Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Sœur Palma-Maria-Addolarata Matarelli (1825-1888)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sœur Palma-Maria-Addolarata Matarelli (1825-1888)

Message par Her le Ven 18 Mar - 23:05

Sœur Palma-Maria-Addolarata Matarelli
(16-03-1888)

Palma-Maria-Addolarata Matarelli naquit, le 31 mars 1825, dans la petite cité épiscopale d'Oria située dans les Pouilles entre Brindisi et Tarente, province de Lecce, dans le talon de la botte italienne.

C’était une simple paysanne illettrée de condition très modeste qui fut mariée à un berger. De cette union naquirent trois filles qu’elle perdit successivement en bas âge. Veuve à l’âge de vingt-huit ans, elle devint religieuse l’année suivante, en 1854.

La stigmatisée d’Oria rendit son âme à Dieu dans la nuit du 15 au 16 mars 1888, à 3h du matin. Le corps de Palma, exposé pendant cinq jours, resta souple et incorrompu. En le descendant dans le caveau des prêtes de la Mission, les fossoyeurs furent embaumés des parfums célestes les plus suaves.

Dès sa plus tendre enfance, Palma, l’extatique d’Oria fut favorisée de grâces extraordinaires. Elle a toujours mené une vie exemplaire et jouit d’une haute réputation de sainteté, sauf auprès des adversaires obstinés du surnaturel de la révélation privée. Tous ces dons extraordinaires dont elle fut gratifiée ont subsisté jusqu’à sa mort.

Cette âme mystique était favorisée de faits surnaturels tels que les stigmates, l'extase et l’inédie ; c’est-à-dire que durant de nombreuses années, elle conserva la vie par un miracle permanent ; elle était nourrie miraculeusement sans prendre d’autres aliments que la Sainte Eucharistie. Tous les matins, l'extatique communiait de la main d'un prêtre, et, fréquemment, Jésus, le divin Epoux, venait la lui donner de sa propre main.

Depuis le 3 mai 1857, fête de l'exaltation de la Sainte-Croix, elle reçoit les stigmates alors qu’elle prie devant le tabernacle de l’église Saint-François d’Oria. À partir de ce jour-là, elle porte sur son corps les sacrés stigmates de Notre-Seigneur Jésus-Christ et, jusqu’à sa mort, elle endure les pires souffrances les vendredi et lors de la semaine sainte. Le sang qui s'échappe de ces saintes plaies produit souvent les effets les plus merveilleux ; il imprime partout où il tombe des images symbolico-religieuses qui plongent les hommes les plus incrédules dans une stupéfaction pleine d'admiration. Beaucoup de témoins ont pu constater des empreintes de cœurs enflammés, ou des linges brûlés par le sang, comme l'eût fait un charbon incandescent.

Le Docteur Imbert-Gourbeyre qui a visité la stigmatisée, évoque aussi d’autres phénomènes mystiques : l’hyperthermie, le baume qui sort de la bouche de Palma, l’odeur d’huile aromatique qui apparaît sur son corps...

Elle est en communication surnaturelle avec Mélanie de la Salette et Louise Lateau, la stigmatisée de Bois-d'Haine, en Belgique. Des lettres écrites par le directeur de la stigmatisée du Hainaut et du journal tenu par le respectable prêtre d'Oria, il résulte de toute évidence que Palma connaissait Louise Lateau avant qu'aucune source humaine lui eût appris le nom de cette jeune personne et les faveurs signalées dont elle jouit. Palma prétend être allée au village de Bois-d'Haine pendant l'extase de Louise ; et, en fait, elle a donné sur Louise Lateau, sur sa chambre, sur ses parents, sur leur habitation, des descriptions concordant parfaitement avec les détails contenus dans les lettres que, depuis, diverses personnes de Belgique ont écrites à Oria. Palma disait que sa soeur du Hainaut serait appelée à de grandes choses.

Le don de bilocation dont jouit la stigmatisée d'Oria est quelque chose de plus surprenant encore. Pendant ses extases, ce qui paraît être son corps devient parfois d'une immobilité et d'une insensibilité cadavérique. Alors sa véritable personne franchit merveilleusement les espaces et va visiter les pays les plus éloignés. Plusieurs fois elle a parcouru de la sorte une partie de la Chine, et, a son retour, elle fait chaque fois sur les lieux qu'elle a vus les descriptions les plus précises et les plus détaillées. Son directeur, qui tient note de tout, a fait venir de l'étranger des ouvrages spéciaux concernant la Chine, et il a pu vérifier l'exactitude littérale des descriptions de Palma comme, entre autres, celle qu'elle faisait de la grande muraille.

Elle est aussi favorisée d'une grande vue prophétique ; Notre-Seigneur se plaît à dévoiler l'avenir à cette âme pure qu'il honore de ses divines préférences, et lui fait connaître où nous conduisent les événements présents, et comment sa Providence saura en diriger le cours pour amener le triomphe de l'Eglise. Palma communique le tout a son directeur, afin que celui-ci le fasse tenir au Saint-Père. Ce respectable prêtre disait :
"Pie IX sait tout, faites bien attention à toutes ses paroles, pesez-les bien toutes".

Ses prédictions firent le tour de l'Europe. Maria d’Oria nous annonce :

« La proclamation de la République en Espagne sera le signal !

La République sera proclamée en France, en Espagne et en Italie et y sera suivie de la Guerre Civile.

Aux troubles de la Révolution se joindront d’autres châtiments, comme la peste et la famine.

Ce sera court ; la France sera la première punie et la première relevée ».

Dans une lettre, datée du 19 octobre 1872, Mélanie Calvat, la voyante de La Salette, raconte sa visite à Oria et sa conversation avec Palma. En voici un extrait :

« Je parlais encore, quand elle s’écria : "Oui, oui, ils sont là, les fléaux, nous y sommes, nous y touchons... Il y aura quelque chose, et partout il y aura du mal". Après avoir parlé de différentes choses, je rappelai ma compagne et ma sœur de charité. Nous parlâmes alors des ténèbres, et Palma dit : "Nous y sommes aux ténèbres, elles sont répandues sur la terre !
- Oui, lui dis-je, mais les autres ténèbres viendront-elles aussi ?
- Elles viennent toujours plus obscures, dit-elle.
- Alors, je lui dis : "Mais, je veux parler des ténèbres extérieures…
- Ah, vous voulez dire quand les démons sortiront de l'enfer et que l'air sera corrompu. Mais ce n'est pas encore et ce ne sera qu’après les massacres et les grands massacres. Ce sera la dernière plaie, et puis Dieu fera le grand miracle, le triomphe de l'Église" ».

Entre autres choses extraordinaires, le directeur spirituel de Palma, selon le désir de sa pénitente, fit parvenir une prophétie au Saint-Père. La stigmatisée napolitaine annonçait des guerres sanglantes, et spécialement des guerres civiles ; l'avènement d'une triple république : république en France, république en Espagne et république en Italie. Elle prédisait des jours d'oppression pour l'Eglise.

Ces révélations prophétiques annoncent pour l'Eglise un triomphe éclatant, et pour la France, une série de malheurs plus grands et plus terribles encore que ceux vécus dans le passé par ce malheureux pays : "Dieu est irrité, contre le peuple, qui laisse debout dans Paris la statue de Voltaire".

Le journal "l'Univers", dans son article du 17 mars 1872, a rapporté des détails intéressants sur certaines révélations de l’extatique d’Oria. Malgré le soin qu'elle a pris de demeurer cachée, cette femme s'est vue peu à peu mise en lumière, des prélats, des prêtres, des laïques pieux se pressent autour de son lit de douleur et l'interrogent. Quand l'obéissance lui en fait un devoir, elle répond, et ses paroles révèlent toujours une vaste et sublime conception. Le journal "l'Univers" parle de "bouleversements horribles" et de "luttes sanglantes".

Voici en substance ses prédictions :

1° La république sera proclamée en France, en Espagne et en Italie, et sera suivie de la guerre civile dans ces pays.
2° L'ex-empereur Napoléon est menacé d'une mort violente, loin des Tuileries.
3° D'autres châtiments, comme la peste et la famine, accompagneront les troubles civils.
4° Des prodiges et des signes apparaîtront clans le ciel.
5° Paris sera détruit.
6° Rome en particulier souffrira beaucoup, et les méchants mettront à mort quelques dignitaires de l'Eglise.
7° Mais ils seront enfin écrasés et anéantis.
8° Après une guerre relativement assez courte, la vraie paix sera faite ».

Dans une correspondance de Rome, on peut lire : "Ce que j'ai pu savoir de ces révélations prophétiques; c'est qu'elles annoncent pour l'Eglise un triomphe éclatant… Et pour la France une série de malheurs plus grands et plus terribles que ceux par lesquels ce malheureux pays vient de passer ».

« Rome, le 20 décembre 1871.

Il y aura trois jours de ténèbres au cours desquels l’atmosphère sera infestée par une multitude de démons; pas un seul démon ne restera en enfer : tous en sortiront, ou pour exciter les bourreaux, ou pour décourager les justes. Ce sera affreux ! affreux !!!

Mais une grande Croix apparaîtra dans le ciel, et le triomphe de l'Église sera tel qu'il aura vite fait oublier tous les malheurs !

Pendant ces trois jours de ténèbres, seuls les cierges bénits pourront brûler et protègeront de ce fléaux épouvantable tous les Catholiques qui seront restés fidèles.

On verra des prodiges dans le ciel. Une guerre féroce mais de courte durée aura raison des ennemis de la religion. La pacification du monde entier et le triomphe de l’Eglise s’ensuivront.

Palma a vu dans le ciel une grande croix d'où sortaient huit rayons tombant sur la terre. Quatre de ces rayons étaient de miséricorde, quatre de justice. Les rayons de miséricorde éclairaient l'Orient et l'Occident. Les rayons de justice frappaient la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie. Puis elle a dit qu'au, l'Espagne, la France et l'Italie entreraient dans une phase de bouleversements horribles. Les royautés d'emprunt des deux péninsules ibérique et italienne seront renversées. Sous le prétexte de relever ces monarchies, surtout celle de Victor-Emmanuel, qui a un traité avec Guillaume, et de rétablir l'ordre social que la politique de Bismarck a si profondément troublé, les armées allemandes envahiront de nouveau la France et Paris sera châtié une seconde fois et pris. Des luttes sanglantes épouvanteront le monde ; la Russie s'unira à nous, ainsi que l'Amérique, l'Angleterre, et plus tard l'Autriche. Les champs de bataille de l'Italie se couvriront de morts allemands, russes, français et italiens. Après des alternatives redoutables, les Prussiens seront vaincus, écrasés partout et peu d'entre eux retourneront dans leurs foyers, et le roi de France, acclamé par le peuple, régnera, et Pie IX rentrera à Rome pour y jouir des premiers jours du triomphe de l'Eglise ».

Quoi que M. de B. eût pour consigne de ne faire aucune question de curiosité à la voyante, il crut cependant pouvoir se hasarder à lui demander si ces massacres auraient lieu au mois de juillet, comme on le lui avait fait dire dans le journal l'Univers :

« J'ai dit cela ? fit-elle, je n'en sais rien ! Ce que je dis dans l'extase, je n'en conserve pas le souvenir. Je connais bien l'époque, mais je ne puis la révéler ».

Voici ce qu'elle a annoncé au vénéré et digne abbé de B.... :

« Il y aura des massacres affreux de prêtres et de religieux en Espagne, en France, en Italie, et surtout dans la Calabre : ce sera bientôt. Nous y touchons. Puis, s'illuminant, tout à coup, elle parla du bonheur du martyre avec des accents ineffables ».

Lettre de Rome du 15 mars 1872.

« Dieu résiste aux superbes et donne sa grâce aux humbles. Que l'on interroge les maîtres du monde sur l'avenir, ils sont muets. Leur ardeur s'emploie à retenir le présent qui leur échappe. Les humbles, qui n'ambitionnent pas les biens de ce monde, ont des vues supérieures. Dieu permet que leur regard plonge par-delà nos horizons, et aperçoive d'une façon plus ou moins claire les événements futurs. L'histoire ecclésiastique est remplie de semblables témoignages. Dans ces derniers temps, on a su beaucoup de choses par les humbles ».
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum