Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Mer 9 Mar - 9:03

Jean-Marc

Né en 1960, au sein d’une famille catholique de quatre enfants, Jean-Marc a toujours été reconnaissant envers ses parents et envers Dieu, d’avoir reçu les sacrements de l’initiation chrétienne que sont le Baptême, l’Eucharistie et la Confirmation. Le meilleur des catéchismes n’est-il pas l’exemple des parents, vivant leur Foi, au jour le jour dans la tendresse, la fidélité, la prière et la charité ?

Dans son cœur d’enfant, il possédait déjà le trésor de la Foi, qui est un don de Dieu. Dès l’âge de 10 ans, une voix intérieure très distincte lui révèle le sens profond de sa vocation : "Tu aideras les autres".

Le 11 juin 1972, à l’âge de 12 ans, il rencontre Jésus pour la première fois, caché sous le voile de la Sainte Hostie. Il prendra vite goût au "Pain des Anges" ; et c’est huit ans plus tard, jour pour jour, le 11 juin 1980, que Jésus se montre à lui dans sa Gloire, dans sa Lumière éblouissante. Si le Seigneur a choisi cette concordance de dates, c’est qu’Il veut sans doute nous signifier qu’Il est tout autant présent dans l’Eucharistie, que visible à nos yeux de chair, lorsque Il veut bien se révéler à nous sous Sa forme glorieuse.

Ce fut lors d’une réunion de prière, que Jean-Marc ressentit la Présence de Dieu, à tel point qu’il fondit en larmes et fut envahi de l’Amour de Dieu. Une grande Lumière, semblable à celle qu‘expérimenta Saint Paul sur le chemin de Damas, Lumière de l’Esprit-Saint, Présence des trois Personnes Divines, vint depuis lors, demeurer en lui. Il devint en un instant, un homme nouveau, transfiguré, éclairé de l’intérieur.

Depuis cette date, Jean-Marc continue à voir cette Lumière Divine habiter en lui et le guider au quotidien. Ce n’est que 7 ans plus tard, le 17 Juin 1987, que le Père Eternel lui demandera d’écrire des messages d’enseignement, de conversion, d’ordre prophétique ou personnel. Ces locutions intérieures, Jean-Marc les entend dans le silence du cœur, dans cette intimité particulière avec les trois personnes Divines et aussi avec Marie, la Très Sainte Vierge.

Jésus Miséricordieux l’invite aussi à entrer au cœur de l’Eglise, en l’appelant à devenir prêtre. Au sujet de son entrée au séminaire, Jésus lui dira : "Sache que Je te demande ce sacrifice afin que la Parole que Je t’ai donnée soit divulguée au Monde au sein de Mon Eglise. C’est une Parole du Seigneur à son Eglise et à tous ceux et celles de bonne volonté".

Comme les apôtres avec Jésus, durant sa vie publique, Jean-Marc fit trois ans de séminaire. Le Seigneur l’avertira dès la deuxième année qu’il ne poursuivra pas ses études et Il lui dira : "Car Je t’envoie en mission dans le Monde pour faire connaître et aimer Mon Sacré-Cœur".

Cette Parole de Dieu se réalisa puisqu’on fit obstacle à ses études de théologie, sans raison valable ; et depuis lors la Sainte Trinité envoie Jean-Marc en mission en France et à l’étranger pour témoigner de sa Foi.

Il réalise ainsi pleinement sa vocation baptismale à la prêtrise.

Aujourd’hui Jean-Marc est marié et père de famille.

Par l’intermédiaire de Jean-Marc, un ami peintre, a reçu une demande du Père Eternel, l’invitant à peindre les visages des trois Personnes Divines baignant dans une grande Lumière. Au même moment Jean-Marc avait cette vision de la Très Sainte Trinité. Cette œuvre, intitulée à la demande du Ciel "Trinité d’Amour", a bien été réalisée sous la forme d’un pastel 76 X 76 cm, que Jean-Marc expose à toutes ses conférences.


En ce qui concerne le tableau "Trinité d’Amour", dans un message du 30 juillet 2000, le Père Eternel explique à Jean-Marc :

« Aussi, Je te le dis, tu peux faire connaître cette œuvre qui représente les trois faces Glorieuses de la Trinité d’Amour. Cela aidera à la contemplation pour que les âmes entrent mieux dans ce Grand Mystère d’Amour. Cette œuvre, qui sera vénérée par les fidèles, pourra ainsi déverser bien des lumières dans les âmes. Car n’oubliez pas, bien que ce soit une œuvre humaine, elle a été voulue par Moi et inspirée par Moi. Aussi, Je vous le demande, qu’elle soit diffusée et connue comme Je le désire ».


Dans un message du 25 mars 2000, la Sainte Vierge demande à Jean-Marc que chacun porte le scapulaire :

« Je vous le demande, portez tous le scapulaire et vous recevrez de moi une surabondance de grâce. Non seulement vous préserverez votre vie temporelle de bien des dangers, mais vous préserverez votre âme de la damnation éternelle ».


Dans un message du 02 août 1990, Jésus s’adresse à tous les milieux scientifiques du Monde :

« L’homme ne vient pas de l’animal, mais que chaque élément de Ma Création a été créé séparément et chacun pour une fonction bien précise ».


Message du 21 mai 1999, pour l’élévation d’une Croix d’Amour :

« Reçois, Cher Fils, Ma Sainte Bénédiction d’Amour pour toi et pour ta famille. Mon Fils, que serais-tu sans Moi, ni Ma Sainte Croix ? N’oublie pas la promesse que tu M’as faite et qui est chère à Mon Cœur. Aussi Mon fils, que ta foi grandisse et triomphe de tous les obstacles à ce beau projet, à ce noble idéal de tout disciple de Jésus.
Mets-toi au travail dès à présent, pour que resplendisse Ma Croix Glorieuse et Victorieuse. Je t’ai conduit jusqu’à présent sur le chemin de l’Amour et de l’humilité, comment ne continuerais-je pas à le faire lorsque cette Croix sera élevée dans ton petit domaine ?
Mon Fils, ne doute plus, mais mets-toi au travail, et invite tous ceux et celles qui voudront participer à ce projet, de t’accorder leur aide. Ensuite lorsque ma lumière brillera à travers cette Croix, ta mission pourra davantage s’accomplir.
Tu accueilleras en Mon Nom, tous ceux et celles qui voudront vénérer ma Sainte Croix, et Je te le dis, ils seront nombreux à y venir, pour y régénérer leur âme et leur corps. Que ce lieu devienne un lieu de prières et de sanctification. Que chaque vendredi y soit méditée Ma Sainte Passion, à trois heures précises de l’après-midi, heure de Ma Mort sur la Croix. Que le Rosaire y soit récité chaque jour, car Ma Mère veut régner sur ce petit jardin de Paradis. Que Sa statue soit mise à l’honneur au pied de ma Sainte Croix. Telle est Ma Volonté, Mon Fils. Que ta famille te soutienne et t’aide à accomplir Ma Sainte Volonté. Si tu fais ce que Je te dis, tu verras les grâces, que tu M’as déjà demandées, se réaliser promptement. Sois Mon Disciple.
Je te bénis, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Jésus Ton Sauveur et Ton Dieu d’Amour ».


Message du 2 juin 1999, pour l’apostolat d’un séculier :

« Reçois, Mon Fils, Ma Grâce et Ma Miséricorde pour toi et pour tous ceux que tu rencontres en Mon Nom. Tu sais combien grand est Mon Amour pour toi particulièrement et aussi combien Je t’ai tendu la main pour t’aider à sortir des mauvais sentiers. J’étais là à tes côtés, dans les moments difficiles, comme Je le suis aujourd’hui, où tu essayes de Me suivre avec confiance et abandon. Je suis toujours là pour te guider et te fortifier.
Mon enfant, cherche toujours la vérité, comme tu le fais, essaye de prier davantage encore et demande-Moi chaque jour ce que J’attends de toi, ainsi Je pourrai mieux te guider. Tu trouves ta joie désormais dans les réalités spirituelles et du délaisses les vanités de ce Monde, qui autrefois t’accaparaient.
Sois Mon Disciple désormais pour parler en Mon Nom aux âmes en détresse, aux brebis égarées. Je t’ai choisi pour cette mission délicate d’enseigner aux hommes le chemin du retour à Dieu.
Sois donc Mon Pasteur pour les brebis égarées, et pour cela, tu dois être davantage uni à Moi dans la prière et Ma Sainte Eucharistie.
Merci d’aider Mon messager Jean-Marc, pour le bon accomplissement de sa mission qui est très importante pour les temps à venir. Parle de Mes Messages d’Amour à ceux et à celles que tu rencontres et trouve-Moi des endroits où Je puisse avec Jean-Marc proclamer Ma Sainte Parole.
Je te donne Ma Paix et Ma Grâce, que tu pourras désormais mieux percevoir dans le silence de ton âme ».


Message du 31 Août 1999, pour Pierre Panis, le pèlerin immobile :

« Mon très Cher Fils. Sois en Paix, dans la Paix que Je te donne, dans cette Paix Précieuse que Moi Seul peut te donner. Tu le sais bien, Mon Fils, le plus petit événement de ta vie ne M’est pas inconnu, et est entre Mes mains, dans la mesure de ton offrande quotidienne à Moi-même, qui suis Ton Sauveur et Ton Dieu.
Ce que J’attends de toi, tu le perçois dans ton cœur tout simplement : être une hostie vivante unie à Moi dans Mon Corps Mystique qu’est l’Eglise.
Cette maladie qui te paralyse t’unit à Moi sur Ma Sainte Croix et elle est l’instrument de Rédemption pour toutes les âmes pour lesquelles tu pries nuit et jour.
Tu ne peux te rendre compte de l’œuvre que J’accomplis à travers toi par l’acceptation de tes souffrances, de ton état crucifiant. Sache cependant que tu accomplis Ma Sainte Volonté, car ton cœur est très étroitement uni au Mien. Sache que Je te préfère maintenant tel que tu es, malade et faible, plutôt qu’avant en bonne santé, car maintenant, Je suis davantage présent et agissant en toi. Je te révèle bien des choses dans le secret de ton cœur, et c’est ton secret.
Mon enfant, continue à prier pour ton épouse sans te lasser, tu obtiendras gain de cause.
En ce qui concerne ton projet de faire élever cette Croix d’Amour dans ton domaine, Je te donne de suite Mon Accord. Et sache que si Moi Je te le permets, l’essentiel est que tu M’obéisses, même si certains voudront s’y opposer, n’en comprenant pas le sens.
Fais dresser ma Croix en ce beau ciel bleu de ta région, afin que les regards se tournent vers Elle et que les cœurs soient guéris. Mon Fils, que cette Croix soit en l’honneur de Ma Très Sainte Mère, Elle qui était debout crucifiée en même temps que Moi.
Aussi, tu sauras choisir une date qui l’honore pour ce jour mémorable. N’hésite pas à demander à chacun une participation à l’élévation de cette Croix, c’est pour chacun une grâce de pouvoir en être un peu l’artisan.
Tu vois, ta mission continue et ne pense plus au passé avec tes regrets, mais tourne tes yeux vers l’avenir qui t’attend : la Résurrection finale.
Je te bénis, Mon Fils, et je te remercie de M’avoir permis de parler à travers mon messager que tu as su si bien accueillir en Mon Nom.
Ton Sauveur te bénit, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Jésus Roi de ton cœur ».


Message du 8 octobre 1999, pour l’encouragement d’une vocation religieuse :

« Paix à toi, Cher Fils. Ton cœur est généreux, Mon Enfant, et au fond de toi, tu le sais, cette voix t’a conduit au lieu où tu te trouves aujourd’hui, pour suivre ce chemin du don total à Dieu au sein de Sa Sainte Eglise.
Tu le sais, Mon Fils, tu es faible et fragile, et tu pourrais facilement te perdre dans ce monde avec toutes ces perversions. Aussi, il est préférable et salutaire pour toi de suivre ce chemin de la Foi partagée et de la prière en communauté.
Tu as besoin de te sentir entouré, soutenu, protégé et guidé sur ce rude chemin de la Foi. Je te demande de prier particulièrement mon Sacré-Cœur de te guider chaque jour, de te donner la force dans les difficultés et de te permettre de continuer ce chemin sur lequel Je t’ai Moi-même conduit.
Consacre-toi chaque jour à Mon Divin Cœur, et confie-Moi tout ce qui peut t’inquiéter et aussi, partage avec Moi tout ce qui te réjouit.
Mon Fils, te t’inquiète pas, mais remet le poids de ton existence entre Mes Mains, afin que Je puisse mieux te conduire. Sois sans crainte, Je me manifesterai par les décisions de tes supérieurs, car c’est bien Moi qui dirige Ma Sainte Eglise, même si parfois, on M’empêche de la gouverner, à cause d’une mauvaise volonté ou de mauvaises intentions.
Je te bénis, Cher Enfant, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Jésus Ton Sauveur ».


Message du 7 septembre 1987 pour les temps d’épreuves :

« (...) Sur le plan social et politique, de grands remue-ménages vont aussi s'opérer. La véritable Justice va commencer à s'accomplir sur cette Terre. Tout régime ayant établi son pouvoir sur des valeurs fausses et injustes, sur la souffrance de ses citoyens, devra être éliminé pour laisser place à un régime plus juste et libéral. Tout ce qui est injuste va s'effondrer. La valeur de l'argent risque aussi d'être altérée, car cette valeur est trop souvent utilisée dans le mauvais sens. Gare aux riches, hommes et nations, s'ils engrangent leur fortune sur le dos des pauvres : la Main de Dieu ne les épargnera pas. Que chacun fasse son examen de conscience et demande pardon pour ses multiples erreurs et impuretés ! (...)

Paix, Amour et Unité sont les trois pierres de base de ce Nouveau Monde. Construisez ce monde avec Foi dans Mon Amour et sachez dépasser la peur de la destruction qui est inévitable. Car ce qui est pourri doit prendre fin et que fleurisse à nouveau la Pureté. Tel est le cycle de la Vie même sur cette Terre. (...)

Voici que la Main de Dieu va frapper sur la folie et l'aveuglement des hommes et que de consternations ! Ce ne sont pas des nouvelles réjouissantes que Je vous apporte en ce jour, mais l'annonce de jours sombres et douloureux pour l'Humanité entière. L'heure approche où la haine et les passions vont se déchaîner. Satan est à l'œuvre pour cela... il travaille pour la division, pour la guerre et la violence, pour attiser la folie des hommes. (...) ».


Beaucoup de prophéties actuelles nous annoncent le Retour Glorieux du Christ. Voici ce que Jésus dit à Jean-Marc dans un message du 19 Juillet 1990 :

« Mes enfants, préparez-vous à Mon Retour, préparez vos coeurs à Me recevoir et à recevoir l’Esprit-Saint. Certes, nul ne connaît l’heure ni le moment exact de Ma venue, ce secret M’appartient et appartient au Père des Cieux. Mais cependant, Mes enfants, Je viens vous annoncer que Mon heure est proche... Voici venu le temps de Mon Retour, Mon Retour s’effectuera dans la plus grande Lumière, celle qui éclairera toutes les nations, Lumière éternelle du Père. Tous verront Ma Lumière descendue du Ciel sur la Terre et venue confondre les impies, ceux qui ne croient pas, ceux qui se sont détournés de Moi, ceux qui Me persécutent. Ma Divine Lumière éclairera le cœur des justes et leur donnera le bonheur et la joie de la présence de Dieu en eux.
Ma Divine Lumière aveuglera Satan et tous ceux qui oeuvrent pour lui, ils tomberont face contre terre et comprendront que Je les ai vaincus par Ma Croix ».


Message du Samedi 1er Juillet 2006 - 12h30 _12ème semaine du Temps Ordinaire_Fête du Précieux Sang et du Cœur Douloureux et Immaculé de Marie

Celui qui M’aime, qu’il prenne sa croix et qu’il Me suive

Fils et filles de Dieu Votre Père des Cieux.
Je vous le dis, très chers enfants, préparez votre place au Ciel, près de Jésus, vivez surtout pour cela, en laissant à leur place les affaires de ce monde passager.

Bien sûr, vous vous devez d’accomplir le mieux que vous pouvez votre travail, vos tâches familiales, ou votre mission particulière, mais vous devez permettre à Dieu de garder la meilleure place dans votre vie, dans votre âme, dans votre cœur, dans votre temps.

Si vous vivez en premier pour les réalités d’en-haut, en comprenant quel est le sens de votre vie sur la Terre, vous accomplissez ainsi au mieux la volonté de Votre Père des Cieux et vous préparerez votre éternité.

Ne soyez pas comme tant d’insensés, qui ne veulent voir que le moment qui passe et ne penser qu’aux satisfactions égoïstes, sans même savoir qu’ils ont une âme et où ira leur âme après leur mort.

Ce chemin qui va vers le vide, beaucoup le suivent aveuglément et si peu pensent à préparer leur éternité.
Ce que vous vivez ici-bas, aussi bien les moments joyeux que douloureux font partie de votre vie, et sont autant d’événements nécessaires pour votre sanctification.

Tout est grâce pour les âmes qui aiment Dieu, mais peu nombreuses sont celles qui savent rendre grâce à Dieu pour tout ce qui leur arrive.

Sans la souffrance dans votre vie, vous ne pouvez connaître et suivre Jésus qui vous a dit : « celui qui M’aime, qu’il prenne sa croix et qu’il Me suive ».

La souffrance de Jésus, Il l’a librement acceptée, par Amour pour vous, pour vous obtenir le Salut.
A votre tour, sachez accepter ce mystère douloureux dans votre vie, sous quelque forme qu’il se présente, il vous permettra d’être uni à Votre Seigneur sur la croix et aussi d’entrer dans la gloire de Sa Résurrection.

Pour entrer dans la Lumière du Christ vivant et ressuscité, il n’y a qu’une seule porte à franchir : celle de la croix vécue dans l’Amour.Sans Amour, la croix ne sert à rien, elle ne porte pas de fruit. Mais dans l’Amour, elle reverdit, elle commence déjà à resplendir et devient l’annonce de la Vie, de la Résurrection.

Mes enfants, laissez-vous instruire par, Votre Maman du Ciel et de la Terre, qui vous donne Sa Sainte bénédiction: au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Marie, Reine du très Saint Rosaire et de la Paix.


Message du Jeudi 13 Juillet 2006 - 18h00 _14ème semaine du Temps Ordinaire_dédié à Notre Dame de Fatima – Fête de Saint Henri II, roi

Le chemin merveilleux de la prière

Fils et filles de Dieu, Votre Père du Ciel et de la Terre, recevez Ma Sainte bénédiction, qui vient vous sanctifier de l’intérieur.

Mes enfants, lorsque vous Me priez de tout votre cœur, sachez que Je suis à vos côtés et que Je vous donne toutes les grâces qui vous sont nécessaires pour votre salut.

Un chrétien qui prie avec son cœur, a davantage de force pour vaincre toute adversité : celle du monde et de ses convoitises et aussi celle de l’ange rebelle, qui entraîne tant d’âmes à sa suite. Mes enfants, pour que votre foi soit vive et éclairée de la lumière de Dieu, vous devez persévérer dans la prière, chaque jour de votre vie.

Si vous priez avec assiduité, les lumières et inspirations du Saint Esprit ne vous feront pas défaut. Vous connaîtrez chaque jour ce que Dieu attend de vous et vous serez assurés de ne pas vous égarer. Vous avez besoin de prière aussi bien en assemblée, que seul. Vos lèvres doivent prier en harmonie avec votre cœur, mais vous avez aussi besoin de prière en silence, d’adoration, de contemplation.

Mettez-vous en présence de Dieu, dans une attitude qui vous porte à la prière et aimez Dieu en esprit et en vérité, en ouvrant votre cœur à Sa sainte Présence, comme une fleur s’épanouit dans la lumière vive du soleil. Soyez surtout à l’écoute des paroles de Dieu dans votre cœur. Ces paroles sont à la fois subtiles et puissantes, mais vous ne pouvez pas les entendre si vous ne faites pas silence et si votre cœur n’est pas apaisé.

Lorsqu’une âme vit dans la grâce Divine, cette Présence de Dieu est intense, l’âme et le corps sont baignés dans la douceur et l’amour de Dieu.
Aussi cette âme qui vit déjà dans cette communion avec Dieu, peut-elle comprendre et connaître la pensée du Seigneur et Ses projets pour elle.

Plus cette âme accepte la volonté de Dieu et s’abandonne à Sa Divine Providence et plus elle se sent comblée de la Présence de Dieu.

Dieu vient y établir Sa demeure et de ce fait les ténèbres et le péché reculent. Plus l’âme devient lumineuse, plus elle est en paix, plus elle est heureuse et le Ciel tout entier vient en elle.

Votre Maman du Ciel et de la Terre vous montre ainsi le chemin merveilleux de la prière et vous invite à le suivre chaque jour.
Je vous bénis, _au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit _Marie Votre Mère. _


Message du Mercredi 19 Juillet 2006 - 12h15 _15e semaine du Temps Ordinaire_Fête de Saint Bonaventure

Une âme obéissante est conduite directement par la main de Dieu

Fils et filles de Dieu Votre Père des Cieux.
Réjouissez-vous, car vos noms sont inscrits dans le Cœur de Dieu, qui vous appelle à Son éternelle félicité pour l’éternité en Sa Sainte Présence.

Ceux qui M’aiment et Me font confiance auront dès cette Terre leur récompense : les dons de Dieu, la Paix, la Joie, l’Amour et les vertus qui les accompagnent.

Goûter déjà lors de votre court passage sur Terre, les dons que Je dispense pour l’éternité à Mes élus, est déjà un grand privilège.

Tous peuvent recevoir Mes dons célestes et Mon Amour. Tous sont appelés par Moi à la Vie éternelle, mais chacun reste libre de répondre à l’appel de Dieu.

Chacun a la liberté de refuser le bonheur, pour aller sur un chemin de perdition.

Si vous vivez en état de grâce, soit en communion d’Amour avec Moi, vous serez sûr de ne pas vous égarer et de choisir le bon chemin, vous saurez quel est le vrai bonheur et quels sont les bonheurs illusoires, qui en définitive conduisent à la souffrance éternelle.

Mes enfants, vous devez dès à présent, choisir Dieu et Sa très Sainte Volonté et de ce fait , renoncer à la vôtre, par Amour pour Moi.

En choisissant d’accomplir Ma très Sainte Volonté, vous choisissez aussi le Ciel et le bonheur parfait. Une âme obéissante est conduite directement par la main de Dieu et ne peut s’égarer.

Une âme qui ne veut pas être guidée par Dieu, ne peut que s’égarer et aller de souffrance en souffrance.

Voilà la véritable Sagesse : celle d’accepter la volonté de Dieu en toute confiance, c’est aussi celle d’un enfant qui prend la main de son père ou qui trouve sa joie dans les bras de sa mère.

Si vous faisiez de même, vous ne pourriez être déçu et votre souffrance serait bien atténuée.
Recevez, fils et filles de Dieu, Ma très Sainte Bénédiction. Votre Père du Ciel et de la Terre


Message du Vendredi 11 Août 2006 - 19h15 _18e semaine du Temps Ordinaire_Fête de la Sainte Philomène

Etes-vous des fils de la Lumière ou des fils des ténèbres ?

Recevez, fils et filles de Dieu Votre Père des Cieux, Ma très Sainte bénédiction. Ne vous lassez pas de prier pour ce monde en danger, pour tant d’âmes qui sont si loin de Moi et qui ne se soucient même pas de leur salut éternel. Le temps passe vite et chaque âme devra rendre compte de ses actes de charité et de ses péchés devant Son Dieu d’Amour. Chaque âme sera jugée selon ses mérites et sa générosité.

Aussi, beaucoup d’âmes sont-elles en grave danger de se perdre, si elles ne veulent pas de Mon Amour, ni de Mon Pardon. Chacun est appelé par Dieu à la conversion, à la Rédemption, mais seuls ceux qui Me disent oui et M’accueillent peuvent être pardonnés et guéris.

Mes enfants, prenez conscience de la gravité de la situation et de l’urgence de la conversion pour chacun de vous. Etes-vous des fils de la Lumière ou des fils des ténèbres ? Aimez-vous Dieu ou Lui préférez-vous le monde et ses multiples convoitises ? Etes-vous consacrés à Mon Divin Cœur ou bien à Satan ? Selon le choix que vous ferez, dès à présent, le sort de votre éternité en dépendra.

Mes enfants, soyez fidèles à Dieu et à Ses Commandements, à Son Eglise.

Les tentations sont nombreuses et sans la prière et les sacrements, vous n’aurez pas la force d’y résister et de les vaincre.
Ceux qui aiment Dieu seront comblés au delà du possible, Mes grâces leur seront par avance distribuées.
Dans ces âmes de Lumière, Je dépose Mon feu d’Amour, qui veut se répandre sur le monde entier.

Soyez fidèles à la prière de chaque jour, à la Sainte Messe Dominicale et nourrissez-vous de Ma Parole.
Jésus Votre Sauveur vous bénit: _au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit._


Message du Mardi 15 Août 2006 - 19h15 _19e semaine du Temps Ordinaire_Fête de l’Assomption de la Vierge Marie

Invoquez avec grande confiance Mon Immaculée Conception

Paix à chacun de vous, fils et filles de Dieu.

Votre Maman du Ciel ne cesse de prier pour vous, pour votre conversion, pour le salut de vos âmes, pour la Paix dans le Monde et le règne glorieux de Mon Fils Jésus. Avec Moi, Je vous appelle à cette mission si importante, si essentielle de la prière. Le Ciel tout entier ne peut répandre Ses grâces innombrables sur le Monde entier, si la prière ne les appelle pas.

Une âme qui prie, intercède pour de multiples âmes et peut être à la source de bien des grâces, des guérisons, des conversions... Sans la prière, sans votre prière, Je ne puis accomplir Ma mission maternelle, qui consiste en premier lieu au sauvetage des âmes.

Aussi, ai-Je besoin de votre aide et de votre soutien. L’heure est encore et toujours à la prière. Prière du Rosaire, du chapelet, des litanies, de l’invocation des Saints, prière de l’Eglise...

Cette force d’Amour peut tout sur le Cœur de Dieu, elle peut même changer le cœur endurci des hommes. Lorsque vous aurez compris que votre vraie patrie c’est le Ciel et non la Terre, vous trouverez enfin le véritable sens de votre vie : aimer.

Vous êtes créés à l’image de Dieu et vous devez comme Lui, rayonner cet Amour sur tous et sur toutes. L’Amour vous invite au partage, au pardon, à la prière, à l’évangélisation... Mes enfants, il y a tant de détresse dans le Monde, tant de suicide, même chez les plus jeunes, qu’il vous faut redoubler d’ardeur dans la prière.

Invoquez avec grande confiance Mon Immaculée Conception, comme Je vous l’ai enseigné par cette invocation puissante qui fait trembler tout l’enfer sous vos pieds :

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous, pauvres pécheurs, qui avons recours à Vous Notre Mère. »
Elle sera puissante pour mettre en fuite vos ennemis, pour écarter les tentations les plus tenaces, pour déraciner les vices et les mauvaises tendances.

Dites-la le plus souvent possible et portez sur vous la médaille miraculeuse et le Saint scapulaire. Vous obtiendrez ainsi Ma protection et celle de Jésus.

Je vous bénis, _au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. _Votre Maman du Ciel et de la Terre_


Message du Mardi 15 Août 2006 - 19h30 _19e semaine du Temps Ordinaire_Fête de l'Assomption de la Vierge Marie

Jean-Marc : Vierge très pure, notre cœur est en fête et se réjouit avec tous les croyants, pour cette merveille de Votre montée au Ciel en corps et en âme. Bénissez tous Vos fils et filles d’Allemagne, pour ces deux cénacles du Samedi 16 Septembre 2006 à Bingen et Dimanche 17 Septembre 2006 à Siegburg. Je vous salue Marie...

Votre vraie patrie n’est pas la Terre, mais le Ciel

Fils et filles bien-aimés de Mon Cœur Immaculé. Je Me penche sur chacun de vous et Je connais vos combats, vos faiblesses, vos péchés. Je sais combien la vie sur cette Terre d’épreuve est difficile pour vous. Souvent vous désespérez, n’en pouvant plus. Dieu est miséricordieux et tient compte de vos blessures, de vos fragilités, de vos difficultés.

Il vous tend les bras tout au long de votre vie et vous invite à aller vers Lui et à vivre davantage encore pour les réalités du Ciel, même si elles sont encore invisibles à vos yeux de chair. Ayez le regard de l’âme tourné vers Dieu, en ne donnant pas l’essentiel aux choses de la Terre, qui vous le savez bien, sont brèves et ne durent qu’un instant par rapport à la Vie éternelle.

Pourtant, vous n’avez que cette vie pour choisir Dieu et rejeter le mal, pour aimer et appendre à aimer.
Si vous ne le faites pas maintenant, après, cela risque d’être trop tard et vous le regretterez amèrement.

Chaque jour, des âmes sont appelées par Dieu pour ce passage crucial de la mort, mais qui est une entrée dans la Vie éternelle pour certaines âmes et pour d’autres dans la vie de souffrances qui ne passera pas.

Souvent ceux qui sont rappelés par Dieu, n’y pensaient pas, ou n’étaient pas prêts à passer devant le Juge Divin. Aussi, devez-vous chaque jour de votre vie être en règle avec Dieu, vivre en conformité avec Ses Divins Commandements, être en état de grâce, en paix avec votre âme.

Si votre âme est troublée et inquiète, c’est qu’elle a besoin du pardon de Dieu et de Sa Miséricorde. Faites alors une bonne et sainte confession.

Beaucoup d’âmes vivent sans cesse dans le péché mortel, prises tels des poissons se débattant dans un filet invisible. Tel est le triste spectacle qui s’offre à Mes yeux de Mère et qui est la cause de tant de larmes.

Rappelez-vous, chers enfants, que Votre vraie patrie n’est pas la Terre, mais le Ciel, la Maison de Votre Père des Cieux.
C’est l’éternel Royaume qui vous est offert par la Bonté de Dieu. Mettez-vous donc en route dès à présent, pour atteindre le Royaume des Cieux et votre vie sur la Terre aura atteint son but véritable.

Prière et conversion sont les deux éléments nécessaires pour l’atteindre.

Votre Maman du Ciel vous bénit, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Message du Vendredi 8 Septembre 2006 - 19h30 _22e semaine du Temps Ordinaire_Fête de la Nativité de la Vierge Marie et fête de Saint Adrien

Jean-Marc : Vierge Marie, en ce jour de Votre Nativité, nous nous tournons vers Vous avec confiance et nous Vous implorons pour le salut des âmes. Mère très Sainte, daignez bénir notre cénacle familial du Dimanche 10 Septembre 2006.
Ave Maria...

C’est chaque jour qu’il vous faudra demander Mon aide

Fils et filles de Dieu,
Laissez-vous enseigner par Votre Maman du Ciel et de la Terre, qui ne cesse de prier pour vous, afin de vous obtenir les grâces utiles et les vertus indispensables sur ce chemin de la sainteté, que vous devez parcourir chaque jour de votre vie.

La prière vous est chaque jour nécessaire pour relier votre âme à Dieu et recevoir de Lui, la force spirituelle dans ce combat quotidien.

Sans la prière, vous êtes seuls face aux épreuves de la vie et vous vous coupez des Grâces Divines qui vous sont si utiles.Vous avez besoin aussi de la nourriture eucharistique, où Jésus se donne à vous, afin de vivifier vos âmes et vous guérir de l'intérieur.

Pour cela, la Sainte Messe dominicale vous est nécessaire et Je dirai même vitale. Si Jésus vient en vous et si votre cœur est pur pour L’accueillir, Il vient vous combler de Son Amour et Il vous donne Sa Paix.
Beaucoup de croyants ne bénéficient pas de bien des grâces, car ils sont trop tièdes et ne témoignent que si peu d’Amour pour Leur Sauveur.

Si leur vie n’est pas en règle avec la doctrine du Saint Evangile, si leur cœur est partagé entre les passions et la Foi véritable, ils ne peuvent bénéficier des trésors de grâces, que Jésus distribue largement à Ses fidèles disciples. Je suis là pour vous aider dans ce cheminement spirituel de votre âme en route vers le Royaume des Cieux. C’est chaque jour qu’il vous faudra demander Mon aide et Ma protection, ainsi vous serez assurés de ne plus vous égarer ou de retomber sans cesse dans les mêmes fautes.

Une mère digne de ce nom, prend la main de son enfant et l’aide à faire les premiers pas, elle l’aide aussi tout au long de sa maturité, jusqu'à ce qu’il puisse librement suivre son chemin. C’est ainsi, que J’agis envers chaque âme qui se consacre à Mon Cœur Immaculé et qui demande Mon aide.

Recevez, fils et filles bien-aimés, _toute Ma Bénédiction maternelle. _Marie Votre Mère.


Message reçu par Jean-Marc le 06 janvier 2007

Fils et filles bien aimés,

Votre Pères du Ciel et de la Terre se penche sur vous, tel un Père très aimant se penche sur le berceau de son enfant, veillant sur les moindres mouvements du nouveau-né.

Ainsi, Votre Père du Ciel prend soin de vous et veut vous combler de tous les dons, grâces et bienfaits du Saint-Esprit.

Celui qui veut recevoir les dons et bénédictions de Dieu, qu’il vienne à Moi, qu’il vienne Me les demander, qu’il vienne tout simplement, avec grande confiance, les recevoir.

Si une âme est troublée, triste, faible, qu’elle vienne à Moi, pour recevoir la force nécessaire, la consolation et les dons multiples que Dieu Votre Père vous réserve.
Je connais les besoins et les nécessités de chaque âme et je donne à chacun ce qui lui faut, dans une juste mesure.

Beaucoup d’âmes souffrent inutilement, ne venant pas Me rejoindre dans la prière, cette communion d’Amour qui unit l’âme priante à Son Père des Cieux. Beaucoup d’âmes se sentent seules face à leurs difficultés et ne croient pas que je puisse leur venir en aide.

Tout dépend donc de votre foi. Si votre foi est vivante, si vous M’aimez, ALORS VOUS RECEVREZ DE MOI TOUTE L’AIDE QU’IL VOUS FAUT ET JE METTRAI SUR VOTRE ROUTE DE SAINTS ANGES QUI VOUS AIDERONT A RESOUDRE VOS PROBLEMES.

Tout est possible à celui qui a la foi. La foi peut tout, elle accomplit tout, elle triomphe de tout. Aussi fils et filles de Dieu, devez-vous sur Terre, grandir chaque jour un peu plus dans la foi en Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit. Voyez combien Dieu vous aime et combien chaque âme a du prix à Ses Yeux. Mon Esprit d’Amour se répand aujourd’hui sur toutes les âmes de bonne volonté de la Terre entière, sur tous ceux et celles qui M’aiment et veulent Me faire aimer.

Je vous le confirme, vous êtes bien désormais entrés, de façon solennelle, en cette grande fête de l’épiphanie, dans cette civilisation de l’Amour de Dieu, que beaucoup attendent, parfois sans plus y croire.

Mon Royaume d’Amour se répand dans tous les cœurs qui l’accueillent et c’est déjà le Ciel ici-bas. Mon Esprit d’Amour, qui telle une douce et pure colombe, vient reposer sur vous, viendra aussi se répandre, comme une douce onction céleste sur d’autres cœurs prêts à le recevoir.

Soyez heureux d’être porteurs de cet Amour de Dieu, qui s’est donné à vous et veut se donner à tous. Les bons deviendront meilleurs, les meilleurs deviendront saints, les méchants deviendront bons, car rien n’est impossible à Mon Esprit d’Amour. Partagez autour de vous cette bonne nouvelle de Jésus-Christ révélée au monde entier, en cette nouvelle Pentecôte.


Message du dimanche 4 mai 2008 - 15h50 - 7° dimanche de Pâques - Fête de saint Sylvain

Recevez, fils et filles du Dieu trois fois Saint, Ma très sainte et très puissante bénédiction.
Chacun de vous est appelé de façon particulière à la sainteté véritable qui consiste à devenir des demeures vivantes de Mon Esprit d’Amour.

Celui qui aime Dieu veut L’aimer chaque jour davantage, car l’Amour est un feu qui brûle sans consumer, mais dont l’ardeur est toujours plus vive.
Laissez l’Amour de Dieu entrer dans votre cœur, dans votre corps, dans votre vie et éclairer de sa clarté chaque recoin de votre âme. C’est le feu de Mon Amour qui a tout pouvoir pour vous purifier et vous délivrer de vos liens si étroits avec le malin esprit.

Invoquez avec force et persévérance, chaque jour de votre vie, et à maintes reprises Mon feu d’Amour afin qu’Il vienne accomplir en vos cœurs et en vos vies son œuvre de guérison, de libération, de sanctification.
Un cœur enflammé par l’Amour de Dieu, est un cœur vivant, un cœur débordant de charité et qui a la force même du martyre. C’est Ma très sainte volonté qui vous invite à M’offrir votre cœur, afin que Je le transforme et que Je l’enflamme Moi-même au brasier ardent de Mon divin Cœur.

Pourquoi tant de résistances au feu de Mon Amour? Une âme tiède a peur de s’abandonner totalement à Moi, de Me laisser agir dans sa vie, elle a peur de trop Me donner et de tout Me donner.
Sachez bien, Mes enfants, combien J’accueille avec joie votre offrande et combien Je récompense le peu que vous osez Me donner.

Vous le savez, Je rends au centuple et bien davantage encore ce que vous M’offrez de bon cœur et Je vous donne en plus, le plus grand des trésors : la Vie éternelle en Ma sainte Présence. Pourquoi hésitez-vous davantage? Avez-vous peur de trop recevoir de Moi? Ma générosité est sans bornes, sans limites, puisqu’elle est infinie.
Si vous ne recevez pas Mes divines grâces, c’est souvent parce que vous n’osez pas Me les demander ou parce que vous avez peur de vous consacrer à Moi.
Donnez et Moi Je vous le rendrai plus qu’au centuple, car Je mets Ma joie dans Ma libéralité.
Recevez Ma très sainte bénédiction, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Jésus Votre seul Sauveur


Message du mardi 20 mai 2008 - 16h20 - 7e semaine du Temps Ordinaire - Fête de saint Bernardin de Sienne

Vous devez boire Mes Divines Paroles, car elles sont une eau vive

Fils et filles bien-aimés de Votre Père des Cieux.
Laissez-vous, chaque jour de votre vie, vous imprégner pleinement de la Parole de Dieu. Méditez-la avec assiduité, nourrissez-vous de cette manne spirituelle qui doit fortifier votre âme. Celui qui connaît Ma Parole et la met en pratique, celui-là est Mon disciple, celui-là marche à ma suite, sur le chemin lumineux de la sainte éternité.

N’oubliez pas que Je suis le Verbe de Dieu, que Je suis vivant, au sein même de Ma propre Parole. C’est donc Ma Vie que Je déverse en abondance en vous, lorsque vous allez boire l’eau vive de Ma Divine Parole.
Elle devient obscure à ceux et celles qui ne M’aiment pas, mais elle est claire et limpide pour celui qui a un cœur simple et aimant. Aussi, frères bien-aimés dans la Foi, prenez Mes Saints Evangiles, et lisez un petit passage chaque jour. Lisez-le, relisez-le à plusieurs reprises, faites silence, laissez pénétrer Ma Divine Parole en vos cœurs. Là, elle va germer et porter du fruit en abondance.

C’est là que se trouve l’essence même du christianisme. Comment peut-on prétendre être chrétien, être Mon disciple, si l’on ne commence pas par écouter Mes enseignements et les mettre en pratique.

Connaître l’Evangile est essentiel pour tout chrétien, mais l’appliquer le mieux possible dans sa vie, est encore plus important. Vous devez boire Mes Divines Paroles, car elles sont une eau vive, une source qui jaillit dans la Vie éternelle.
Soyez à l’écoute de Mes Divines Paroles et J’enseignerai Moi-même vos âmes, Je les éduquerai comme Je l’ai fait pour Mes Apôtres.

Votre récompense, vous la recevrez déjà en vous mettant à l’écoute de Ma Parole, car déjà Je déverserai en vos cœurs : Ma Paix, Ma Joie, Ma Lumière, Mon Esprit d’Amour. C’est à la fidélité à Ma Parole, que Je reconnaîtrai qui est Mon disciple. Ma Paix soit avec vous. Jésus Votre Seul Sauveur et Seigneur.


Message du samedi 31 mai 2008 - 15h00 8° semaine du Temps Ordinaire Fête de la Visitation de la Vierge Marie à Elizabeth

L’heure est très grave, l’heure est à la prière continuelle, Fils et filles de Dieu.

Soyez toujours dans la prière et dans la louange envers le Saint Nom de Jésus, qui vous donneront véritablement les clés spirituelles du Royaume des Cieux. Ce Royaume appartient à ceux et celles qui aiment Jésus et qui Lui ressemblent.
Soyez toujours dans la prière, ce qui veut dire que vous vivrez toujours continuellement dans cette communion d’Amour avec votre Dieu trois fois Saint et que vous louerez toujours le Saint Nom de Jésus.

Celui qui prie avec foi et persévérance, celui-ci est vraiment animé de l’Esprit d’Amour, qui prie avec lui et en lui. Aussi, fils et filles de Dieu, passez du temps, vivez pleinement dans la prière, et vous aurez trouvé dès ici bas une première béatitude.

Dieu descend dans l’âme de celui ou de celle qui prie avec tout son cœur, Dieu visite cette âme et y établit Son éternelle demeure. Il transforme cette âme, la rend plus belle, plus sainte, plus rayonnante, Il la reconstruit selon Sa Divine Image. Mes enfants, que de temps perdu pour mille occupations qui sont vécues sans Dieu. Offrez tout au Seigneur, ainsi, vous serez toujours dans la prière et vous serez en Sa sainte Présence.
Que de grâces vous perdez, parce que vous ne prenez pas le temps de la prière. Aussi, devez-vous, Mes enfants, prendre de bonnes résolutions et vous y tenir.

Habituez-vous aux affaires du Ciel, si vous voulez le rejoindre un jour. Celui qui ne prie pas, ne peut pas connaître l’Amour, car Dieu seul est Amour.
Tant d’âmes sont sur des chemins de perdition, tant d’âmes sont désespérées, tant d’âmes s’éloignent de Dieu et ont tant besoin de votre prière. Elle est la main tendue qui les aidera à se relever, elle est la force qui les soulèvera, elle est le souffle de l’Espérance qui les délivrera du désespoir.

Mes enfants, Je vous le redis, l’heure est très grave, l’heure est à la prière continuelle. Mettez en application Mes paroles d’Amour et de Sagesse. Marie Votre Mère du Ciel et de la Terre,
qui vous bénit, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Message du mardi 17 juin 2008 - 14h50 - 11e semaine du Temps Ordinaire - Fête de saint Hervé

Je suis le Dieu d’Amour, de Tendresse, de Compassion, mais le Dieu oublié de Ses propres enfants. Vous savez combien l’homme est ingrat envers Son Créateur, envers Son Sauveur, envers Sa Mère du Ciel et de la Terre. Parfois, il supplie Dieu de lui venir en aide, et puis, dès qu’il a obtenu ce qu’il désirait, il L’oublie en vivant une vie de païen.

Aujourd’hui, cet état des choses s’est encore empiré, puisque pour la plupart, si peu se tournent vers Leur Père des Cieux, pour Me prier, Me témoigner leur amour, ou leur confiance, ou même demander Mon aide.
L’homme ne veut ni Dieu, ni maître, il cherche sa liberté à tout prix, même s’il risque d’y perdre son âme. L’ingratitude s’est transformée en indifférence, en mépris de Dieu et de la Sainte Religion.

Et pourtant, Je ne cesse d’appeler les âmes à la conversion, au salut, au repentir. Quelques âmes dociles M’écoutent, mais le plus grand nombre préfère s’éloigner de Moi.
Comprenez combien Ma souffrance de Père est grande, combien Je verse des larmes amères sur tant d’âmes qui se détournent de Moi et Me rejettent.
Je suis le Dieu d’Amour, de Tendresse, de Compassion, mais le Dieu oublié de Ses propres enfants…

Plus l’Humanité pour son ensemble s’écarte de Moi et de Mes lois d’Amour, et plus elle choisit un chemin de souffrance et de perdition.
Le remède se trouve dans la Foi et dans la vie de la Foi en Dieu Père, Fils et Saint-Esprit. Déjà, le péché de tous les hommes attire sur l’Humanité bien des calamités et des souffrances qui auraient pu être évitées.
Pourtant l’homme préfère persévérer sur le chemin du mal et de la rébellion envers Dieu Son Père.

Dans ces temps difficiles, soyez des âmes de prière, des âmes fidèles, des âmes qui rayonnent autour d’elles l’Amour de Dieu.
C’est Mon Amour répandu sur vous et en vous qui sera votre bouclier contre tous les fléaux qui arrivent à grands pas, sur cette Humanité pécheresse qui les appelle par son inconduite et ses scandales.
L’homme qui refuse Dieu doit expérimenter les conséquences difficiles de son inconduite.

Recevez, fils et filles de Dieu à l’écoute, Ma très sainte bénédiction, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Votre Père des Cieux.


Message du mardi 8 juillet 2008 - 15h35 14° semaine du Temps Ordinaire - Fête de saint Thibaut

Suivre Jésus-Christ sur le chemin du Ciel, sur la voie royale de l’Amour Paix de Dieu à tous Ses fils et filles rassemblés.

Tournez-vous de tout votre cœur vers Votre Dieu d’Amour que Je suis et suivez-Moi pas à pas sur ce chemin de sanctification, qui vous est tracé jour après jour.
Suivre Jésus-Christ sur le chemin du Ciel, sur la voie royale de l’Amour, voilà bien la glorieuse destinée des enfants de Dieu, des fils et filles de la Lumière.

Me suivre chaque jour, c’est apprendre à Me connaître et à M’aimer; c’est aussi imiter Mon comportement, Mes habitudes, mettre en pratique Ma sainte Parole, la vivre le mieux possible avec Foi et humilité.
Il n’y a pas d’autre chemin pour aller vers Moi, que celui de Mon Cœur. Sans Amour, vous ne parviendrez jamais au Royaume des Cieux, puisque c’est un Royaume d’Amour où Je règne avec ceux qui M’ont aimés et qui M’aimeront toujours.

Là se trouvent les amis de Jésus, de Sa Sainte Mère, et les enfants d’un même Père. Pensez chaque jour à votre éternité, au prix à payer pour ce Royaume d’Amour, aux renoncements nécessaires, aux difficultés rencontrées sur votre route.

Ne négligez jamais votre prière quotidienne qui est ce lien d’Amour, qui vous relie à Moi et vous donne la force nécessaire de vaincre toute adversité et de triompher des tentations.
Sans la prière, vous n’arriverez pas non plus à rejoindre Mon Royaume d’Amour, car c’est un lieu trois fois Saint.
Ne vous attristez pas des épreuves de ce monde, qui vous le savez non seulement ne sont que passagères, mais de plus vous sont nécessaires pour marcher à Ma suite.

Mes enfants, grandissez chaque jour dans une Foi vivante, une Foi aimante et approfondie. Si vous aimez Dieu, vous vivrez pleinement votre Foi et le Royaume des Cieux commencera déjà à s’établir en vous.
Recevez Ma Paix en abondance. Jésus Votre seul Sauveur


Message du samedi 2 août 2008 – 15h15 - Premier samedi du mois dédié au Cœur Douloureux et Immaculé de Marie

Je vous salue Marie…

A tous Mes fils et filles à l’écoute de Mes Paroles.
Ne vous découragez pas, chers enfants, dans les épreuves de cette vie, qui Je le reconnais sont si souvent amères et pleines de désespoir.

Vous le savez, ce temps d’exil sur cette Terre de lamentations, n’est que de courte durée. Ensuite, ce sera la Vie éternelle de félicité, de bonheur et de paix, pour ceux et celles qui M’aiment et ont choisi d’accomplir sur cette Terre déjà, la très sainte volonté de Dieu.

Ceci doit être un puissant motif d’espérance, capable de vaincre toutes les séductions morbides du démon, dont le but principal est de vous amener à renier Dieu et à rejeter Sa très sainte volonté.
Vous le savez, Dieu est infiniment bon et infiniment sage, Il ne veut que votre bonheur éternel, voilà pourquoi, Il permet que la croix soit toujours présente dans tous les croisements de votre vie.

Ne vous en plaignez pas, ne vous révoltez pas, c’est pour votre plus grand bien, que votre part de souffrance soit unie à la sainte Passion de Jésus, Mon fils.
Sans la Passion de Jésus, la voie du Ciel serait fermée, mais grâce à son salut, elle est largement ouverte à tous ceux et celles qui veulent s’y engager.

Mais pour cela, il leur est nécessaire d’avoir avec eux-aussi une croix à porter, témoignant par là-même qu’ils sont les disciples d’un seul et même Maître : Jésus souffrant et Jésus triomphant de la mort et du péché.
Mes enfants, embrassez chaque jour votre croix, au sens propre et au sens figuré, bénissez-la, car c’est elle qui est la clé principale qui vous ouvre les portes du Royaume des Cieux.

Ceux qui aiment véritablement Leur Père des Cieux et Son Fils unique, Jésus-Christ, voient combien la volonté de Dieu se manifeste à travers les moindres événements de leur vie.
Ils comprennent, qu’accomplir la volonté de Dieu consisté déjà à accepter les épreuves, les difficultés, les contradictions, les amertumes de cette vie, non seulement sans révolte, mais encore dans la louange, dans l’action de grâces, y comprenant que tout cela est nécessaire pour la sanctification des âmes.

Je vous demande, chers enfants, de prier chaque jour, pour accomplir la volonté de Dieu et pour l’accepter pleinement, quelle qu’elle soit. Tant que vous n’aurez pas réellement renoncé à votre volonté, pour accomplir celle de Dieu, vous n’aurez pas encore compris que c’est le seul chemin par lequel vous Le rencontrerez.

Mes enfants, n’oubliez pas non plus que chaque âme, croyante ou non, doit déjà dès ici bas, rendre des comptes à la justice Divine, et qu’elle en subira les conséquences. Aussi, pensez plutôt à aimer Dieu et à Lui plaire, plutôt qu’à vouloir plaire au monde, qui veut vous entraîner à sa propre perte.

Marie, Votre Mère, vous bénit,

au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Message du vendredi 15 août 2008 -17h15 - Solennité de l’Assomption de la très sainte Vierge

A tous Mes fils et filles bien-aimés.

Ô combien Votre Maman du Ciel et de la Terre, souffre pour vous et avec vous, pour de si grands périls qui vous menacent. Tant d’âmes vivent dans le péché le plus grave, sans s’en inquiéter, sans songer qu’elles offensent Dieu et qu’elles risquent de se perdre pour toujours.

Cette situation dramatique pour tant d’âmes est Ma grande souffrance et Me vaut bien des larmes. Songez combien d’âmes en grand nombre se perdent, parce qu’elles ont négligé l’affaire si importante de leur salut éternel. Tant d’âmes sont insouciantes du lendemain, et ne pensent pas que Dieu peut les appeler à Lui, d’un moment à l’autre, afin de les juger.

Qu’auront-elles à présenter à ce Juge si aimant, mais si impartial? Celui qui ne vit que pour la recherche des plaisirs passagers qu’offre cette Terre, s’éloigne toujours plus de Dieu et s’enfonce de plus en plus dans son péché, jusqu’à ne plus pouvoir s’en relever. Mes enfants, ne cessez de prier pour le salut des âmes, pour la conversion des pécheurs, pour le retour à Dieu des agonisants.

Seul l’Amour que vous aurez pour Dieu et pour les âmes, pourra les sauver, et parfois au dernier moment.

Tous ceux et celles qui vivent dans l’esprit du Monde, qui n’ont pas recours aux sacrements et qui n’aiment pas Dieu ici-bas, sont déjà engagés sur de multiples chemins de perdition et de ce fait courent un très grand danger d’être séparés de Dieu pour toujours. Personne ne pourra échapper à la Justice de Dieu, car Votre Dieu d’Amour connaît chaque âme parfaitement, et Il juge chaque âme avec sagesse et discernement.

Rien ne peut Lui être caché. Je vous avertis, très chers fils et filles, que Dieu sera toute Miséricorde pour les âmes qui viendront implorer Son pardon, mais qu’Il sera impartial pour ceux et celles qui L’auront renié, combattu et qui ne reconnaîtront pas qu’Il est le Tout-Puissant.

Les âmes rebelles subiront le même sort que les anges rebelles, pour lesquels le feu de la colère de Dieu a été allumé et celui-ci ne s’éteindra pas.
Que votre prière vienne consoler Votre Maman du Ciel et Jésus Votre seul Sauveur.

Marie, Votre vraie Mère vous bénit,

au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Message du mercredi 27 août 2008 - 15h15 - Fête de sainte Monique

Recevez, fils et filles de dieu, Ma très sainte bénédiction et soyez dans la Joie véritable des enfants de Dieu. Laissez-vous envahir de la Sainteté de Dieu et aussi de Sa Joie, qui est signe que l’Esprit de Dieu demeure en vous.

Ainsi, vous participez dès à présent, à la Joie du Ciel, qui consiste à vivre avec Dieu qui vous communique son éternelle Félicité. Vivre dans la Paix et la Joie du Christ, voici la belle et capitale promesse que Dieu vous fait, et qui n’est pas réservée uniquement à ceux qui se sont endormis dans la Paix du Seigneur.

Accueillir ces dons de Dieu, si importants car ils vous font dépasser les tristesses de cette vie présente, est un gage assuré de salut. Celui qui dès ici-bas, perçoit dans son cœur : la Présence, la Paix, la Joie de Dieu, celui-ci partage déjà sur la Terre l’héritage des élus au Ciel.

Il entre déjà dans la Joie de Son Maître, sa Joie est pleine, entière, abondante. Non seulement, elle ne lui sera pas retirée, mais elle va croître et se développer, selon les progrès spirituels de son âme.
Aussi, fils et filles de Dieu, ne perdez pas ce précieux héritage, en trempant vos lèvres aux amertumes de cette vie, en donnant trop d’importance aux affaires de ce monde, qui ne font que passer.

Que le regard de votre âme soit tourné toujours vers le Ciel, et que votre seul désir soit celui d’accomplir la volonté de Votre Dieu d’Amour.
Cette Joie que Je vous donne, et dont Je veux vous combler, ne fera que grandir, si vous savez la garder précieusement, dans le vase de votre cœur et si, à votre tour vous la rayonnez autour de vous.

Si peu d’âmes vivent dans la Joie et dans la Paix de Dieu. Vous, soyez les témoins de Mon Amour autour de vous et Ma bénédiction vous accompagnera toujours.
Jésus Votre Sauveur, vous bénit avec le Père et l’Esprit très Saint.


Message du lundi 8 septembre 2008 – 14h30 - Fête de la Nativité de la Vierge Marie

Je vous salue Marie….

Fils et filles de Dieu, recevez Ma bénédiction maternelle pour chacun de vous, pour vos familles, pour les malades, et les agonisants.
Soyez plus des habitants du Ciel que des habitants de la Terre. Ainsi, vous vous souviendrez que le temps passé sur Terre est très court et que le temps du Ciel n’aura pas de fin et de ce fait l’un et l’autre ne peuvent se comparer.

Que chaque jour de votre vie soit résolument tourné vers l’éternité de Dieu, en laissant pour ce qu’elles sont les affaires de la Terre.
Votre patrie céleste vous attend et vous n’avez qu’ici bas pour la préparer. Vous devez dès maintenant choisir la Vie de Dieu, la Vie avec Lui et en Lui et de ce fait, vous devez renoncer à ce qui serait un obstacle à cette béatitude éternelle.

La chair, le monde et le démon sont les trois principaux adversaires qui veulent vous empêcher de vivre la Vie du Ciel sur la Terre.

Aussi, il faut leur donner un non définitif, et à Dieu un oui sans retenue. Dès qu’une tentation, ou une menace se présentera, soyez ferme dans la Foi et dans votre résolution de suivre Jésus, priez et rejetez le tentateur, les convoitises de la chair, et les vanités de ce monde trompeur. Vous ne pouvez pas plaire à la fois à Dieu et au monde. Vous devez choisir l’un au détriment de l’autre.

Mes enfants, êtes-vous prêts à renoncer définitivement à l’esprit du monde pour suivre Jésus? Si oui, surtout ne vous retournez pas en arrière, mais avancez dans la Lumière, dans la Paix et la Joie que Dieu vous donnera.
Travaillez sans relâche au salut des âmes et soyez les témoins de Jésus partout où Il vous appelle. La force de l’Esprit-Saint vous sera donnée pour Lui porter témoignage.

Recevez Ma bénédiction spéciale pour chacun de vous.

Votre Maman, qui du haut du Ciel intercède et prie pour vous.


Message du samedi 20 juin 2009 – 15h00 11e semaine du Temps Ordinaire - Fête du Cœur Immaculé de Marie

L’Amour de Dieu ne peut se taire, voilà pourquoi Je ne cesse de vous parler

Fils et filles bien-aimés de Votre Père des Cieux. Priez sans cesse et aimez Dieu et votre prochain, ainsi vous êtes sûrs de suivre la route du Ciel sans vous égarer. Vous savez combien grande est votre faiblesse et combien sont nombreux et douloureux les écueils sur votre route. Aussi, demandez-Moi toujours aide, soutien et force pour vaincre toute adversité. Si vous êtes de bonne volonté, Je ne pourrai vous refuser Mon soutien.

Dieu est fidèle à celui qui L’aime et veut marcher droit sur la route de Ses Commandements. Ne craignez donc pas que Je vous laisse seul face aux difficultés de cette vie. Je récompenserai l’âme fidèle bien plus qu’elle ne peut l’espérer. J’oublierai tous ses péchés pour ne retenir que le bien qu’elle aura fait, et Je la comblerai de Ma divine Grâce, au delà de ses mérites.

Celui qui veut marcher sur la route du Seigneur, est assuré de la victoire et du salut, puisque c’est Moi-même qui le justifierai. Ceux qui s’obstinent à suivre des routes de ténèbres, Je ne pourrai les en empêcher, même si c’est pour Moi, Leur Père, une grande souffrance.

Chacun est libre de M’aimer ou de Me rejeter, de Me servir ou de M’offenser. Je ne Me lasse pas de poursuivre le pécheur et d’obtenir son salut, mais si l’âme Me rejette à chaque fois, Je ne puis continuer à lui montrer le chemin du salut. Que chacun prenne conscience de ses propres péchés et de l’éternité de bonheur ou de souffrance qui l’attend.

L’Amour de Dieu ne peut se taire, voilà pourquoi Je ne cesse de vous parler. Dieu Votre Père vous bénit. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Message du dimanche 5 juillet 2009 – 15h30 - 14e dimanche du Temps Ordinaire - Fête de saint Antoine Marie Zaccaria

Mes bien-aimés. Ne vous laissez pas décourager par les épreuves et les amertumes de cette vie si courte et passagère.

Votre vraie vie n’est pas ici, votre vraie patrie c’est le Royaume des Cieux qui est préparé pour vous et pour tous ceux et celles qui aiment Dieu dès à présent. Vous devez conquérir ce Royaume des Cieux, en renonçant dès à présent à vivre pour les affaires superficielles, à vivre dans le péché et l’insouciance de l’éternité.

Combien d’hommes et de femmes préfèrent se voiler les yeux en ne pensant ni à la mort, ni à l’éternité des peines ou des joies… Quelle tristesse pour Votre Dieu d’Amour, qui vous a créés pour partager avec Lui Son éternité, pour que vous soyez heureux, bien-heureux en Sa sainte Présence. Votre corps lui-même est créé en vue de l’éternité où il deviendra glorieux, lumineux, et ne subira plus la corruption.

Vous marchez à la suite du Ressuscité, sur la route du Ciel, ne vous retournez pas en arrière en pensant aux péchés de votre jeunesse, qui vous attristent, mais qui vous font reculer.

La sainteté est à vous, si vous coupez définitivement avec votre passé, en vous avançant résolument vers l’éternité. Là est votre vraie demeure, votre vraie joie, qui ne passera pas. Ceux et celles qui sont sans espérance, ne suivent pas le même chemin que vous, leur tristesse et leur vaine gloire les conduisent vers les ténèbres.

Laissez chacun suivre librement son chemin. Certes vous devez les avertir, les exhorter au bien, à la conversion, mais vous ne pouvez les empêcher de se détourner de la Vie éternelle en Ma sainte Présence.

Je vous bénis, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Votre Père des Cieux.


Message du dimanche 2 août 2009 – 16h00 - 18e dimanche du Temps Ordinaire - Fête de saint Pierre-Julien Eymard

Mes bien-aimés. Tournez-vous vers Moi, sans crainte, en pleine et entière confiance. Je suis votre seul Sauveur, celui qui vous conduit vers Votre seul Père, le Père du Ciel et de la Terre. Demandez Mon aide, Ma force, Mes conseils dans les décisions à prendre ; confiez-Moi tous vos problèmes, vos soucis, ils trouveront une solution juste dans Mon Divin Cœur.

Celui qui ne vient pas à Moi, ne connaît pas à quel point Je l’aime et combien Mon Sang a été versé pour lui spécialement. L’Amour infini d’un Dieu qui s’est fait homme, s’est manifesté une fois pour toutes par le grand sacrifice de la Croix.

Maintenant, Je puis encore vous sauver, car Mon Sang versé a un prix et une puissance infinie. Celui qui invoquera sur lui Mon Précieux Sang sera lavé de ses péchés, purifié dans son âme et dans son corps et il bénéficiera du salut de Dieu. Aussi, invoquez souvent Mon très Précieux Sang sur vous-même, afin qu’Il vous recouvre comme d’un saint manteau de pourpre, afin qu’Il vous protège des assauts des multiples démons acharnés à votre perte.

Invoquez aussi Mon très Précieux Sang pour triompher de vos ennemis tant visibles qu’invisibles. Demandez l’effusion de Mon Sang Précieux pour tous les pécheurs, particulièrement ceux qui sont à l’agonie et qui sont encore dans le péché grave. Mon Sang répandu sur les âmes accomplira des merveilles de guérison, de conversion, de pardon. Telle est la mission divine que Je vous confie. Dites souvent cette prière qui pourra sauver et purifier bien des âmes :

« Très Divin Sauveur, qui avez donné Votre Vie, qui avez répandu Votre Sang Précieux pour tous les pécheurs depuis Adam jusqu’à aujourd’hui et pour tous les temps.
Daignez me purifier, me libérer, me délivrer, me guérir, me sanctifier, me pardonner.
J’invoque aussi la très grande puissance de Votre Sang Divin pour tous les agonisants de ce jour, pour les saintes âmes du Purgatoire, pour les pécheurs en état de se perdre, pour ceux qui voudraient se suicider, pour ceux qui ont l’intention d’atteindre à la vie des tout petits ou de leur prochain, pour le salut de la sainte Eglise, pour la sanctification des prêtres et tout spécialement pour le Saint Père.
Très Précieux Sang de Jésus Mon Sauveur, soyez victorieux en moi, sur Mes ennemis et sur le Monde entier. Que Votre règne arrive, ô Mon Dieu, par les très saintes larmes et le Cœur Immaculé de Marie. »

Diffusez largement cette prière, celui qui la dira quotidiennement sera sauvé de tous périls, celui qui la fera connaître bénéficiera aussi de très grandes grâces.
Telle est Ma très Sainte volonté, il ne vous reste qu’à l’accomplir si vous voulez être Mes disciples. Votre Sauveur vous bénit par son très Précieux Sang, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Message du mardi 18 août 2009 – 16h00 - 20° semaine du Temps Ordinaire - Fête de sainte Hélène

Dieu Votre Père a un projet glorieux pour chacun de vous. Ma Paix soit avec vous, fils et filles de Dieu.

Que votre regard soit un regard d’Amour toujours tourné vers le Ciel et vers votre Père éternel. Ne regardez pas les événements et les affaires de cette Terre avec un seul regard charnel, mais voyez en toutes choses la bonté de Dieu qui organise tout dans votre vie et celle de vos frères. Aussi, bénissez sans cesse Votre Créateur qui a fait déjà tant de merveilles pour sa Création et qui continue à en accomplir en vos vies.

Dieu Votre Père a un projet glorieux pour chacun de vous. Il vous le propose, il vous restera à l’accepter et c’est Lui-même qui l’accomplira avec votre aide. Je suis un Dieu d’Amour qui fait appel à la bonne volonté de Ses enfants. Je ne puis rien si vous ne Me donnez pas votre oui et si vous ne rejetez pas loin de vous le péché et le tentateur.

Tel est votre combat de chaque jour : vivre ce oui d’Amour avec Dieu, et donner ce non aux tentations que le démon ne cesse de vous suggérer. Telle est la destinée glorieuse et merveilleuse que Dieu donne à chacun de Ses enfants. Priez chaque jour pour n’accomplir que Ma très sainte volonté et pour avoir la force de rejeter le péché.

Cette force Je vous la donne, dès le moment où vous Me témoignez Votre Amour et votre ardent désir de marcher avec Moi sur la route du Ciel. Je suis Votre Sauveur, Celui qui continue à vous aimer malgré le temps qui passe et jusque dans l’éternité.

Mon Amour attend votre réponse d’Amour. Recevez Ma bénédiction, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Jésus Votre seul Sauveur. Dieu fait homme. Que Notre Seigneur Jésus Christ vous bénisse,


Message du 1er janvier 2010 pour les temps de tribulation :

« Jean-Marc : "Mère très Sainte, bénissez-nous, gardez-nous, protégez-nous et aidez-nous dans toutes nos difficultés. Nous remercions la Très Sainte Trinité pour cette année écoulée, et nous Lui offrons cette nouvelle année. Mère très Sainte, soyez à nos côtés tout au long de cette année. Je vous salue Marie…"

"Attachez-vous avec fidélité à la prière quotidienne, au Saint Rosaire, à la puissance du Chapelet, Fils et filles de Mon Cœur Immaculé, restez dans la Paix que Je vous donne au nom de Mon divin Fils Jésus. Attachez-vous avec fidélité à la prière quotidienne, au Saint Rosaire, à la puissance du Chapelet. Celui qui priera avec ferveur et confiance obtiendra toujours de très grandes grâces.

Lorsque viendra l’épreuve, il demeurera ferme dans la Foi, il ne désespèrera pas, il recevra de Mon intercession maternelle toute l’aide nécessaire et la force de Dieu de vaincre les tentations et toutes les adversités.

Mes enfants, vous pourrez bientôt le constater, le démon va se déchaîner de plus en plus, mais ne vous laissez pas intimider, ni décourager, Il veut vous perturber et vous détourner de Dieu. Les hommes et les femmes qui ne prient pas, n’arriveront pas à vaincre ses tentations et nombreux sont ceux qui tombent dans ses filets.

L’humanité pour son ensemble, se détourne de plus en plus de Son Créateur pour suivre une fois de plus le chemin que le démon veut lui faire suivre. Il attire les âmes par de subtiles attraits leur faisant croire qu’ils trouveront le bonheur dans les sé


Dernière édition par Hercule le Jeu 2 Juin - 7:49, édité 4 fois

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Mer 9 Mar - 9:05

A l’occasion de la sortie du neuvième livre de Jean-Marc, «Parole de la Très Sainte Trinité ; messages du Ciel», dorénavant édité aux Editions du Parvis, nous reprenons le témoignage de son cheminement.

Jean-Marc, c’est le prénom que le Seigneur a choisi pour moi et c’est ainsi que je veux vous parler de mon aventure sur le chemin de la Foi: ma rencontre avec Dieu.
Sachez bien que j’ai hésité avant de vous révéler ce bref récit de ma vie, car je suis de nature secrète, je n’aime pas parler de moi, mais la voix de mon cœur m’a demandé de le faire. Et, de toute façon, comment pourrais-je taire toutes les merveilles que le Seigneur a faites pour moi et qu’Il continue d’accomplir chaque jour ?
Ce témoignage, je veux le donner particulièrement à ceux qui sont en quête de Dieu, et aussi, surtout, à tous ceux qui doutent de son existence. Je pense tout particulièrement aux jeunes d’aujourd’hui qui ont certes entendu parler de la vie de Jésus dans les cours de catéchisme ou par leurs parents, mais qui ont besoin d’exemples concrets et vivants pour comprendre que le Christ est vraiment ressuscité et pleinement à l’œuvre à notre époque moderne, comme il y a 2000 ans.
Je suis issu d’une famille sans histoire. Mon père et ma mère se sont unis dans la foi chrétienne catholique, comme beaucoup de familles en France. Je suis le troisième de quatre enfants: deux sœurs et un frère.
Mon enfance s’est déroulée tout à fait normalement et, bien qu’ayant l’affection de mon entourage, je me sentais cependant très introverti, angoissé, comme on dit: «mal dans ma peau». Je souffrais d’un profond sentiment de solitude; j’avais l’impression d’être inexistant et de n’intéresser personne.
Tout jeune enfant, je n’avais aucun attrait pour les jeux de mon âge, j’avais un raisonnement trop adulte et je me trouvais incompris.
Vers l’âge de 10 ans, je m’interrogeais intérieurement afin de penser à mon avenir professionnel. J’entendis alors comme une voix intérieure puissante et bien distincte de ma pensée qui me dit: «Tu aideras les autres.» Et je pensais alors: «Mais comment pourrais-je aider les autres?»
Dans mon âme d’enfant se bousculaient de nombreuses questions, les grandes interrogations de la vie: Qui suis-je? Quel est le but de la vie? Quelle est ma raison d’être? Mais point de réponse. Aucun fait exceptionnel qui aurait pu me prouver l’existence de Dieu. Cependant, en moi-même, une certitude prédominait: je savais que Dieu existait, qu’Il me protégeait. Et, en effet, Il me protégea, puisqu’à plusieurs reprises j’aurais pu être mortellement blessé.
J’avais déjà ma petite foi d’enfant qui ne demandait qu’à grandir, et j’ai bien conscience que c’était déjà une grâce que Dieu me donnait, fortifiée bien sûr par l’exemple de mes parents qui étaient pratiquants mais sans être fervents.
J’assistais volontiers à la messe, et j’y trouvais une grande force qui me permettait d’affronter cette solitude et ce désert qui m’entouraient de toutes parts. Je n’étais pourtant pas très attentif au catéchisme, mais je franchissais, pas à pas, les étapes habituelles de la vie chrétienne: la communion, la confirmation, mais je ne percevais toujours pas, d’une façon concrète, la Présence de Dieu dans ma vie.
Jusqu’à l’âge de 20 ans, je vivais ma période de ténèbres, le malaise s’agrandissait; c’était la traversée du désert.
Un jour, exactement le 11 juin 1980, je fus invité à une réunion de prière par une personne que je venais de rencontrer. Et c’est ce jour-là que je fus touché par la grâce… Ces prières m’avaient profondément ému, je ressentais la Présence de Dieu et j’eus un besoin irrésistible de remercier Dieu de tout mon cœur pour cette joie qui s’éveillait en moi. Or, nous étions plusieurs personnes réunies dans un tout petit appartement et il n’y avait qu’un endroit où j’étais sûr d’être seul, je m’y retirai donc pour prier bien que ce lieu semblait bien peu propice à cet usage.
Ma prière de remerciement à Dieu le Père fut si intense que j’eus l’impression d’exploser littéralement. Et, en effet, ce fut l’explosion, une explosion de joie, des larmes coulaient à flots sur mon visage, et pourtant ce n’était pas du tout dans mes habitudes de larmoyer.
Dieu alors se fit connaître à moi par la présence d’une lumière d’une clarté merveilleuse qui inonda tout mon être, corps et âme. En un instant, j’étais un avec cette lumière, tout mon être était lumière. Les yeux fermés je la voyais, j’ouvrais les yeux, elle était toujours là, elle baignait toute la pièce de sa splendeur. J’avais l’impression de ne plus être sur terre, mais au ciel. C’était un instant d’éternité que je ne pourrais jamais oublier.
Avec cette lumière, et cette félicité de la Présence de Dieu en moi, la paix infinie était aussi au rendez-vous et je fus en un instant libéré de toute pensée, comme un lac paisible, sans un remous. Ce fut le vide total de moi-même et le plein de Dieu. Instantanément, Dieu m’a fait passer des ténèbres à sa lumière, me donnant une grande leçon d’humilité par l’endroit qu’Il avait choisi, me faisant comprendre que le temple où Dieu veut être adoré en esprit et vérité est bien le cœur de l’homme, un cœur de chair et non un cœur de pierre.
A partir de cet instant, je n’étais plus le même, je me sentais comme ressuscité, un homme nouveau était sorti de son propre tombeau. J’avais reçu la preuve tangible de l’existence de Dieu, puisque depuis lors, dans ce silence qui m’habite, je vois toujours cette lumière qui brille en moi ou qui se manifeste dans l’endroit où je suis, surtout dans les moments de prière et de détente. N’oublions pas ce chant: «Dieu est Amour, Dieu est Lumière, Dieu notre Père», et nous, ses enfants créés à son image, nous devons lui ressembler.
Jésus nous dit que le royaume des cieux est en nous; il ne tient qu’à nous de nous laisser habiter par la Présence de Dieu. Notre corps n’est-il pas le temple de l’Esprit-Saint (2)? 
J’avais trouvé ma raison de vivre: apporter cette lumière à tous mes frères et sœurs. Comment? Cette lumière pouvait se transmettre par la prière, par l’imposition des mains sur les malades (3) et les bien portants et aussi, par l’exemple et la parole. Ne devons-nous pas, nous, chrétiens, être des témoins vivants du Christ?
En agissant ainsi, je constatais chez les personnes pour lesquelles j’avais prié, soit un soulagement, une guérison ou bien même une conversion. Et je me rends compte combien Dieu peut accomplir des merveilles en nous si nous L’accueillons et si nous Le désirons. Si nous restons indifférents, Il ne s’imposera pas à nous.
Les années passaient, et j’aidais des amis, des voisins, les personnes que le Seigneur mettait sur mon chemin, mais je priais Dieu d’étendre mon action spirituelle.
Cette prière fut exaucée quand, le 17 juin 1987, j’entendis au fond de mon âme cette parole de la Sainte Trinité qui m’interpellait et me demandait d’écrire des messages pour les retransmettre au plus grand nombre. Cette lumière, cette paix s’intensifiaient en moi, dans ce contact avec Dieu. Ce fut pour moi, dirais-je, ma deuxième rencontre déterminante avec Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit.
Dans ces messages du Ciel je me rapprochais du Christ qui me parlait avec beaucoup de douceur et d’amour. Il me demandait de poser des questions, celles de tout un chacun, celles de mon enfance et je recevais des messages dans mon cœur que je transcrivais sur un cahier mot à mot, comme pour une dictée spirituelle. A la demande du Ciel, j’organisais des réunions de prière.
Je dois reconnaître que ces paroles du Ciel m’ont beaucoup aidé, car elles m’ont éclairé sur de nombreux points obscurs. En essayant de les mettre en pratique chaque jour, j’ai pu mieux discerner le bien du mal et renoncer à mes erreurs passées, celles que, malheureusement, beaucoup commettent chaque jour faute de discernement.
Peu à peu, j’ai pu me rapprocher à nouveau de l’Eglise du Christ avec d’autres yeux et un cœur plus ouvert. Suite à un pèlerinage en Italie, j’ai découvert la dévotion à la Sainte Vierge dans la prière du chapelet et du rosaire. En revenant de ce pèlerinage, je sentis un grand appel à aller me confesser, chose que je rejetais jusqu’à présent, ne comprenant pas l’importance du sacrement de réconciliation où Jésus pardonne nos péchés par l’absolution du prêtre. Il nous lave et nous guérit vraiment dans son sang. Se confesser demande un acte d’humilité et notre orgueil en a le plus grand besoin.
Ma curiosité et ma soif de vérité m’avaient attiré dans d’autres voies. Heureusement Dieu me rappela à l’ordre dans ses enseignements, me montrant que la seule voie du salut réside dans le Christ, dans son Eglise et ses sacrements.
En été 1992, une courte prière devant une icône de Jésus Miséricordieux fut suffisante pour déclencher dès le lendemain l’Appel du Seigneur à devenir prêtre. J’en informai de suite mon père spirituel, le Père Bertaina, qui au départ fut hésitant mais qui ensuite prit contact avec un séminaire qui accepta mon entrée en cours d’année, soit en novembre 1992.
Au bout de la deuxième année de séminaire, je fus surpris d’entendre une dizaine de personnes ne se connaissant pas et qui me firent en peu de temps la même prophétie: «Tu ne continueras pas tes études au séminaire, car ta mission est ailleurs.» Troublé par de telles annonces, je suppliais le Seigneur de m’éclairer. Il me répondit peu de temps après, le 29 juillet 1994 dans la Grotte de Sainte Marie-Madeleine à la Sainte Baume. Le Seigneur me montra, alors, en vision intérieure, un portail fermé et me dit: «Ce portail fermé signifie que la voie du séminaire te sera fermée, car Je t’envoie en mission dans le Monde pour faire connaître et aimer Mon Sacré-Cœur.»
Tout s’accomplit alors selon la Parole du Seigneur; en effet, sans raison précise ni majeure, les prêtres de ce séminaire s’opposèrent tous à mon admission en cycle de Théologie.
J’acceptai alors sans révolte cette nouvelle croix que m’offrait Jésus, j’y voyais Sa volonté, et n’avais-je pas reçu durant trois ans, comme les apôtres, durant la vie publique de Jésus, Son enseignement; et cela afin de me préparer à la mission qu’Il me réservait. Ne m’avait-Il pas révélé au sujet de mon entrée au séminaire, ce 4 novembre 1992 : «Sache que Je te demande ce sacrifice afin que la Parole que Je t’ai donnée soit divulguée au Monde au sein de Mon Eglise. C’est une Parole du Seigneur à Son Eglise et à tous ceux et celles de Bonne Volonté.»
Aujourd’hui, qu’en est-il de cette mission ? Après m’avoir demandé de sortir de l’anonymat, Il m’invite à témoigner de ma rencontre personnelle avec Lui au cœur de la Trinité, et Il me demande de répondre à Son Appel de Sauveur, là où je suis invité à organiser des réunions de prière ou des conférences spirituelles autour des icônes pèlerines de Marie Porte du Ciel, de Jésus Miséricordieux, et de la Trinité d’Amour. Après près de quatre années de silence, sans recevoir de messages, entre fin 1992 et jusqu’en avril 1996, voilà que, particulièrement depuis février 1997, Il me donne à nouveau comme lors des premiers entretiens, des enseignements fréquents. Marié en 1997, je suis aujourd’hui père de famille.
Pour terminer avec ce récit authentique, je vais vous expliquer un petit clin d’œil du Ciel que j’ai eu il y a quelque temps. J’avais demandé à ma mère de rechercher la date de mon baptême et de ma communion, et elle retrouva trois petites images religieuses, dont une portait la phrase : «Viens Esprit sanctificateur.» Derrière l’image était inscrite la date de ma première communion: le 11 juin 1972, soit 8 ans d’écart, jour pour jour avec ce moment merveilleux où l’Esprit sanctificateur m’a investi de sa lumineuse Présence. N’était-ce pas pour me rappeler que le jour de ma communion j’avais déjà reçu cette lumière, invisible certes, mais Présence ô combien vivante de Jésus dans la très sainte Eucharistie, dans l’hostie consacrée. «Heureux celui qui croit sans avoir vu (4)!…»

Pour résumer ce témoignage vivant, je reprendrai ce passage célèbre de l’Evangile selon saint Luc (11,9) : «Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira.» Dieu se laisse trouver, il suffit de Le chercher, de Le prier, et Il viendra répondre à notre appel.
Quant à moi, c’est en Le remerciant de tout mon cœur qu’Il s’est dévoilé à moi.
Apprenons donc à Le remercier pour toutes choses, même pour nos épreuves qui sont souvent l’occasion de se tourner vers Lui qui est tout Amour et toute Miséricorde.

Jean-Marc

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Mer 9 Mar - 9:34

Enseignement de Sainte Thècle, Vierge et Martyre à Jean-Marc
France, Lisieux, le Dimanche 9 Octobre 2005 - 17h25 28ème semaine du Temps Ordinaire Fête de Saint Denis et Rustique

Sainte Thècle (Vierge Martyre du 1er siècle, fêtée par l’Eglise Catholique le 23 Septembre) se manifeste d’abord par un parfum semblable à celui du jasmin. Elle est vêtue d’un blanc immaculé et porte sur sa tête un voile blanc vaporeux. Elle tient à la main droite une palme d’or. Elle est envoyée de la part de Dieu pour nous donner un enseignement sur le culte et la puissance de guérison des reliques des Saints, des Martyrs et des reliques de Notre Seigneur.

Sainte Thècle s'est prononcée ainsi :

Les reliques des Vierges Martyres seront utiles pour les cas de femmes stériles et pour les femmes ayant avorté.

La relique de la Sainte Croix doit être imposée sur les malades et sur les zones malades. Il est nécessaire de dire un Notre Père, un Je Vous salue Marie, un Gloire au Père. On peut aussi imposer cette relique sur les photos des malades.
L'invocation à réciter est : « Sainte Croix sauvez-nous ». Faire un signe de croix avec la relique sur le malade, qu'il pourra par la suite embrasser.La relique de la Sainte Croix est utilisable pour les personnes atteintes du sida et du cancer. Il est préférable de prier spécialement: 3 Notre Père - 3 Je Vous salue Marie - 3 Gloire au Père. Si nécessaire à dire 3 fois.

Les reliques doivent toutes être enveloppées dans un tissu blanc. Ce tissu peut ensuite être découpé et donné comme relique secondaire aux malades.

Les Saintes reliques de la Passion de notre Seigneur Jésus Christ doivent être utilisées pour les maladies du cerveau, de l’âme et les problèmes diaboliques.
Les reliques des Saints Docteurs de l’Eglise doivent être utilisées pour les personnes ayant des problèmes de peau, de foie et du cœur.
Les reliques des Saints Apôtres pour les personnes atteintes de maladies nerveuses et de dépression. Ces reliques rayonnent et transmettent la Paix du Seigneur.
Les reliques de la Très Sainte Vierge et de Saint Joseph sont utiles pour toutes les maladies. Pour les agonisants, imposer la relique de Saint Joseph et réciter des prières en faveur des âmes du Purgatoire.
Les reliques des grands prédicateurs et des témoins de la Foi: Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, Saint Curé d’Ars, Bienheureuse Mère Teresa, Père de Foucauld... Pour la conversion des âmes : imposer la relique sur le cœur de la personne.

Les reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus sont utiles pour les petits enfants.

On peut donner les images des Saints après qu’elles aient touché leurs reliques, et les malades peuvent les porter sur eux.
Si possible que le malade se mette à genoux et qu’il récite d’abord l’acte de contrition. Une bonne confession est souhaitable au préalable.

Les reliques des Saints pénitents sont à utiliser pour remédier aux problèmes d’alcoolisme, de drogue, de tabagisme...

Il est nécessaire que la personne dise : « je promets devant Dieu de renoncer au ... (tabac, à l’alcool, à la drogue...). Donnez-moi la force d’y résister. »
Toute profanation, irrévérence, moquerie ou discrédit des Saintes reliques sera sévèrement punie par le Ciel.

Chaque relique a un rayonnement d’Amour, de Paix et de Guérison particulier. En les imposant, il est nécessaire d’avoir une prière confiante dans la Foi en Dieu, empreinte d’Espérance et d’abandon à la volonté de Dieu.

Très important : il faut allumer une bougie devant un crucifix. Faire l’imposition de la relique, alors que le malade contemple la Croix.
Les reliques sont une bénédiction permanente de Dieu dans les maisons où elles seront vénérées et mises dans le lieu de prière.
Pour obtenir plus de grâces, il est souhaitable de réciter la litanie des Saints devant les reliques et d’ajouter le nom du Saint ou du Martyr (s’il n’est pas inclus dans la litanie).

Je vous signe de la part de Notre Seigneur Jésus-Christ †

Jean-Marc : « Qui êtes-Vous ? »

Je suis Sainte Thècle Vierge et Martyre.

Vous voici maintenant à la porte d'évènements dramatiques


France, le Samedi 15 Octobre 2005 - 11h35 28e semaine du Temps Ordinaire Fête de Sainte Thérèse d'Avila

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, éclairez-nous, guidez-nous toujours sur le chemin du Ciel, qui mène à Vous. Soyez béni pour ce cénacle familial du Dimanche 16 Octobre 2005.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Très chers fils et filles, recevez Ma très Sainte Bénédiction sur vous et vos familles.
Ce monde qui veut vivre sans Dieu, loin des Vérités éternelles est un monde qui agonise.
Dieu est la Source de toute vie, de la vie de l’âme comme de celle du corps. Sans cette Source de Vie, c’est la mort qui s’installe.
Que faire pour toutes ces âmes qui s’éloignent de Dieu et Le refusent ?

Je vous le dis sans cesse, priez, priez pour les âmes qui rejettent Dieu et son plan d’Amour pour elles. Sans Dieu que deviendrait la vie sur Terre ? Des ruines et la mort omniprésente.

Vous qui aimez Votre Père des Cieux et Son Fils Jésus-Christ, participez à ce plan de salut pour toutes ces âmes qui s’éloignent de plus en plus de Dieu, de la Sainte Eglise et du Royaume des Cieux promis à ceux qui aiment Dieu.

Les avertissements du Ciel sont nombreux, mais peu de Mes enfants les écoutent et en tiennent compte. Le péché de l’Humanité va croissant, et ce péché attire souffrance et mort.

Le sang des enfants victimes de la cruauté des hommes qui se disent civilisés, attire de grands châtiments sur tout l’ensemble de l’Humanité.

C’est encore le péché de Caïn qui se perpétue, mais d’une façon plus grande encore.
La patience de Dieu est grande, mais la méchanceté de l’homme vient à bout de cette patience.
Vous voici maintenant à la porte d’événements dramatiques pour toute l’Humanité.

Enfin, les âmes comprendront-elles combien elles offensent Dieu, en vivant de façon contraire à Ses Commandements ?
L’impiété de l’homme attire la Sainte colère de Dieu, qui veut sa conversion véritable et son changement d’attitude.

Vous qui M’aimez, aidez-Moi par vos prières et vos pénitences, par votre Amour de chaque jour; ainsi le plan de Dieu pourra se réaliser malgré les obstacles que l’homme met lui-même à son salut.

Je vous bénis, Mes très chers fils et filles. Votre Père du Ciel et de la Terre, qui vous avertit une fois de plus des grands dangers qui arrivent.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit †

Dans la nuit du péché généralisé, luisent ces coeurs de lumière


France, le Mardi 18 Octobre 2005 - 10h50 29e semaine du Temps Ordinaire - Fête de Saint Luc Evangéliste

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, apprenez-nous à Vous aimer davantage. Soyez au milieu de nous pour ce cénacle à Lucinges (74), qui aura lieu le Dimanche 23 Octobre 2005.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit... Paix de Dieu Tout Puissant à tous Ses fils et filles.

Que chacun de Mes enfants de bonne volonté, qui veut mettre en pratique Ma Sainte Parole et obéir à Mes Commandements, soit dans la Paix qui vient de Moi. Les grâces seront d’autant plus abondantes pour le petit troupeau resté fidèle à Dieu. L’Esprit-Saint venu dans leur cœur, multipliera en eux les dons de Dieu.

Ainsi, J’agirai à travers vous tous et toutes qui M’aimez et M’obéissez. Lorsque Je frappe à la porte du cœur de Mes enfants, Je persiste jusqu'à ce que l’âme entende Mon appel et qu’elle M’ouvre la porte.

Lorsque la porte du cœur reste résolument fermée à l’appel de Dieu, Je quitte cette âme pour aller visiter bien d’autres âmes.

Si un cœur répond à Mon appel, Je viens en lui établir Ma demeure et J’œuvre à travers lui. Dans ce cœur qui M’a dit oui, le Seigneur fait des merveilles, Il répand Sa Grâce en surabondance, et Ses dons Divins sont multipliés.

Chaque cœur qui M’accueille devient un cœur de Lumière, un cœur qui aime et qui permet à Dieu d’aimer à travers lui.

Les temps que vous vivez, sont des temps de ténèbres profondes, des temps d’incroyance et de décadence.
Dans la nuit du péché généralisé, luisent ces cœurs de Lumière qui accueillent en eux Mon Amour et qui sont cette Présence de Dieu parmi vous.
Il ne vous reste qu’à Me dire oui, qu’à M’offrir votre cœur, pour qu’à votre tour vous deveniez ces cœurs de Lumière et d’Amour.

A travers vous, Mes enfants, J’établirai Mon règne de Paix et d’Amour, c’est un règne spirituel et intemporel, un règne d’Amour, un règne d’éternité.

Ceux qui M’accueillent et M’aiment, M’appartiennent dès maintenant et pour l’éternité. Ceux qui Me rejettent, ne veulent pas vivre avec Moi dans l’éternité de Mon Amour. Ils ne Me connaissent pas, sinon ils viendraient à Moi, et Je les guérirai de leur incroyance et de leurs fautes .

Mes bien chers fils et filles, persévérez dans la prière, dans la louange, dans l’action de grâce. Priez pour que le règne de Dieu arrive enfin sur Terre.

Vous le savez, pour celui qui croit, tout est possible, c’est la puissance de Dieu qui œuvre librement à travers lui.
Plus la foi est grande, et mieux Je peux agir à travers vous et manifester aux yeux de tous Ma toute Puissance.

Dites-Moi souvent : « Seigneur, faites grandir ma Foi, mon espérance et ma Charité. Je suis votre enfant de la Terre, promis au bonheur du Ciel. » Et Je le ferai.

Recevez, Fils et Filles de Dieu,
Ma Très Sainte Bénédiction pour vous et pour tous ceux qui veulent m'accueillir.
Jésus Votre Sauveur.

La Terre tremble et les Cieux sont ébranlés chaque fois qu'une âme se damne


France, le Samedi 13 Août 2005 - 15h55 Fête de Saint Pontien et de Saint de Hippolyte

Jean-Marc : Très Sainte Vierge Marie, Vous qui êtes Notre Mère à tous, nous nous préparons à célébrer dans la joie votre Assomption pour le 15 Août 2005. Bénissez notre cénacle familial à cette occasion.

Ave Maria...

Fils et filles de Dieu, recevez de ma main tendre et maternelle, ma bénédiction pour vous et le monde entier.

Si peu d’âmes sont à l’écoute de mes paroles et encore moins les mettent en application.Cette humanité qui s’éloigne chaque jour de Son Créateur et de Son Sauveur, est une Humanité en grand péril. Les âmes qui préfèrent les épaisses ténèbres à la Divine Lumière, s’acheminent nombreuses sur un chemin de souffrance et de perdition.

Les âmes fidèles à la prière, fidèles à la Sainte Eglise, les âmes charitables sont baignées de la part de Dieu dans une grande Lumière, elles reçoivent du Ciel une multitude de grâces.

Elles sont toutes cette Lumière, qui continue à briller au cœur des ténèbres les plus épaisses.

Mes enfants, vous le savez, lorsqu’une âme s’éloigne de Dieu, cette âme se dessèche, perd son souffle et sa vie : elle est en train d’agoniser.

Aussi, tous ces millions et millions d’âmes qui rejettent Dieu pour s’attacher à des idoles, suivent un chemin qui les conduit à l’opposé de Dieu, vers le lieu où réside l’adversaire de Dieu : L'Enfer.

Priez et suppliez Dieu pour toutes ces âmes qui préfèrent le démon à Dieu Lui-même et dont parmi elles, certaines qui s’offrent librement à Satan pour le servir.

Que d’âmes se perdent et risquent de se perdre pour l’éternité ! Cette Humanité insensée, qui s’éloigne de plus en plus de Dieu, s’attire bien des souffrances et des épreuves. La Terre tremble et les Cieux sont ébranlés, chaque fois qu’une âme se damne.

C’est une fois de plus, l’Amour de Dieu qui est rejeté. Mes enfants, vous avez choisi Dieu, que votre vie soit conforme à ses Divins Commandements.

Œuvrez tous pour la Gloire de Dieu et pour que les âmes se tournent vers Lui.

Recevez, fils et filles du Très-Haut, tout Mon Amour de Mère. Votre Maman du Ciel et de la Terre qui vous donne Sa Bénédiction: au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


France, le lundi 5 Septembre 2005 - 17h45 Fête de Saint Laurent Justinien

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, venez au secours de notre faiblesse, de notre fragilité humaine. Venez en aide à tous ceux et celles qui viendront à ce cénacle du Dimanche 18 Septembre 2005 à Yvrac (33).

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Recevez, fils et filles de Dieu Votre Père de Tendresse, Ma très Sainte Bénédiction et Mon aide dans tous vos besoins tant temporels que spirituels.

Votre Père des Cieux veille sur chacun de vous et prend soin de vous, sans même que vous vous en rendiez compte.
Chaque âme M’est précieuse, car chaque âme vit de Ma Vie Divine et chacun de vous est Mon fils ou Ma fille que Je chéris tendrement.

Votre Père du Ciel et de la Terre veut votre bonheur éternel ; car Je veux partager avec vous cette vie surnaturelle, cette éternité en Mon Amour, comme en bénéficient ceux et celles qui dès cette Terre ont fait le choix de Dieu en renonçant définitivement à Satan et à ses tentations.

Mes enfants, si peu croient véritablement en cette réalité éternelle qu’est le Saint Paradis, lieu de repos et de félicité pour les âmes qui ont reçu de Dieu la sainteté, en vivant en conformité avec Ma Divine Volonté.

Lorsqu’une âme a goûté à ce bonheur du Ciel, dans des ravissements inexprimables, dans une rencontre particulière avec Moi, cette âme ne peut plus vivre comme avant, elle comprend qu’elle est de filiation Divine et elle n’aspire plus qu’à vivre éternellement avec Moi dans un Bonheur sans fin.

Je veux combler les âmes qui viennent à Moi, d’une si grande Paix, d’une si grande Joie, qu’ils ne pourraient même les contenir.

Que de grâces Je réserve aux âmes fidèles, aux âmes charitables, aux âmes pieuses.

J’appelle chaque âme à la Vie éternelle, en lui offrant le Salut, la Paix et le pardon de tous ses péchés.
Dites à tous, combien Leur Père des Cieux les aime et les chérit tout particulièrement.

Faites connaître à tous la Bonté et l’Amour de Dieu pour chacun de Ses Enfants.

Recevez, fils et filles de Dieu votre Père, Ma Très Sainte Bénédiction. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit Votre Père qui vous aime et qui attend votre réponse d'amour


France, le jeudi 8 Septembre 2005 - 18h45 Fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie

Jean-Marc : Vierge Marie, Vous qui êtes Notre Mère, et qui Vous souciez tant de Vos enfants, soutenez-nous dans nos épreuves de chaque jour. Soyez bénie à l’occasion de ce cénacle familial qui aura lieu le Dimanche 11 Septembre 2005.

Je Vous Salue Marie...

Fils et Filles de Dieu Votre Père des Cieux, soyez assurés de Ma prière et de Mon intercession auprès de Jésus Votre Sauveur, qui aspire tant à vous combler de Sa Divine Miséricorde.

L’indifférence envers Dieu et envers la sainte Eglise est dramatique et grandissante. Les hommes et les femmes vaquent à mille occupations et délaissent l’unique nécessaire : Dieu.

L’oubli de Dieu, le rejet de Dieu, le mépris de la Sainte Religion, provoquent de grands troubles dans les âmes, qui ainsi s’éloignent de plus en plus de leur Source de Vie et qui de ce fait expérimentent d’autant plus la souffrance et boivent à la coupe amère du péché.

Plus l’homme s’éloigne de Dieu, et plus il souffre. La véritable Paix appartient au cœur contrit, à l’âme réconciliée avec Son Créateur et Son Sauveur. Mes Enfants, devant ce spectacle désolant des âmes à la dérive, il ne vous reste que la prière et la confiance en Dieu.

Aujourd’hui, un très grand nombre de Mes Enfants vit dans le péché grave, sans souci du lendemain, ou dans l’indifférence totale des malheureux qui attendent un soulagement à leur misère.

Ce temps est très grave et a des conséquences dramatiques pour bien des âmes. Tous ceux et celles qui feront appel à Leur Maman du Ciel, obtiendront de Moi : aide, assistance, consolation et Salut de Mon Divin Fils.

Recevez, Fils et Filles de Dieu, Ma Sainte Bénédiction pour vous et le Monde entier. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Votre Mère du Ciel et de la Terre.


France, le mercredi 21 Septembre 2005 - 17h35 Fête de Saint Matthieu, Apôtre et Evangéliste

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, montrez-nous toujours Votre très Sainte volonté et guidez-nous sur le chemin du Royaume des Cieux. Bénissez ce cénacle à Dontreix (23), qui aura lieu le dimanche 25 Septembre 2005.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Recevez, fils et filles de Dieu Votre Père, tout Mon Amour et Mon soutien dans vos épreuves de chaque jour.

Venez retrouver la force dans la prière, qui vous est tant nécessaire pour Me rencontrer, et ainsi recevoir Mon aide.

Sans la prière, votre âme perd son souffle, sa Vie Divine, elle ne reçoit plus les inspirations célestes qui lui sont si utiles pour accomplir Ma Divine volonté.

Une âme qui ne prie plus est une âme en danger, risquant de chuter à chaque tentation.

Certes, Je le sais, vous avez mille occupations et votre monde moderne ne vous laisse pas de temps pour la prière et la piété.

Vous devez être maître de votre temps et non pas esclave de vos occupations. Pour Dieu, laissez toujours la première place dans votre vie, ainsi vous aurez compris quel est l’essentiel.

Les choix que vous ferez chaque jour, démontreront soit votre Amour pour Dieu, ou votre attachement excessif au monde qui ne fait que passer.

C’est chaque jour qu’il vous faudra prouver votre Amour de Dieu, votre désir d’accomplir Sa Sainte volonté et de vous écarter du mal et des tentations.

Si vous ne vivez pas en retrait du monde, en vous accordant des temps de prière, de silence, d’adoration, vous n’aurez pas la lucidité nécessaire et la fermeté pour rejeter ce qui ne vient pas de Dieu.

Le vrai Disciple de Jésus, connaît bien la Parole de Son Maître et veut marcher à sa suite, quelles que soient les conséquences et même jusqu’au don total de sa vie.

Tel est le prix de l’Amour, pour une âme qui aime Dieu, avant elle-même.
Les épreuves de chaque jour vous sont utiles pour vérifier la qualité de votre foi
et l’authenticité de votre Amour pour Dieu.

Si vous priez avec ferveur, vous serez toujours capables de choisir le chemin qui conduit à Dieu.
Demandez-Moi d’éclairer votre route et de fortifier votre foi.

Votre Père du Ciel et de la Terre, qui vous donne Sa Puissante Bénédiction. au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit Persévérez dans la prière et vous serez exaucés.


France, le mardi 27 Septembre 2005 - 11h30 Fête de Saint Vincent de Paul

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, Vous nous invitez pour ce cénacle de prière et de guérison à Hochstatt ( 68), le dimanche 2 Octobre 2005, merci d’être au milieu de nous et de nous venir en aide.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Recevez, très chers enfants de Dieu Votre Père des Cieux, ma Sainte et Puissante Bénédiction sur vous et le monde entier.

Votre Père des Cieux veille sur chacun de vous avec attention, patience, bienveillance. Il vous entoure chaque jour de sa sollicitude, sans se lasser. Mes enfants, il vous suffit de vous tourner vers Moi, de M’aimer et d’accueillir tout le bien que Je veux vous accorder.

Pourquoi tant de Mes enfants ne bénéficient pas de Mes Divines Grâces ?

Tout simplement :
parce qu’ils ne viennent pas ni Me les demander, ni les recevoir.
Un homme qui ne se tourne pas vers Dieu, est un homme qui se replie sur lui-même et de ce fait refuse Mon aide.

Ce n’est souvent qu’après bien des années de souffrance qu’il plie le genou et demande Mon aide. Alors, Je la lui offre avec empressement.
Dieu est patient, miséricordieux, Il sait attendre le retour du pécheur, le moment précis de sa conversion, de son oui à Dieu.

Le retour à Dieu d’un homme dépend bien-sûr de sa liberté, de son acceptation au projet de vie que Dieu a préparé pour lui. C’est malgré tout un homme de bonne volonté, qui en définitive se rend compte qu’il s’est égaré en voulant vivre sans Dieu ou en feignant de croire que Je n’existais pas.

Mais, le plus grave, ce sont les hommes aux cœurs endurcis, qui préfèrent voiler leurs yeux et fermer leurs oreilles à la Vérité.

« Je n’ai que faire de Dieu ! » disent-ils. Pour ceux-là, Je ne peux que souffrir et M’attrister pour eux. Ils ont décidé de rejeter Mon Amour pour eux, ils ne veulent pas de Ma paternité Divine.

Je me retire alors, et les laisse vivre leur vie de pécheur et assumer la pleine responsabilité de leurs actes.
Ceux-là ont déjà fait le choix dès cette Terre de Me rejeter.

Seule la puissance de la prière des justes, pourra parfois toucher le cœur de ces hommes endurcis. Si une brèche se fait dans leurs cœurs, Je m’y précipite pour leur dire combien Je les aime et quelle est la puissance de Mon pardon.

Aussi, Mes enfants, avez-vous la grande mission de prier pour la conversion des pécheurs : pour la vôtre bien-sûr et pour celle de ceux qui sont encore fermés à Mon Divin Amour.

Ne vous lassez pas de prier et d’aimer à votre tour.

Votre Père du Ciel et de la Terre qui vous donne Sa Paix †


France, le Vendredi 13 Mai 2005 - 19h20 Fête de Notre Dame de Fatima

Jean-Marc : Très Sainte Vierge Marie, à l’occasion de votre fête, avez-Vous une parole, un enseignement à nous donner pour ce cénacle familial du Dimanche 15 Mai 2005 ? Ave Maria...

Recevez, enfants bien-aimés toute Ma Paix et Mes grâces déversées en abondance sur vous et vos familles.

Dites-vous bien que toute prière si petite soit-elle a du prix à mes yeux et aux yeux de Dieu.
Toute prière dite avec le cœur est efficace et utile au plan de salut prévu par Dieu.

Aussi, passez du temps en communion d’Amour intense avec le Ciel tout entier qui ne demande qu’à venir vous visiter lorsque vous priez.

C’est là un grand mystère qui s’accomplit : la communion d’Amour entre toutes les âmes, celles qui vivent au Ciel de la béatitude éternelle, celles du Purgatoire qui vivent déjà à un stade avancé de la vie surnaturelle et vos âmes de la Terre, qui par la prière s’élèvent aussi vers Dieu, portés par des ailes invisibles.

La Divine Lumière vient alors baigner vos âmes et les emplir de l’intérieur, tels de vivants calices contenant en eux-mêmes une Vie Divine.

Plus vous prierez avec votre cœur, et plus vous aimerez véritablement. En effet, c’est l’Amour de Dieu qui vient changer et purifier vos cœurs et vous donner la force de rejeter le péché et le tentateur.

Si vous ne priez pas assez, vous devenez plus faibles et le subtil serpent s’infiltre dans vos failles et vous détruit de l’intérieur.

C’est votre choix, c’est votre liberté :
- « Avez-vous choisi dès aujourd’hui de vivre pour Dieu et avec Dieu ? »
- « Avez-vous choisi un bonheur qui ne passera pas ou alors quelques satisfactions passagères et beaucoup de souffrances dans l’autre vie ? »

Selon votre choix, votre vie changera et vous connaîtrez le projet de Dieu sur vous.
Mes enfants, soyez les consolateurs de Votre Maman du Ciel et de la Terre, qui vous donne tous ses encouragements.

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, La belle Dame vous aime de tout son cœur,
chers enfants.


France, le vendredi 3 Juin 2005 - 20h15 Fête du Sacré-Cœur de Jésus

Jean-Marc : Sacré-Cœur de Jésus, à l’occasion de cette grande fête pour toute l’Eglise, bénissez-nous, bénissez la France et le monde entier. Que votre règne arrive bientôt.

Nous vous confions le cénacle de prière du 11 Juin 2005 à Radinghem-en-Weppes (59) ;

Cœur Sacré de Jésus, ayez pitié de nous.

Mon Cœur est dans la joie, lorsque mes fils et filles se tournent vers Moi avec grande confiance et implorent mon aide.

Mon Divin Cœur rayonne d’Amour et de Miséricorde pour chaque âme qui M’aime et Me prie.

Je vous l’ai dit, vous ne devriez pas vous en étonner : «Vous n’êtes pas de ce monde », puisque vous êtes enfants de Dieu promis pour un Royaume d’Eternité et de Bonheur sans fin.

Comme vous n’êtes pas de ce monde, ni enfants des ténèbres, le prince de ce monde, ne se prive pas de vous persécuter de multiples façons. Il veut votre perte, votre reniement. Aussi devez-vous redoubler d’ardeur et de ferveur dans la prière. Demandez Mon aide dans les tentations, dans les difficultés, placez-vous sous ma Protection et à l’abri dans le Cœur Maternel de la Reine du Ciel qui est toujours Votre Mère.

Fils et Filles de Dieu, ne vous laissez pas décourager par les ennemis de Dieu, qui veulent à tout prix non seulement vous faire souffrir, mais encore vous faire mourir à la grâce Divine.

Priez davantage et restez dans Ma Paix, ainsi ces attaques diaboliques ne vous atteindront pas en profondeur. Par la prière et par la foi, vous triompherez de l’esprit du monde, qui attire tant d’âmes vers les ténèbres et vers la mort et le péché.

Chaque jour consacrez vous à Mon Divin Cœur et demandez moi la grâce de recevoir Mon Divin Amour. Si vous l’accueillez en vous, vous ne pourrez vous écarter de Moi et votre témoignage portera de bons fruits. Que vos cœurs humains soient toujours unis à Mon Divin Cœur.

Jésus Votre Seigneur qui vient
vous enseigner et vous bénir.


France, le samedi 4 Juin 2005 - 15h30 Fête du Cœur Immaculé de Marie

Jean-Marc : Très Sainte Vierge Marie, Vous qui êtes Notre mère très aimante, nous nous réjouissons avec Vous pour cette grande fête de votre Cœur maternel. Vierge très Sainte, bénissez tous vos fils et filles qui viendront à St Hilaire de Riez (85) le samedi 18 juin 2005 et à Chasnais (85) le dimanche 19 Juin 2005.

Je vous salue Marie...

Très chers fils et filles de Dieu Votre Père des Cieux, recevez de ma main pure et immaculée toutes mes grâces et mon soutien dans vos épreuves de cette Terre.

Votre force réside dans la prière, dans la confiance totale en Dieu, dans la charité que vous aurez les uns pour les autres.

Mes Enfants, Votre Mère du Ciel ne peut vous abandonner seuls, au milieu de vos difficultés. J’entends vos plaintes, vos prières, vos souffrances et Je répands sur chacun de vous les bénédictions du Ciel.

Venez trouver refuge dans mon Cœur Immaculé, qui accueille chaque âme et la réconforte.

Celui qui fait appel à Sa Maman du Ciel sera secouru et soutenu durant ses difficultés. Bien-sûr, Je ne peux vous éviter les croix de chaque jour qui font votre souffrance, mais Je peux vous aider à mieux les vivre et à mieux les accepter.

Si la main de Mon Fils les permet sur votre chemin, c’est que ces croix vous sont nécessaires pour marcher à la suite de Jésus.

Elles sont utiles à votre sanctification. Voyez-les comme des pénitences nécessaires pour vous libérer totalement de vos péchés, de vos mauvaises tendances et habitudes.

Ne refusez donc point les croix, ni les pénitences, mais aimez-les comme Jésus a aimé sa croix. Car, en l’aimant, il aimait et accomplissait la volonté de Son Père des Cieux.

Faites de même, et vous bénéficierez des consolations de Dieu.

C’est souvent ce qui fait obstacle aux progrès des âmes, parce qu’elles n’acceptent pas la volonté de Dieu dans leur vie, en rejetant les croix inévitables sur leur chemin.

L’acceptation de la volonté de Dieu, est primordiale pour le salut et la sanctification des âmes. Aussi, rendez grâce à Dieu pour tout ce qui vous arrive chaque jour, aussi bien les consolations que les épreuves.

Tout est occasion de rendre Gloire à Dieu, si vous offrez vos croix et si vous les portez avec amour et bonne volonté.

Offrez-les pour le salut des âmes et pour votre propre salut.

Ne vous lassez pas de prier et d’aimer, de rendre grâce à Dieu. Tout sera alors beaucoup plus facile pour vous.

Je vous aiderai à devenir des Saints et même de grands Saints.

Votre Maman du Ciel et de la Terre, qui donne toute sa bénédiction, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


France, le mardi 28 Juin 2005 - 17h45 Fête de Saint IRENEE de Lyon

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, que nous puissions mieux Vous connaître et Vous aimer. Venez visiter le cœur de ceux et celles qui viendront à cette rencontre du Dimanche 3 Juillet à PECHABOU (31).

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Mes chers enfants,

Vivez toujours en premier, pour les réalités d’en-haut, ainsi vous ferez toujours le meilleur choix et vous ne risquerez pas de vous égarer.

De plus, la lumière du Ciel vous sera donnée en temps voulu pour résoudre vos difficultés et suivre le bon chemin.

En mettant Dieu à la première place dans votre vie, Je vous soutiendrai et vous donnerai la force et les grâces nécessaires selon vos besoins.
Vous ne pourrez faire que le bon choix : celui de ma sainte volonté, qui vous donnera la paix et la joie du cœur.

Par contre, ceux et celles qui préfèrent écouter d’abord leur passions, avant d’entendre la voix de leur conscience sont déjà sur un chemin de souffrance et d’échec.

Soyez donc à l’écoute de ma très sainte volonté et accomplissez-la comme le serviteur fidèle qui réjouit le cœur de son maître.

Vous ne devez pas choisir ce qui vous plaît, mais ce que Je vous demande.
Et si vous voulez connaître ma volonté, demandez-Moi chaque jour que Je vous guide et vous conduise sur le juste chemin de son accomplissement.

Celui qui veut seulement accomplir la volonté de Dieu, doit d’abord renoncer à la sienne. Etre abandonné à la volonté de Dieu, à son projet de vie pour vous, est déjà un critère de sainteté.

Mes enfants, vous cherchez trop la solution à vos problèmes dans les choses passagères de ce monde, alors qu’en vous, vous détenez la clé d’or qui ouvre toutes les portes, qui vient à bout de toutes les difficultés.

Cette clé si essentielle, c’est celle qui vous ouvre les portes du Royaume des Cieux, c’est votre oui à Dieu de chaque jour.

Mes enfants, plus vous accepterez ma sainte volonté dans votre vie, et mieux Je pourrai vous montrer le sens de votre existence et la mission que vous avez reçue de Moi.

Le serviteur fidèle, celui qui n’accomplit que la volonté de son maître, celui-là connaît dès ici-bas la béatitude éternelle. Soyez vous aussi des serviteurs fidèles et actifs pour la Gloire de Dieu.

Votre Père Eternel vous donne Sa Sainte Bénédiction †


France, le Dimanche 11 Juillet 2005 - 16h00 Fête de Saint Benoît de Norcia

Jean-Marc : Très Sainte et très aimable Trinité, nous ne pouvons que nous affliger devant une telle montée du terrorisme, en considérant ces attentats d’Angleterre, qui ont fait tant de victimes. Que pouvons-nous faire pour vaincre ces fanatismes, cette cruauté qui habite encore le cœur de l’homme ?

Très Sainte Trinité, soyez béni pour ce cénacle à Bonnegarde (40 ), qui aura lieu le samedi 16 Juillet 2005 en la fête de Notre Dame du mont Carmel.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Que chacun de mes Fils et Filles reçoive ma Divine Paix, celle qui vient du Cœur de Dieu et non celle qui vient des hommes.

Tant que le cœur de l’homme n’est pas habité par l’Esprit d’Amour, Esprit de Sagesse et de Force, Esprit de Feu et de Sainteté, l’homme ne vivra pas véritablement dans la Paix qui vient de Dieu.

Si l’homme n’est pas habité par l’Esprit de Dieu, c’est qu’il n’a pas encore donné son oui total et définitif à Son Créateur, à Son Sauveur.

Aussi, son cœur est-il habité par les passions de toutes sortes :
l’argent, le goût du pouvoir, la recherche effrénée d’un plaisir immédiat et tant d’autres satisfactions... Il faut choisir entre l’Amour de Dieu et la recherche du monde avec sa multitude de tentations, qui en définitive conduisent à la mort, au désespoir, à la souffrance....

Seul un cœur habité par Dieu est un cœur en Paix, qui goûte déjà sur la Terre une part de la félicité du Ciel.

Dans ce monde cruel, où chacun veut prendre la place de Dieu, même si c’est au prix du sang et de la haine, le véritable vainqueur, c’est l’homme au cœur pur, aux mains innocentes, l’homme qui se consacre à Dieu et qui veut tout accomplir pour la gloire de Dieu.

Que lui importent les affaires temporelles, les vaines gloires, ou l’argent trompeur.

Pour lui, c’est la volonté de Son Père des Cieux qui compte et c’est pour cela qu’il œuvre chaque jour. Mes Enfants, vous le savez, le péché engendre la souffrance, la violence, la mort.

Seul l’Amour peut convertir le pécheur et triompher des fruits amers du péché. Soyez les témoins de cet Amour de Dieu : par la prière de chaque jour, par votre charité envers les malheureux, les pauvres et les petits, par votre humilité qui sera une preuve évidente de votre Amour pour Dieu.

Priez pour vos ennemis et pour ceux et celles qui vous persécutent ou qui font souffrir vos frères et sœurs.

L’Amour triomphe de tout, il abolit les divisions, il est plus fort que la mort.

Mes Enfants, redoublez d’ardeur dans la prière et que votre cœur ne sache qu’aimer et pardonner.

Recevez, Fils et Filles de Dieu, Ma Sainte bénédiction, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Votre Père du Ciel et de la Terre, qui souffre avec vous, à chaque injustice, à chaque crime, à chaque manque d'Amour.


France, le 26 Juillet 2005 - 15h30 Fête de Sainte Anne et de Saint Joachim

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, en célébrant la Fête de Ste Anne et St Joachim, nous fêtons aussi la grâce spéciale du mariage, qui est votre Divine volonté pour l’homme et son épouse. Bénissez ceux et celles qui viendront aux cénacles du samedi 6 août 2005 à Rieux (56) et du dimanche 7 Août 2005 à St Nicolas-de-Redon (44).

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Fils et filles de Dieu Votre Père des Cieux, réjouissez-vous de Son Amour pour chacun de vous.

La vie d’un chrétien sur la Terre est avant tout un témoignage vivant à la fois offert à la Gloire de Dieu et aussi une invitation pour tous à marcher à la suite de Jésus.

Le témoignage de tout chrétien n’est pas empreint de tristesse, mais d’une joie profonde, une joie intérieure, joie d’une âme qui connaît Dieu et vit en sa présence.

Celui qui vit pleinement sa Foi est habité par Dieu Lui-même et rayonne de cet Amour Divin. Aussi, Mes enfants, vivez dès à présent dans cette Joie Divine que Je viens vous donner Moi-même.

Si vous vivez trop dans les soucis quotidiens, dans la peur du lendemain, cela signifie que vous n’êtes pas habités par cette Espérance chrétienne, qui vous permet déjà d’entrer dans la Vie éternelle.

Votre Foi n’est pas suffisamment ancrée dans le Christ. Il vous faut grandir encore dans la Foi. Mes enfants, pour que votre Foi soit vivante, il faut que vous la viviez réellement chaque jour de votre vie.


France, le Vendredi 13 Mai 2005 - 19h20 - 7e semaine de Pâques - Fête de Notre Dame de Fatima

Jean-Marc : Très Sainte Vierge Marie, à l’occasion de votre fête, avez-Vous une parole, un enseignement à nous donner pour ce cénacle familial du Dimanche 15 Mai 2005 ? Ave Maria...

Recevez, enfants bien-aimés toute Ma Paix et Mes grâces déversées en abondance sur vous et vos familles.

Dites-vous bien que toute prière si petite soit-elle a du prix à mes yeux et aux yeux de Dieu.
Toute prière dite avec le cœur est efficace et utile au plan de salut prévu par Dieu.

Aussi, passez du temps en communion d’Amour intense avec le Ciel tout entier qui ne demande qu’à venir vous visiter lorsque vous priez.

C’est là un grand mystère qui s’accomplit : la communion d’Amour entre toutes les âmes, celles qui vivent au Ciel de la béatitude éternelle, celles du Purgatoire qui vivent déjà à un stade avancé de la vie surnaturelle et vos âmes de la Terre, qui par la prière s’élèvent aussi vers Dieu, portés par des ailes invisibles.

La Divine Lumière vient alors baigner vos âmes et les emplir de l’intérieur, tels de vivants calices contenant en eux-mêmes une Vie Divine.

Plus vous prierez avec votre cœur, et plus vous aimerez véritablement. En effet, c’est l’Amour de Dieu qui vient changer et purifier vos cœurs et vous donner la force de rejeter le péché et le tentateur.

Si vous ne priez pas assez, vous devenez plus faibles et le subtil serpent s’infiltre dans vos failles et vous détruit de l’intérieur.

C’est votre choix, c’est votre liberté :

- « Avez-vous choisi dès aujourd’hui de vivre pour Dieu et avec Dieu ? »

- « Avez-vous choisi un bonheur qui ne passera pas ou alors quelques satisfactions passagères et beaucoup de souffrances dans l’autre vie ? »

Selon votre choix, votre vie changera et vous connaîtrez le projet de Dieu sur vous.

Mes enfants, soyez les consolateurs de Votre Maman du Ciel et de la Terre, qui vous donne tous ses encouragements.

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, La belle Dame vous aime de tout son cœur, chers enfants.


France, le vendredi 3 Juin 2005 - 20h15 - 9e semaine du Temps Ordinaire - Fête du Sacré-Cœur de Jésus

Jean-Marc : Sacré-Cœur de Jésus, à l’occasion de cette grande fête pour toute l’Eglise, bénissez-nous, bénissez la France et le monde entier. Que votre règne arrive bientôt.

Nous vous confions le cénacle de prière du 11 Juin 2005 à Radinghem-en-Weppes (59) ;

Cœur Sacré de Jésus, ayez pitié de nous.

Mon Cœur est dans la joie, lorsque mes fils et filles se tournent vers Moi avec grande confiance et implorent mon aide. Mon Divin Cœur rayonne d’Amour et de Miséricorde pour chaque âme qui M’aime et Me prie.

Je vous l’ai dit, vous ne devriez pas vous en étonner : «Vous n’êtes pas de ce monde », puisque vous êtes enfants de Dieu promis pour un Royaume d’Eternité et de Bonheur sans fin.

Comme vous n’êtes pas de ce monde, ni enfants des ténèbres, le prince de ce monde, ne se prive pas de vous persécuter de multiples façons. Il veut votre perte, votre reniement. Aussi devez-vous redoubler d’ardeur et de ferveur dans la prière.
Demandez Mon aide dans les tentations, dans les difficultés, placez-vous sous ma Protection et à l’abri dans le Cœur Maternel de la Reine du Ciel qui est toujours Votre Mère.

Fils et Filles de Dieu, ne vous laissez pas décourager par les ennemis de Dieu, qui veulent à tout prix non seulement vous faire souffrir, mais encore vous faire mourir à la grâce Divine.

Priez davantage et restez dans Ma Paix, ainsi ces attaques diaboliques ne vous atteindront pas en profondeur. Par la prière et par la foi, vous triompherez de l’esprit du monde, qui attire tant d’âmes vers les ténèbres et vers la mort et le péché.

Chaque jour consacrez vous à Mon Divin Cœur et demandez moi la grâce de recevoir Mon Divin Amour.
Si vous l’accueillez en vous, vous ne pourrez vous écarter de Moi et votre témoignage portera de bons fruits.
Que vos cœurs humains soient toujours unis à Mon Divin Cœur.
Jésus Votre Seigneur qui vient vous enseigner et vous bénir.


France, le samedi 4 Juin 2005 - 15h30 - 9e semaine du Temps Ordinaire - Fête du Cœur Immaculé de Marie

Jean-Marc : Très Sainte Vierge Marie, Vous qui êtes Notre mère très aimante, nous nous réjouissons avec Vous pour cette grande fête de votre Cœur maternel.

Vierge très Sainte, bénissez tous vos fils et filles qui viendront à St Hilaire de Riez (85) le samedi 18 juin 2005 et à Chasnais (85) le dimanche 19 Juin 2005.

Je vous salue Marie...

Je vous aiderai à devenir des Saints, et même de grands Saints

Très chers fils et filles de Dieu Votre Père des Cieux, recevez de ma main pure et immaculée toutes mes grâces et mon soutien dans vos épreuves de cette Terre.

Votre force réside dans la prière, dans la confiance totale en Dieu, dans la charité que vous aurez les uns pour les autres.

Mes Enfants, Votre Mère du Ciel ne peut vous abandonner seuls, au milieu de vos difficultés. J’entends vos plaintes, vos prières, vos souffrances et Je répands sur chacun de vous les bénédictions du Ciel.

Venez trouver refuge dans mon Cœur Immaculé, qui accueille chaque âme et la réconforte.

Celui qui fait appel à Sa Maman du Ciel sera secouru et soutenu durant ses difficultés.
Bien-sûr, Je ne peux vous éviter les croix de chaque jour qui font votre souffrance, mais Je peux vous aider à mieux les vivre et à mieux les accepter.

Si la main de Mon Fils les permet sur votre chemin, c’est que ces croix vous sont nécessaires pour marcher à la suite de Jésus.

Elles sont utiles à votre sanctification. Voyez-les comme des pénitences nécessaires pour vous libérer totalement de vos péchés, de vos mauvaises tendances et habitudes.

Ne refusez donc point les croix, ni les pénitences, mais aimez-les comme Jésus a aimé sa croix.
Car, en l’aimant, il aimait et accomplissait la volonté de Son Père des Cieux.

Faites de même, et vous bénéficierez des consolations de Dieu.

C’est souvent ce qui fait obstacle aux progrès des âmes, parce qu’elles n’acceptent pas la volonté de Dieu dans leur vie, en rejetant les croix inévitables sur leur chemin.

L’acceptation de la volonté de Dieu, est primordiale pour le salut et la sanctification des âmes.
Aussi, rendez grâce à Dieu pour tout ce qui vous arrive chaque jour, aussi bien les consolations que les épreuves.

Tout est occasion de rendre Gloire à Dieu, si vous offrez vos croix et si vous les portez avec amour et bonne volonté. Offrez-les pour le salut des âmes et pour votre propre salut.

Ne vous lassez pas de prier et d’aimer, de rendre grâce à Dieu. Tout sera alors beaucoup plus facile pour vous.

Je vous aiderai à devenir des Saints et même de grands Saints.


France, le Dimanche 11 Juillet 2005 - 16h00 - 15e semaine du Temps Ordinaire - Fête de St Benoît de Norcia

Jean-Marc : Très Sainte et très aimable Trinité, nous ne pouvons que nous affliger devant une telle montée du terrorisme, en considérant ces attentats d’Angleterre, qui ont fait tant de victimes. Que pouvons-nous faire pour vaincre ces fanatismes, cette cruauté qui habite encore le cœur de l’homme ?

Très Sainte Trinité, soyez béni pour ce cénacle à Bonnegarde (40 ), qui aura lieu le samedi 16 Juillet 2005 en la fête de Notre Dame du mont Carmel.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Que chacun de mes Fils et Filles reçoive ma Divine Paix, celle qui vient du Cœur de Dieu et non celle qui vient des hommes.

Tant que le cœur de l’homme n’est pas habité par l’Esprit d’Amour, Esprit de Sagesse et de Force, Esprit de Feu et de Sainteté, l’homme ne vivra pas véritablement dans la Paix qui vient de Dieu.

Si l’homme n’est pas habité par l’Esprit de Dieu, c’est qu’il n’a pas encore donné son oui total et définitif à Son Créateur, à Son Sauveur.

Aussi, son cœur est-il habité par les passions de toutes sortes : l’argent, le goût du pouvoir, la recherche effrénée d’un plaisir immédiat et tant d’autres satisfactions...

Il faut choisir entre l’Amour de Dieu et la recherche du monde avec sa multitude de tentations, qui en définitive conduisent à la mort, au désespoir, à la souffrance....

Seul un cœur habité par Dieu est un cœur en Paix, qui goûte déjà sur la Terre une part de la félicité du Ciel.

Dans ce monde cruel, où chacun veut prendre la place de Dieu, même si c’est au prix du sang et de la haine, le véritable vainqueur, c’est l’homme au cœur pur, aux mains innocentes, l’homme qui se consacre à Dieu et qui veut tout accomplir pour la gloire de Dieu.

Que lui importent les affaires temporelles, les vaines gloires, ou l’argent trompeur.

Pour lui, c’est la volonté de Son Père des Cieux qui compte et c’est pour cela qu’il œuvre chaque jour.
Mes Enfants, vous le savez, le péché engendre la souffrance, la violence, la mort.

Seul l’Amour peut convertir le pécheur et triompher des fruits amers du péché.
Soyez les témoins de cet Amour de Dieu : par la prière de chaque jour, par votre charité envers les malheureux, les pauvres et les petits, par votre humilité qui sera une preuve évidente de votre Amour pour Dieu.

Priez pour vos ennemis et pour ceux et celles qui vous persécutent ou qui font souffrir vos frères et sœurs.

L’Amour triomphe de tout, il abolit les divisions, il est plus fort que la mort.

Mes Enfants, redoublez d’ardeur dans la prière et que votre cœur ne sache qu’aimer et pardonner.

Recevez, Fils et Filles de Dieu,
Ma Sainte bénédiction, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Votre Père du Ciel et de la Terre,
qui souffre avec vous, à chaque injustice, à chaque crime, à chaque manque d'Amour.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Mer 9 Mar - 9:35

France, le Vendredi 13 Mai 2005 - 19h00

Jean-Marc : Vierge très Sainte, en ce jour qui célèbre votre apparition et votre message à Fatima, bénissez-nous et bénissez vos fils et filles qui viendront Vous retrouver à Agos Vidalos (65) le Dimanche 22 Mai en la Fête de la très Sainte Trinité.

Notre Dame de Fatima priez pour nous et pour le monde entier.

Ma main maternelle vient bénir vos fronts et vient ouvrir vos cœurs à l’Amour Vivant, qu’est Mon Fils Jésus . Très chers fils et filles de Dieu Votre Père.

Tournez-vous vers Moi et vers Mon Fils, ne vous lassez pas de prier et demander réparation pour toutes les offenses faites à Dieu.

C’est bien votre mission primordiale de prier pour ce monde qui part à la dérive, en cherchant toujours de nouveaux plaisirs, de nouvelles techniques et d’autres distractions.

Beaucoup d’hommes et de femmes sont aveugles et préfèrent vivre leur vie égoïstement, sans penser ni à la volonté de Dieu, ni au prochain qui aurait besoin de leur aide.

L’égoïsme est bien l’opposé de la charité, puisque la charité c’est de se donner pour le bonheur et le salut du prochain.

L’égoïsme ouvre la porte aux autres péchés graves que sont l’avarice, la luxure, l’orgueil, la violence, le meurtre...

Mes Enfants, ne vous laissez pas influencer par de si mauvais exemples, qui conduisent à la souffrance et aussi à l'enfer lui-même.

Une âme qui préfère vivre sans Dieu est en aussi grand danger que celui qui marche au bord d’un précipice les yeux bandés, il peut y tomber d’un moment à l’autre, s’il refuse d’ouvrir les yeux.

A la différence encore, c’est que le précipice de l’enfer est sans fond et sans issue possible.
La mort elle-même n’est que le début d’une souffrance éternelle.

Aussi, Mes enfants, prenez bien conscience des Enseignements de la Sainte Eglise de Pierre, celle qui est restée fidèle à celui que Dieu a choisi pour Le représenter et agir en son nom.
Vous aussi, écoutez attentivement les précieux Enseignements du Pape Benoît XVI, qui est vraiment comme Jean-Paul II un enfant chéri de Mon Cœur Immaculé.

C’est un grand don du Ciel qui vous est fait et Il a la mission de remettre l’ordre là où il y a le désordre, la Vérité lorsqu’il y a eu le mensonge.

Mes Enfants, laissez de côté ceux qui sont mécontents, ils devraient plutôt se réjouir et se convertir. Ils ne savent pas combien leurs âmes sont en danger, autant que leur corps.
Ceux qui s’opposent au Pape et à ses décisions, s’opposent à Jésus qui est le Rocher, la Pierre d’angle et de ce fait, ils se jettent sur ce Roc et sont eux-mêmes la cause de leurs propres souffrances.

Mes Enfants, priez le Saint Rosaire, méditez la Passion de Jésus, priez les saintes âmes du purgatoire, vivez une vraie vie de dévotion et de prière, et vous recevrez une profusion de grâces pour vous-même et pour toutes les âmes.

Recevez, fils et filles de Mon Cœur Douloureux et Immaculé,
Ma maternelle bénédiction,
au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.
Votre Maman du Ciel et de la Terre, qui ne cesse d’intercéder pour Vous.


France, le Mercredi 20 Avril 2005 - 18h40

Jean-Marc : Trinité Sainte, nous Vous remercions de nous avoir donné le Pape Benoît XVI pour guider l’Eglise Universelle. Que votre bénédiction s’étende sur cette réunion de prière du Dimanche 24 Avril 2005 à St Mars La Jaille (44), en même temps que la messe d’intronisation du Saint Père à Rome.

Trinité Sainte, nous avons confiance en Vous.

Fils et Filles très aimés de Dieu Votre Père du Ciel et de la Terre, soyez dans la joie que Je partage avec vous tous.

Le peuple Chrétien doit se réjouir lorsqu’il reçoit un pasteur à sa tête pour le conduire tout entier vers le Royaume des Cieux.

N’est-ce-pas mon Esprit d’Amour qui L’a choisi pour vous ?

N’est-ce-pas Moi qui l’ai formé dès son plus jeune âge à cette mission si rude et si importante pour l’avenir de la Sainte Eglise.

Aussi, ne craignez pas, le choix de Dieu est toujours le bon. Tant d’hommes et de femmes sont aveugles et ne savent même plus distinguer le vrai du faux, le bien du mal, la vertu et le vice.

Dans ces temps si troublés, l’Eglise a besoin d’un homme solide, à la foi éclairée, pour annoncer à tous quelle est la volonté de Dieu, quelles sont les Vérités éternelles.

Il se doit de dénoncer le mal qui existe, la perversion des mauvaises institutions, les fausses idéologies...

Aussi, réjouissez-vous de celui que Je vous envoie pour vous montrer la route à suivre.
Sa doctrine est sûre et son cœur M’appartient.

N’est-ce-pas Moi ainsi, qui parlerai par sa bouche, comme Je le fais à travers tout prophète, et comme cela s’est accompli par la bouche de son prédécesseur Jean-Paul II, lui aussi prophète de Dieu ?

Craignez-vous mes paroles de feu, craignez-vous d’entendre la Vérité ?

Vous devez surtout craindre vos péchés et l’offense que vous Me faites en vous opposant à la Vérité.

Mes Enfants, aimez de tout votre cœur le Pape que Je vous ai donné et soyez sa force dans l’adversité par votre prière et votre confiance.


N’oubliez pas que vous n’êtes qu’un au sein du Corps de l’Eglise. Aussi, ne rentrez pas dans la division, la polémique, la critique.

Chacun à son tour doit défendre la Vérité et défendre celui qui est le premier, le détenteur de la Vérité : le Pape.

Soyez dans la joie du Ciel et qu’elle soit communicative. N’écoutez pas les critiques de ce monde qui refuse ma souveraineté et essaye par tous les moyens de déstabiliser l’œuvre de Dieu. Christ a vaincu le monde.

Recevez, Fils et Filles de Dieu,
Ma Sainte bénédiction, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Votre Père Eternel.


France, le Jeudi 10 Février 2005

Jean-Marc : Seigneur Jésus, que votre Divine Lumière éclaire notre route en cette période du Carême. Merci d’être avec nous pour ce cénacle familial du Dimanche 13 février 2005. Jésus, nous avons confiance en Vous.

Soyez dans la Paix et dans la Joie qui viennent de l’Agneau de Dieu, Votre Rédempteur.
Soyez ces âmes fidèles à la volonté de Dieu, fidèles à la prière et dont le cœur est un vivant réceptacle de l’Amour de Dieu. Votre fidélité sur la Terre, sera comblée au Ciel par une éternelle félicité, c’est à dire par un bonheur constant, toujours en Ma Sainte présence.

Pourquoi ce monde souffre t’il tant ?
Pourquoi tant d’âmes en viennent au désespoir le plus sombre ?

Tout simplement, parce que beaucoup d’âmes vivent sans une foi véritable, sans vivre en Ma Sainte Présence. Une âme qui ne connaît pas intimement Son Dieu d’Amour, est une âme coupée de sa Source, une âme qui souffre sans savoir pourquoi, une âme perdue, qui ne sait pas dans quelle direction elle doit aller.

Au contraire, une âme fidèle à Dieu, à la prière, à la charité, est une âme qui a découvert Dieu dans sa vie et qui comprend sa destinée éternelle.

Mes Enfants, quelle souffrance dans les âmes qui vivent sans Moi, qui Me rejettent ou qui Me combattent. Lorsque Dieu est chassé d’une âme, c’est l’ennemi qui prend Ma place et vient la détruire de l’intérieur. Avec lui, le péché s’installe et la souffrance déchire davantage les blessures de l’âme.

Le seul remède à cela, c’est la conversion radicale, le retour à Dieu et une vie vraiment spirituelle, une communion d’Amour entre Moi et l’âme qui Me cherche.

Celui qui Me cherche, Me trouvera. Celui qui M’aime, connaîtra mon Amour pour lui. Je ne suis pas un Dieu caché, mais Je Me révèle aux âmes ardentes et sincères. Je déverse en elles les flots de Ma Divine Grâce, à tel point qu’elles ne pourraient même plus les contenir.

Je vous appelle à devenir ces âmes fidèles, ces âmes aimantes et aimées de Dieu.

Recevez, Fils et Filles de Dieu,
Ma Sainte et puissante bénédiction,
au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Jésus Votre Sauveur.


France, le Mardi 15 Février 2005 - 19h00

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, un seul Dieu en trois personnes, montrez-nous toujours votre Sainte Volonté. Que votre bénédiction nous éclaire pour ces cénacles du Samedi 19 Février 2005 dans la région de Pont à mousson (54) et le Dimanche 20 Février 2005 à Alsting (57). Trinité d’Amour, nous avons confiance en Vous.

Que chacun de vous reçoive dans son cœur Ma Sainte et tendre bénédiction.

Je désire Me manifester en chacun de vous, dans votre cœur, dans votre âme, dans votre vie. Je n’attends de vous, que votre bonne volonté, votre ardent désir d’accomplir ce que Je vous demande.

Votre vie M’appartient, lorsque vous voulez bien Me l’offrir chaque jour. Je ne peux œuvrer à travers vous, si vous ne faites pas l’effort de venir vers Moi et de M’offrir votre vie.

Je veux combler chaque âme infiniment, de tous mes trésors de grâce, mais Je ne peux le faire, si vous ne M’accueillez pas.

Aussi, Je demande à chacun de vous, votre oui d’Amour, votre désir de vous mettre à mon service. Je suis le Seigneur, Votre Dieu d’Amour et Je vous appelle tous à venir à Moi, à Me rencontrer, à vivre avec Moi et en Moi.

Vous êtes Mes Enfants et vous le deviendrez pleinement, lorsque votre faible volonté sera unie à la mienne, lorsque votre oui sera total.

Redites-moi chaque jour votre désir d’œuvrer activement au salut des âmes, au règne de Dieu sur la Terre et dans vos vies.

Pour cela, vous devez déjà commencer à M’ouvrir la porte de votre cœur, ainsi Je demeurerai en vous, dès maintenant et pour toujours.

Une âme qui accueille Dieu, est une âme qui réalise combien elle est aimée de Dieu, c’est une âme qui s’ouvre au salut et qui permet à d’autres âmes de Me rencontrer.

Chaque âme est utile à Son Père des Cieux, chaque âme peut faire des merveilles lorsqu’elle vit de Moi.

En effet, Je répands dans de telles âmes, Mon Esprit d’Amour à profusion, et c’est lui qui manifeste dans les âmes tant de bienfaits et de grâces.

Recevez, Enfants de Dieu Votre Père,
Ma Sainte Bénédiction, qui vient éclairer vos cœurs d’Enfants.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Votre Père du Ciel et de la Terre.


France, le Vendredi 4 Mars 2005 - 4h00

Jean-Marc : Que tout se passe selon votre très Sainte volonté, pour ce nouveau cénacle à Marseille(13) du Dimanche 13 Mars 2005. Que votre parole vienne réchauffer et fortifier nos cœurs si faibles. Trinité d’Amour, nous avons confiance en vous.

Recevez, Fils et Filles de Dieu tout l’Amour de Votre Père du Ciel et de la Terre.

Le temps que vous vivez est un temps difficile, car Dieu est pour beaucoup oublié, rejeté, méprisé. C’est une période critique pour tant d’hommes et de femmes, qui préfèrent se passer de Moi, pour courir après des intérêts illusoires.

C’est un temps difficile, puisque tous ceux et celles qui préfèrent vivre loin de Moi, se refusent aussi mon aide et mon soutien dans leurs épreuves.

Ils ne se rendent pas compte à quel point, en agissant ainsi, ils augmentent leurs souffrances et s’attirent eux-mêmes des épreuves plus difficiles encore.

En effet, une âme qui s’éloigne de Dieu, et qui s’englue dans le péché, souffre de plus en plus, et attire à elle de nouvelles souffrances, de nouvelles purifications.

Elle est seule pour faire face à toutes ces agressions, qu’elle a elle-même engendrées par ses multiples péchés.

L’homme livré à lui-même, devient son propre bourreau et la cause de sa propre souffrance. Il ne faut donc pas être surpris, de constater tout ce qui vous arrive aujourd’hui, et ce qui est déjà à votre porte.

Il ne tient qu’à vous de changer vos vies, en changeant votre cœur. Si votre cœur est livré au péché et donc au démon, votre cœur vivra déjà une part des souffrances de l’enfer sur la Terre.

Si votre cœur M’appartient, il se laisse guérir et Je le comble de Ma Paix et de Mes Divines grâces.

Votre vie sera alors le reflet de votre cœur : une source de grâces et de joies. Tant que vous n’aurez pas choisi d’accueillir Dieu dans votre cœur, en rejetant votre péché, vous ne pourrez connaître la Paix et la joie de ma Présence dans votre vie.

Voulez-vous dès cette Terre le bonheur,
ou préférez-vous vous contenter de la tristesse et de la souffrance ?

En lisant ce message, vous saurez la solution à tous vos problèmes, et vous choisirez en toute liberté.

Recevez ma Sainte Bénédiction.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Votre Père Eternel.


France le Vendredi Saint 25 Mars 2005 -14h45

Jean-Marc : Seigneur Jésus, nous voulons rester près de Vous, au pied de votre Sainte Croix, pour Vous témoigner notre Amour. Merci de nous permettre de nous rassembler en votre nom, le Dimanche 3 Avril 2005 pour la fête de la Miséricorde Divine. Jésus, nous avons confiance en Vous.

Que chacun reçoive ma Divine Grâce venue du Ciel sur la Terre.

Venez consoler le Divin Cœur souffrant de Jésus, qui a tant soif des âmes et qui renouvelle son agonie chaque fois qu’une âme Le rejette.

J’ai besoin de votre consolation par la prière, de votre fidélité, de votre Amour de chaque jour. Si vous ne vous tournez pas vers Moi qui suis le seul chemin vers le Père, cela signifie votre indifférence à mon égard, votre manque d’Amour.

Un Dieu d’Amour qui n’est pas aimé : voilà bien la cause de ma principale souffrance.

Tant d’âmes se détournent de Moi et préfèrent la facilité, le temporel, à l’exigence de l’Amour et à l’éternité.

Une âme qui aime Dieu se donne à Lui et trouve en Moi son bonheur.

C’est chaque jour de votre vie, qu’il vous faut Me témoigner tout votre Amour. Vous devez vous préparer à ce grand face à face avec Moi, qui veux tant vous faire partager ma gloire et mon Amour.

J’appelle à Moi chaque âme, afin qu’elle connaisse le prix de mon Amour et qu’elle se convertisse.

Mes bien-aimés, soyez résolus à marcher à ma suite et à faire de votre vie une totale louange offerte à la gloire de Dieu.

Je donne à chacun les grâces particulières pour la mission que Je lui ai confiée. Aussi, ne craignez pas de suivre l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde sur le bois de la Croix.

Méditez souvent ma douloureuse et rédemptrice Passion, qui est constamment renouvelée à chaque Sainte Messe.

En effet, à chaque consécration, le prêtre renouvelle pleinement le Saint Sacrifice de la Croix et ainsi Je peux M’offrir à vous en nourriture pour la Vie éternelle.

Je suis la Résurrection et la Vie, aussi en communiant à mon Corps et à mon Sang, vous recevez en vous ma Vie Divine.

Soyez comme Saint Jean et les Saintes Femmes, une consolation, un baume d’Amour pour mon Cœur blessé et souffrant.

Recevez, fils et filles de Dieu, ma bénédiction
qui vient vous combler de ma Divine Présence, Lumière venue éclairer vos cœurs.
Jésus Votre Sauveur qui a donné sa vie pour vous.


France, le Lundi 17 Janvier 2005 - 15h05 - Fête de Saint ANTOINE le GRAND

Jean-Marc : Très Sainte Trinité, que tous les peuples puissent Vous connaître et venir à Vous. Merci de nous réunir en votre très Saint Nom pour ce cénacle de prière du Samedi 22 Janvier 2005 à Saint Bauzille de la Sylve (34230). Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Que Ma Sainte Bénédiction vienne visiter vos cœurs d’enfants et les combler de Ma Sainte Paix. Mes Enfants,

Que votre prière de chaque jour vienne Me rejoindre, et qu’en même temps elle vous permette de recevoir de Moi, toutes les grâces qui vous sont nécessaires durant votre vie de la Terre.

Votre prière quotidienne, non seulement vous est nécessaire, mais elle vous est indispensable pour vivre de Ma vraie Vie.

Un Chrétien qui ne prie plus, est un Chrétien qui ne vit plus sa Foi et qui de ce fait se meurt.
Votre prière de chaque jour est la respiration de votre âme, dans le souffle vivifiant du Saint Esprit.
Mes Enfants, comment pourriez-vous continuer à vivre sans respirer ?
De même, votre âme a besoin chaque jour de ce souffle de vie, de cette respiration qui la fait vivre en Moi et avec Moi.

Aussi, soyez fidèle à ce rendez-vous de la prière, à cette rencontre avec Votre Dieu trois fois Saint, qui veut vous combler de sa plénitude.

Vous avez besoin de silence, de solitude, de Paix pour bénéficier pleinement de votre temps de prière.

Mettez-vous donc à l’écart des tentations de ce monde moderne, qui éloignent tant d’âmes de la prière, et donc de leur Créateur.

L’intelligence de l’homme a tellement produit d’occupations, de distractions, de loisirs, qu’en définitive, l’homme oublie qu’il est Enfant de Dieu et quel est son devoir filial.

Voilà pourquoi la prière vous est doublement nécessaire. Si vous ne priez plus, vous vous coupez de Dieu qui est la Source de votre vie, et vous n’aurez plus la force de vaincre les tentations du malin esprit, qui attire tant d’âmes dans ses pièges mortels.

Une âme qui ne prie plus, est une âme en danger de mort éternelle, une âme qui perd son souffle et se sépare de Son Dieu.

Par la prière, Je fais irruption dans vos vies, Je vous viens en aide et Je vous comble de Mes Grâces Divines.
Par la prière, Je fais irruption dans vos vies, Je vous viens en aide et Je vous comble de Mes Grâces Divines.
Aussi, Mes Enfants, retrouvez la joie de la prière et chaque jour, venez Me rejoindre et recevoir Mon Amour.

Votre Père du Ciel et de la Terre,
qui vous donne Sa Sainte et Aimante Bénédiction.


France, le samedi 1er janvier 2005 - 0h30 - Solennité de MARIE MERE de DIEU - Temps de Noël

Jean-Marc : Très Sainte Vierge Marie, nous honorons avec tous vos fils et filles de la Terre entière, Votre Maternité Divine. Merci d’avoir dit ce oui qui a changé la face de la Terre et qui a permis à Jésus de venir nous sauver. Je vous salue Marie...

DIEU VOUS FAIT PARTICIPER A SA VICTOIRE, ET SA VICTOIRE EST POUR TOUJOURS

Très Chers Fils et Filles de Dieu, Votre Père des Cieux, recevez en ce premier jour de cette nouvelle et sainte Année, la Bénédiction de la Très Sainte et Adorable Trinité, que Je viens en personne apporter à ce monde qui gémit de douleurs, en refusant le salut qui vient de Dieu.

Marie : Enfants de mon Cœur Immaculé, vous qui M’aimez et M’offrez chaque jour votre vie et vos ardentes prières, réjouissez-vous de tout ce dont Dieu veut vous combler.

Soyez dans la joie, dans la splendeur des béatitudes que Mon Divin Fils vous a promises..
En effet, une âme, qui dès cette Terre aime Dieu et veut n’accomplir que sa volonté, est une âme qui vit déjà ici-bas une part du bonheur du Ciel, c’est une âme qui porte en elle le germe du Salut et qui de ce fait sème l’amour sur ses pas.

Suivez ce chemin de paix, de joie, de consolations, en gardant toujours à la main votre chapelet, en ayant toujours sur vous le signe de Jésus Sauveur qui éclairera votre route.
Laissez de côté votre passé, aussi triste et malheureux qu’il a été; ne voyez devant vous que la sainte et aimable face du Ressuscité, qui vous conduit chaque jour plus près de Lui, dans son éternité bienheureuse.

Vivez pour les réalités d’en haut, pour la gloire de la Très Sainte Trinité, pour n’accomplir que ce qu’elle vous demandera. Ce monde passe, mais vous vous demeurerez pour l’Eternité en présence de Dieu.
Peu importe vos combats et vos larmes, tout passera, et votre foi triomphera.

Laissez de côté ce monde qui refuse la souveraineté et la royauté de Jésus Mon Divin Fils et Votre Maître.

Au contraire, priez pour ce monde qui part à la dérive, et qui souffre les douleurs de l’enfantement à une vie nouvelle.
Tous les ennemis de Dieu tomberont les uns après les autres. Celui qui ne vit pas et ne construit pas avec Dieu, se détruit lui-même. Dieu vous fait participer à sa victoire, et sa victoire est pour toujours.

Recevez, Fils et Filles de Dieu tout puissant, Ma Sainte Bénédiction de Mon Cœur de Mère.
Au nom du Père Très aimant, du Fils très aimable et de l’Esprit d’Amour.
Votre Maman du Ciel et de la Terre, qui vous tient fermement par la main et par votre chapelet


France, le Samedi 25 Décembre 2004 - 16h30 - Jour de la NATIVITE de NOTRE SEIGNEUR

Jean-Marc : Saint Enfant Jésus, nous nous prosternons à vos pieds et comme les bergers, nous Vous adorons du plus profond de notre cœur. Que votre bénédiction s’étende sur nous et sur tous ceux et celles qui viendront à ce cénacle à la Teste de Buch (33), le Samedi 8 Janvier 2005. Saint Enfant Jésus, ayez pitié de nous et sauvez nous.

Saint Enfant Jésus de la crèche

Recevez, Fils et Filles de Dieu, Ma Paix et Ma Grâce venues du Ciel pour combler vos cœurs.

Soyez vous aussi purs et saints comme des enfants, selon le Divin modèle de l’Enfant béni de la crèche de Bethléem.

Quelle douceur, quelle innocence, quelle pureté, quel amour rayonnent de son tout petit cœur.
Voilà le modèle que vous devez suivre, la Divine Image qui doit s’imprimer en vos âmes. Demandez-Moi cette grâce de Me ressembler, cette grâce de recevoir Mon pardon et d’être pleinement unis à Moi.
Que de grâces Je peux vous accorder lorsque vous faites appel à Moi, en invoquant Ma Sainte Enfance.

Je ne peux rien refuser, à celui ou à celle qui vient se prosterner devant la crèche ou devant une représentation de l’Enfant Jésus.

Soyez simplement dans l’adoration, dans la contemplation de ce si beau mystère d’Amour, qui a permis Ma venue parmi vous.

Dites moi, avec respect, avec vénération, de tout votre cœur, ces simples paroles qui pourront vous obtenir tant de grâces de Ma sainte Enfance : « J’ai recours à Vous Saint Enfant Jésus de la crèche, et j’invoque avec grande confiance votre aide et votre soutien dans toutes mes nécessités que voici....

Ne me refusez pas votre aide, exaucez-moi au plus vite et rendez mon cœur aussi pur et aussi aimant que le vôtre.

Saint Enfant Jésus de la crèche, accordez-moi de plus toutes les grâces spirituelles et corporelles dont j’ai besoin durant cette vie et pour l’Eternité en votre présence. »

Et ensuite, restez dans le silence de l’adoration, dans l’action de grâces et votre confiance sera récompensée.

Si peu pensent à M’invoquer, alors que Je pourrai les combler de Mes Divines grâces et de Ma bénédiction, dans l’éternel présent où Je suis maintenant, comme au temps où Je faisais l’admiration des bergers et des mages.

Sachez le bien, rien n’est impossible à Dieu, et l’Enfant-Jésus, vrai Dieu et vrai homme peut vous combler..

Recevez, Fils et Filles de Dieu, Ma Sainte et Tendre Bénédiction.

Jésus Votre Sauveur, Lumière venue dans le monde.

(...) et vous obtiendrez de grandes grâces pour vous et le monde entier

France, le Mercredi 8 Décembre 2004 - 15h40 - 2e semaine de l’Avent
Solennité de l’IMMACULEE-CONCEPTION de la VIERGE MARIE

Jean-Marc : Très Sainte Vierge, nous nous réjouissons avec Vous et le Ciel tout entier à l’occasion de Votre fête et de Votre victoire sur le péché. Avez-vous une Parole, un enseignement à nous offrir à l’occasion de ce cénacle de prière et de guérison à Bruxelles en Belgique, le Dimanche 19 Décembre 2004 ? Je vous salue Marie....

Marie : Recevez, Fils et Filles de Dieu, toute Ma Bénédiction et Mon Amour de Mère, pour chacun et chacune, qui M’aimez à votre tour.

Venez consoler le Cœur de Votre Maman du Ciel et de la Terre, pour tout ce qui L’afflige jour après jour. Que d’offenses, que d’impiétés, que de sacrilèges !

Tant et tant d’épines blessent Mon Cœur déjà si souffrant. Ce qui M’afflige le plus et qui blesse particulièrement le Cœur de Mon Divin Fils Jésus, c’est surtout la perte des âmes.

Comment ne pas souffrir, lorsque Mon regard de Mère, se pose sur tant d’âmes, qui s’acheminent sur de mauvais chemins, et qui ne veulent pas se convertir, qui refusent obstinément Ma main et Mon secours.

Les âmes se perdent par milliers et Je demeure impuissante pour les secourir. Une âme, qui dès cette Terre refuse Dieu, est une âme qui prend librement le chemin de l’enfer et qui refuse Mon aide.

Aussi ai-Je besoin de tant et tant de prière, pour qu’en définitive certains cœurs se laissent toucher par la Grâce Divine et s’ouvrent enfin au Pardon de Dieu.

Participez à cette œuvre de salut, en priant le Saint Rosaire, en consacrant les âmes à Mon Cœur Immaculé,
en les plaçant sous Mon Manteau protecteur par le port si précieux du Saint Scapulaire.

Chacun d’entre vous, qui se met à Mon service et qui veut œuvrer pour le salut des âmes M’est très utile.
Aussi, Mes Enfants, ne vous laissez pas décourager par l’esprit du monde, ni par la vaine gloire; consacrez beaucoup de temps à la prière, et à l’évangélisation.

Moi, Votre Maman du Ciel, Je parlerai par votre bouche, s’il le faut pour aider à la conversion des âmes en grand péril mortel.

Demandez Mon aide, Mon secours dans vos épreuves et Je viendrai à votre secours. Je vous envoie tous en mission pour sauver les âmes en grand péril.

Apprenez-leur le chemin de la prière, le chemin de la Sainte Eglise.
Chaque âme M’est précieuse et Mon Fils attend de Moi, que Je la conduise à Lui, qui lui offrira Son Divin Pardon.

Soyez les joyeux Enfants de Marie, ouvrant le chemin au Triomphe de Mon Cœur Immaculé,
qui s’approche peu à peu.

Invoquez-Moi souvent sous ce puissant vocable, qui fait trembler l’enfer tout entier, à chaque invocation :

« O Marie conçue sans péché, priez pour nous pauvres pécheurs, qui avons recours à Vous, Notre Mère. »

Dites-le souvent, particulièrement, après chaque dizaine de votre chapelet, et vous obtiendrez de grandes grâces pour vous et le monde entier.

C’est une belle mission, que Je vous confie.
Marie, Votre Maman du Ciel et de la Terre, qui vous donne Sa Bénédiction spéciale pour vous et vos familles.

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Message du Seigneur à Jean-Marc France, le Vendredi 15 Octobre 2004 -15h50
28e semaine du Temps Ordinaire - Fête de Sainte THERESE D’AVILA

Aimer et vivre dans l'Amour de Dieu

Jean-Marc : Dieu d’Amour, aidez-nous à grandir dans la Foi, l’Espérance et la Charité. Que votre Parole nous enseigne au cours de ce cénacle familial du Dimanche 17 Octobre 2004. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Jésus :
Très Chers Fils et Filles de Votre Père du Ciel et de la Terre.

Il est important, que vous soyez éclairés sur le vrai sens de votre existence sur cette Terre d’épreuves et de sanctification.

Mes Enfants, Je suis Votre Père, c’est Moi qui vous ai donné la vie terrestre et aussi la vie de l’âme, qui revêt déjà ce caractère d’éternité.

Vos pères et mères de la Terre, ont participé à vous transmettre la Vie qui vient de Moi.
Ils vous ont aussi donné ce qui vous est nécessaire pour vos besoins quotidiens et aussi l’éducation et l’exemple.

Aussi, en retour, vous leur devez le respect et l’Amour. Votre devoir filial consiste aussi à les aider dans les moments difficiles et lors de leur vieillesse.

De même, devez-vous aussi respect et Amour filial envers Votre Père du Ciel et de la Terre, qui vous a donné la Vie, la nourriture, et tout le nécessaire pour vos besoins de cette Terre.

Je vous ai créés par Amour, en vous donnant Mon Amour et en vous transmettant Ma Vie Divine. Aussi, votre vie doit-elle être une vive louange à la Gloire de Dieu.

Tout ce que vous faites, faites-le par Amour, en Me l’offrant.
Que tout dans votre vie contribue à Me faire connaître et aimer de tous.

Entrez dans cette intimité avec Moi dans la prière, l’adoration, la contemplation. Ne vous contentez pas des futilités passagères qui occupent la vie de tant d’hommes et de femmes, qui n’ont pas découvert le sens plénier de leur vie.

Vivre avec Dieu et en Dieu, vivre pour accomplir la volonté de Dieu, vivre dans l’Amour : voilà de quoi combler toute une vie, voilà de quoi réussir votre vie de la Terre et aussi entrer dans l’éternité bienheureuse.

Aimer veut dire donner, partager et s’offrir soi-même au service des autres et de ce fait, au service de Dieu.

Aimer, c’est aussi accepter les humiliations, les incompréhensions et aimer encore et toujours. Vous avez compris, Mes Enfants, quel est le secret de votre vie et son plein sens :
aimer et vivre dans l’Amour de Dieu.

Dirigez-vous dans ce sens et vous serez dans une Paix toujours plus intense.

Votre Père du Ciel et de la Terre,
Qui vous donne toute Sa Bénédiction Paternelle.


France, le Vendredi 16 Juillet 2004 - 11h00 - 15e semaine du Temps Ordinaire
Fête de NOTRE DAME du MONT CARMEL

Jean-Marc : Vierge très Sainte, nous nous tournons vers Vous, en votre fête du Mont Carmel, où Vous nous avez remis le précieux scapulaire brun.

Bénissez tous ceux et celles que Vous appelez et qui viendront à ce prochain cénacle du Dimanche 25 Juillet 2004 à Saint Loubouer (40).

Je vous salue Marie...

La Sainte Vierge : Que tous Mes Fils et Filles bien-aimés, soient comblés de Ma Présence Maternelle et de Mes Bénédictions spéciales pour chacun et chacune d’entre vous.

Mes très chers Fils et Filles.

Vous le savez, Je vous l’ai déjà annoncé, vous savez combien votre monde actuel offense Dieu et s’éloigne de Lui un peu plus chaque jour.

Certes, il y a aussi des conversions, particulièrement chez les jeunes, qui après avoir fait l’expérience de ce monde, sont revenus déçus, tristes, blessés, en quête de vérité, en recherche de Dieu.

Souvent la souffrance est nécessaire à l’homme pour lui enseigner combien la vie sur Terre n’est qu’un passage, et que seule l’éternité avec Dieu est l’unique nécessaire et doit être votre but et le sens de votre vie.

L’homme a besoin de Dieu, de son Créateur et Père et de Jésus son frère et son Sauveur.

L’homme a besoin aussi d’une Mère qui le comprenne et lui apporte les consolations et l’aide pour continuer son chemin vers l’éternité.

Dans la prière, vous rencontrerez Dieu votre Père, Jésus dans la Sainte Communion. Je vous attends aussi lorsque vous prendrez le temps de prier votre chapelet et mieux encore le très Saint Rosaire.

Mes Enfants, Je vous en supplie, détournez-vous de votre vie de pécheur, renoncez aux tentations que le malin mettra inévitablement sur votre route.

Si vous priez chaque jour, Mon Fils vous donnera la force de rejeter votre péché et de vous détourner du mal pour vous attacher seulement à votre Sauveur, qui est le seul chemin vers le Père des Cieux.

Si vous ne priez pas, vous restez faibles et de ce fait, l’ennemi triomphera de votre fragilité, il s’infiltrera tel un serpent dans les failles de votre âme, pour la diviser et la fragiliser davantage par le péché.

Mes enfants, vous mêmes et vos frères et sœurs ont besoin de votre foi vivante, de votre bonne volonté, de votre prière, de votre élan missionnaire.

L’Eglise a besoin de vous pour se fortifier et triompher de ses adversaires.

Mes Enfants, soyez victorieux avec Moi, c’est Moi qui vous abrite sous mon large manteau, et les flèches de l’ennemi ne pourront plus vous atteindre.

Participez à ma Victoire qui s’approche, soyez à mes côtés et vous verrez l’ennemi fuir sous vos pas.
Recevez, Fils et Filles de Dieu, Ma puissante Bénédiction,

Marie votre Maman du Ciel et de la Terre, Notre Dame du Mont Carmel.

Soyez confiants en l’aide de Dieu, qui voit tout et s’occupe de tout si vous Lui laissez la première place dans votre vie

France, le Vendredi 7 Mai 2004 - 14h10 - 1er Vendredi du mois, 4ème semaine de Pâques
Fête de Sainte Flavie, martyre

Jean-Marc : Trinité Sainte, que votre nom soit glorifié non seulement au Ciel, mais aussi sur la Terre.
Bénissez ce cénacle familial du Dimanche 9 Mai 2004. Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto...

Le Seigneur :

Ma Paix vient sur vous, telle une douce rosée descend sur la Terre pour la féconder.

Gardez cette âme d’enfant, cette âme priante et emplie de vénération.

Souvenez vous toujours que Ma Divine Main élève ceux qui s’abaissent et abaisse ceux qui s’élèvent et veulent se mettre en valeur. La grandeur d’une âme réside en son humilité.

Que d’âmes s’éloignent de Moi, un peu plus chaque jour, car elles se gonflent d’orgueil en s’attribuant ce qui revient à Ma Gloire.
Il y a les dons célestes que J’octroie à chaque créature et il y a vos mérites personnels. Ne confondez pas les deux.
Rendez à Dieu ce qui Lui revient, et à vous même ce qui vous appartient.
Vouloir s’octroyer ce qui vient de Moi, c’est s’attribuer à soi-même ce qui ne vous revient pas, mais qui vous est confié.

Oubliez vos mérites, mais n’agissez que pour la seule gloire de Dieu et le Salut des âmes et non pour votre propre compte.
Si vous accomplissez une belle action, si vous œuvrez pour une noble cause, gardez le silence à ce sujet.

Ne rechercher pas de vaines louanges ou des honneurs humains.
Cherchez avant tout le bien d’autrui, si vous vous attribuez un quelconque bénéfice de vos bonnes actions, c’est à Moi d’en juger et de vous récompenser.
Plus vous vous oublierez, et mieux Je pourrai vous combler de Mes Divines Grâces.

Cultivez jour après jour le terreau de l’humilité, en ne cherchant pas à plaire aux hommes, mais à Dieu seul.
Soyez confiants en l’aide de Dieu, qui voit tout et s’occupe de tout si vous Lui laissez la première place dans votre vie.
Le découragement, les soucis, l’empressement, sont des obstacles majeurs à l’accomplissement du projet de Dieu en vous et dans vos vies.
Rendez grâce à Dieu en toutes situations et soyez toujours dans la louange.

Voyez la Main de Dieu à l’œuvre dans vos vies, et vous aurez trouvé dès ici bas la joie parfaite.

Recevez Ma Paix et partagez la autour de vous.

Votre Père Eternel


France, le Mardi 16 Mars 2004 - 15h40 - 3e semaine de Carême - Fête de Sainte BENEDICTE

Jean-Marc : Dieu trois fois Saint, que Votre volonté soit faite et non la nôtre. Bénissez tous ceux et celles qui viendront à cette réunion de prière à l’église de Creyssens (81).

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Le Seigneur :

Fils et Filles de Dieu, réjouissez-vous de Ma Sainte Présence et des grâces, que Je viens vous octroyer dans Ma libérale bonté.

Parfois, vous vous plaignez n’avoir pas reçu de grâces, ni être exaucés par vos prières.
Vous avez l’impression de supplier le Ciel, et qu’il reste fermé, sans que vous en obteniez de l’aide.
Il est vrai, que le croyant est mis à l’épreuve de sa foi.

Il est juste, que Dieu ne donne pas toujours ce que vous demandez,
mais ce qui vous est nécessaire.

Certains ne demandent rien et obtiennent des grâces et des interventions Divines, qui semblent exceptionnelles.
L’homme n’a rien à exiger de Son Créateur, de Son Père. Il peut, bien sûr, Lui demander son aide et Le prier avec confiance, et J’accorderai à chacun ce qui lui faut, ce qui est bon pour lui.

Si votre prière, ne s’élève pas jusqu'à Moi, si le Ciel vous semble fermé, c’est que sans doute, il y a en vous un ou des obstacles qui empêchent cette ouverture à la Présence Divine.

N’oubliez pas, que tant que le péché est prédominant en vous, cela signifie que la Grâce Céleste est encore bien faible et de ce fait, les ténèbres que vous avez engendrées empêchent votre prière de s’élever dans le Ciel, dans la Lumière de Dieu.

Aussi, ôtez le voile de péché qui obscurcit votre âme, soyez bons et généreux, soyez ardents et vous verrez combien la Grâce Divine vous inondera de Sa Présence et de Ses bienfaits ; votre prière alors portera du fruit en abondance.

Les soucis de la vie, le trop grand attachement à la matière, l’égoïsme... empêchent votre âme de recevoir les grâces de Dieu.

Soyez un vase vide et Je le remplirai Moi-même. Si vous voulez trop diriger votre vie, vous M’empêchez de vous guider, de vous conduire et alors vous tombez toujours dans des impasses et vous désespérez.

Tout dépend de votre abandon, de votre confiance, de votre charité. Celui qui aime vraiment, connaît Dieu et est véritablement Enfant de Dieu.

Je vous bénis, Mes bien-aimés,
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Votre Père Eternel

Croyez bien que J’entends vos prières

Dimanche 9 Novembre 2003, pour ce cénacle familial. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit...

Jean-Marc : Trinité Sainte, enseignez-nous le chemin du Ciel. Soyez au milieu de nous,

Le Seigneur :

Soyez dans Ma Paix, en Ma Sainte Présence.

Bien chers Fils et Filles de Dieu Votre Père.

Vous êtes près de Moi, lorsque vous Me témoignez votre Amour, votre confiance.
Lorsque vous acceptez de passer du temps à Ma rencontre dans la prière, vous faites aussi Ma Volonté.

Tant de Mes Enfants perdent leur temps dans des occupations futiles,
en oubliant leur véritable patrie : le Royaume des Cieux.

Ils préfèrent choisir la paille et délaissent les grains de blé, qui sont une véritable nourriture qui fortifie.

L’homme veut vivre sans Dieu,
il préfère renier Son Créateur et croire qu’il est libre de faire ce qu’il a envie.

Il ne sait pas, que c’est alors qu’il devient esclave de ses passions, de ses convoitises, de ses ambitions et ainsi du démon qui les enchaîne et les attire peu à peu vers l’enfer, son royaume à lui.

Tant d’hommes et de femmes préfèrent se voiler les yeux, se boucher les oreilles plutôt que de voir la réalité en face et se tourner vers le Père Miséricordieux que Je suis.

Vous qui M’aimez et avez compris que votre vie sur terre n’est qu’un passage,
persévérez jour après jour dans la prière, pour la conversion des âmes en grand péril.

Croyez bien que J’entends vos prières et que Je suis tout puissant pour les exaucer. Ainsi, Ma Miséricorde Divine est ébranlée et Je viens toucher les cœurs qui sont loin de Moi.

Gardez confiance.

Recevez, Fils et Filles de Dieu, Ma Sainte et puissante Bénédiction,
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Votre Père de Miséricorde.


Messages prophétique de Jésus sur les années qui viennent
France - 7 septembre 1987

La Nature tout d'abord recevra la force de se rebeller contre les agressions que vous lui avez causées tous les jours et cela depuis des dizaines d'années.
Aussi, surviendront des catastrophes naturelles telles que : tremblements de terre, éruptions volcaniques, raz-de-marée, vents et tornades, rébellions du monde animal, invasion d'insectes...

De nombreux fléaux sont en train de s'abattre sur la Terre et sur ses habitants ; cela est la Volonté qui doit s'accomplir.

Vous, les Justes, vous serez protégés et pourrez vous réjouir de l'Avènement de Mon Royaume sur cette Terre comme au Ciel. Votre place vous est réservée, chacun selon ses œuvres.

Mais pour ceux qui obéissent au Mal, qu'ils tremblent, car le châtiment est sur le point de venir.

Sur le plan social et politique, de grands remue-ménages vont aussi s'opérer.
La véritable Justice va commencer à s'accomplir sur cette Terre.
Tout régime ayant établi son pouvoir sur des valeurs fausses et injustes, sur la souffrance de ses citoyens, devra être éliminé pour laisser place à un régime plus juste et libéral.
Tout ce qui est injuste va s'effondrer.
La valeur de l'argent risque aussi d'être altérée, car cette valeur est trop souvent utilisée dans le mauvais sens.
Gare aux riches, hommes et nations, s'ils engrangent leur fortune sur le dos des pauvres: la Main de Dieu ne les épargnera pas.
Que chacun fasse son examen de conscience et demande pardon pour ses multiples erreurs et impuretés!

Que chacun se rachète à Mes Yeux en accomplissant des actions nobles, en accomplissant Ma Volonté de reconstruction d'un Monde nouveau où les Justes régneront à la première place, où toute guerre et toute scission seront bannies, et d'où les indésirables seront exclus.

Paix, Amour et Unité sont les trois pierres de base de ce Nouveau Monde.

Construisez ce monde avec Foi dans Mon Amour et sachez dépasser la peur de la destruction qui est inévitable. Car ce qui est pourri doit prendre fin et que fleurisse à nouveau la Pureté.
Tel est le cycle de la Vie même sur cette Terre.

Que tous ceux qui ont des oreilles pour entendre Mon Message et l'accomplissement de Ma Volonté se mettent en route dès aujourd'hui.

(...)

Tant d'âmes vivent dans les ténèbres et croient y trouver leur bonheur. Mon Cœur est torturé par vos péchés innombrables. La colère de Dieu gronde de plus en plus contre l'humanité pécheresse et impénitente...

Voici que la Main de Dieu va frapper sur la folie et l'aveuglement des hommes et que de consternations !
Ce ne sont pas des nouvelles réjouissantes que Je vous apporte en ce jour, mais l'annonce de jours sombres et douloureux pour l'Humanité entière.
L'heure approche où la haine et les passions vont se déchaîner.
Satan est à l'œuvre pour cela... il travaille pour la division, pour la guerre et la violence, pour attiser la folie des hommes.

Et vous vous laissez séduire, sans vous rappeler que Je Suis Celui qui donne la Paix. Si vous voulez la Paix sans Moi, vous ne pourrez l'acquérir! Si vous ne vous repentez pas, la Main de Dieu frappera et ne vous épargnera pas. Je souffre de voir les hommes obstinés dans la mauvaise voie.

Mes enfants, cessez d'accabler votre Dieu d'un tel fardeau, d'un tel poids de souffrances! C'est en vous conver-tissant, c'est en M'aimant et en cherchant Mon Pardon que vous consolerez Mon Cœur et Celui de Ma très chère Mère.


Message du dimanche 18 avril 2010 – 16h30 - 3e Dimanche de Pâques - Fête de la Bienheureuse Marie de l’Incarnation

Très Sainte Trinité, venez au secours de nos faiblesses. Que nous puissions sans cesse Vous rendre grâce, pour Votre infinie Miséricorde. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit…

Fils et filles de Dieu, recevez Ma bénédiction et Ma grâce divine en abondance.

Comment ne pas vous révéler, chers enfants, toute la tristesse, la souffrance de Votre Père des Cieux, pour tant d’ingratitude, de mépris, d’indifférence, de sacrilèges, de blasphèmes ? Je veux, fils et filles de Dieu, que vous sachiez que votre péché a de très graves conséquences. Pour votre âme d’abord qui noircit de plus en plus et qui de ce fait empêche Ma divine Lumière de vous éclairer de l’intérieur.

Mais aussi, pour vos frères et sœurs dans la Foi, qui participent à la laideur de votre péché. Plus le péché de chacun s’accumule et plus l’humanité dans son ensemble attire les châtiments. Chacun de vous est responsable de ses péchés commis, mais aussi reçoit des conséquences et des influences des péchés de tous les autres hommes et femmes de cette terre.

Aussi, devez-vous vous détourner de votre péché pour suivre le chemin de la Rédemption et pour espérer un jour être sauvé. Votre péché attriste aussi Mon Cœur de Père, celui de Votre Seigneur et Maître Jésus-Christ, celui de Votre Maman du Ciel, Marie et de tous les Saints.

Les Anges pleurent aussi à cause de votre péché, comme Jésus pleurait sur Jérusalem, parce qu’elle n’avait pas accueilli son salut. Sachez enfants de Dieu, combien vous faites souffrir Votre Dieu trois fois Saint par l’ampleur et la gravité de votre péché.

Et combien cette humanité, qui dans sa grande majorité suit le chemin de la rébellion, est sur le point de connaître de grands bouleversements et des temps particulièrement difficiles. Je ne veux pas vous faire peur, Mes enfants, Je ne veux que votre conversion et votre salut, mais Je vous préviens de grandes menaces qui arrivent à grands pas, appelées par l’importance de vos péchés.

N’attendez pas d’être aux dernières extrémités, aux portes de la mort, pour regretter vos péchés et implorer mon pardon. Merci à tous ceux et celles qui prendront connaissance de ce message, de le faire connaître autour de vous, car Ma Parole peut changer vos cœurs, si votre Foi répond à Mon appel.

Votre Père éternel vous bénit de Sa Toute Puissance, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Mer 1 Juin - 10:56

Prochaines conférences de JEAN-MARC en France

Dans le cadre de la nouvelle évangélisation, pour préparer «la Civilisation de l'Amour», vous pouvez inviter Jean-Marc à témoigner de sa vie avec Dieu Trinité Sainte ainsi que des Messages qu'il reçoit du Ciel… Conférence spirituelle, temps d'Adoration, imposition du scapulaire, chants et prières. Jean-Marc prie sur les malades et ceux qui le désirent.
Contact: Editions Saint Jean Evangéliste, La Croix de Coujouls, F-19220 Auriac. Tél: 05 55 28 02 01 - Fax: 05 55 28 39 78

4 juin, 38380 Miribel-les-Echelles (proche Grande Chartreuse), cénacle dédié au Cœur immaculé de Marie, salle située au lieu dit «La Chapelle», chemin du Frou, chez Mme Krystina Kaminska. Conf. à 14h30, thème: «Ceux qui sont au Christ font déjà partie de ce monde nouveau», puis prières de guérison, rens. 06 80 15 00 78 ou 05 55 28 02 01 .

18 juin, 88240 Fontenoy-le-Château, salle polyvalente, rue du Canal (traverser le centre ville, après le pont prendre le côté canal de l’est). Conf. à 14h30, thème: «Vous marchez à la suite du Ressuscité, sur la route du Ciel», puis prières de guérison, rens. M. et Mme B. Ostertag 03 29 36 32 29 ou 05 55 28 02 01 .

16 juillet, 47520 Le Passage (proche Agen), Monastère du Carmel N.-D. de Beauregard. Conf. à 14h30, thème: «Celui qui croit en Moi ne périra pas», puis prières de guérison, rens. 05 55 28 02 01 ou 05 53 96 12 29

30 juillet, 56350 Rieux (proche de Redon), salle paroissiale centre bourg, face à l’église. Conf. à 14h30, thème: «Le chemin merveilleux de la prière», puis prières de guérison, rens. 02 99 91 91 76 ou 05 55 28 02 01.

Merci à Fabienne

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Lun 1 Aoû - 13:29

Message via Jean-Marc France - Mardi 26 juillet 2011 dons du Saint Esprit… toujours dans la prière et dans les sacrements

Pour vaincre les tentations, il vous faut l’arme de la prière

Fête de Sainte Anne et Saint Joachim

17 ème semaine du temps ordinaire - 15h15

Jean-Marc : Très Sainte Vierge Marie, nous Vous honorons particulièrement à l’occasion de la fête de Vos chers parents Sainte Anne et Saint Joachim, et nous Vous prions pour toutes les Saintes Familles chrétiennes. Bénissez, Mère très sainte ce cénacle qui aura lieu à Rieux (56) le samedi 30 juillet 2011. Je vous salue Marie…

Pour vaincre les tentations, il vous faut l’arme de la prière
Bien chers fils et filles de Dieu Votre père

Ne vous laissez pas détourner du chemin du salut, par les tentations et les séductions du Monde. Tant d’âmes sont déjà égarées sur des voies de perdition, que Je ne peux que déplorer un tel état des âmes, qui se détournent de plus en plus de Dieu.

Pour vaincre les tentations, il vous faut l’arme de la prière, afin que votre esprit ne se laisse pas détourner de cette communion d’Amour avec Dieu.

Priez, priez et priez sans cesse, invoquez Mon aide et Ma protection et vous serez toujours vainqueurs du péché, des tentations et du Malin.

Sans une prière fervente, vos faiblesses et vos fragilités humaines vous feront succomber une fois de plus.

Sans l’aide de Dieu, vous ne pouvez résister à l’assaut des démons, acharnés à votre perte. Mais si vous priez avec assiduité et confiance, une fois les tentations passées, vous resterez dans la Paix de Jésus.

Mes enfants, je vous encourage à passer du temps dans la prière, afin de recevoir la force de Dieu pour ce combat de chaque jour.

Tant d’âmes cèdent au désespoir le plus sombre et finissent par se donner eux-mêmes la mort.

Votre Maman du Ciel et de la Terre veille sur chacun de vous et veut vous combler des grâces et dons précieux du Saint Esprit.

C’est toujours dans la prière et dans les sacrements que vous recevrez en vous ces dons merveilleux de Dieu, qui feront de vous des Saints pour le ciel et dés cette Terre.

Ne suivez pas l’esprit du Monde, qui se détruit de plus en plus, particulièrement à cause du grave péché d’impureté.

Dés que l’impureté vient souiller le corps, temple du Saint Esprit, l’âme aussi est contaminée et perd la grâce de Dieu.

L’âme noircit avec l’intensité du péché, et n’arrive plus à refaire surface pour implorer le pardon de Dieu.

Ainsi, les âmes se perdent pour toujours, et c’est à chaque fois une blessure supplémentaire dans Mon Cœur Maternel, déjà si douloureux.

Je vous donne Ma sainte bénédiction,
au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Votre Mère du Ciel et de la Terre qui ne cesse de se pencher sur vous.


Véronique qui participait à ce jour de cénacle à Rieux (56) le samedi 30 juillet 2011, nous a rapporté ce message. Merci à elle au nom de tous.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Ven 30 Sep - 10:29

France, le Dimanche 1er janvier 2006 - 00h20 - Solennité de MARIE MERE de DIEU - Octave de Noël

Jean-Marc : Très Sainte Vierge Marie, toute l’Eglise de la Terre et du Ciel, fête Votre Maternité Divine, qui a ouvert aux hommes les portes du Ciel. Bénissez-nous, Vierge très Sainte et bénissez cette année de grâce, que la très Sainte Trinité nous offre encore dans son ineffable bonté. Ave Maria...

Mes bien chers enfants, recevez de Ma main pure et sainte, Ma bénédiction pour vous et pour le Monde entier, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Cette bénédiction est essentielle pour les hommes et les femmes qui aiment Dieu et qui ont reçu de Lui la grâce du Baptême.

Le signe de la Croix est le signe du salut, le signe de la Vie éternelle. Tout baptisé doit faire ce signe de la Croix avec un très grand respect, avec dignité, avec Amour. Il faut tracer sur son corps, le signe de Jésus-Christ, très lentement, en se laissant inonder de l’Amour du Sauveur et de Son très Précieux Sang, qui vient sur vous lorsque vous invoquez Sa Divine bénédiction.

Mes Enfants, si peu tracent ce signe de la Croix comme il le faudrait et de ce fait beaucoup perdent de nombreuses grâces.
Je vous demande, chers fils et filles, d’aimer beaucoup Jésus en aimant Sa Sainte Croix. Qu’elle soit présente dans toutes les pièces de votre maison, dans votre lieu de travail, qu’elle soit visible aux yeux de tous.

Il n’y a qu’un seul Sauveur pour tous les hommes de toutes races et de toutes nations ; il n’y a qu’une seule Foi, qu’un seul baptême qui puisse faire revivre les âmes. Il n’y a que le Sang de Jésus cloué sur la Croix qui puisse vous sauver. Voilà pourquoi vous devez aimer profondément le signe de la Croix, car c’est dans ce grand mystère d’Amour que Jésus vous a donné Son Sang et Sa Vie.

Que chaque croyant porte sur lui avec grande dévotion une croix bénite, qu’il tienne souvent en main le signe de Jésus, ce crucifix de bois duquel a coulé le Sang adorable du Divin Sauveur.

Combien les âmes feraient de grands progrès, si elles aimaient le signe qui représente Leur Sauveur! Aussi, Mes enfants, devez-vous vous abriter sous la Croix, afin de recevoir la Paix de Jésus. Je ne le répète jamais assez : beaucoup d’hommes et de femmes préfèrent vivre sans Dieu, sans aucune religion et risquent leur salut pour s’adonner librement aux péchés de toutes sortes. Leur cœur est fermé à l’Amour du Dieu Vivant, et nombreux sont ceux qui suivent un des multiples chemins de la perdition éternelle.

Votre Dieu d’Amour ne peut plus tolérer désormais de tels agissements et une telle rébellion envers Lui. Aussi, a t’Il ordonné à Ses anges de permettre que s’accomplissent les décrets de Dieu concernant le salut de l’Humanité et la prise de conscience de sa responsabilité. Chacun devra rendre compte devant Son Créateur de ses agissements et de son Amour ou de son rejet de Dieu.

Mes enfants, priez beaucoup, de plus en plus ; les temps que voici sont des temps difficiles où les âmes seront grandement éprouvées. Je suis à vos côtés pour vous soutenir dans ce rude combat. Soyez vigilant, priez et faites pénitence pour ceux et celles qui ne le font pas. Je vous bénis, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Votre Mère du Ciel et de la Terre qui prend soin de vous.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Ven 21 Oct - 7:00

Lien : http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/new-eglise.htm

Message du Ciel donné à Jean-Marc (France), le dimanche 2 août 2009 – 16h00 -

Prière donnée par JESUS....à réciter tous les jours

Dites souvent cette prière qui pourra sauver et purifier bien des âmes :


* Très Divin Sauveur, qui avez donné Votre Vie, qui avez répandu Votre Sang Précieux pour tous les pécheurs depuis Adam jusqu’à aujourd’hui et pour tous les temps. Daignez me purifier, me libérer, me délivrer, me guérir, me sanctifier, me pardonner.

* J’invoque aussi la très grande puissance de Votre Sang Divin pour tous les agonisants de ce jour, pour les saintes âmes du Purgatoire, pour les pécheurs en état de se perdre, pour ceux qui voudraient se suicider, pour ceux qui ont l’intention d’atteindre à la vie des tout petits ou de leur prochain, pour le salut de la sainte Eglise, pour la sanctification des prêtres et tout spécialement pour le Saint Père.

* Très Précieux Sang de Jésus Mon Sauveur, soyez victorieux en moi, sur Mes ennemis et sur le Monde entier. Que Votre règne arrive, ô Mon Dieu, par les très saintes larmes et le Cœur Immaculé de Marie.

Diffusez largement cette prière, celui qui la dira quotidiennement sera sauvé de tous périls, celui qui la fera connaître bénéficiera aussi de très grandes grâces.

Telle est Ma très Sainte volonté, il ne vous reste qu’à l’accomplir si vous voulez être Mes disciples. Votre Sauveur vous bénit par son très Précieux Sang,
au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Mer 2 Nov - 13:06

France, le vendredi 1er janvier 2010 – 0h10

Jean-Marc : Mère très Sainte, bénissez-nous, gardez-nous, protégez-nous et aidez-nous dans toutes nos difficultés. Nous remercions la Très Sainte Trinité pour cette année écoulée, et nous Lui offrons cette nouvelle année. Mère très Sainte, soyez à nos côtés tout au long de cette année. Je vous salue Marie…

Attachez-vous avec fidélité à la prière quotidienne, au Saint Rosaire, à la puissance du Chapelet, Fils et filles de Mon Cœur Immaculé, restez dans la Paix que Je vous donne au nom de Mon divin Fils Jésus. Attachez-vous avec fidélité à la prière quotidienne, au Saint Rosaire, à la puissance du Chapelet. Celui qui priera avec ferveur et confiance obtiendra toujours de très grandes grâces.

Lorsque viendra l’épreuve, il demeurera ferme dans la Foi, il ne désespèrera pas, il recevra de Mon intercession maternelle toute l’aide nécessaire et la force de Dieu de vaincre les tentations et toutes les adversités.

Mes enfants, vous pourrez bientôt le constater, le démon va se déchaîner de plus en plus, mais ne vous laissez pas intimider, ni décourager, Il veut vous perturber et vous détourner de Dieu. Les hommes et les femmes qui ne prient pas, n’arriveront pas à vaincre ses tentations et nombreux sont ceux qui tombent dans ses filets.

L’humanité pour son ensemble, se détourne de plus en plus de Son Créateur pour suivre une fois de plus le chemin que le démon veut lui faire suivre. Il attire les âmes par de subtiles attraits leur faisant croire qu’ils trouveront le bonheur dans les séductions qu’il leur présente, puis il les pousse au désespoir.

Vous allez vivre chers enfants des évènements dramatiques, douloureux, et beaucoup d’âmes seront dans une grande détresse. Aussi, préparez-vous à ces temps difficiles en restant ancrés toujours davantage dans la prière et en fréquentant les sacrements tant que vous le pourrez.

Beaucoup de ceux et de celles qui se sont détournés de la Sainte Eglise y reviendront, tellement leur détresse sera grande, et ils ne verront leur salut que dans cette seule direction. Mais, seront révélés aussi les desseins des enfants du diable, qui œuvrent déjà pour lui, et ceux-là seront confondus.

Moi Votre Mère, Je veille sur chacun de vous, et Je vous encourage à rester dans la Paix, dans la confiance et dans la prière. Recevez Ma très sainte bénédiction, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Notre Dame du très Saint Rosaire, Reine de la Paix.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Mer 2 Nov - 13:06

France, le dimanche 18 avril 2010 – 16h30 - 3e Dimanche de Pâques - Fête de la Bienheureuse Marie de l’Incarnation

Très Sainte Trinité, venez au secours de nos faiblesses. Que nous puissions sans cesse Vous rendre grâce, pour Votre infinie Miséricorde. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit…

Fils et filles de Dieu, recevez Ma bénédiction et Ma grâce divine en abondance.

Comment ne pas vous révéler, chers enfants, toute la tristesse, la souffrance de Votre Père des Cieux, pour tant d’ingratitude, de mépris, d’indifférence, de sacrilèges, de blasphèmes ? Je veux, fils et filles de Dieu, que vous sachiez que votre péché a de très graves conséquences. Pour votre âme d’abord qui noircit de plus en plus et qui de ce fait empêche Ma divine Lumière de vous éclairer de l’intérieur.

Mais aussi, pour vos frères et sœurs dans la Foi, qui participent à la laideur de votre péché. Plus le péché de chacun s’accumule et plus l’humanité dans son ensemble attire les châtiments. Chacun de vous est responsable de ses péchés commis, mais aussi reçoit des conséquences et des influences des péchés de tous les autres hommes et femmes de cette terre.

Aussi, devez-vous vous détourner de votre péché pour suivre le chemin de la Rédemption et pour espérer un jour être sauvé. Votre péché attriste aussi Mon Cœur de Père, celui de Votre Seigneur et Maître Jésus-Christ, celui de Votre Maman du Ciel, Marie et de tous les Saints.

Les Anges pleurent aussi à cause de votre péché, comme Jésus pleurait sur Jérusalem, parce qu’elle n’avait pas accueilli son salut. Sachez enfants de Dieu, combien vous faites souffrir Votre Dieu trois fois Saint par l’ampleur et la gravité de votre péché.

Et combien cette humanité, qui dans sa grande majorité suit le chemin de la rébellion, est sur le point de connaître de grands bouleversements et des temps particulièrement difficiles. Je ne veux pas vous faire peur, Mes enfants, Je ne veux que votre conversion et votre salut, mais Je vous préviens de grandes menaces qui arrivent à grands pas, appelées par l’importance de vos péchés.

N’attendez pas d’être aux dernières extrémités, aux portes de la mort, pour regretter vos péchés et implorer mon pardon. Merci à tous ceux et celles qui prendront connaissance de ce message, de le faire connaître autour de vous, car Ma Parole peut changer vos cœurs, si votre Foi répond à Mon appel.

Votre Père éternel vous bénit de Sa Toute Puissance, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Her le Mer 2 Nov - 13:07

Message de Jésus donné à Jean-Marc (France) le dimanche 10 avril 2011 - 14h45 - 5e dimanche de Carême - Fête de Saint Fulbert

Paix du Seigneur Jésus à chacun de Ses frères et sœurs. Mes bien-aimés.

Votre Foi en Dieu Père, Fils et Saint-Esprit doit être profonde, authentique, puissante. Ainsi vous deviendrez pleinement des fils et filles de Dieu, revêtus de la Grâce divine. Seuls ceux qui vivent dans la Charité, pourront être pleinement comblés des dons puissants du Saint-Esprit. Mes bien-aimés, si vous ne priez pas suffisamment, ou si vous priez mal, votre Foi ne grandira pas, elle ne parviendra jamais à maturité.

Or, pour celui qui aspire à atteindre un jour le Royaume des Cieux, il lui faut une Foi vivante, épanouie, entière, qui puisse donner de véritables fruits de sainteté. Votre prière de chaque jour doit être trinitaire, elle doit être action de grâce envers chacune des Personnes Divines. Votre prière doit être salutaire pour vous-même et aussi pour tous ceux et celles pour lesquels vous priez.

Ce Monde d’aujourd’hui, qui refuse Ma souveraineté, et qui est rebelle aux Commandements du Père, ne peut que s’effondrer, car il refuse de reposer sur le Roc solide de la Foi. Tous ceux et celles qui Me renient, qui Me combattent, qui tournent en dérision la Sainte Religion, se briseront eux-mêmes contre le Roc solide et inébranlable que Je suis. Voilà tant d’insensés, qui refusent et rejettent Dieu pour devenir les esclaves du Démon, enchaînés à jamais à sa perfidie !

Ceux qui M’aiment et M’appartiennent, ceux-là seuls sont les vainqueurs du Monde avec Moi. Ceux-là triompheront de leurs persécuteurs et entreront dans la joie de Leur Maître pour l’éternité des siècles. Mais ceux qui Me rejettent, entreront dans le Royaume des ténèbres, dans une souffrance qui ne finira jamais.

Recevez, chers fils et filles de Dieu, toute Ma bénédiction. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Jésus Votre seul Sauveur.

Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages Prophétiques Donnés à Jean-Marc

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum