Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

La Prière - Mère Teresa et la Prière

Aller en bas

La Prière - Mère Teresa et la Prière

Message par Her le Lun 7 Mar - 14:01

http://www.djp.ch/dqp/citations-mere-teresa.html

Citations et pensées de Mère Teresa
Ces citations et prières ont été rassemblées et distribuées aux jeunes lors de la Jesus'Town du samedi saint 2004.

Soyez bons et miséricordieux. Que personne ne vienne à vous sans repartir meilleur et plus joyeux. Soyez la vivante expression de la bonté de Dieu. Bonté sur votre visage, bonté dans vos yeux, bonté dans votre sourire, bonté dans votre accueil plein de chaleur. Mère Teresa

Dans le pauvre, nous touchons réellement le corps du Christ. Dans le pauvre, c'est le Christ affamé que nous nourrissons ; c'est le Christ nu que nous habillons; c'est le Christ sans demeure que nous abritons. Il ne s'agit pas seulement de faim de pain, de manque de vêtements ou de besoin d'une maison faite de briques.
Aujourd'hui, le Christ a faim dans nos pauvres gens. Mais même les riches ont faim d'amour, d'attention, faim d'être désirés, d'avoir quelqu'un qui soit leur. Mère Teresa

Les pauvres ont besoin de nous, mais le besoin que nous avons des pauvres n'est pas moins grand. La plus grande pauvreté réside dans le fait de ne pas être aimé. Mère Teresa

N'oublions pas que l'amour commence dans la famille. Mère Teresa

Ce qui est le plus important, ce n'est pas ce que nous disons, mais ce que Dieu nous dit. Jésus est toujours là, à nous attendre. Nous pouvons entendre sa voix dans le silence. Mère Teresa

Engagez-vous de tout votre cœur à être une lumière resplendissante. L'amour pour les pauvres est comme une flamme vive. Mère Teresa

Notre confiance dans la providence, c'est la foi solide et vivante que Dieu peut et veut nous aider. Le Christ nous encourage à avoir cette confiance quand il dit: tout ce que vous demanderez dans la prière, soyez sûr de l'obtenir et vous l'obtiendrez. Mère Teresa

Conquérons le monde non avec des bombes et des fusils, mais par l'amour et la compréhension! Nous sommes si petits; mais nous pouvons nous aventurer dans les endroits les plus difficiles sans aucune crainte, parce que Jésus est avec nous et ne nous abandonnera jamais. Mère Teresa

La révolution de l'amour commence avec un sourire! Souriez cinq fois par jour à quelqu'un à qui vous n'avez pas du tout envie de sourire. Vous devez le faire pour la paix. Mère Teresa

O Jésus, que je ne te prêche pas par la parole, mais par mon exemple, par l'influence de mes actions, par la splendeur visible de l'amour que mon cœur reçoit de toi. Mère Teresa

Faisons tout pour Jésus, pour qu'il dise ensuite: j'avais faim et tu m'as donné à manger. J'étais nu et tu m'as vêtu. J'étais sans toit et tu m'as accueilli. Quoi que vous fassiez au dernier de mes frères, c'est à moi que vous le faites! Mère Teresa
Nous devons aimer la prière. La prière dilate le cœur au point de le rendre capable de contenir le don que Dieu fait de lui-même, la joie est prière, le signe de notre générosité, de notre désintéressement et de notre union intérieure avec Dieu. Mère Teresa

La foi est un don de Dieu. Sans la foi il n'y aurait pas de vie. Et notre travail, pour porter des fruits et être beau, doit être construit sur la foi. Mère Teresa

Commençons chaque jour en essayant de voir Jésus à travers le pain, et durant la journée, continuons à le voir sous les apparences des corps épuisés de nos pauvres. Mère Teresa

Nous sommes tous le Corps du Christ. Nous sommes tous le Christ sous l'apparence d'êtres humains qui ont besoin d'aide. Mère Teresa

Nous ne pourrions pas être en présence de Dieu si nous ne nous obligions pas au silence intérieur et extérieur. C'est pourquoi nous devons nous habituer au silence de l'esprit, des yeux et de la langue. Mère Teresa

Efforcez-vous de marcher dans la présence de Dieu, de voir Dieu en tous ceux que vous rencontrez, particulièrement dans les rues, irradiez la joie d'appartenir à Dieu, de vivre avec Dieu, d'être de Lui. Mère Teresa

Les personnes qui s'aiment réciproquement et réellement, vraiment et pleinement, sont les plus heureuses du monde. Elles aiment leurs enfants et leur maison. Elles peuvent même posséder très peu de choses, peut-être même qu'elles n'ont rien. Mère Teresa

On peut prier pendant qu'on travaille. Le travail n'empêche pas la prière et la prière n'interrompt pas le travail. Il suffit d'une petite élévation mentale vers Dieu; Seigneur, je t'aime, j'ai confiance en toi, j'ai Foi en toi, j'ai besoin de toi maintenant! Des petites phrases comme celle-ci sont des magnifiques prières. Mère Teresa

La messe est la nourriture spirituelle qui me soutient et sans laquelle je ne pourrais pas vivre un seul jour ou une seule heure de ma vie. Mère Teresa

Pour répandre la joie, il est nécessaire d'avoir de la joie dans sa propre famille. La Paix et la guerre commencent dans notre propre foyer. Si nous voulons la paix dans le monde, aimons-nous, avant tout, les uns les autres dans la famille. Mère Teresa

La joie est un filet d'amour avec lequel vous pouvez pêcher des âmes. Dieu aime celui qui donne avec joie parce qu'il donne plus. La joie peut se répandre dans son cœur qui brûle d'amour. Mère Teresa

La gaieté devrait être un des atouts de notre vie. Une personne gaie est comme le sel d'une communauté. C'est souvent un manteau qui cache une vie de sacrifice. Mère Teresa

Ceux qui ont le don de la gaieté parviennent souvent aux sommets de la perfection. Faisons en sorte que les malades et les personnes qui souffrent trouvent en nous de véritables anges de réconfort et de consolation. Mère Teresa
Ce que vous aurez fait au plus petit de mes frères, vous l'aurez fait à moi-même... Voilà mon commandement: aimez-vous les uns les autres. Supprimez ce commandement, et toute la grande œuvre l'Eglise et du Christ tombe en ruine! Mère Teresa

Puissions-nous être des témoins fructueux de la compassion, de l'amour et de la joie du Christ, pour ceux qui nous sont proches et pour le monde où nous vivons, à travers la sollicitude infinie du Christ. Mère Teresa

Nous devons devenir saints, non parce que nous voulons nous sentir saints, mais parce que le Christ doit être capable de vivre pleinement sa vie en nous. Nous devons être tout amour, toute foi, toute pureté. Je prie que chacun de vous soit saint, et ainsi répande l'amour de Dieu partout où il va. Que sa lumière de vérité soit dans la vie de chaque personne, de façon à ce que Dieu puisse continuer à aimer le monde à travers vous et moi. Mère Teresa

Il faut susciter la prière dans votre famille, la proposer à vos jeunes enfants. Apprenez leur à prier, car un enfant qui prie est un enfant heureux, une famille qui prie est une famille unie. Mère Teresa

Dieu vous aime et il vous aime si tendrement qu'il vous a gravé dans la paume de sa main. Ce sont les mots même de Jésus inscrits dans l'Ecriture. Souvenez-vous en lorsque votre cœur est sans repos, lorsqu'il est blessé, lorsque votre cœur est près de se rompre; alors souvenez-vous en; je suis précieux pour lui, il m'aime. Mère Teresa

Il y a beaucoup de souffrance dans le monde, énormément. Et la souffrance matérielle, c'est souffrir de faim, souffrir d'être sans abri, souffrir de toutes sortes de maladies, mais je persiste à croire que la plus grande souffrance, c'est d'être seul, de se sentir mal-aimé, de n'avoir simplement personne. J'en suis venue à me rendre de plus en plus compte que la pire souffrance que puisse vivre un être humain, c'est de n'être pas désiré. Mère Teresa

La sainteté ne consiste pas à mener à bien des choses extraordinaires. Elle consiste à accepter avec le sourire ce que Jésus nous envoie. Elle consiste à accepter et à suivre la volonté de Dieu. Mère Teresa

Nous devrions nous demander pourquoi nous ne sommes pas des saints alors que nous jouissons de la présence et de la bénédiction du Christ dans le tabernacle et de la possibilité de recevoir son corps et son sang dans la communion. Mère Teresa

C'est ce qu'il y a dans nos cœurs qui donne à nos vies leur qualité. Mère Teresa

La prière élargit nos cœurs jusqu'à leur donner la capacité de contenir le don même de Dieu. Mère Teresa
Nous avons autant besoin de prier que de respirer. Sans la prière, nous ne pouvons rien faire. Mère Teresa

La prière engendre la foi, la foi engendre l'amour, et l'amour engendre le service des pauvres. Mère Teresa

Les apôtres, ne sachant comment prier, demandèrent à Jésus de leur apprendre. Alors Jésus leur enseigna le notre Père. Je crois que chaque fois que nous disons le Notre Père, Dieu regarde ses mains, dans lesquelles nous sommes dessinés; voici, sur mes paumes je t'ai gravé. (Isaïe, 49,16) Quelle belle et évocatrice expression de l'amour personnel de Dieu pour chacun de nous! Mère Teresa

Le fruit du silence est la prière.
Le fruit de la prière est la foi.
Le fruit de la foi est l'amour.
Le fruit de l'amour est le service.
Le fruit du service est la paix.
Mère Teresa

Quand quelqu'un vous fera du mal, ne pensez ni à vous ni à lui : il se fait du mal à lui-même, il fait du mal à Jésus qui est en lui. Vous devez apprendre que nous avons besoin du pardon. Lui, il le comprendra plus tard. Ce sera pour lui une terrible humiliation quand il s'en rendra compte. Mère Teresa

Les critiques ne sont pas autre chose que l'orgueil caché. Une âme sincère avec elle-même ne s'abaissera jamais à la critique. La critique est le cancer du cœur. Mère Teresa

Si vous êtes humbles, mes filles, je n'aurai pas la moindre crainte pour vous. Mère Teresa

Gardons dans nos cœurs la joie de l'amour de Dieu et partageons cette joie de nous aimer les uns les autres, comme il aime chacun de nous. Mère Teresa

Prier, ce n'est pas demander. Prier, c'est se mettre entre les mains de Dieu, à sa disposition, et écouter sa voix au plus profond de nos cœurs. Mère Teresa

Le silence nous apprend beaucoup. Il nous enseignera à parler au Christ, et à parler avec joie à nos frères et sœurs. Mère Teresa

Mon secret est très simple: je prie. Dans ma prière je m'éprends du Christ et je comprends que le prier c'est l'aimer et que cela signifie accomplir sa parole. Mère Teresa

C'est très difficile de prier si on ne sait pas comment, mais il faut que nous nous aidions à prier. Le silence est le premier moyen à utiliser. Mère Teresa

La chose la plus importante, c'est le silence. Nous avons besoin de découvrir Dieu, et Dieu ne peut pas être trouvé dans le vacarme et l'agitation. Dieu est l'ami du silence. Mère Teresa

Dites à la Sainte Vierge de dire à Jésus : ils n'ont plus de vin; ils ont besoin du vin de l'humilité, de la douceur et de la courtoisie. Mère Teresa

Aimez à prier. Souvent dans la journée, éprouvez le besoin de prier, et prenez la peine de prier. La prière dilate le cœur jusqu'à ce qu'il soit capable de contenir le don que Dieu fait de Lui-même. Demandez et cherchez, et votre cœur deviendra assez grand pour le recevoir et le garder comme votre bien propre. Mère Teresa

Ayez un sourire pour votre prochain, donnez-lui du temps. Mère Teresa

Beaucoup de gens perdent goût à la vie et au travail, ils se sentent mécontents et vides, simplement parce qu'ils ont délaissé la prière. Mère Teresa

Tous ce nous faisons... prière, travail, souffrance... c'est pour Jésus. Nous servons Jésus 24 heures sur 24. il nous donne les forces voulues pour mener la vie que nous menons, et pour nous y sentir heureux. Sans lui nous ne serions pas capables de faire ce que nous faisons. Sans Jésus, nos vies n'auraient pas de sens. Jésus est l'explication de notre vie. Mère Teresa

Souffrir n'a pas de valeur en soi, mais la souffrance partagée avec la Passion du Christ est un don merveilleux et un signe d'amour. Tout cela se transforme en joie pour moi et me donne beaucoup de force pour votre cause. C'est votre vie de sacrifice qui m'infuse tant de force. Vos prières et vos souffrances sont comme le calice où nous pouvons, nous qui travaillons, verser l'amour des âmes que nous rencontrons. Mère Teresa

La prière consiste simplement à parler avec Dieu. Il nous parle, et nous, nous l'écoutons. Nous lui parlons et lui nous écoute. La prière est un double mouvement de parole et d'écoute. Récitez souvent cette prière: Jésus, du plus profond de mon cœur, je crois en ton tendre amour pour moi et je t'aime. Mère Teresa

Nous avons besoin de prier! Sans la force de la prière, notre vie est insupportable. Mère Teresa

Nous cherchons à vivre l'amour de Dieu dans la prière et dans le service, à travers une existence simple que caractérise l'humilité de l'Evangile. Mère Teresa

Voici le début d'une prière que nous récitons chaque jour: Seigneur, aide-moi à répandre ta lumière partout où tu voudras que j'aille. Resplendis à travers moi, de telle sorte que chaque âme avec laquelle j'entrerai en contact puisse sentir ta présence en mon âme. Mère Teresa

Jésus nous attend toujours dans le silence. Dans ce silence il nous écoutera, dans ce silence il parlera à nos âmes. Et dans ce silence nous entendrons Sa voix. Le silence intérieur est très difficile à obtenir, pourtant nous devons nous efforcer de prier. Dans ce silence nous trouverons une Energie Nouvelle et une Unité réelle. L'Energie de Dieu sera la nôtre afin que nous accomplissions bien chaque chose. Mère Teresa

Il y a des personnes qui, pour éviter de prier, prennent pour prétexte l'agitation de la vie. Cela ne doit pas être. La prière n'exige pas que nous interrompions notre tâche, mais que nous continuions de la faire comme si c'était une prière. Il n'est pas nécessaire de méditer en permanence, ni d'avoir conscience que nous sommes en train de parler à Dieu, pour fort agréable que cela puisse être. Ce qui importe, c'est de vouloir être avec lui, vivre en Lui. Aimer d'un cœur pur. Aimer tout le monde, spécialement les pauvres, voilà une oraison à prolonger durant les vingt-quatre heures du jour. Mère Teresa

avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Prière - Mère Teresa et la Prière

Message par Her le Mer 7 Sep - 8:54

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/09/aujourdhui-fête-de-la-bienheureuse-mère-térésa.html

05 septembre 2011

Aujourd'hui, fête de la bienheureuse mère Térésa

Extrait du discours qu'elle prononça lors de la réception du prix nobel de la Paix en décembre 1979 à Oslo. On est loin de l'image mièvre que l'on aime attribuer à cette religieuse de fer :

"Et je ressens quelque chose que je voudrais partager avec vous. Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu'est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ?

L'Écriture déclare elle-même : « Même si une mère peut oublier son enfant, moi, je ne vous oublierai pas. Je vous ai gardés dans la paume de ma main. » Même si une mère pouvait oublier... Mais aujourd'hui on tue des millions d'enfants à naître. Et nous ne disons rien. On lit dans les journaux le nombre de ceux-ci ou de ceux-là qui sont tués, de tout ce qui est détruit, mais personne ne parle des millions de petits êtres qui ont été conçus avec la même vie que vous et moi, avec la vie de Dieu. Et nous ne disons rien. Nous l'admettons pour nous conformer aux vues des pays qui ont légalisé l'avortement. Ces nations sont les plus pauvres. Elles ont peur des petits, elles ont peur de l'enfant à naître et cet enfant doit mourir ; parce qu'elles ne veulent pas nourrir un enfant de plus, élever un enfant de plus, l'enfant doit mourir.

Et ici, je vous demande, au nom de ces petits... car ce fut un enfant à naître qui reconnut la présence de Jésus lorsque Marie vint rendre visite à Elisabeth, sa cousine. Comme nous pouvons le lire dans 1'Evangile, à l'instant où Marie pénétra dans la maison, le petit qui était alors dans le ventre de sa mère tressaillit de joie en reconnaissant le Prince de la Paix.
C'est pourquoi, aujourd'hui, je vous invite à prendre ici cette forte résolution : nous allons sauver tous les petits enfants, tous les enfants à naître, nous allons leur donner une chance de naître. Et que ferons-nous pour cela ? Nous lutterons contre l'avortement par l'adoption. Le Bon Dieu a déjà si merveilleusement béni le travail que nous avons fait, que nous avons pu sauver des milliers d'enfants. Et des milliers d'enfants ont trouvé un foyer où ils sont aimés. Nous avons apporté tant de joie dans les maisons où il n'y avait pas d'enfant !

C'est pourquoi, aujourd'hui, en présence de Sa Majesté et devant vous tous qui venez de pays différents, je vous le demande : prions tous d'avoir le courage de défendre l'enfant à naître et de donner à l'enfant la possibilité d'aimer et d'être aimé. Et je pense qu'ainsi —avec la grâce de Dieu — nous pourrons apporter la paix dans le monde. Nous en avons la possibilité. Ici, en Norvège, vous êtes — avec la bénédiction de Dieu — vous êtes assez à l'aise.

Mais je suis sûre que dans les familles, dans beaucoup de nos maisons, peut-être que nous n'avons pas faim pour un morceau de pain, mais peut-être qu'il y a quelqu'un dans la famille qui n'est pas désiré, qui n'est pas aimé, qui n'est pas soigné, qui est oublié. Il y a l'amour. L'amour commence à la maison. Un amour, pour être vrai, doit faire mal".

Posté le 5 septembre 2011 à 12h11 par Lahire
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum