998, Axelle, remplie de ferveur pour son Seigneur, reçoit une parole qui lui indique une mission :
Je me servirai de toi pour mener les âmes à Dieu.
Dans le cheminement qui suit, elle expérimente toutes sortes de souffrances physiques, morales et des difficultés qu’elle apprend à vivre en union avec Jésus, sous la douce protection de Marie :
Le désir de Dieu, de le servir, de laisser son Esprit me conduire s’aiguise avec le sentiment que je l’aime de plus en plus pour de vrai. Je prends alors davantage conscience des grâces que je reçois et la mise en œuvre de la mission se dessine…
Le charisme qui consiste à être saisi par l’Esprit Saint dans la prière et à recevoir sous dictée des enseignements, des prophéties, des messages… n’a pu s’épanouir que lorsqu’Axelle a rencontré son père spirituel :
Une amie avec qui nous priions le Rosaire m’a fait connaître un prêtre montfortain, proche de la Sainte Vierge. Depuis janvier 1999, je le vois très régulièrement, il m’accompagne. J’attends de lui qu’il me corrige si je m’égare… Tout ce que je reçois, je le lui confie, sans sélection, ainsi tout est plus simple! L’obéissance est un garde-fou très sécurisant. Par lui l’Eglise me redonne ce que je reçois, en me confirmant. Il m’a me déposséder, à avancer avec confiance.
Sans lui, j’aurais été la proie du doute et des accusations intérieures. M’en remettre à son discernement a vraiment simplifié l’accueil de la grâce en moi.

Christian Parmantier


Me tenir au plus près de Lui

=> STELLA MARIS 389


Durant cet entretien, nous essayons de découvrir le charisme que le Seigneur a donné à Axelle.
— Axelle, comment recevez-vous les messages, les images ? A quel moment ces charismes surviennent-ils ?

Tout simplement. En général c’est quand je suis dans la prière, en silence, que les paroles ou les images surgissent. Ni crainte, ni gêne ! Cela semble tout naturel, mais reste toujours inattendu. Le Seigneur intervient aussi à tout moment, Il est Dieu ! Il peut commenter, attirer mon regard sur quelqu’un, quelque chose, m’ordonner de faire ceci ou cela… L’essentiel n’est pas dans les mots.

— Entendez-vous ?

Très souvent, le matin après la messe, ou dans mes temps d’oraison, ou la nuit… j’entends intérieurement des paroles. La voix du Seigneur est douce, très précise et non timbrée. Elle est située dans mon espace intérieur. Et, s’il me dit : « Allez, prends ton crayon et note…» je le fais. La parole me ramène en moi-même.
Le message reçu semble alors limpide, évident, lumineux et plein. La parole opère en moi ce qu’elle dit et oriente mon action, mon travail, mes désirs dans ma vie, aujourd’hui et au-delà enseigne chacun en tous temps !

— «Voyez»-vous ?

J’aime me tourner vers Dieu dans le noir. En général je ne vois rien ! Mon imagination n’a plus le désir de « produire » et si des images personnelles montent, je ne les considère pas. Je cherche Dieu.
Pourtant des impressions visuelles très variées peuvent venir. Il m’arrive de percevoir dans l’hostie des images, souvent des visages, que j’ouvre ou non les yeux. Je les accueille comme si le Seigneur me les présentait lui-même et prie à cette intention. D’autres images comme à contre-jour ou plus nettes, peuvent surgir intérieurement, spécialement en priant le rosaire. Elles me marquent et me rendent présente au mystère…
L’image, même forte, reste une image que je peux considérer ou non tandis qu’une vision me saisit et me marque plus profondément qu’une perception des sens.
Le plus indicible est d’être en présence intérieure physique de Jésus ou Marie, de les « voir sans représentation sensible » mais avec cette certitude totale qui émeut et bouleverse. Je sais alors où se tient Jésus, ce qu’il fait, comment il est, mais sans image… Inexprimable est la puissance de Dieu qui absorbe alors tout mon être…

— Comment faites-vous la part entre ce qui vient de votre esprit, de votre imagination et ce qui vient de l’Esprit Saint à travers le charisme ?

Par hypothèse, je me défie de moi, c’est pour cela que je n’aime pas poser de questions, mais je ne m’analyse pas ! Longtemps j’ai refusé d’écouter toute parole hors de la présence réelle de Jésus-hostie. J’essaie de me tenir au plus près de Lui ; je me confesse très régulièrement et participe à la messe en semaine le plus souvent possible. Je cherche à vérifier ma bonne volonté en débusquant tout sentiment de possession de ce que je vis. Ceci n’est pas sans combat… Parfois je voudrais seulement le silence, être « comme tout le monde », mais j’aime me laisser enseigner.
L’essentiel est de reconnaître l’action de l’Esprit Saint sous toutes ses formes. Un critère est que Dieu est toujours une surprise et qu’il signe sa présence par la paix, la douceur, la joie… J’ai expérimenté tant de fois les merveilles qui surviennent lorsque j’accueille la volonté de Dieu et que de tout mon cœur j’y tends. Pour moi, agir pour Dieu n’est jamais le produit d’une réflexion mais le fait de ressentir son onction…
Il y a eu des étapes, une progression. Avant d’écrire, j’ai obéi sous de très nombreuses formes. D’abord lors de ma conversion, j’ai reproduit des gestes, accueilli les motions intérieures non verbales puis fait ce que le Seigneur me poussait à faire : un sourire à telle personne, proposer mon aide, écrire une lettre de demande de pardon…
Puis, la Sainte Vierge m’a donné de reconnaître ce qui vient de Dieu ou de l’adversaire. Je ne saurais le définir, mais pour moi c’est très précis, déjà sur le plan spatial intérieur et dans la hauteur, le ton… enfin la paix de Dieu est inimitable. Il ne s’impose ni ne varie. Lorsqu’il parle, son idée se développe sans que je sache où il va. Satan s’impose et fait dérailler un fil intérieur paisible… il n’a pas le ton juste… il ne faut tout simplement pas le considérer. Ne pas répondre, ne pas lutter, mais se tourner vers Dieu, louer ! En cas de doute je me place sous le voile béni de Marie. Je crois qu’il est très dissuasif pour lui…

— Avez-vous la faculté de poser des questions ?

Je ne le fais pas volontiers, je préfère me mettre à la disposition de Dieu. Je dépose mes intentions, mes soucis… mais Lui, s’il le désire, au moment qu’il choisit, exprime quelque chose. Parfois il me demande de poser une question… et parfois une question m’échappe, sous forme d’une pensée à laquelle il répond…

— Quel rôle attribuez-vous aux signes ? — En avez-vous demandé ?

Les signes sont les attentions qu’on attribue à Dieu à tord ou à raison.
J’essaie de vivre, de ne pas interpréter, c’est plus simple, plus sûr. J’en ai très rarement demandé, je ne les cherche pas, je m’en méfie même, mais Dieu m’en donne sans cesse !
La Sagesse éclaire et met en relation des éléments ou des événements qui sembleraient sans lien…. en ce sens tout ce que je vis peut être signe pour moi. Sa parole est plus qu’un signe !

(à suivre)

Christian Parmantier

Renseignements sur Axelle
Axelle a été choisie pour transmettre ce que Jésus dicte à son cœur : « Axelle, tu dois guider les âmes vers Dieu. Ne crains pas, va de l'avant. Ouvre la bouche, exhorte, encourage, avertis. Il faut chercher Dieu et se convertir sans tarder.»
— Axelle est disponible pour donner des conférences, témoignages ou enseignements.
— Dans le cadre de retraites, elle peut suivre un groupe. Sa tâche alors est de prier, faire prier, pour aider les âmes à s'élancer vers Dieu.
— Avec une petite fraternité, elle anime des veillées de prières…
Leur CD « Seigneur Jésus » porte cette onction dont Mgr Rey dit « qu'elle nous aide à nous sentir davantage les enfants de Marie.»
Contacts : Axelle lit le courrier qu’elle reçoit, prie aux intentions confiées et répond s'il y a lieu. (écrire aux Editions du Parvis, qui feront suivre.)
Conférences : (tél. du secrétariat) 06 89 05 18 08 de préf. entre 10-12h ou 17-20h ou par e-mail : axelledejesus@wanadoo.fr


Axelle, prophétise à la mesure de ta foi !

=> STELLA MARIS 390


Nous poursuivons notre entretien avec Axelle à propos de son charisme, Axelle dont le livre Aime-les tous ! vient de paraître aux Editions du Parvis.
— Comment l’Eglise reçoit-elle votre charisme ?

Les prêtres en général n’ont pas beaucoup de temps pour lire ce que je reçois : déjà écrasés sous leur propre fardeau, ils sont peu motivés pour s’investir à discerner ! Pourtant dès le début, je n’ai rien caché de ce que je vivais aux prêtres auxquels je me confessais, mais sans trop insister. Que le Seigneur les bénisse, car tous m’ont toujours encouragée à me mettre à Sa disposition, à poursuivre mon cheminement…
Dans ma vie quotidienne, je suis intégrée et active dans ma paroisse où je ne mets pas en avant ce que je vis. Là, le « travail spirituel » n’est pas de « parler en son nom », mais nourrie par lui, d’être son témoin en vivant sa loi : en aimant, en priant, et en servant ! Je suis centrée sur ce perpétuel travail intérieur. Je n’ai aucun sentiment de sensationnel !
En 1998 à Lourdes, un jour où mon cœur m’accusait sans cesse et très douloureusement, je suis allée me confesser et demander le discernement du prêtre sur ce que je vivais. S’il s’avérait négatif, j’étais décidée alors à combattre en mon cœur… Je lui ai lu un passage où Jésus me parlait de mon rôle envers les prêtres justement. Je trouvais que cela pouvait faire très prétentieux de le montrer. Encore une fois ce prêtre m’a rassurée. Il m’a dit que ces paroles venaient de Dieu et que dès mon arrivée il avait senti la présence de la Sainte Vierge. Je l’ai alors regardé… et c’était le visage du prêtre que le Seigneur m’avait montré le matin même pendant la messe en me disant : « Tu te confesseras chez ce prêtre !» Sans l’avoir choisi, (je n’avais vu ce prêtre que de dos), le Seigneur me confirmait doublement… Je dansais littéralement de joie après cette confession !
Ayant fait la connaissance de Mgr Rey, j’ai soumis mon manuscrit à son discernement d’évêque dans un esprit de soumission à l’Eglise. Il m’a confirmée dans ce charisme, ce qui m’est une grande source de paix. Les prêtres pourront être rassurés, ce qui est très important je crois. Ainsi ils profiteront peut-être des enseignements reçus !

— Comment comprenez-vous votre appel ?

Mon appel c’est de proclamer tout haut ce que Jésus dicte à mon cœur ! Je n’ai pas à interpréter mais à m’en réjouir, répondre oui comme Marie, et tendre à faire tout ce que Jésus dit :
"Axelle, tu dois guider les âmes vers Dieu. Ne crains pas, va de l’avant. Ouvre la bouche, exhorte, encourage, avertis. Il faut chercher Dieu et se convertir sans tarder. La fécondité de ton apostolat repose sur l’approfondissement de cette prière du cœur. Par toi, j’accomplirai des miracles. Crois !
Tu dois ouvrir les yeux de ceux que je t’amène, afin que leur péché - le vrai - leur soit révélé.
Parle, ce qui est reçu dans la foi s’accomplira. Ce qui n’est pas accueilli ne germera pas.
Aucune de mes paroles ne doit rester seulement pour toi quand il s’agit d’un autre."
Je dois prier et faire prier, intercéder et parler de Marie afin de susciter dans les cœurs le désir de l’imiter, car celui qui l’imite prend le meilleur chemin pour s’approcher de Jésus.
Je n’ai pas à chercher à m’imposer de quelque façon que ce soit, car comme Jean-Baptiste le disait : « Je dois diminuer pour qu’il grandisse.» Mais je dois m’impliquer pour « révéler la proximité de Son amour à chacun » : "Tu dois transmettre, mais aussi aider au cheminement. Ton travail consiste à aider l’âme à sentir et mieux comprendre le mouvement qu’elle doit faire pour se tourner vers Moi.
Enfin prier pour que ta foi grandisse : Ta parole est une grâce, l’accueillir c’est Me recevoir; plus tu exerceras ce don, pour ma plus grande gloire, plus je le renforcerai et je te rappelle: prophétise à la mesure de ta foi ! Sois audacieuse tout en restant soumise."

— Vous rencontrez des difficultés ?

Lorsque je reçois une parole, c’est toujours limpide, évident, lumineux et plein, mais après, il peut survenir un combat dans mon cœur… Lorsque je relis, tout me semble à nouveau paisible !
Tendre à vivre chaque instant en Dieu est d’abord épuisant. Aimer… c’est difficile ! Il faut toujours mieux aimer, se laisser faire, tout revisiter avec son regard. C’est difficile d’être cet être pécheur qui fait obstacle à la grâce.
Le démon est l’adversaire qui m’impose d’être vigilante… car il est toujours prêt à l’action. Mais, comme il n’est que ce que Dieu lui permet, plus il se fait présent, moins je le regarde. Je me réfugie dans les Cœurs unis de Jésus et Marie. Offrande, louange et prière sont là pour m’aider à choisir Dieu.
Prendre la mesure de ma mission : ce que Dieu attend de moi, en dehors de ma vie personnelle, mais de façon publique n’est pas non plus aisé : "Accepte d’être mal perçue, accepte avec humilité tous les mauvais jugements et bénis sans cesse ceux qui réagissent mal ; ainsi tu les délieras de leur enfermement."
Sa parole résonne : "Ose et aussi laisse-moi t’agir… sois ce vase en lequel je m’épanche !…" C’est si émouvant, l’amour de Dieu ! Il nous rend libres ! Dieu est bon, en lui seul ma certitude ! Alors, les difficultés, je les aime de plus en plus, car elles me permettent d’exercer la foi, l’espérance et de témoigner à Dieu mon amour…

— Quelle place tient la prière dans votre journée ?

Dans ma journée, la prière est omniprésente… elle vit même toute seule en mon cœur… mon cœur désire Dieu en chaque instant et s’y efforce… c’est une grande grâce car en fait rien d’autre ne m’intéresse que Dieu et tout ce qui s’y rattache… mais les miens et tous les autres et même mes obligations matérielles sont en lui, l’action n’interrompt pas la prière.
Rien n’est établi autoritairement car la vie impose beaucoup de dérangements que je m’efforce d’accueillir comme des grâces, mais je prie au moins un chapelet chaque jour, je vis la messe le plus quotidiennement possible, je prie les offices… et prends de longs temps d’adoration… sans compter la prière en famille chaque soir, et une prière hebdomadaire dans le groupe paroissial !

— Quel rôle tient l’adoration dans ce que vous recevez ?

L’adoration est cet hommage que je dois rendre à Dieu en tout instant, ce que je ne peux faire que si je suis tout imprégnée de lui ! Si je ne prenais pas la peine de m’arrêter pour être en sa présence aimante, je n’écouterais alors probablement que mes propres pensées ! L’Esprit ne pourrait se révéler à mon cœur !
Les temps d’adoration sont essentiels à la vie en Dieu. Je crois qu’adorer commence après « l’oraison », une fois tout déposé, au-delà de tout désir, une fois que le cœur se tait ! L’adoration est un mouvement, celui du Ciel qui envahit l’être tout entier !
Les adorations devant le Saint Sacrement sont les joies du repos en son Cœur, même sans « ressenti.» Dieu donne ce qu’il veut et c’est bien !

— A quelle ligne, quel genre pouvez-vous rattacher vos messages ?

Je n’ai pas lu beaucoup de messages. Parfois je trouve que ce que je reçois ressemble en petit à la Bible ; il y a des conseils, des prières, des chants, des poèmes d’amour, des prophéties, des enseignements, des histoires… Ce que Jésus me confie éclaire sans cesse ce que reçois par la liturgie que je goûte toujours davantage.

— Quels en sont les thèmes ?

Les thèmes ? Dieu me dit comme à chacun : Je suis là pour toi, pour te combler car je t’aime ! Il m’apprend à mettre un pied devant l’autre tout simplement mais sur lui, le Chemin, à m’abandonner à lui par Marie ! Il m’aide à accueillir toute souffrance, à aimer mes croix pour vivre sa joie… et ce que signifie aimer Dieu et son prochain. Reconnaître et accepter ma pauvreté est essentiel pour approcher l’infini de son amour de Miséricorde ! Il parle beaucoup du chemin vers le Père qui passe par son Cœur uni à Celui de Marie. Il veut mon bonheur maintenant et m’apprend le Présent ! Il fait naître mon désir : ne plus être que le sien !

— Avez-vous reçu des messages particuliers pour la France ou d’autres pays ? Des messages personnels ?

Oui, j’ai reçu des messages pour la France…Je reçois des messages, parfois pour un proche, mais aussi pour des personnes que je ne connais pas du tout: une personne que je croise ou par exemple, « pour la deuxième personne sur le banc à ta gauche…» Il m’est arrivé d’avoir des messages pour des prêtres en diverses circonstances… Aucun ne m’a jamais repoussée. Le Seigneur est très inventif et me décontenance souvent. Je dois seulement obéir et j’ai tant de retours si incroyables… parfois de vraies conversions s’ensuivent sur une seule parole !
A chaque fois je me sens démunie, pauvre, je dois vaincre la peur de ce l’on va penser de moi, par exemple que je veux me mettre en avant. J’essaie d’être discrète mais ressens comme un devoir incontournable de transmettre ! (cf. Ezéchiel chapitre 33 !)
Une fois seulement quelqu’un l’a mal pris et m’a attaquée immédiatement… Amen ! Jésus m’a appris le mouvement d’amour, bien difficile il est vrai en la circonstance. Parfois les cœurs se ferment après coup à la grâce reçue ! Je deviens alors objet de jugements négatifs. Je le comprends même si c’est douloureux.
Maintenant je suis plus sereine mais l’accusateur est là, le doute intérieur, mon ennemi, toujours tapi…! Heureusement Dieu est plus grand que mon cœur comme dit Saint Jean !

— Quel est l’effet des communications célestes sur votre vie, sur votre foi ?

L’essentiel c’est que je sais que Dieu est là même si je ne le sens pas, je ne suis jamais seule, quoi qu’il arrive ! Dire : « Jésus j’ai confiance en toi », signifie : « pas en moi.» J’ai pris conscience que ma foi est bien petite mais que même avec ce peu, je dois intercéder, prier pour qu’elle grandisse, naisse ou renaisse tant en mes frères qu’en moi. Je ne veux pas seulement consommer le Seigneur, en profiter, je sais qu’il a choisi de se servir de nous pour agir. Sa volonté est la meilleure, alors je suis motivée pour me laisser transformer et servir !
Par ailleurs, il y a des étapes dans le cheminement. Ma vie s’apaise, s’éclaire peu à peu, prend du sens. J’ai de moins en moins peur et me détache davantage de moi-même avec l’impression d’être un oignon qui se laisse toujours mieux peler… Je suis « heureuse de Dieu !»

— Votre mission est-elle spécialement pour votre pays ou pour le monde entier ?

Ma mission est pour l’Eglise : Je t’ai choisie comme instrument modérateur et pacificateur entre les différents courants de mon Eglise vivante…
A travers moi, Jésus parle et enseigne : A travers toi ma grâce passe qui ne s’épuise pas au passage mais toujours se développe à travers chacun tant qu’elle est accueillie.
Enfin, Il m’a dit que nous irions sur les chemins de France et du monde. Amen !

Littérature:
«Aime-les tous!», 240 pages,
14,5 x 22 cm E 15.– CHF 22.50

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Her le Mar 12 Avr - 22:01

XX

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques donnés à Axelle

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum