Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Les Signes des Temps - Pollution Nucléaire suite à la Catastrophe du Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Signes des Temps - Pollution Nucléaire suite à la Catastrophe du Japon

Message par Her le Mar 29 Mar - 8:26

Signes des Temps - Pollution Nucléaire suite à la Catastrophe du Japon

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/article-urgent-usa-europe-radiation-et-jetstream-dernieres-previsions-27-mars-2011-70478049.html

URGENT - USA / Europe - Radiation et Jetstream DERNIÈRES PRÉVISIONS - 27 mars 2011

de : dutchsinse 27 mar. 2011

Les panaches (nuages) de césium 137, d'iode 131, et du xénon 133, ont atteint les Etats-Unis le 23 mars 2011.

Des panaches plus élevées, atteignant 5000 mètres (15.000 pieds) sont prévues pour atteindre le Portugal, l'Espagne, et l'Europe centrale.

Toutes les animations sont des services de prévision des professionnels. Les liens sont ci-dessous.

http://www.woweather.com/
http://www.woweather.com/weather/news/fukushima?LANG=us&a...

Les flux de radiation, de prévision et montrés par plusieurs de ces modèles… énoncent le rapport des isotopes venant à notre rencontre… .. il vous appartiendra de décider si vous allez dehors pendant que ces nuages sont au-dessus des Etats-Unis, du Canada, du Mexique et …

liens des prévisions de radiation :

http://www.woweather.com/weather/news/fukushima?LANG=us&a...

Merci à utilisateur youtube androdameia pour le lien ci-dessous pour la surveillance des radiationsl’ pour EUROPE:
http://eurdeppub.jrc.it/eurdeppub/home.aspx#

lien Espagne-radiation:
http://www.csn.es/index.php?option=com_maps&view=mapp...

http://www.jaif.or.jp/english/

http://www.rivm.nl/milieuportaal/dossier/meetnetten/radio...

http://www.radiationnetwork.com/

http://www.blackcatsystems.com/RadMap/map.html

http://www.epa.gov(cliquer sur radiation update)

http://www.irsn.fr/EN/Pages/home.aspx

http://www.nucleartourist.com/

http://www.stuk.fi/index_en.html

http://www.mext.go.jp/english/radioactivity_level/detail/...
http://www.nisa.meti.go.jp/english/index.html

http://www.rivm.nl/milieuportaal/dossier/meetnetten/radio...

http://www.yle.fi/tekstitv/html/P867_02.html
http://www.mapion.co.jp/topics/genpatu/
http://strahlenbelastung.wo-wann-wer.de/

Allemagne-radiation monitoring:
http://www.rivm.nl/milieuportaal/dossier/meetnetten/radio...
Suisse radiation monitoring:
https://www.naz.ch/en/aktuell/zeitverlaeufe.html

Finlande radiation monitoring:
http://www.yle.fi/tekstitv/html/P160_01.html

www.yle.fi/tekstitv/html/P867_02.html

France radiation monitoring: (Merci à utilisateur youtube: RehKurts ! )
http://sws.irsn.fr/sws/mesure/index
http://www.irsn.fr/FR/Documents/france.htm

jet stream forecasting:
http://squall.sfsu.edu/crws/jetstream.html
http://arctic.atmos.uiuc.edu/CT/animate.arctic.color.0.html
http://nowcoast.noaa.gov/
http://www.srh.noaa.gov/srh/tropicalwx/satpix/nwpac_ir4_l...
http://www.stormsurfing.com/cgi/display_alt.cgi?a=glob_250
http://www.woweather.com/weather/news/fukushima?LANG=us&a...


Dernière édition par Hercule le Dim 19 Juin - 7:00, édité 1 fois
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Pollution Nucléaire suite à la Catastrophe du Japon

Message par Her le Mar 29 Mar - 8:52

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/article-messages-a-john-leary-sur-le-japon-friday-11-mars-2011-70266686.html

Messages à John Leary sur le Japon… - Friday 11 Mars 2011

Je confirme que ces grands tremblements de terre mentionnés sont liés à l'activité de la machine HAARP.

Jésus dit: « Mon peuple, vous avez vu que les tremblements de terre de forte intensité dans l'océan peuvent provoquer des vagues de tsunami qui se répercutent dans toutes les directions.

Plus proche est la terre de l'épicentre, plus hautes sont les vagues du tsunami.

Vous avez fait des recherches pour relier la machine HAARP utilisées en Haïti, le Chili, la Chine aux aurores boréales coloréesque les gens voyaient juste avant que le tremblement de terre ai eu lieu. Maintenant vous avez fait des recherches plus poussées pour montrer que la machine HAARP a été allumée juste avant le tremblement de terre massif de 9,0 au Japon. Il n'y avait aucun signe de tremblements de terre dans cette région plusieurs jours avant que la machine HAARP n’ai été activée. (Note: elle a été mise sous tension le 9-3-11 et le premier tremblement de terre de 7,2 s’est produit.)

Je confirme que ces grands tremblements de terre mentionnés sont liés à l'activité de la machine HAARP.

C'est pourquoi J'ai incité les gens à comprendre que ce tableau d’antennes micro-ondes est une arme très dangereuse et peut être utilisée pour créer des catastrophes d'origine humaine. Les personnes du monde Unique (N.O.M), utilisent cette machine et la crise au Moyen-Orient afin de réduire la population et de perturber les économies du monde. Ensuite, ces pays seront mûrs pour une reprise par un gouvernement du monde unitaire (N.O.M) qui sera consacré à l'Antéchrist.

Vous ressentez ces signes de la fin des temps qui mènent à la grande tribulation. Soyez prêts à partir pour Mes refuges lorsque les événements majeurs se produiront. Je préviendrai Mes fidèles lorsqu’il faudra partir, mais ce temps est bientôt proche.

Ayez confiance en Ma protection parce que Je suis plus puissant que toutes machines ou démon menant les gens. Une fois que l'Antéchrist atteindra l’apogée de son pouvoir, Je l'abattrai avec Ma Comète du châtiment. Les méchants seront refoulés de la terre en enfer, et Je transporterai Mes fidèles dans Mon Ère de paix. »
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Pollution Nucléaire suite à la Catastrophe du Japon

Message par Her le Mar 21 Juin - 9:41

http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

Mail de Jean-Jacques Crévecoeur, à partager, à méditer

Avertissement.

•Ce courriel fait une rapide synthèse de la situation à Fukushima. Il a pour but surtout de vous faire réfléchir sur la manière dont l'information est traitée par les médias qui sont censés nous informer. Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.
•J'invite ceux qui souhaitent recevoir mes prochains courriels d'information directement à s'inscrire à ma lettre d'envoi périodique en cliquant sur le lien suivant.
•J'attire l'attention de ceux qui souhaitent transmettre ce courriel en les invitant à supprimer d'abord la dernière ligne de ce courriel qui vous permet de vous désabonner. Sinon, un de vos correspondants pourrait très bien vous désinscrire à votre insu en cliquant sur le lien au bas du courriel.

Bonjour Bruno,

Non, ne comptez pas sur moi.
Ne comptez pas sur moi comme vous l'avez fait en automne 2009, lorsque je me battais contre les projets de vaccination massive obligatoire contre la grippe H1N1.
Ne comptez pas sur moi pour mener un nouveau combat contre le nucléaire, suite aux événements catastrophiques qui ont lieu à Fukushima Daiishi.

Pourquoi ? Parce que ce combat que j'ai mené il y a près de deux ans m'a coûté très cher. Très cher en temps, très cher en énergie, très cher en argent, très cher en réputation, très cher psychologiquement, très cher émotionnellement, très cher spirituellement. Je savais intellectuellement que lorsqu'on lutte CONTRE ce qui nous semble le mal, on devient semblable à ce mal qu'on combat. Je le savais intellectuellement, mais je ne l'avais pas ressenti dans ma chair.

Avec le recul de ces dix-huit derniers mois, j'ai compris qu'une facette de mon action avait été très utile à des centaines de milliers de personnes qui ont reçu l'information dont elles avaient besoin pour prendre la décision de ne pas se faire vacciner avec ce vaccin dangereux et parfois mortel. Mon action (et celle des autres militants) a été utile pour faire reculer les gouvernements dans le projet de vaccination obligatoire (j'avais reçu la confirmation confidentielle de la part de militaires qu'ils attendaient les ordres pour encadrer par la force les opérations de vaccination - heureusement, ces ordres n'ont jamais été donnés, finalement, par crainte d'une guerre civile dans nos pays).

Par contre, une autre facette de mon action (celle où mes émotions ont pris les commandes de mes messages) a alimenté ce que je voulais combattre. Et ça, je ne suis pas près d'oublier la dure leçon de vie qui fut la mienne…

Néanmoins.

Je suis frappé de constater qu'une fois de plus, les industries et les gouvernements confirment leur sainte alliance avec les grands médias pour protéger leurs intérêts, en se moquant totalement de nos vies, de notre santé et de notre intégrité physique.



Je le répète. Je n'ai vraiment plus l'intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n'ai pas l'intention d'y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques références informatives (pour vérifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions. Voici les questions que je me (vous) pose :

•Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s'aggraver ?
•Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu'une population peut encaisser ? Comme si l'imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…
•Pourquoi les autorités de santé publique et les gouvernements ont-ils donné l'ordre de ne plus publier les mesures de radioactivité depuis fin mars ?
•Pourquoi ces mêmes autorités ont-elles donné l'ordre d'arrêter de mesurer le taux de radioactivité dans l'hémisphère Nord, alors que nous payons avec nos impôts, les stations de mesure ?
•Pourquoi nous a-t-on caché pendant deux mois et demi que les coeurs des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts indépendants l'annonçaient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?
•Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donné de la part des autorités de santé publique, à nous qui sommes concernés par la contamination de l'air, du sol et de l'eau ?
•Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu'il pleut, nous devrions éviter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l'eau et des particules contaminées ?
•Pourquoi presque aucun média n'a révélé que, dès la fin du mois de mars, le lait de plusieurs états américains avait un taux de radioactivité anormalement élevé (depuis lors, les mêmes constats ont été faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contaminé l'herbe des prés broutée par les vaches…
•Pourquoi ne nous révèle-t-on pas que la mortalité des bébés a brusquement augmenté ces deux derniers mois, dans les états de l'Ouest américain ? À Philadelphie, par exemple, la mortalité a augmenté de 48 % en un mois, à cause du lait contaminé et de l'eau contaminée du robinet… (référence)
•Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d'eau déversées sur les réacteurs sont sur le point de déborder des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la région, les nappes phréatiques et l'océan ? Et que les Japonais n'ont aucune solution pour régler ce problème…
•Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contrôle, alors que les déversements d'eau n'ont fait que retarder le moment où une explosion majeure surviendrait ?
•Pourquoi ne nous dit-on pas que le bâtiment numéro quatre est sur le point de s'effondrer, avec les risques de relâcher dans l'environnement, d'énormes quantités de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans (référence) ?
•Pourquoi toutes les vidéos d'un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ? Il faut préciser qu'Alex mettait une vidéo quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation vécue depuis le Japon. Jusqu'à présent, ses vidéos étaient vues par deux à quatre mille personnes. Sa vidéo de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa colère et son désespoir avait déjà reçu 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment où son compte a été fermé ! Liberté de l'information, vous dites ?
Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne idée de copier sa vidéo et de la remettre en ligne.

Une petite dernière, juste pour la route !

•Pourquoi l'administration Obama vient-elle de donner l'ordre d'interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (Nébraska) par les avions de tourisme et les hélicoptères, empêchant les journalistes d'informer la population par la situation très préoccupante qui s'y déroule suite aux inondations provoquées par le débordement du Missouri ?
•Pourquoi cette même administration a-t-elle ordonné qu'aucune information sur la situation périlleuse de la centrale ne soit divulguée (voir photo ci-dessous) ?


Voici quelques références à partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures. J'ai mis ces références sur mon site Internet, dans un dossier nucléaire. Chaque fois que je verrai passer un article de synthèse, je l'ajouterai sur mon propre site.

J'y ai passé une petite centaine d'heures, pour me faire une opinion personnelle, en vérifiant à chaque fois quel était l'intérêt de la personne qui parlait. C'est intéressant de remarquer que tous les experts indépendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des conséquences pour l'environnement, la santé des populations et l'avenir de la planète. Par contre, aucun expert travaillant pour l'industrie du nucléaire, aucun gouvernement impliqué fortement dans le nucléaire (comme la France et les USA) n'est inquiet de ce qui se passe. Au contraire, ils réaffirment, haut et fort, que le nucléaire est irremplaçable, sûr et même bon pour lutter contre le réchauffement climatique… Alors, de quoi nous plaignons-nous ?

À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.
À vous, à présent, d'oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.
Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informés ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?

C'est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle très simple avec l'affaire de la grippe H1N1.

•Pour la grippe, il n'y avait aucun danger de pandémie. Des experts, comme le professeur Debré l'ont dit et répété dès juillet 2009. On voyait bien que dans l'hémisphère Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres années, malgré le fait qu'ils ne disposaient pas du vaccin salvateur… Malgré l'absence de danger, les médias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu'au 15 décembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme résultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 à 500.000 morts annuels dus à la grippe saisonnière), c'est-à-dire rien du tout !
•Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilomètres carrés sont déjà perdus pour des centaines d'années au Japon. Les bébés meurent aux USA, les produits laitiers sont contaminés, des centaines de millions de litres d'eau sont contaminées dans les sous-sols des centrales et dans l'océan. Des particules radioactives sont rejetées dans l'atmosphère en continu depuis trois mois. Que font les médias ? Rien. Ils ne disent rien.
Mon commentaire : pour la grippe H1N1, il fallait que les médias amplifient la peur face à un danger inexistant pour servir les intérêts d'une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques). Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les médias se taisent face à un danger bien réel pour servir les intérêts d'une industrie en perte de crédibilité et de contrôle (le nucléaire).

Vous voulez un autre parallèle ?

•Pour la grippe, l'OMS a abaissé ses critères de seuil de pandémie le 29 avril 2009 (quatre jours après la première alerte). Ce qui lui a permis de déclarer que la pandémie avait atteint le niveau 6 (le plus élevé) le 11 juin 2009, déclenchant automatiquement l'exécution des contrats qui avaient été signés quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il était spécifié que si l'OMS éclarait une pandémie de niveau 6, les gouvernements s'engageaient automatiquement à commander les vaccins pour lutter contre cette pandémie.
•Pour Fukushima, l'OMS et les autorités sanitaires ont relevé les seuils acceptables d'irradiation des populations et des travailleurs du nucléaire. Ce qui permet de ne pas être obligé d'ordonner des évacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !
Mon commentaire : les notions de seuil biologique et les critères d'acceptabilité ne sont pas déterminés sur base médicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, économiques et financières.

Un dernier parallèle ?

•Pour la grippe, les experts qui se sont prononcés en faveur de la vaccination et qui ont défendu la réalité de la pandémie étaient tous payés par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins. Ceux qui se sont prononcés contre la vaccination et qui ont dénoncé la manipulation des chiffres, des faits et de l'information n'avaient rien à gagner, au contraire (je suis bien placé pour en témoigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits traités de menteurs, de conspirationnistes, de théoriciens du complot, de gourous de sectes, et j'en passe. Jusqu'à ce que quelques équipes de journalistes viennent confirmer ce qu'ils disaient, mais avec six à neuf mois de retard… Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques étaient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (décès, paralysies, neurodégénérescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveaux-nés, etc.).
•Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la sécurité du nucléaire, sur l'inocuité des rejets de Fukushima et sur la maîtrise de la situation sont, comme par hasard, tous payés par l'industrie du nucléaire. Ceux qui dépensent leur énergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n'ont rien à gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-là, les bébés commencent à mourir dans l'Ouest des États-Unis…
Mon commentaire : tout est dit, c'est bien l'argent qui mène le monde.

Si j'en avais le temps, je recommencerais une même analyse approfondie à propos d'autres événements que nous vivons ou que nous avons vécus. Je vous inviterais à réfléchir, par exemple, à ce qui se cache derrière la bactérie E-Coli qui, soi-disant, provoque une hécatombe en Allemagne. Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bactérie est jugée par les microbiologistes comme une impossibilité naturelle. Pour eux, il est impossible qu'une même bactérie soit résistante aux huit classes principales d'antibiotiques connus. Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable présumé de cette hécatombe (vous m'excuserez, mais 39 morts, ça n'a rien d'une hécatombe) ? Une vilaine exploitation fermière de produits biologiques en Allemagne… OUH les vilains qui cultivent encore à l'ancienne ! Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont déjà la solution : il suffira d'irradier systématiquement tous les aliments (comme beaucoup le sont déjà dans l'industrie agroalimentaire traditionnelle). Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradié, du tout aseptisé.

Cette fois donc, les médias ont intérêt à amplifier la peur pour servir les intérêts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.

Conclusion provisoire

Comme je vous le disais en commençant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.
Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques privées, chemtrails, terrorisme d'état, pseudo-réchauffement climatique, etc.), est inutile.

Pourquoi ?

Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le symptôme de l'ancien monde qui s'effondre.
La logique du nucléaire est en train de s'effondrer et ne se relèvera pas.
La logique pharmaceutique est en train de s'effonder et ne se relèvera pas.
La logique agroalimentaire est à bout de souffle et ne se relèvera pas non plus.
La logique de concentration financière vit ses dernières heures avant une faillite globale et systémique.
Toutes les logiques fondées sur la préservation des intérêts d'un petit nombre au détriment de l'immense majorité des êtres vivants sur cette planète ont fait du monde un monde pourri.

Le piège dans lequel je me suis pris moi-même fut de croire que ce monde était mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu'il n'en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-là ; un monde fondé sur l'individualisme, sur la cupidité, sur l'indifférence, sur le cynisme, sur la méchanceté, sur le mensonge, sur la violence, sur l'inconscience. Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu'il y a en moi des zones d'individualisme, de cupidité, de cynisme, de méchanceté, de mensonge, de violence et d'inconscience. Et c'est pour cela qu'un monde pareil peut encore tenir debout, malgré son extrême fragilité.

Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu'une seule question : COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?
Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s'effondrer tranquillement, en souhaitant même que les choses s'accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout coeur… Un monde où nous mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d'ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde où le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.

En écrivant cela, je suis bien conscient que je n'ai pas de solution concrète à vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie. J'ai juste l'intuition que ce meilleur monde, c'est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C'est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN - MAL. J'espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu'il est encore temps.

La seule chose dont je suis certain, c'est que plus nous lâcherons le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C'est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu'il y a dix ans, je ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n'ai plus aucun engagement financier auprès d'aucune institution (j'ai contracté jusqu'à 500.000 euros d'emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement. Et vous, Bruno, êtes-vous prêt(e) ?

Restons debout, conscient et sans peur !


Jean-Jacques Crèvecœur
Montréal (Québec)
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

PS : Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Signes des temps

Message par Elyos le Dim 10 Juil - 22:55

Hercule a écrit:http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

Mail de Jean-Jacques Crévecoeur, à partager, à méditer

Avertissement.

•Ce courriel fait une rapide synthèse de la situation à Fukushima. Il a pour but surtout de vous faire réfléchir sur la manière dont l'information est traitée par les médias qui sont censés nous informer. Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.
•J'invite ceux qui souhaitent recevoir mes prochains courriels d'information directement à s'inscrire à ma lettre d'envoi périodique en cliquant sur le lien suivant.
•J'attire l'attention de ceux qui souhaitent transmettre ce courriel en les invitant à supprimer d'abord la dernière ligne de ce courriel qui vous permet de vous désabonner. Sinon, un de vos correspondants pourrait très bien vous désinscrire à votre insu en cliquant sur le lien au bas du courriel.

Bonjour Bruno,

Non, ne comptez pas sur moi.
Ne comptez pas sur moi comme vous l'avez fait en automne 2009, lorsque je me battais contre les projets de vaccination massive obligatoire contre la grippe H1N1.
Ne comptez pas sur moi pour mener un nouveau combat contre le nucléaire, suite aux événements catastrophiques qui ont lieu à Fukushima Daiishi.

Pourquoi ? Parce que ce combat que j'ai mené il y a près de deux ans m'a coûté très cher. Très cher en temps, très cher en énergie, très cher en argent, très cher en réputation, très cher psychologiquement, très cher émotionnellement, très cher spirituellement. Je savais intellectuellement que lorsqu'on lutte CONTRE ce qui nous semble le mal, on devient semblable à ce mal qu'on combat. Je le savais intellectuellement, mais je ne l'avais pas ressenti dans ma chair.

Avec le recul de ces dix-huit derniers mois, j'ai compris qu'une facette de mon action avait été très utile à des centaines de milliers de personnes qui ont reçu l'information dont elles avaient besoin pour prendre la décision de ne pas se faire vacciner avec ce vaccin dangereux et parfois mortel. Mon action (et celle des autres militants) a été utile pour faire reculer les gouvernements dans le projet de vaccination obligatoire (j'avais reçu la confirmation confidentielle de la part de militaires qu'ils attendaient les ordres pour encadrer par la force les opérations de vaccination - heureusement, ces ordres n'ont jamais été donnés, finalement, par crainte d'une guerre civile dans nos pays).

Par contre, une autre facette de mon action (celle où mes émotions ont pris les commandes de mes messages) a alimenté ce que je voulais combattre. Et ça, je ne suis pas près d'oublier la dure leçon de vie qui fut la mienne…

Néanmoins.

Je suis frappé de constater qu'une fois de plus, les industries et les gouvernements confirment leur sainte alliance avec les grands médias pour protéger leurs intérêts, en se moquant totalement de nos vies, de notre santé et de notre intégrité physique.



Je le répète. Je n'ai vraiment plus l'intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n'ai pas l'intention d'y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques références informatives (pour vérifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions. Voici les questions que je me (vous) pose :

•Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s'aggraver ?
•Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu'une population peut encaisser ? Comme si l'imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…
•Pourquoi les autorités de santé publique et les gouvernements ont-ils donné l'ordre de ne plus publier les mesures de radioactivité depuis fin mars ?
•Pourquoi ces mêmes autorités ont-elles donné l'ordre d'arrêter de mesurer le taux de radioactivité dans l'hémisphère Nord, alors que nous payons avec nos impôts, les stations de mesure ?
•Pourquoi nous a-t-on caché pendant deux mois et demi que les coeurs des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts indépendants l'annonçaient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?
•Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donné de la part des autorités de santé publique, à nous qui sommes concernés par la contamination de l'air, du sol et de l'eau ?
•Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu'il pleut, nous devrions éviter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l'eau et des particules contaminées ?
•Pourquoi presque aucun média n'a révélé que, dès la fin du mois de mars, le lait de plusieurs états américains avait un taux de radioactivité anormalement élevé (depuis lors, les mêmes constats ont été faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contaminé l'herbe des prés broutée par les vaches…
•Pourquoi ne nous révèle-t-on pas que la mortalité des bébés a brusquement augmenté ces deux derniers mois, dans les états de l'Ouest américain ? À Philadelphie, par exemple, la mortalité a augmenté de 48 % en un mois, à cause du lait contaminé et de l'eau contaminée du robinet… (référence)
•Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d'eau déversées sur les réacteurs sont sur le point de déborder des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la région, les nappes phréatiques et l'océan ? Et que les Japonais n'ont aucune solution pour régler ce problème…
•Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contrôle, alors que les déversements d'eau n'ont fait que retarder le moment où une explosion majeure surviendrait ?
•Pourquoi ne nous dit-on pas que le bâtiment numéro quatre est sur le point de s'effondrer, avec les risques de relâcher dans l'environnement, d'énormes quantités de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans (référence) ?
•Pourquoi toutes les vidéos d'un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ? Il faut préciser qu'Alex mettait une vidéo quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation vécue depuis le Japon. Jusqu'à présent, ses vidéos étaient vues par deux à quatre mille personnes. Sa vidéo de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa colère et son désespoir avait déjà reçu 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment où son compte a été fermé ! Liberté de l'information, vous dites ?
Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne idée de copier sa vidéo et de la remettre en ligne.

Une petite dernière, juste pour la route !

•Pourquoi l'administration Obama vient-elle de donner l'ordre d'interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (Nébraska) par les avions de tourisme et les hélicoptères, empêchant les journalistes d'informer la population par la situation très préoccupante qui s'y déroule suite aux inondations provoquées par le débordement du Missouri ?
•Pourquoi cette même administration a-t-elle ordonné qu'aucune information sur la situation périlleuse de la centrale ne soit divulguée (voir photo ci-dessous) ?


Voici quelques références à partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures. J'ai mis ces références sur mon site Internet, dans un dossier nucléaire. Chaque fois que je verrai passer un article de synthèse, je l'ajouterai sur mon propre site.

J'y ai passé une petite centaine d'heures, pour me faire une opinion personnelle, en vérifiant à chaque fois quel était l'intérêt de la personne qui parlait. C'est intéressant de remarquer que tous les experts indépendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des conséquences pour l'environnement, la santé des populations et l'avenir de la planète. Par contre, aucun expert travaillant pour l'industrie du nucléaire, aucun gouvernement impliqué fortement dans le nucléaire (comme la France et les USA) n'est inquiet de ce qui se passe. Au contraire, ils réaffirment, haut et fort, que le nucléaire est irremplaçable, sûr et même bon pour lutter contre le réchauffement climatique… Alors, de quoi nous plaignons-nous ?

À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.
À vous, à présent, d'oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.
Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informés ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?

C'est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle très simple avec l'affaire de la grippe H1N1.

•Pour la grippe, il n'y avait aucun danger de pandémie. Des experts, comme le professeur Debré l'ont dit et répété dès juillet 2009. On voyait bien que dans l'hémisphère Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres années, malgré le fait qu'ils ne disposaient pas du vaccin salvateur… Malgré l'absence de danger, les médias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu'au 15 décembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme résultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 à 500.000 morts annuels dus à la grippe saisonnière), c'est-à-dire rien du tout !
•Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilomètres carrés sont déjà perdus pour des centaines d'années au Japon. Les bébés meurent aux USA, les produits laitiers sont contaminés, des centaines de millions de litres d'eau sont contaminées dans les sous-sols des centrales et dans l'océan. Des particules radioactives sont rejetées dans l'atmosphère en continu depuis trois mois. Que font les médias ? Rien. Ils ne disent rien.
Mon commentaire : pour la grippe H1N1, il fallait que les médias amplifient la peur face à un danger inexistant pour servir les intérêts d'une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques). Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les médias se taisent face à un danger bien réel pour servir les intérêts d'une industrie en perte de crédibilité et de contrôle (le nucléaire).

Vous voulez un autre parallèle ?

•Pour la grippe, l'OMS a abaissé ses critères de seuil de pandémie le 29 avril 2009 (quatre jours après la première alerte). Ce qui lui a permis de déclarer que la pandémie avait atteint le niveau 6 (le plus élevé) le 11 juin 2009, déclenchant automatiquement l'exécution des contrats qui avaient été signés quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il était spécifié que si l'OMS éclarait une pandémie de niveau 6, les gouvernements s'engageaient automatiquement à commander les vaccins pour lutter contre cette pandémie.
•Pour Fukushima, l'OMS et les autorités sanitaires ont relevé les seuils acceptables d'irradiation des populations et des travailleurs du nucléaire. Ce qui permet de ne pas être obligé d'ordonner des évacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !
Mon commentaire : les notions de seuil biologique et les critères d'acceptabilité ne sont pas déterminés sur base médicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, économiques et financières.

Un dernier parallèle ?

•Pour la grippe, les experts qui se sont prononcés en faveur de la vaccination et qui ont défendu la réalité de la pandémie étaient tous payés par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins. Ceux qui se sont prononcés contre la vaccination et qui ont dénoncé la manipulation des chiffres, des faits et de l'information n'avaient rien à gagner, au contraire (je suis bien placé pour en témoigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits traités de menteurs, de conspirationnistes, de théoriciens du complot, de gourous de sectes, et j'en passe. Jusqu'à ce que quelques équipes de journalistes viennent confirmer ce qu'ils disaient, mais avec six à neuf mois de retard… Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques étaient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (décès, paralysies, neurodégénérescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveaux-nés, etc.).
•Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la sécurité du nucléaire, sur l'inocuité des rejets de Fukushima et sur la maîtrise de la situation sont, comme par hasard, tous payés par l'industrie du nucléaire. Ceux qui dépensent leur énergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n'ont rien à gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-là, les bébés commencent à mourir dans l'Ouest des États-Unis…
Mon commentaire : tout est dit, c'est bien l'argent qui mène le monde.

Si j'en avais le temps, je recommencerais une même analyse approfondie à propos d'autres événements que nous vivons ou que nous avons vécus. Je vous inviterais à réfléchir, par exemple, à ce qui se cache derrière la bactérie E-Coli qui, soi-disant, provoque une hécatombe en Allemagne. Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bactérie est jugée par les microbiologistes comme une impossibilité naturelle. Pour eux, il est impossible qu'une même bactérie soit résistante aux huit classes principales d'antibiotiques connus. Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable présumé de cette hécatombe (vous m'excuserez, mais 39 morts, ça n'a rien d'une hécatombe) ? Une vilaine exploitation fermière de produits biologiques en Allemagne… OUH les vilains qui cultivent encore à l'ancienne ! Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont déjà la solution : il suffira d'irradier systématiquement tous les aliments (comme beaucoup le sont déjà dans l'industrie agroalimentaire traditionnelle). Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradié, du tout aseptisé.

Cette fois donc, les médias ont intérêt à amplifier la peur pour servir les intérêts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.

Conclusion provisoire

Comme je vous le disais en commençant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.
Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques privées, chemtrails, terrorisme d'état, pseudo-réchauffement climatique, etc.), est inutile.

Pourquoi ?

Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le symptôme de l'ancien monde qui s'effondre.
La logique du nucléaire est en train de s'effondrer et ne se relèvera pas.
La logique pharmaceutique est en train de s'effonder et ne se relèvera pas.
La logique agroalimentaire est à bout de souffle et ne se relèvera pas non plus.
La logique de concentration financière vit ses dernières heures avant une faillite globale et systémique.
Toutes les logiques fondées sur la préservation des intérêts d'un petit nombre au détriment de l'immense majorité des êtres vivants sur cette planète ont fait du monde un monde pourri.

Le piège dans lequel je me suis pris moi-même fut de croire que ce monde était mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu'il n'en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-là ; un monde fondé sur l'individualisme, sur la cupidité, sur l'indifférence, sur le cynisme, sur la méchanceté, sur le mensonge, sur la violence, sur l'inconscience. Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu'il y a en moi des zones d'individualisme, de cupidité, de cynisme, de méchanceté, de mensonge, de violence et d'inconscience. Et c'est pour cela qu'un monde pareil peut encore tenir debout, malgré son extrême fragilité.

Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu'une seule question : COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?
Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s'effondrer tranquillement, en souhaitant même que les choses s'accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout coeur… Un monde où nous mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d'ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde où le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.

En écrivant cela, je suis bien conscient que je n'ai pas de solution concrète à vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie. J'ai juste l'intuition que ce meilleur monde, c'est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C'est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN - MAL. J'espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu'il est encore temps.

La seule chose dont je suis certain, c'est que plus nous lâcherons le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C'est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu'il y a dix ans, je ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n'ai plus aucun engagement financier auprès d'aucune institution (j'ai contracté jusqu'à 500.000 euros d'emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement. Et vous, Bruno, êtes-vous prêt(e) ?

Restons debout, conscient et sans peur !


Jean-Jacques Crèvecœur
Montréal (Québec)
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

PS : Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.
BONJOUR,
La Loge Noire utilise des cerveaux amputés du "côté droit". Pas de Sensibilité. Pas d'Emotion. Pas d'Humanisme. Pas de Clairvoyance. Pas d'Intelligence subtile. D'ailleurs, je tiens à vous faire remarquer qu'Einstein s'est conduit comme un goujat avec ses femmes et ses enfants qu'il a carrément abandonnés. On vous parle de sa Grande Science, mais on oublie le reste. A croire que la Science et le Coeur doivent être séparés. Or, c'est là, justement ce qui distingue la science matérialiste de la Science Sacrée. Car pour prendre l'exemple de la théorie E=mc2 d'Einstein -dont il n'est pas le précurseur- ce qu'il faut retenir, c'est que E -l'Energie- est égale à M -la Masse-Matière- et, de fil en aiguille, en transformant la Masse en Energie, ils sont parvenus à fabriquer des bombes atomiques, c'est-à-dire quelque chose de destructeur dont on n'avait absolument pas besoin. Qui cela sert-il ? Pourquoi les scientifiques comme Oppenheimer travaillaient-ils pour le Pentagone ? Si ce n'est dans le but de créer une arme de guerre ? Où est l'utilité pour l'Humanité ?



La Science Sacrée dit, elle, que le Corps -la Masse-Matière- est Energie. Car effectivement, nous sommes constitués d'atomes. Mais nous ne voulons pas transformer ce corps en bombe atomique. Non. Notre Mission est de transformer la Matière en Lumière. Et ceci s'obtient par la Réforme de la Conscience qui donne la Puissance de l'Esprit. Alors qu'avons-nous à faire de E=mc2 ? Quand on voit la nuisance de cette théorie.
Amitiés Hélyos.
avatar
Elyos

Messages : 34
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LES CIVILISATIONS SONT DESTINEES A RETOURNER A L'ÂGE DU NEANT

Message par Elyos le Lun 22 Oct - 1:33

[quote="Elyos"][quote="Hercule"]http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

Mail de Jean-Jacques Crévecoeur, à partager, à méditer

Avertissement.

•Ce courriel fait une rapide synthèse de la situation à Fukushima. Il a pour but surtout de vous faire réfléchir sur la manière dont l'information est traitée par les médias qui sont censés nous informer. Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.
•J'invite ceux qui souhaitent recevoir mes prochains courriels d'information directement à s'inscrire à ma lettre d'envoi périodique en cliquant sur le lien suivant.
•J'attire l'attention de ceux qui souhaitent transmettre ce courriel en les invitant à supprimer d'abord la dernière ligne de ce courriel qui vous permet de vous désabonner. Sinon, un de vos correspondants pourrait très bien vous désinscrire à votre insu en cliquant sur le lien au bas du courriel.

Bonjour Bruno,

Non, ne comptez pas sur moi.
Ne comptez pas sur moi comme vous l'avez fait en automne 2009, lorsque je me battais contre les projets de vaccination massive obligatoire contre la grippe H1N1.
Ne comptez pas sur moi pour mener un nouveau combat contre le nucléaire, suite aux événements catastrophiques qui ont lieu à Fukushima Daiishi.

Pourquoi ? Parce que ce combat que j'ai mené il y a près de deux ans m'a coûté très cher. Très cher en temps, très cher en énergie, très cher en argent, très cher en réputation, très cher psychologiquement, très cher émotionnellement, très cher spirituellement. Je savais intellectuellement que lorsqu'on lutte CONTRE ce qui nous semble le mal, on devient semblable à ce mal qu'on combat. Je le savais intellectuellement, mais je ne l'avais pas ressenti dans ma chair.

Avec le recul de ces dix-huit derniers mois, j'ai compris qu'une facette de mon action avait été très utile à des centaines de milliers de personnes qui ont reçu l'information dont elles avaient besoin pour prendre la décision de ne pas se faire vacciner avec ce vaccin dangereux et parfois mortel. Mon action (et celle des autres militants) a été utile pour faire reculer les gouvernements dans le projet de vaccination obligatoire (j'avais reçu la confirmation confidentielle de la part de militaires qu'ils attendaient les ordres pour encadrer par la force les opérations de vaccination - heureusement, ces ordres n'ont jamais été donnés, finalement, par crainte d'une guerre civile dans nos pays).

Par contre, une autre facette de mon action (celle où mes émotions ont pris les commandes de mes messages) a alimenté ce que je voulais combattre. Et ça, je ne suis pas près d'oublier la dure leçon de vie qui fut la mienne…

Néanmoins.

Je suis frappé de constater qu'une fois de plus, les industries et les gouvernements confirment leur sainte alliance avec les grands médias pour protéger leurs intérêts, en se moquant totalement de nos vies, de notre santé et de notre intégrité physique.



Je le répète. Je n'ai vraiment plus l'intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n'ai pas l'intention d'y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques références informatives (pour vérifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions. Voici les questions que je me (vous) pose :

•Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s'aggraver ?
•Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu'une population peut encaisser ? Comme si l'imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…
•Pourquoi les autorités de santé publique et les gouvernements ont-ils donné l'ordre de ne plus publier les mesures de radioactivité depuis fin mars ?
•Pourquoi ces mêmes autorités ont-elles donné l'ordre d'arrêter de mesurer le taux de radioactivité dans l'hémisphère Nord, alors que nous payons avec nos impôts, les stations de mesure ?
•Pourquoi nous a-t-on caché pendant deux mois et demi que les coeurs des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts indépendants l'annonçaient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?
•Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donné de la part des autorités de santé publique, à nous qui sommes concernés par la contamination de l'air, du sol et de l'eau ?
•Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu'il pleut, nous devrions éviter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l'eau et des particules contaminées ?
•Pourquoi presque aucun média n'a révélé que, dès la fin du mois de mars, le lait de plusieurs états américains avait un taux de radioactivité anormalement élevé (depuis lors, les mêmes constats ont été faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contaminé l'herbe des prés broutée par les vaches…
•Pourquoi ne nous révèle-t-on pas que la mortalité des bébés a brusquement augmenté ces deux derniers mois, dans les états de l'Ouest américain ? À Philadelphie, par exemple, la mortalité a augmenté de 48 % en un mois, à cause du lait contaminé et de l'eau contaminée du robinet… (référence)
•Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d'eau déversées sur les réacteurs sont sur le point de déborder des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la région, les nappes phréatiques et l'océan ? Et que les Japonais n'ont aucune solution pour régler ce problème…
•Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contrôle, alors que les déversements d'eau n'ont fait que retarder le moment où une explosion majeure surviendrait ?
•Pourquoi ne nous dit-on pas que le bâtiment numéro quatre est sur le point de s'effondrer, avec les risques de relâcher dans l'environnement, d'énormes quantités de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans (référence) ?
•Pourquoi toutes les vidéos d'un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ? Il faut préciser qu'Alex mettait une vidéo quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation vécue depuis le Japon. Jusqu'à présent, ses vidéos étaient vues par deux à quatre mille personnes. Sa vidéo de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa colère et son désespoir avait déjà reçu 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment où son compte a été fermé ! Liberté de l'information, vous dites ?
Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne idée de copier sa vidéo et de la remettre en ligne.

Une petite dernière, juste pour la route !

•Pourquoi l'administration Obama vient-elle de donner l'ordre d'interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (Nébraska) par les avions de tourisme et les hélicoptères, empêchant les journalistes d'informer la population par la situation très préoccupante qui s'y déroule suite aux inondations provoquées par le débordement du Missouri ?
•Pourquoi cette même administration a-t-elle ordonné qu'aucune information sur la situation périlleuse de la centrale ne soit divulguée (voir photo ci-dessous) ?


Voici quelques références à partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures. J'ai mis ces références sur mon site Internet, dans un dossier nucléaire. Chaque fois que je verrai passer un article de synthèse, je l'ajouterai sur mon propre site.

J'y ai passé une petite centaine d'heures, pour me faire une opinion personnelle, en vérifiant à chaque fois quel était l'intérêt de la personne qui parlait. C'est intéressant de remarquer que tous les experts indépendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des conséquences pour l'environnement, la santé des populations et l'avenir de la planète. Par contre, aucun expert travaillant pour l'industrie du nucléaire, aucun gouvernement impliqué fortement dans le nucléaire (comme la France et les USA) n'est inquiet de ce qui se passe. Au contraire, ils réaffirment, haut et fort, que le nucléaire est irremplaçable, sûr et même bon pour lutter contre le réchauffement climatique… Alors, de quoi nous plaignons-nous ?

À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.
À vous, à présent, d'oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.
Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informés ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?

C'est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle très simple avec l'affaire de la grippe H1N1.

•Pour la grippe, il n'y avait aucun danger de pandémie. Des experts, comme le professeur Debré l'ont dit et répété dès juillet 2009. On voyait bien que dans l'hémisphère Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres années, malgré le fait qu'ils ne disposaient pas du vaccin salvateur… Malgré l'absence de danger, les médias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu'au 15 décembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme résultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 à 500.000 morts annuels dus à la grippe saisonnière), c'est-à-dire rien du tout !
•Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilomètres carrés sont déjà perdus pour des centaines d'années au Japon. Les bébés meurent aux USA, les produits laitiers sont contaminés, des centaines de millions de litres d'eau sont contaminées dans les sous-sols des centrales et dans l'océan. Des particules radioactives sont rejetées dans l'atmosphère en continu depuis trois mois. Que font les médias ? Rien. Ils ne disent rien.
Mon commentaire : pour la grippe H1N1, il fallait que les médias amplifient la peur face à un danger inexistant pour servir les intérêts d'une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques). Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les médias se taisent face à un danger bien réel pour servir les intérêts d'une industrie en perte de crédibilité et de contrôle (le nucléaire).

Vous voulez un autre parallèle ?

•Pour la grippe, l'OMS a abaissé ses critères de seuil de pandémie le 29 avril 2009 (quatre jours après la première alerte). Ce qui lui a permis de déclarer que la pandémie avait atteint le niveau 6 (le plus élevé) le 11 juin 2009, déclenchant automatiquement l'exécution des contrats qui avaient été signés quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il était spécifié que si l'OMS éclarait une pandémie de niveau 6, les gouvernements s'engageaient automatiquement à commander les vaccins pour lutter contre cette pandémie.
•Pour Fukushima, l'OMS et les autorités sanitaires ont relevé les seuils acceptables d'irradiation des populations et des travailleurs du nucléaire. Ce qui permet de ne pas être obligé d'ordonner des évacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !
Mon commentaire : les notions de seuil biologique et les critères d'acceptabilité ne sont pas déterminés sur base médicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, économiques et financières.

Un dernier parallèle ?

•Pour la grippe, les experts qui se sont prononcés en faveur de la vaccination et qui ont défendu la réalité de la pandémie étaient tous payés par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins. Ceux qui se sont prononcés contre la vaccination et qui ont dénoncé la manipulation des chiffres, des faits et de l'information n'avaient rien à gagner, au contraire (je suis bien placé pour en témoigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits traités de menteurs, de conspirationnistes, de théoriciens du complot, de gourous de sectes, et j'en passe. Jusqu'à ce que quelques équipes de journalistes viennent confirmer ce qu'ils disaient, mais avec six à neuf mois de retard… Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques étaient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (décès, paralysies, neurodégénérescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveaux-nés, etc.).
•Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la sécurité du nucléaire, sur l'inocuité des rejets de Fukushima et sur la maîtrise de la situation sont, comme par hasard, tous payés par l'industrie du nucléaire. Ceux qui dépensent leur énergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n'ont rien à gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-là, les bébés commencent à mourir dans l'Ouest des États-Unis…
Mon commentaire : tout est dit, c'est bien l'argent qui mène le monde.

Si j'en avais le temps, je recommencerais une même analyse approfondie à propos d'autres événements que nous vivons ou que nous avons vécus. Je vous inviterais à réfléchir, par exemple, à ce qui se cache derrière la bactérie E-Coli qui, soi-disant, provoque une hécatombe en Allemagne. Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bactérie est jugée par les microbiologistes comme une impossibilité naturelle. Pour eux, il est impossible qu'une même bactérie soit résistante aux huit classes principales d'antibiotiques connus. Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable présumé de cette hécatombe (vous m'excuserez, mais 39 morts, ça n'a rien d'une hécatombe) ? Une vilaine exploitation fermière de produits biologiques en Allemagne… OUH les vilains qui cultivent encore à l'ancienne ! Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont déjà la solution : il suffira d'irradier systématiquement tous les aliments (comme beaucoup le sont déjà dans l'industrie agroalimentaire traditionnelle). Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradié, du tout aseptisé.

Cette fois donc, les médias ont intérêt à amplifier la peur pour servir les intérêts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.

Conclusion provisoire

Comme je vous le disais en commençant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.
Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques privées, chemtrails, terrorisme d'état, pseudo-réchauffement climatique, etc.), est inutile.

Pourquoi ?

Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le symptôme de l'ancien monde qui s'effondre.
La logique du nucléaire est en train de s'effondrer et ne se relèvera pas.
La logique pharmaceutique est en train de s'effonder et ne se relèvera pas.
La logique agroalimentaire est à bout de souffle et ne se relèvera pas non plus.
La logique de concentration financière vit ses dernières heures avant une faillite globale et systémique.
Toutes les logiques fondées sur la préservation des intérêts d'un petit nombre au détriment de l'immense majorité des êtres vivants sur cette planète ont fait du monde un monde pourri.

Le piège dans lequel je me suis pris moi-même fut de croire que ce monde était mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu'il n'en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-là ; un monde fondé sur l'individualisme, sur la cupidité, sur l'indifférence, sur le cynisme, sur la méchanceté, sur le mensonge, sur la violence, sur l'inconscience. Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu'il y a en moi des zones d'individualisme, de cupidité, de cynisme, de méchanceté, de mensonge, de violence et d'inconscience. Et c'est pour cela qu'un monde pareil peut encore tenir debout, malgré son extrême fragilité.

Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu'une seule question : COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?
Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s'effondrer tranquillement, en souhaitant même que les choses s'accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout coeur… Un monde où nous mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d'ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde où le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.

En écrivant cela, je suis bien conscient que je n'ai pas de solution concrète à vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie. J'ai juste l'intuition que ce meilleur monde, c'est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C'est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN - MAL. J'espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu'il est encore temps.

La seule chose dont je suis certain, c'est que plus nous lâcherons le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C'est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu'il y a dix ans, je ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n'ai plus aucun engagement financier auprès d'aucune institution (j'ai contracté jusqu'à 500.000 euros d'emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement. Et vous, Bruno, êtes-vous prêt(e) ?

Restons debout, conscient et sans peur !


Jean-Jacques Crèvecœur
Montréal (Québec)
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

PS : Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.
BONJOUR,
La Loge Noire utilise des cerveaux amputés du "côté droit". Pas de Sensibilité. Pas d'Emotion. Pas d'Humanisme. Pas de Clairvoyance. Pas d'Intelligence subtile. D'ailleurs, je tiens à vous faire remarquer qu'Einstein s'est conduit comme un goujat avec ses femmes et ses enfants qu'il a carrément abandonnés. On vous parle de sa Grande Science, mais on oublie le reste. A croire que la Science et le Coeur doivent être séparés. Or, c'est là, justement ce qui distingue la science matérialiste de la Science Sacrée. Car pour prendre l'exemple de la théorie E=mc2 d'Einstein -dont il n'est pas le précurseur- ce qu'il faut retenir, c'est que E -l'Energie- est égale à M -la Masse-Matière- et, de fil en aiguille, en transformant la Masse en Energie, ils sont parvenus à fabriquer des bombes atomiques, c'est-à-dire quelque chose de destructeur dont on n'avait absolument pas besoin. Qui cela sert-il ? Pourquoi les scientifiques comme Oppenheimer travaillaient-ils pour le Pentagone ? Si ce n'est dans le but de créer une arme de guerre ? Où est l'utilité pour l'Humanité ?



La Science Sacrée dit, elle, que le Corps -la Masse-Matière- est Energie. Car effectivement, nous sommes constitués d'atomes. Mais nous ne voulons pas transformer ce corps en bombe atomique. Non. Notre Mission est de transformer la Matière en Lumière. Et ceci s'obtient par la Réforme de la Conscience qui donne la Puissance de l'Esprit. Alors qu'avons-nous à faire de E=mc2 ? Quand on voit la nuisance de cette théorie.
Amitiés Elyos.



LES CIVILISATIONS SONT DESTINEES A RETOURNER A L'ÂGE DU NEANT




C'est un constat terrible. Mais tout Chercheur de Vérité, qui se lance dans la Quête de ses origines humaines, se trouve, un jour, confronté à cette dure réalité. Il y en a beaucoup d'autres, tout aussi difficiles à accepter. Pourquoi ? Parce que, peu à peu, vous vous rendez compte que ce que vous découvrez, en remontant dans le passé, d'autres le savent depuis longtemps. Et ces "autres" sont les dirigeants "cachés" de ce monde. Ces personnages de l'Ombre, très influents sur le Destin de l'Humanité, très "particuliers" dans la Direction qu'ils lui ont fait prendre, ont jalousement gardé la Tradition Orale de leurs Ancêtres, dont certains furent les survivants du Dernier Grand Cataclysme, voilà plus de 12 000 ans.

Nous pouvons même dire que les Anciens Initiés, rescapés de cette terrible Catastrophe, ont été prévoyants au cas où le même scénario se serait reproduit. Pour ne pas que la "Mémoire" se perde, ils ont entrepris de faire de la Loi Orale, une Loi écrite. Ce qui a donné naissance à tous les livres religieux de la planète. Tous, sans exception, relatent les évènements dramatiques qui se reproduisent cycliquement, tant sur Terre que dans l'Espace, depuis que le monde est monde.

Mais, bien évidemment, pour ne pas que les Peuples aient connaissance de cette "échéance", à plus ou moins long terme, selon la période à laquelle nous nous trouvons, ils ont masqué les faits réels sous des fables, des légendes, des allégories, des métaphores... des histoires à dormir debout, paraissant parfois si ridicules, qu'il faut vraiment être le dernier des naïfs pour y croire. Comme, par exemple, les épisodes où "Moïse" provoque "les dix plaies d'Egypte" ou ouvre la mer de son "bâton magique".

Le grand problème étant que, malheureusement, tous les individus, endoctrinés dans les diverses religions, prennent au pied de la lettre les contes fantastiques censés narrer les épopées de nos Ancêtres. Ils croient dur comme fer que Josué a "arrêté le Soleil à Gabaon et la lune sur le Val d'Ajalon" (Josué 10-12, 13.), ce qui a fait dire à Immanuel Velinovsky dans son ouvrage "Mondes en collision" :

"Cette histoire paraît incroyable, même aux personnes les plus pieuses ou les plus imaginatives. On pourrait admettre qu'une mer déchaînée ait anéanti une armée, et en ait épargné une autre; que la terre se soit ouverte, engloutissant des êtres humains; que le cours du Jourdain se soit trouvé bloqué par l'effondrement d'une partie de sa rive; que les murs de Jéricho aient été abattus, non par la clameur des trompettes, mais par un tremblement de terre.

Mais que le soleil et la lune aient interrompu leur course à travers le firmament, voilà qui est pur produit de la fantaisie, image poétique, métaphore, monstrueuse invraisemblance, qui défie le sens commun, invention méprisable qui, peut-être même, trahit une sorte d'irrespect à l'égard du Créateur."

Et je précise que Monsieur Velikovsky était d'ascendance judaïque, mais que c'était un homme de Conscience, un Chercheur de Vérité qui ne prenait pas les vessies pour des lanternes. Il avait très bien compris que l'Ancien Testament est un Livre Hermétique, fermé, scellé, accessible seulement aux êtres dont l'Intelligence et la Raison ne sont soumis ni à l'Endoctrinement religieux, ni aux Idéologies politiques. Aussi, est-il nécessaire de rendre grâce à son extraordinaire travail et noter, avec amertume, combien il s'est attiré la foudre de tous les scientifiques "patentés" qui suivent inexorablement la route que leur ont tracé les marionnettistes du sommet. Ridiculiser celui qui dit la Vérité, au pire, le crucifier, afin que le commun du mortel reste à jamais dans l'Ignorance. Le Grand Secret doit rester Secret.

Et pourquoi doit-il en être ainsi ? Pourquoi ne nous a-t-on pas dit : Attention... à la fin du cycle précessionnel de 25 920 ans, nous retournons tous à l'Âge de Pierre ? Ou encore : Il faut que vous sachiez que tous les 12 000 ans environ, un immense corps céleste pénètre dans notre Système Solaire semant dévastations et chaos ? Pourquoi ce silence, d'après vous ? Je pense sincèrement que la réponse à ces questions se trouve dans l'état actuel de notre monde. Notre grand tort, voyez-vous, est d'avoir confié notre Destinée à des gens peu recommandables dont les seules motivations sont : l'appât du gain, la jouissance immédiate dans l'instant présent, leur enrichissement personnel au détriment de tous les autres, le profit maximal sur le dos de la planète et de tout ce qui la peuple. Dans tous les règnes : minéral, végétal, animal. Pour eux, tout est à exploiter, sans remords et sans regrets.

Or, s'ils ont adopté ce comportement cynique, égoïste et cruel, cette attitude prédatrice, c'est justement parce qu'ils savent, qu'à un moment donné, la Nature reprend ses droits et renvoie presque tout le monde au Néant. Dans tous les plus grands pays du monde, il existe des Initiés très au fait de ce qu'il va advenir bientôt. Aussi, leur est-il absolument indispensable de continuer à mentir, malgré les signes évidents que quelque chose se prépare. Et ils mentiront jusqu'au bout, continuant, en cela, à profiter de la naïveté et de la crédulité de tous les incultes et de tous les religieux du monde qu'ils manipulent à leur gré. Il est impératif pour eux de garder le contrôle sur les populations. Coûte que coûte. Parce que si tous les Peuples du monde comprenaient, subitement, qu'ils sont les dindons d'une sinistre farce, nous entrerions dans une "période de ténébres" sans précédent, avant la "reconfiguration" terrestre. Ce qu'ils veulent éviter à tout prix. Ils veulent l'éviter, mais elle aura lieu quand même, parce que le mécontement grandit sans cesse, dans tous les pays, à cause des mesures d'austérité qui acculent les peuples à toujours plus d'injustices, de pauvreté et de misère. L'embrasement va être général. Et, dites-vous bien, que pour juguler les révoltes, ils n'hésiteront pas à tirer dans le tas et à tuer autant qu'il le faudra, en se servant de leurs services secrets, de la police, de l'armée. Rien ne les rebutera. Nous y sommes presque.

En ces temps très chaotiques, l'Essentiel pour eux est de préserver leurs biens, leurs personnes, leurs Klans, au cas où surviendrait une Révolution planétaire, pour commencer. Ils ont pris leurs dispositions depuis longtemps déjà et tout prévu. La pseudo "guerre au terrorisme", mise en place voilà trente ans, n'est que l'Arbre qui cache la forêt de leurs intentions. Ne pouvant nous prévenir du Chaos à venir, qui va nous ramener à l'Âge de Pierre pour les plus chanceux, ils ont inventé un stratagème pour mettre en place des dispositifs très sophistiqués leur permettant de surveiller nos moindres faits et gestes.

Pour dire le vice, les terroristes n'existaient pas, ils les ont inventés. Créés de toutes pièces. Si vous scrutez attentivement notre passé récent, vous verrez que "l'épouvantail" Ben Laden, dont ils ont usé et abusé pour perpétrer des attentats partout où ça leur chantait, a fait son apparition dans notre paysage, vers les années 80 avec la guerre en Afghanistan. Les Russes évincés du pays, en suivant, ils lui ont attribué divers attentats, dont celui du 11 septembre, alors que nous savons pertinemment que c'est faux. Ceux qui croient le contraire sont soit des aveugles, des inconscients, soit à la solde des machiavéliques. Ces derniers ont de nombreux propagandistes chargés d'orienter l'opinion des incrédules, et ce, dans tous les domaines. Je viens de vous parler de la "guerre au terrorisme", mais il y en a quelques autres :

- Le Nouvel Ordre Mondial, par exemple... ce sujet-là fait couler beaucoup d'encre. Même Sarkozy s'en est fait l'apôtre, avec Bush, Blair, et ses suivants. Mais Sarkozy est un inculte. Il ne sait rien de vraiment important. Hollande non plus d'ailleurs. Pour parler en clair, nous dirons qu'ils ne sont point des Initiés. Posons-nous quelques questions... Ne trouvez-vous pas étonnant de les entendre tous répéter la même rengaine sur le NOM, comme s'ils s'étaient donné le mot, depuis que Bush père a parlé de ce projet grandiose ?

Le Nouvel Ordre Mondial est comme la guerre au Terrorisme, et comme... le Messie. Ce sont des expressions employées pour "chloroformer" l'Humanité entière, certains, comme Sarkozy, le prononçant sans savoir ce qu'il signifie réellement. C'est un "nom de code", comme Al Qaïda, qui cache une réalité différente de celle que l'on croit. Le procédé utilisé est le même que celui de la Bible. Un mot pour un autre, compris seulement des Initiés. Mais qui fait gamberger beaucoup de monde... et pendant que l'on se creuse la tête pour savoir de quoi il retourne exactement, et qui sont les Illuminatis... le sujet principal qui devrait vraiment nous inquiéter est le cadet des soucis de la plus grande partie des humains. Mettons-nous à la place des Manipulateurs du sommet. Quand on sait que l'on va retourner à l'Âge de Pierre... croyez-vous vraiment que l'on a l'intention de bâtir un Nouvel Ordre Mondial ? Pour qui ? Pour des cadavres ou de malheureux rescapés ? Nombreux sont les propagandistes missionnés pour ne pas décourager ceux qui y croient vraiment.

- Le second sujet visant à égarer les masses et à les maintenir "endormies" par rapport aux évènements à venir : le "réchauffement climatique dû à l'activité humaine". Comme vous le savez, un organe a été créé, en 1988, qui a pour nom GIEC. Soit Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat. Je cite :

Il « a pour mission d’évaluer, sans parti-pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation. Il n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue. »

"D'origine humaine", c'est bien stipulé. Alors que c'est totalement faux, bien entendu. Mais si des individus, que l'on nomme "experts", disent à la "multitude" que les divers bouleversements climatiques sont dus aux activités humaines, pourquoi douter de leurs paroles ? Si l'on ne peut plus se fier à des "experts", à qui se fier alors ? Et pourquoi douter de l'ONU ? De la NASA ? Et pourquoi douter de la Science ? Et pourquoi douter de l'AFP ? Et pourquoi douter de mon père et de ma mère ? Ainsi de suite... c'est ainsi que pense la majorité des gens, y compris les plus "intellectuels", que je différencie des Intelligents, et donc des "Intuitifs"... car, voyez-vous, l'Intuition est une Grande et Belle Faculté de notre Conscience. Elle nous permet de nous forger notre propre opinion sur ce que les manipulateurs et les menteurs nous racontent... sur les images, souvent truquées ou commentées à leur gré, qu'ils nous montrent si généreusement, lorsqu'ils ont envie de nous faire croire ce qu'ils veulent. Le problème de 99,9 pour cent de l'Humanité, c'est qu'elle a perdu le Sens de la Réflexion personnelle. Elle se laisse imposer les idées des autres et abuser par les titres pompeux, les diplômes, dont se parent une foule de pseudos "savants" dont la principale fonction est de TAIRE L'ESSENTIEL. Or, la théorie du "réchauffement climatique d'origine humaine" est une grande foutaise, instillée savamment, afin d'occulter une Vérité que les Peuples doivent ignorer à tout prix : Que la Terre va reprendre ses droits et nous projeter à l'Âge de Pierre.

Voilà pourquoi tant de civilisations, beaucoup plus avancées que la nôtre, ont disparu, comme par enchantement, du paysage terrestre. Ce dont témoigne les vestiges innombrables tant sur la terre que dans l'océan. Et encore, peut-on réalistement penser que nous sommes loin d'avoir tout découvert... bien que, lucidement, nous ne pouvons écarter l'idée que de nombreuses explorations secrètes aient eu lieu et continuent d'être menées par l'Armée, chose dont j'ai parlé ICI, preuve à l'appui, puisqu'un sous-marin a été pris en flagrant-délit au-dessus d'un complexe pyramidal englouti sous l'océan. Ce qui signifie, concrètement, que tout ce qui pourrait nous révéler l'existence de technologies supérieures à celles que nous possédons, est soigneusement soustrait à notre connaissance. Il faut cesser d'être dupe, une fois pour toutes.


- Le troisième domaine utilisé par les manipulateurs et leurs propagandistes, pour nous enfumer, donc nous tenir éloigné de la destruction prochaine de notre monde est la version idyllique de la "fin des temps", véhiculée par les adeptes du New-Age. Il y est question de "l'Ascension de la Terre au travers d'un processus de transformation énergétique" qui toucherait également ses habitants. Notre Planète "s'alignant avec d'autres systèmes stellaires, différents centres d'énergie s'ouvrent au travers de "portails", en résonnance avec l'ADN humain, ce qui favoriserait l'expansion de la Conscience vers un spectre dimensionnel supérieur d'existence". J'ai envie de leur dire : Arrêtez la moquette ! Cela en dit long sur leur vision totalement erronée, non seulement de l'Humain, de la Terre, mais également du Cosmos. Ajoutons à cela, la notion de physique quantique dont ils se servent à toutes les sauces, pour nous convaincre que notre réalité n'est qu'une illusion et le compte est bon dans les fourberies new-ageuses. Inutile de préciser que tous ceux qui croient ces faux prophètes ne vont pas être déçus du voyage, bientôt. Ils comprendront alors combien l'illusion est très largement en dessous de la cruelle Réalité...

Amitiés Elyos.



avatar
Elyos

Messages : 34
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Signes des Temps - Pollution Nucléaire suite à la Catastrophe du Japon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum