Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Ven 30 Sep - 3:43

http://www.zenit.org/french

« Bonne Année ! » Message de Benoît XVI à la communauté juive

Début des fêtes d'automne

ROME, Jeudi 29 septembre 2011 (ZENIT.org)– Le pape Benoît XVI adresse ses voeux à la communauté juive pour le nouvel an.

Le pape a en effet adressé un télégramme au grand rabbin de Rome Riccardo Di Segni, à l’occasion du Nouvel An – Rosh HaShana (année5772), ce 29 septembre – la fête du Grand Pardon ou des Expiations - Yom Kippour (7-8 octobre) – et de la fête des Tentes, ou des Cabanes – Soukkot (13-20 septembre).

« A l’occasion des fêtes de Rosh ha-Shana, Yom Kippour et Soukkot, je vous adresse mes vœux les plus sincères, à vous, estimé Dr Di Segni et à toute la communauté juive de Rome, afin que ces fêtes si significatives puissent être l’occasion de nombreuses bénédictions de l’Eternel et source d’une grâce infinie ».

Le pape souhaite que « grandisse chez nous tous la volonté de promouvoir la justice et la paix dans le monde qui a tant besoin d’authentiques témoins de la vérité ».

« Que Dieu dans sa bonté protège la communauté juive et nous accorde d’approfondir l’amitié entre nous, en cette ville de Rome et partout dans le monde », conclut le pape.

La fête du Nouvel an a commencé hier soir, 28 septembre : on se souhaite une année « bonne et douce » (« tova ou metouka ») et l’on mange entre autres des quartiers de pommes au miel, qui évoquent concrètement cette douceur.

Le début de l’année juive ou Rosh Hashanah marque ainsi l’entrée dans un cycle de dix jours appelé « Techouva » : durant cette période, les fidèles sont invités à demander pardon et réparer les fautes commises envers Dieu et envers leurs prochains.

Dix jours après Rosh Hashanah, le Nouvel an juif, soit les 8 et 9 octobre en 2011, la communauté juive célèbre Yom Kippour, le Grand Pardon : le jeûne marque cette journée de prière et de repentir.

Quelques jours après Yom Kippour, Soukkot commémore les 40 années que les Juifs ont passées au désert, après leur sortie d’Égypte. On construit des cabanes pour rappeler la précarité de l’Exode. Les enfants apprécient en général de pouvoir prendre les repas sous une cabane installée sur le balcon ou dans un jardin et la convivialité de cette fête. Soukkot est célébré du 13 septembre au coucher de soleil jusqu'au 19 ou 20 septembre 2011.

Anita S. Bourdin
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Ven 30 Sep - 9:12

http://www.riposte-catholique.fr/osservatore-vaticano/messages-du-pape/priere-et-charite

Prière et charité
30 septembre 2011 | Enregistrer sous: Messages du Pape | Publié par: Vini Ganimara

Prenant congé avant-hier de ses collaborateurs de Castelgandolfo, Benoît XVI leur a laissé ce message… qui vaut aussi pour nous:

« Le chrétien se distingue notamment par la prière et la charité… Le contact avec le Seigneur dans la prière alimente notre esprit et nous rend plus généreux et plus ouverts aux besogneux. »
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Ven 30 Sep - 14:08

http://www.lavie.fr/chroniques/matinale-chretienne/matinale-chretienne-du-27-septembre-27-09-2011-20305_167.php

REVUE DU WEB
Matinale chrétienne du 27 septembre
Natalia Trouiller - publié le 27/09/2011

En Australie, les révélations sur les abus dont aurait été victime le primat anglican John Hepworth ont créé un séisme à la fois politique et religieux; en Angleterre, un ouvrage mentionnant des propos inédits du cardinal Ratzinger suscite la polémique, et au Liban, 3.000 familles chrétiennes d'Irak attendent leurs visas pour l'Occident.

AUSTRALIE
En révélant les abus dont il a été victime il y a 50 ans, le primat de la Traditionnal Anglican Communion (TAC) ne se doutait sans doute pas de la bombe qu'il allait lâcher dans le paysage politique et religieux australien. A la suite de ses révélations (dont la matinale chrétienne s'était fait l'écho le 13 septembre dernier) impliquant notamment un prêtre catholique encore vivant dont il a tu le nom, une émotion considérable s'est emparée des Australiens, y compris de la classe politique. C'est ainsi que le sénateur Nick Xenophon (indépendant) a profité la semaine dernière de son immunité parlementaire pour donner publiquement le nom du prêtre qui aurait abusé de Mgr Hepworth. "Les accusations sont graves. Elles sont avancées par un homme digne de foi. Les habitants de la paroisse de Brighton ont le droit de savoir que le prêtre Ian Dempsey est accusé d'avoir violé John Hepworth et qu'en quatre ans la hiérarchie de l'Eglise n'a diligenté aucune enquête sérieuse", a-t-il lancé devant ses pairs. Le prêtre, toujours en activité, a aussitôt réfuté des accusations "dont il note qu'elles concerneraient des événements survenus il y a 45 ans sans rapport avec des mineurs". Depuis, la polémique ne cesse d'enfler, beaucoup de parlementaires reprochant violemment à Nick Xenophon sa légèreté, contraignant celui-ci à présenter ses excuses. Pour Mgr Hepworth, l'émission dans laquelle il révélait ces abus dont il aurait été victime a eu une autre conséquence: les prêtres de la TAC des Etats-Unis lui ont demandé à l'unanimité de démissionner de ses fonctions de primat, considérant "qu'il y a de sérieuses questions soulevées par cette histoire, ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. Cet homme a fait des dégâts considérables et a mis en colère beaucoup de personnes qu'il était censé diriger et protéger". L'autre raison, peut-être la principale, avancée par la TAC américaine pour exiger la démission de son primat, est son refus de suivre celui-ci dans sa volonté de revenir à la pleine communion avec Rome. (liens en anglais)

CHINE
Ce week-end, le Dalaï-Lama a annoncé sa volonté de choisir lui-même sa prochaine réincarnation. Une décision qui n'est pas du tout au goût de Pékin, qui s'est empressé de préciser vertement que "des rituels religieux précis et des conventions historiques interviennent dans le choix de la réincarnation d'un dalaï-lama, et il n'y a jamais eu de coutume selon laquelle un dalaï-lama choisirait lui-même son successeur". Pour ceux qui s'étonneraient de voir le gouvernement chinois aussi pointu en rituels bouddhiques, la raison de cet accès de foi subit est située un peu plus loin dans le communiqué officiel: "Le titre de dalaï-lama est conféré par le gouvernement central et est illégal dans tout autre cas de figure". Pékin veut ainsi s'assurer que le prochain chef religieux des bouddhistes tibétains sera plus docile que l'actuel leader, symbole de la lutte pacifique des Tibétains pour leur souveraineté. Le Dalaï-Lama a répondu que sa réincarnation était "sa seule affaire et personne n'a le droit d'interférer".
> Deux moines tibétains âgés de 18 ans ont tenté ce lundi de s'immoler par le feu pour réclamer la liberté de religion, dans l'Ouest de la Chine, apprend-on auprès de l'agence officielle Chine Nouvelle.

CHRETIENS D'IRAK
C'est un reportage du grand quotidien libanais L'Orient-Le Jour auprès des associations qui tentent d'aider les immigrés chrétiens fuyant l'Irak. "Leur départ est presque toujours causé par un drame familial : ici, un père assassiné, là, l’aîné menacé..." Contraints à des petits boulots, victimes des marchands de sommeil, confrontés à un système scolaire francophone alors qu'ils ne parlent que l'arabe, ces familles ont un quotidien particulièrement difficile, dans une longue attente pour trouver un pays qui voudra bien d'eux. Et une fois le pays d'accueil trouvé, en Occident pour la majorité, "la plupart d’entre elles a conscience des efforts d’adaptation qu’elles devront fournir : le choc culturel et les difficultés à trouver un emploi se répéteront".

BENOÎT XVI
La presse américaine commence à faire ses choux gras d'une mini-bombe concernant le pape. Elle provient des mémoires, à paraître prochainement, du magnat anglais de la presse Conrad Black, converti catholique fervent et très proche de feu le cardinal Emmet Carter, archevêque de Toronto. Il raconte en effet dans son autobiographie une garden-party chez l'archevêque dans les années 90, à laquelle était invité le cardinal Ratzinger, et où celui-ci aurait confié déplorer le "lent suicide" de l'Europe "du fait de l'immigration, dans laquelle les enfants à naître sont remplacés par des immigrés difficilement assimilables". Le Daily Beast rapproche ces propos du fameux discours de Ratisbonne qui avait provoqué la colère du monde musulman en septembre 2006.


SUISSE
Le "service public" des enterrements religieux va-t-il disparaître en Suisse? Chez nos voisins helvètes, trois Eglises (réformée, catholique et catholique-chrétienne) sont subventionnées par l'Etat pour les services funéraires, ce qui permet aux Suisses même démunis de bénéficier d'une cérémonie religieuse à leur mort. Or dans le canton de Neuchâtel, le conseil d'Etat souhaite supprimer purement et simplement la subvention allouée aux trois Eglises reconnues. 1.560.000 francs suisses étaient jusque-là versées aux institutions religieuses pour ce service funèbre, pour un coût réel estimé à 5 millions de francs suisses. Le ministre en charge du dossier a temporisé en déclarant qu'aucune décision définitive n'avait été prise.

ITALIE
"Nous dénonçons des styles de vie difficilement compatibles avec la dignité humaine, le respect des institutions et de la vie publique. Nous sommes mortifiés de devoir prendre acte de comportements intrinsèquement tristes et vains. Qui choisit de s'engager dans la vie politique doit être conscient de la mesure, de la discipline et du sens de l'honneur que cela implique". Sortis de la bouche du président de la Conférence des évêques italiens, Mgr Angelo Bagnasco, ces mots désignent sans le nommer le président du conseil Silvio Berlusconi, qui doit faire face depuis plusieurs mois à des avalanches de révélations sur sa vie privée via la publication d'écoutes dans la presse le présentant comme un obsédé sexuel fort peu soucieux de son "pays de merde", comme il l'a qualifié dans une de ces conversations désormais publiques. Benoît XVI lui-même a souhaité ces derniers jours un "renouveau éthique" pour l'Italie.

FRANCE
La Libre Pensée, association de laïcs rigoristes, a finalement renoncé à attaquer la mairie de Lyon au tribunal administratif. Les libres penseurs considéraient en effet que le prêt, par la municipalité, d'une salle pour les élections au Conseil régional du culte musulman constituait une "subvention déguisée" à la religion musulmane; mais faute de moyens financiers, l'association a abandonné les poursuites.
> A Lyon, toujours, 43 Roms expulsés d'un campement illégal ont trouvé refuge dans le garage du curé de la paroisse de Gerland. Soutenu par le diocèse et par le Secours catholique, le père Thouvenot plaide pour que l'on trouve une alternative aux camps. "Ces gens ont la volonté de travailler, ils veulent scolariser leurs enfants. Par petits groupes, nous pensons pouvoir montrer l'exemple".
> Conséquence inattendue du remaniement ministériel de ce lundi: la France se dote pour la première fois d'un ministre évangélique. Jusque-là simple secrétaire d'Etat, David Douillet, chrétien né de nouveau, devient ministre des Sports, nous rappelle le portail Mission chrétienne. Avant lui, Georgina Dufoix, ministre socialiste des Affaires sociales de 1984 à 1986, s'était également convertie, mais bien après avoir quitté son ministère.

JUDAÏSME
Les fameux manuscrits de la mer morte enfin disponibles sur Internet! Et ce depuis hier. Le musée national d'Israël s'est associé à Google pour proposer au public l'intégralité de cinq des plus importants rouleaux de Qumran, dont le livre d'Esaïe.
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Ven 30 Sep - 14:33

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/09/benoît-xvi-ne-chôme-pas.html

27 septembre 2011

Benoît XVI ne chôme pas

Alors ceux qui parlent de retraite feraient mieux de s'informer :

"Benoît XVI ne s'arrête pas. Il n'était pas encore rentré d'Allemagne, et déjà le Pape planifiait des engagements nouveaux et importants auxquels il devra faire face en 2013. C'est un mois d'Octobre particulièrement intense qui attend le pape. Beaucoup de rendez-vous sur le calendrier, dont plusieurs déplacements importants. Benoît XVI, en Allemagne pendant quatre jours, a rencontré des dizaines de milliers de fidèles, d'autorités politiques, de religieux, de représentants d'autres confessions et de représentants du catholicisme organisé. Il a prononcé un peu moins de vingt discours, célébré des messes et s'est rendu dans trois villes, Berlin et Fribourg Erfurt. Le pape est apparu en bonne forme et a fait face à ses engagements avec tranquillité et vigueur avant de regagner Palais Apostolique de Castel Gandolfo.

Mais maintenant d'autres rendez-vous importants l'attendent. Le 9 Octobre, il sera à Lamezia Terme, en Calabre, pour une visite qui promet d'être significative en termes aussi bien sociaux que religieux. Le 27 octobre prochain, ensuite, Benoît XVI sera à Assise pour le vingt-cinquième anniversaire de la première rencontre entre les leaders religieux du monde promue par Jean-Paul II. Le Pape recevra plusieurs membres de différentes confessions et célébrera avec eux une journée de prière au nom de la paix et du dialogue entre les civilisations.

Et encore, en mai prochain, comme l'a rappelé le nouvel archevêque de Milan, Angelo Scola, le Pontife sera à Milan pour la VIIe Rencontre Mondiale des Familles qui aura lieu du 30 mai au 3 Juin. Mais l'agenda de Ratzinger comprend également des engagements à long terme, comme la prochaine Journée mondiale des jeunes qui se tiendra en 2013 à Rio de Janeiro, au Brésil. Et il y a aussi l'hypothèse d'une possible visite à Cuba en 2012, en plus de l'Afrique et du Moyen-Orient."

Posté le 27 septembre 2011 à 07h39 par Michel Janva

//////////////////////////////////////////////////////////////////

Commentaire d'Hercule : Seigneur, gardez-nous notre Pape en bonne forme !
Et que l'Esprit-Saint lui donne ses 7 dons, et spécialement le don de force, pour qu'il ne se dérobe pas devant les loups.
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Ven 7 Oct - 9:07

http://www.zenit.org/

Le pape à l’audience générale invite à renouveler notre confiance en Dieu

Benoît XVI commente le Psaume 23

ROME, Mercredi 5 octobre 2011 (ZENIT.org) – Benoît XVI a invité les fidèles à renouveler leur confiance en Dieu en s’abandonnant totalement entre ses mains. Le pape a poursuivi son « école de prière » sur les psaumes en commentant, ce mercredi matin au cours de l’audience générale place Saint-Pierre, le Psaume 23 : « Le Seigneur est mon berger, rien ne me manque ».

« S’adresser au Seigneur dans la prière implique un acte radical de confiance, dans la conscience de s’en remettre à Dieu qui est bon », a expliqué Benoît XVI en débutant l’audience générale sur cette « belle prière » qui évoque « le contexte nomade de l’élevage des brebis et l’expérience de la connaissance réciproque qui s’établit entre le pasteur et les brebis qui composent son petit troupeau ».

« L’image rappelle une atmosphère de confidence, d’intimité, de tendresse : le pasteur connaît ses brebis une par une, il les appelle par leur nom et elles le suivent parce qu’elles le reconnaissent et qu’elles se fient à lui ». Le Bon Pasteur garde ses brebis « comme des biens précieux, prêt à les défendre, à en garantir le bien-être, à les faire vivre dans la tranquillité ». « Rien ne peut leur manquer si le pasteur est avec elles », a-t-il expliqué.

Ainsi, a rappelé le pape, nous aussi, « si nous marchons derrière le ‘bon Pasteur’ », nous sommes certains de marcher « sur les routes ‘justes’ », aussi « difficiles, tortueux ou longs que puissent apparaître les parcours de notre vie ». « Le Seigneur nous guide » et « il est toujours proche de nous », « il ne nous manquera rien ».

« Passerais-je un ravin de ténèbres, je ne crains aucun mal car tu es près de moi », cite encore le pape en ajoutant : « Qui passe avec le Seigneur dans le ravin de ténèbres de la souffrance, de l’incertitude et de tous les problèmes humains, se sent en sécurité. Tu es avec moi : telle est notre certitude, celle qui nous soutient ».

« Devant moi tu apprêtes une table face à mes adversaires ; d'une onction tu me parfumes la tête,ma coupe déborde » (v. 5).Comme le psalmiste, affirme enfin le pape, nous sommes mis à l’abri du mal. En trouvant refuge dans une « tente hospitalière », le Psalmiste devient un « hôte sacré, intouchable » dont les ennemis ont été mis à l’écart. « Quand Dieu ouvre sa tente pour nous accueillir, rien ne peut nous faire de mal », commente le pape.

« Chers frères et sœurs, le Psaume 23 nous invite à renouveler notre confiance en Dieu, en nous abandonnant totalement entre ses mains », conclut Benoît XVI. « Demandons donc avec foi que le Seigneur nous accorde, même sur les chemins difficiles de notre temps, de marcher toujours sur ses sentiers comme un troupeau docile et obéissant, qu’il nous accueille dans sa maison, à sa table et qu’il nous conduise vers des ‘eaux tranquilles’ afin que, dans l’accueil du don de son Esprit, nous puissions nous abreuver à ses eaux, sources de l’eau vive ‘jaillissant en vie éternelle’ » (Jn 4, 14; cf. 7, 37-39).
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Jeu 13 Oct - 6:26

http://www.zenit.org/french

Dans la prière, restez toujours ouverts à lespérance !

Paroles de Benoît XVI à laudience générale

ROME, Mercredi 12 octobre 2011 (ZENIT.org) – « Dans la prière nous devons toujours rester ouverts à l’espérance et fermes dans la foi en Dieu », déclare Benoît XVI qui a poursuivi mercredi son « école de prière » en commentant le psaume 126, lors de l’audience place Saint-Pierre, en présence de milliers de visiteurs.

« Ce psaume, a expliqué le pape, nous enseigne que dans la prière nous devons toujours rester ouverts à l’espérance et fermes dans la foi en Dieu. Notre histoire, même si elle est souvent marquée par la douleur, des incertitudes, des moments de crise, est une histoire du salut et de ‘rétablissement des situations’. En Jésus, tous nos exils prennent fin, et toute larme est essuyée, dans le mystère de sa croix, de la mort transformée en vie, comme le grain de blé qui éclate dans la terre et devient épi ».

Benoît XVI a insisté sur l’espérance chrétienne dans la vie quotidienne en disant : « Pour nous aussi, cette découverte de Jésus Christ est la grande joie du ‘oui’ de Dieu, du rétablissement de notre situation. Mais, comme ceux qui – revenus de Babylone pleins de joie – ont trouvé une terre appauvrie, dévastée, et même la difficulté de semer et qui ont souffert en pleurant, ne sachant pas si à la fin il y aurait réellement une récolte, nous aussi, après la grande découverte de Jésus Christ – notre vie, la vérité, le chemin – en entrant sur le terrain de la foi, dans la ‘terre de la foi’, nous trouvons aussi souvent une vie obscure, dure, difficile, des semailles dans les larmes, mais sûrs que la lumière du Christ nous donne, à la fin, réellement, la grande récolte ».

Benoît XVI a indiqué avec insistance ce chemin de l’espérance en disant : « Nous devons apprendre cela aussi dans les nuits obscures ; ne pas oublier qu’il y a la lumière, que Dieu est déjà au milieu de notre vie et que nous pouvons semer en étant très confiants que le ‘oui’ de Dieu est plus fort que nous tous ».

Au quotidien, comment faire pour garder cette espérance dans l’épreuve ? Benoît XVI parle de « garder le souvenir de la présence de Dieu dans notre vie, cette joie profonde que Dieu est entré dans notre vie, en nous libérant ». Il souligne l’importance de cette « gratitude pour la découverte de Jésus Christ qui est venu chez nous » : « Cette gratitude se transforme en espérance ».

En effet, explique encore Benoît XVI, « c’est l’étoile de l’espérance, qui nous donne la confiance, elle est lumière, parce que justement les douleurs des semailles sont le début de la vie nouvelle, de la joie de Dieu, grande et définitive ».

Auparavant, le pape avait expliqué le psaume 126 dans son contexte historique de « l’expérience exaltante du salut après l’exil à Babylone, quand le Seigneur ramena les captifs à Sion » (cf. ci-dessous in Documents pour la traduction intégrale).

Anita S. Bourdin
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Ven 14 Oct - 10:42

http://www.riposte-catholique.fr/osservatore-vaticano/messages-du-pape/le-pape-defend-la-minorite-copte

Le Pape défend la minorité copte
13 octobre 2011 | Enregistrer sous: Messages du Pape,Rome | Publié par: Vini Ganimara

Après la catéchèse d’hier, Benoît XVI a évoqué les récents massacres de Coptes en Egypte, ajoutant:

« J’encourage les fidèles à prier pour que la société égyptienne jouisse de la paix, qui se fonde sur la justice, sur le respect, la liberté et la dignité de chacun. Je soutiens donc les efforts des autorités civiles et religieuses en faveur d’une société respectueuse des droits de l’homme et de ceux des minorités tout particulièrement. »

Il est certain que, un peu partout dans le monde, le risque de « tyrannie de la majorité » existe. Et pas seulement en Egypte, chez nous aussi. Il me semble cependant dangereux de défendre les « droits des minorités » sans qualifier ces minorités. Toutes les minorités n’ont pas de droit comme telles. Si vous me permettez un exemple trivial, amis lecteurs, il existe dans le monde une minorité (heureusement assez réduite) de personnes souhaitant consommer de la viande humaine. Cette minorité d’anthropophages n’a, en tant que telle, aucun droit. Cela va de soi. Et il est évident que le Pape ne défend pas toutes les minorités. Mais cela va, me semble-t-il, beaucoup mieux en le disant. Surtout à notre époque où la confusion en matière de droits de l’homme en général et de droits des minorités en particulier est générale…
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Lun 17 Oct - 11:09

http://ZENIT.org/

Benoît XVI convoque une « Année de la foi »

Du 11 octobre 2012 au 24 novembre 2013

ROME, dimanche 16 octobre 2011 (ZENIT.org) – Benoît XVI annonce la tenue d’une « Année de la Foi » qui débutera le 11 octobre 2012 – 50e anniversaire de l’ouverture du Concile œcuménique Vatican II – et qui se conclura le 24 novembre 2013, solennité du Christ Roi de l’Univers.

Le pape venait de l'annoncer aux "nouveaux évangélisateurs" pour qui il a célébré la messe ce dimanche en la basilique Saint-Pierre, au terme de la première rencontre organisée par le Conseil pontifical pour la Promotion de la Nouvelle évangélisation.

Devant ldes milliers de visiteurs rassemblés place Saint-Pierre pour la prière de l’angélus dominical, le pape a réitéré cette annonce, soulignant que « les motivations, les finalités et les lignes directrices » de cette « Année » ont été exposées une Lettre Apostolique qui sera publiée dans les prochains jours.

Le pape a rappelé qu’une année semblable avait été convoquée en 1967 par le serviteur de Dieu Paul VI, à l’occasion du 19e centenaire du martyre des apôtres Pierre et Paul, et durant une période de grands changements culturels.

« Cinquante ans après l’ouverture du Concile, liée à l’heureuse mémoire du bienheureux Jean XXIII, j’estime qu’il est opportun de rappeler la beauté et le caractère central de la foi, l’exigence de la renforcer et de l’approfondir au niveau personnel et communautaire, et de le faire dans une perspective qui ne soit pas tant de célébration mais plutôt missionnaire, dans la perspective, justement, de la mission ad gentes et de la nouvelle évangélisation », a expliqué le pape.

Avant de prier l’angélus, le pape a aussi évoqué la rencontre qui s’est déroulée au Vatican ces 15 et 16 octobre sur le thème de la Nouvelle évangélisation.

« Cette initiative, organisée par le Conseil pontifical pour la Promotion de la Nouvelle évangélisation, avait pour objectif final d’approfondir les domaines d’une annonce renouvelée de l’Evangile dans les pays d’ancienne tradition chrétienne, et elle a proposé en même temps certains témoignages et expériences significatives », a-t-il expliqué.

« Des personnes du monde entier, engagées dans cette mission que le bienheureux Jean-Paul II avait clairement indiquée à l’Eglise comme un défi urgent et passionnant, ont répondu nombreuses à cette invitation. Il fut en effet, sur les traces du Concile Vatican II et de celui qui en a engagé la réalisation – le pape Paul VI – un soutien infatigable de la mission ad gentes, c’est-à-dire aux peuples et aux territoires où l’Evangile n’a pas encore pris racines, ainsi qu’un héraut de la nouvelle évangélisation ».

Le pape a enfin encouragé « les missionnaires d’aujourd’hui – prêtres, religieux et laïcs – engagés à annoncer le Christ à qui ne le connaît pas, ou à qui l’a réduit à un simple personnage historique ».

Marine Soreau
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Ven 21 Oct - 9:52

http://ZENIT.org/

La mémoire de la bonté du Seigneur fortifie l'espérance

Catéchèse de Benoît XVI sur le Psaume 136

ROME, mercredi 19 octobre 2011 (ZENIT.org) – La mémoire de la bonté du Seigneur fortifie l’espérance, a expliqué en substance Benoît XVI en commentant le Psaume 136 lors de l’audience générale, place Saint-Pierre, ce mercredi : le pape poursuit ses catéchèses sur la prière et la Bible.

Un mercredi matin ensoleillé à Rome, rafraîchi par le vent qui jouait avec le camail blanc de Benoît XVI, et qui avait attiré 15 000 inscrits à la Préfecture de la Maison pontificale, ce qui signifie peut-être le double de présences. Comme à l’accoutumée, le pape a proposé une synthèse de sa catéchèse italienne en 5 langues : français, anglais, allemand, espagnol et portugais. Il a ensuite adressé à ses visiteurs des salutations en 5 autres langues : polonais, croate, slovaque, hongrois et tchèque, avant de revenir à l’italien.

« Dieu n'abandonne jamais l'homme », titre Radio Vatican en français, pour présenter cette catéchèse, et en italien : « L’homme, souvent, oublie la miséricorde de Dieu, qui au contraire est pour toujours ». L’Osservatore Romano en italien du 20 octobre titre pour sa part : « L’histoire de la bonté de Dieu, de la création au salut ».

Benoît XVI insiste sur cette leçon à tirer de la prière du psaume : « Ceci est important aussi pour nous : avoir une mémoire de la bonté du Seigneur. La mémoire devient force de l’espérance. La mémoire nous dit : Dieu existe, Dieu est bon, éternelle est sa miséricorde. Et c’est ainsi que la mémoire ouvre la voie vers l’avenir, même dans l’obscurité d’un jour, d’un moment : c’est la lumière et l’étoile qui nous guide ».

« Chers frères et sœurs, a expliqué le pape en français, le Psaume 136 appelé le ‘Grand Hallel’, reprend toute l’histoire du Salut dont l’Ancien Testament témoigne. Cet hymne de louanges célèbre le Seigneur à travers les nombreuses manifestions de sa bonté au cours de l’histoire des hommes. »

Le pape a fait observer que le Christ a chanté ce psaume : « Traditionnellement chanté lors de la Cène pascale hébraïque, il a été probablement prié par Jésus lors de la dernière Pâque célébrée avec les disciples. »

Le pape explique la forme du psaume : une « litanie », « scandée par « Eternel est son amour », et ce « refrain » répond « à chaque intervention de Dieu en faveur de son peuple : le motif fondamental de la louange est l’amour éternel de Dieu. »

Et cet amour traverse toute l’histoire de l’humanité : « Dès la Création, Dieu se révèle comme voulant le bien et donnant la vie. Après la libération d’Égypte, est décrit le long et éprouvant chemin vers la liberté, dans le désert où Israël apprend à vivre de foi et à obéir aux lois de Dieu. En bon pasteur plein de tendresse, le Seigneur conduit son peuple vers la Terre promise. Cet « héritage » est un don, qu’il doit recevoir sans jamais s’en emparer, l’accueillant comme un fils, avec gratitude et reconnaissance. »

Le pape insiste sur ce rôle de la mémoire : « Chers amis, le salut d’Israël et de l’humanité est lié à la fidélité de Dieu qui se souvient. Tandis que l’homme oublie facilement Dieu, Lui reste fidèle. Louons et célébrons avec une joie profonde le Créateur, Sauveur et Père qui nous a donné son Fils unique pour que celui qui croit ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. »

En français, le pape a salué les groupes venus de France, de Suisse, du Canada, ainsi que les jeunes des collèges Saint-Joseph du Parchamp, Sainte-Geneviève, Notre-Dame de Bourbourg, et les lycéens de Sète et du Lot-et-Garonne, en leur faisant cette recommandation : « Par la foi, devenons chaque jour plus conscients de la présence de Dieu dans notre vie. Demandez-lui d’éclairer vos choix et de fortifier votre amour. »

ASB
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Dim 23 Oct - 5:43

http://ZENIT.org/

Benoît XVI rappelle l'importance de la « voix morale » du Saint-Siège

Le pape reçoit le nouvel ambassadeur des Pays-Bas près le Saint-Siège

ROME, vendredi 21 octobre 2011 (ZENIT.org) – Benoît XVI a rappelé « l’influence considérable » que la voix morale du Saint-Siège exerce sur le monde, en recevant ce vendredi au Vatican le nouvel ambassadeur des Pays-Bas près le Saint-Siège, Joseph Weterings, venu présenter ses lettres de créance.


« Les rapports bilatéraux entre un Etat-nation et le Saint-Siège sont clairement d’un caractère différent entre ceux d’Etats-Nations. Le Saint-Siège n’est pas une puissance économique ou militaire », a tout d’abord expliqué le pape.


« Toutefois, sa voix morale exerce une influence considérable sur le monde ». Parmi les raisons, le pape évoque « le fait que la position morale du Saint-Siège n’est pas touchée par les intérêts politiques ou économiques d’un Etat-nation ni par les intérêts électoraux d’un parti politique ».


« Sa contribution à la diplomatie internationale consiste surtout dans le fait d’articuler les principes éthiques qui devraient sous-tendre l’ordre social et politique, attirer l’attention sur la nécessité d’agir pour assainir les violations de ces principes. Il le fait, évidemment, du point de vue de la foi chrétienne », a précisé le pape.


Ainsi, a poursuivi Benoît XVI, « le dialogue diplomatique dans lequel le Saint-Siège s’engage n’est conduit sur un terrain ni confessionnel ni pragmatique, mais sur la base de principes universellement applicables qui sont aussi réels que les éléments physiques de l’environnement naturel ».


« L’Eglise cherche toujours à promouvoir la justice naturelle comme il est de son devoir et de son droit de le faire », a-t-il encore expliqué : « Tout en reconnaissant avec humilité que ses membres ne sont pas toujours à la hauteur des hauts critères moraux qu’elle propose, l’Eglise ne peut que continuer à exhorter tout le monde, y compris ses membres, à chercher à faire toute chose en accord avec la justice et la juste raison et à s’opposer à tout ce qui lui est contraire ».


Le pape a également évoqué des « intérêts communs » entre le Saint-Siège et le royaume des Pays-Bas citant « la promotion d’une paix globale à travers une juste résolution des conflits », l’opposition « à la prolifération des armes de destruction massive », la promotion « du développement et de l’autosuffisance dans les pays émergents », la défense de la dignité humaine.


Il a salué l’intention du gouvernement hollandais de promouvoir la liberté religieuse, faisant observer que « la liberté religieuse est menacée non seulement par des limites légales dans certains pays du monde mais aussi par une mentalité anti-religieuse dans de nombreuses sociétés, y compris dans celles où elle jouit de la protection de la loi ». Et d’ajouter : « Il est donc souhaitable que votre gouvernement soit vigilant à ce que la liberté de religion et celle de culte continuent à être protégées et encouragées dans votre pays comme à l’étranger ».


Benoît XVI a enfin salué les pas accomplis par le gouvernement hollandais « pour décourager l’abus de substances de stupéfiants et la prostitution ».


Le nouvel ambassadeur des Pays-Bas près le Saint-Siège, Joseph Weterings, est né en 1949. Il débute une carrière diplomatique en 1977. Il a notamment rempli les charges de conseiller d’ambassade à Oslo (1996-2000); chef du département pour l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale (2000-2003); ambassadeur à Tripoli (2003-2006); ambassadeur à Harare (2006-2010); consul général à Miami (2010-2011).

Marine Soreau
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Ven 28 Oct - 20:03

http://ZENIT.org/

Les chrétiens doivent résister à la tentation de devenir des loups parmi les loups

Homélie de Benoît XVI en préparation au pèlerinage à Assise

ROME, mercredi 26 octobre 2011 (ZENIT.org) – Les chrétiens doivent résister à « la tentation de devenir des loups parmi les loups », recommande Benoît XVI dans son homélie, prononcée au cours d’une liturgie de la Parole, en préparation au pèlerinage à Assise.

Cette homélie a été prononcée par le pape Benoît XVI, ce mercredi matin, au cours de l'audience générale qui a eu lieu en la salle Paul VI, en raison du mauvais temps.

L'audience a en effet pris la forme d'une liturgie de la Parole – lectures bibliques, homélie, intercession, Notre Père et bénédiction - en préparation du pèlerinage que le pape effectuera demain, 27 octobre, à Assise, avec des représentants d'autres confessions chrétiennes, d'autres religions et des mondes de la culture et des sciences, sur le thème : « Pèlerins de la vérité, pèlerins de la paix ».

Le pape avait auparavant reçu une partie des visiteurs en la basilique Saint-Pierre, la salle Paul VI ne pouvant rassembler que 8.000 personnes. Il s’était adressé à eux dans différentes langues, dont le français.

« Les chrétiens ne doivent jamais céder à la tentation de devenir des loups parmi les loups; ce n’est pas avec le pouvoir, avec la force, avec la violence que le royaume de paix du Christ s’étend, mais avec le don de soi, avec l’amour porté à l’extrême, même à l’égard de ses ennemis », déclare Benoît XVI.

Benoît XVI décrit les armes du Christ et du chrétien : « Jésus ne vainc pas le monde avec la force des armes, mais avec la force de la Croix, qui est la véritable garantie de la victoire. Et cela a pour conséquence pour celui qui veut être un disciple du Seigneur, son envoyé, d’être également prêt à la passion et au martyre, à perdre sa vie pour Lui, afin que dans le monde triomphent le bien, l’amour, la paix. Telle est la condition pour pouvoir dire, en entrant dans chaque réalité: «Paix à cette maison!» (Lc 10, 5). »

Or, voilà ce qui caractérise la royauté du Christ : « Ce n’est pas un roi qui domine par le pouvoir politique et militaire; c’est un roi doux, qui règne par l’humilité et la clémence face à Dieu et les hommes, un roi différent par rapport aux grands souverains du monde: «monté sur un âne, sur un ânon, le petit d'une ânesse» (Zc 9, 9-10). Il se manifeste en montant l’animal des personnes simples, du pauvre, en opposition avec les chars de guerre des armées des puissants de la terre. C’est même un roi qui fera disparaître ces chars, retranchera les arcs de guerre, annoncera la paix aux nations (cf. v. 10). »

Et le chrétien est appelé à « construire ce royaume de paix dont le Christ est le roi ». Comment cela ? Le pape cite le commandement du Christ : « Le commandement qu’Il laisse à ses apôtres et, à travers eux, à nous tous est: «Allez donc, de toutes nations faites des disciples... Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin du monde» (Mt 28, 19). »

Le pape semble rappeler aux nouveaux évangélisateurs du IIIe millénaire la « panoplie » du disciple du Christ: « Comme Jésus, les messagers de paix de son royaume doivent se mettre en marche, doivent répondre à son invitation. Ils doivent partir, mais pas avec la puissance de la guerre ou avec la force du pouvoir (…). Il ne les envoie pas avec des moyens puissants, mais bien «comme des agneaux au milieu des loups» (v. 3), sans bourse, besace, ni sandales (cf. v. 4). Saint Jean Chrysostome, dans l’une de ses homélies, commente: «Tant que nous serons des agneaux, nous vaincrons et, même si nous sommes entourés par de nombreux loups, nous réussiront à les vaincre. Mais si nous devenons des loups, nous serons vaincus, car nous serons privés de l’aide du pasteur» (Homélie 33, 1: PG 57, 389). »

Prenant l’exemple des apôtres Pierre et Paul, Benoît XVI met en évidence la logique de du don de soi jusqu’au bout manifestée par leur vie et leur mort, avant d’actualiser cet exemple pour les chrétiens d’aujourd’hui : « Cette même logique vaut également pour nous, si nous voulons être des annonciateurs du royaume de paix annoncé par le prophète Zacharie et réalisé par le Christ: nous devons être disposés à payer de notre personne, à souffrir en première personne l’incompréhension, le refus, la persécution. Ce n’est pas l’épée du conquérant qui construit la paix, mais l’épée de celui qui souffre, de celui qui sait donner sa vie. »

Le pape conclut en évoquant la grande prière d’Assise pour la paix du monde: « En tant que chrétiens nous voulons invoquer de Dieu le don de la paix, nous voulons le prier de faire de nous les instruments de sa paix dans un monde encore déchiré par la haine, par les divisions, les égoïsmes, les guerres, nous voulons lui demander que la rencontre de demain à Assise favorise le dialogue entre personnes de différente appartenance religieuse et apporte un rayon de lumière capable d’illuminer l’esprit et le cœur de tous les hommes, afin que la rancœur cède la place au pardon, la division à la réconciliation, la haine à l’amour, la violence à la douceur, et que la paix règne dans le monde. »

Anita S. Bourdin
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Mer 23 Nov - 14:53

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/11/comprendre-ce-quest-la-véritable-royauté.html

16 novembre 2011

Comprendre ce qu'est la véritable royauté

Au cours de l'audience générale, Benoît XVI a conclu son cycle catéchistique consacré aux psaumes, en proposant des réflexions sur le psaume 110, "que Jésus a cité et que les évangélistes ont amplement repris car il traite du Messie... Ce psaume est particulièrement aimé, depuis les origines de l'Eglise" car il "célèbre le Messie victorieux, glorifié à la gloire de Dieu". Il s'ouvre par une déclaration solennelle:

"Oracle du Seigneur à mon seigneur, assieds toi à ma droite afin que je fasse de tes ennemis l'escabeau de tes pieds".

Le Christ est en fait

"le Seigneur intronisé, le Fils de l'homme assis à la droite de Dieu... Il est le vrai roi qui, par la résurrection est entré dans la gloire... Il siège au dessus des anges et de toute autre puissance céleste, tous ses ennemis soumis jusqu'à la mort, définitivement vaincue".

"Il existe un lien étroit entre le roi du psaume et Dieu, car ils gouvernent de concert au point que le psalmiste affirme que c'est Dieu qui tend au roi le sceptre pour qu'il soumette ses ennemis... L'exercice du pouvoir, qui vient directement du Seigneur, est un devoir devant être exercé dans la soumission et l'obéissance, comme signe au sein du peuple de la puissante présence de Dieu. La domination des ennemis, la gloire et la victoire sont des dons qui font du roi le médiateur du triomphe divin sur le mal".

Le psaume 110, a conclu le Saint-Père,

"nous invite à contempler le Christ afin de comprendre ce qu'est la véritable royauté, ce que signifie le don de soi et vivre au service d'autrui, dans l'obéissance et l'amour portés à leur extrême. Avec ce texte, prions en demandant au Seigneur de marcher dans ses pas de roi et de Messie, prêts à monter avec lui au Golgotha pour participer à sa gloire, le saluer à la droite du Père tel un roi prêtre victorieux qui, miséricordieux, pardonne et sauve tous les hommes".

Posté le 16 novembre 2011 à 18h18 par Michel Janva
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Mer 23 Nov - 21:09

http://ZENIT.org/

Des détenus posent leurs questions au pape

Visite de Benoît XVI à Rebibbia

ROME, mercredi 23 novembre 2011 (ZENIT.org) – Des détenus poseront leurs questions au pape Benoît XVI lors de sa visite à la prison romaine de Rebibbia, le 18 décembre prochain, IVe dimanche de l’Avent, annonce la Préfecture de la Maison pontificale.

Le pape visitera en effet le nouveau complexe de cette maison d’arrêt – la plus grande de Rome - où Jean-Paul II s’était rendu, le 27 décembre 1983, pour une rencontre historique avec son agresseur du 13 mai 1981, le Turc Ali Agça, manifestant au monde son pardon.

Benoît XVI arrivera vers 10 h pour repartir à 11 h 30 et il devrait arriver place Saint-Pierre pour l’angélus de midi. Le pape plantera ensuite un arbre en souvenir de sa visite.

Le pape rencontrera quelque 300 détenus détenus dans l’église centrale de la prison, dédiée au „Notre Père“.

A ce propos, le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, a souligné que ce serait un “dialogue spontané”, et il a salué cette “belle initiative”.

Pour de sages réformes

Le 18 mars 2007, pendant le carême, Benoît XVI s’était déjà rendu dans une prison pour mineurs, dans la banlieue de Rome, à Casal del Marmo. Il avait célébré la messe pour une cinquantaine de jeunes, qui lui avaient souhaité une bonne fête de saint Joseph.

C’était la première visite de Benoît XVI depuis son élection dans une prison de son diocèse. Il suivait ainsi les pas de ses prédécesseurs, Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II qui s’étaient rendus à la prison romaine de Regina Caeli, dans le centre historique.

Les prisons italiennes souffrent notamment de surpopulation. Déjà, lors de la visite de Jean-Paul II, delui-ci avait invité à une réforme du milieu carcéral en disant : « Ma présence en ce lieu veut être un encouragement pour toutes les sages réformes de l’ordre judiciaire et administratif, qui visent non à déprimer qui a commis une faute, mais à l’aider à se retrouver lui-même, et à le réinsérer avec sérénité et conscience dans le concert ordonné de la coexistence civile. »

Confession d’un pape

Le premier à se rendre dans une prison de Rome a été le bienheureux pape Jean XXIII, deux mois après son élection - le 28 octobre 1958 à 77 ans - : à Noël, ses premières visites ont été consacrées aux malades des hôpitaux du Saint-Esprit et du « Bambin Gesù », spécialisé en pédiatrie, et le jour suivant aux détenus de la prison « Regina Coeli ».

Jean XXIII – Angelo Roncalli - avait rompu la glace en leur faisant deux confidences. Tout d’abord cette anecdote familiale: « Il y a eu un Roncalli en prison, je veux parler d’un de mes oncles, fort distrait. Il était allé chasser sans permis. Il l’avait perdu et il dut en subir le châtiment ».

Et puis, il avait ajouté cette confession qui fit sourire ses auditeurs : « Je vais vous faire une confidence, tout jeune garçon, j’ai volé quelques pommes, ma conscience par la suite me le reprocha et je le regrettai heureusement, je ne me fis pas attraper. Je n’ai pas pu rendre les pommes parce que je les avais croquées ».

Le "bon pape Jean" avait encouragé ces diocésains particuliers à changer de vie: « Mes chers enfants, mes bien- aimés frères, suivez toujours le bon chemin .»

Anita S. Bourdin
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Mar 6 Déc - 5:34

http://ZENIT.org/

"N'ayons pas peur de vivre dans l'espérance"

Allocution de Benoît XVI en français

ROME, dimanche 4 décembre 2011 (ZENIT.org) – "N’ayons pas peur de vivre dans l’espérance": c’est l’invitation de Benoît XVI aux francophones pour le temps de préparation à Noël. Le pape invite même à être des "messagers impatients de l’espérance", et à "ne pas s'endormir" mais à se montrer "déterminés".

Le pape a en effet adressé quelques paroles aux francophones sur le thème de la préparation à Noël, ce dimanche 4 décembre, après l’angélus, place Saint-Pierre.

„Chers pèlerins francophones, la prière de l’Angélus me donne la joie de vous accueillir. À la suite de Jean-Baptiste, n’ayons pas peur de vivre dans l’espérance“, a déclaré Benoît XVI.

Le pape a souligné la difficulté et l’urgence de cette attitude: „Dans notre monde traversé par l’incertitude et la violence, que ce temps de l’Avent et de l’attente de la venue du Prince de la Paix, nous donne de méditer la Parole de Dieu. Évitons de nous endormir et préparons avec détermination le chemin du Seigneur, source de paix et de joie, d’amour et d’espérance, qui vient sans cesse consoler son peuple“.

Le pape faisait allusion à la première lecture de la messe de ce 2e dimanche de l’Avent: celle du prophète Isaïque qui s’écrie: „Consolez, concolez mon peuple“ (Is 40, 1).

„Avec la Vierge Marie, soyons les messagers impatients de l’espérance dont notre monde a tant besoin ! Bonne et sainte préparation à la fête de Noël !“, a conclu le pape.

ASB
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Mar 6 Déc - 5:35

http://ZENIT.org/

Changer de style de vie, mais pas seulement

Benoît XVI, sur le 2e dimanche de l'Avent

ROME, dimanche 4 décembre 2011 (ZENIT.org) – Préparer Noël - la venue du Messie - veut dire changer de style de vie, mais pas seulement : Benoît XVI appelle aussi à un « changement intérieur » et à une « révision de vie sincère ».

Benoît XVI a en effet commenté l’Evangile de ce deuxième dimanche de l’Avent, lors de la prière de l’angélus de midi, ce 4 décembre, depuis la fenêtre de son bureau qui donne place Saint-Pierre, et en présence de milliers de fidèles, en dépit du temps pluvieux.

« Jean est présenté, explique le pape, comme une figure très ascétique: vêtu d’une peau de chameau, il se nourrit de sauterelles et de miel sauvage, qu’il trouve dans le désert de Judée ».

« Le style de Jean-Baptiste devrait rappeler à tous les chrétiens de choisir comme style de vie la sobriété, spécialement dans la préparation à la fête de Noël où le Seigneur – comme le dirait saint Paul – „de riche qu’il était s’est fait pauvre pour vous, afin que vous deveniez riches grâce à sa pauvreté“ », ajoute le pape.

Benoît XVI souligne que la mission de Jean-Baptiste est « un appel extraordinaire à la conversion », devant l’imminence du jugement et de la venue du Messie.

Donc, plus encore qu’un changement de « style » de vie, le Précurseur « appelle à un changement intérieur, à partir de la reconnaissance et de la confession du péché personnel ».

Le pape invite ainsi à « rentrer en soi-même » pour une « révision de vive sincère », à la lumière « de Bethléem ».

Commentant les lectures de l’Ancien Testament, Benoît XVI exhorte à « ouvrir la porte » à Dieu lui-même, à « préparer » dans les cœurs et dans la vie des croyants « la venue de l’Emmanuel, le Dieu-avec-nous ».

ASB
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Her le Mar 13 Déc - 8:17

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-L-Apocalypse-fait-reagir-le-Pape...-_38826-2021495_actu.Htm

L'Apocalypse fait réagir le Pape...
mardi 13 décembre 2011

Une enseignante de Bologne (Italie), sanctionnée pour avoir effrayé une fillette en racontant en classe de religion l'Apocalypse de manière trop réaliste, vient de recevoir le soutien du Pape. Dans une lettre, le Vatican lui fait part de son estime, sans prendre position précisément sur cette affaire, mais en saluant de manière générale sa profession effectuée « avec engagement et dévouement ». De quoi rassurer cette prof qui, en novembre, a vu son cours de religion dans une classe d'école primaire suspendu par l'école suite à une plainte de parents dont la fille avait été choquée. « C'est quelque chose de merveilleux, j'ai le coeur en paix. Je sens désormais qu'il ne peut rien m'arriver de mal », explique cette enseignante à la presse locale.
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Pape Benoît XVI - Paroles de Benoît XVI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum