Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Fidélité à l'Eglise Catholique et non aux autres églises hérétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fidélité à l'Eglise Catholique et non aux autres églises hérétiques

Message par Soleil le Ven 24 Mar - 11:49

Fidélité à l’Eglise Catholique et non aux autres églises hérétiques

Article important de frère Jonathan du site "La Voix de Dieu"




Chers lecteurs,




Nous savons qu’un catholique ne doit pas mettre les pieds dans une autre église que celle où il a été baptisé, car s’il le fait il trahit le Christ et la trahison entraîne la perte de l’âme.




Nous rappelons que l’ange de Sœur Serafina Micheli lui avait interdit de prier sur les marches d’une église protestante. (vous pourrez relire l’histoire ci-après)




Nous Catholiques devons rester fidèle à l’Eglise Catholique, même si nous sommes dans les derniers temps.




Si nous mettons les pieds dans une autre église, Dieu le Père va nous en demander un compte très sévère au jour du jugement. Donc restons fidèle au Christ et à la seule Eglise qu’Il a fondé sur Pierre, le premier Pape de l’Eglise Catholique.




Le faux prophète, le pape actuel, dont Dieu a dit dans l’Apocalypse qu’il serait jeté dans le feu de l’enfer avec la Bête, pourrait dans l’avenir nous proposer d’aller chez les hérétiques anglicans.




D’ailleurs, il vient déjà de le faire. (source pro-liturgia du 24 mars 2017)




Je cite ici : Vendredi, 24 mars 2017. Au cours d’une récente rencontre avec des Anglicans, le pape François a déclaré que si les fidèles catholiques n’avaient pas la possibilité d’aller à une messe, ils pouvaient, s’ils en avaient l’occasion, aller à un office anglican. Par ailleurs, dans son discours François a parlé d’ “Eglise” et d’ “Eglises” sans jamais rappeler que l’unique Eglise voulue par le Christ était l’Eglise catholique (cf. Vatican I, const. Pastor aeternus) et que les communautés issues de la Réforme ne pouvaient pas être considérées comme des “Eglises” (cf. Benoît XVI).

Ces maladresses de langage sont-elles calculées pour signifier qu’il faut désormais officialiser une sorte d’indifférentisme liturgique qui servira de socle au relativisme doctrinal ? On ne sait pas. On ne sait plus.




En 1883, Sœur Maria Serafina Micheli (1849-1911) a été béatifié à Faicchio dans la province de Benevento dans le diocèse de Cerreto Sannita 28 mai 2011, la fondatrice des Soeurs des Anges, était aller à Eisleben, Saxe, lieu de naissance de Luther.




Le quatrième centenaire de la naissance du grand hérétique (10 Novembre 1483) était célébrée ce jour-là. Luther a divisé l’Europe et l’Église en deux. Les rues étaient bondées, les balcons compris . Parmi les nombreuses personnalités présentes on s’attendait à tout moment, à l’arrivée de l’empereur Guillaume I, qui présidait les célébrations solennelles.




La future bienheureuse, tout en notant le grand tralala n’était pas intéressé à connaître la raison de cette animation inhabituelle, son seul désir était de trouver une église et prier pour être en mesure de faire une visite au Saint-Sacrement. Après avoir marché pendant un certain temps, elle en a finalement trouvé une, mais les portes étaient fermées.




Elle s’agenouilla sur les marches pour prière. Comme c’était dans la soirée, elle n’avait pas remarqué que ce n’était pas une église catholique, mais protestante. Pendant qu’elle priait, l’ange gardien est apparu, qui lui dit: «Lève-toi, parce que c’est une église protestante. »




Puis il ajouta: «Mais je veux que vous voyez l’endroit où Martin Luther a été condamné et la peine qu’il subit en punition pour sa fierté. »

Après ces paroles, elle vit un terrible abîme de feu, où ils étaient cruellement tourmentée d’innombrables âmes.




Dans le fond de ce trou il y avait un homme, Martin Luther, qui se distinguait des autres: il était entouré par des démons qui l’ont forcé à s’agenouiller et tous, armés de marteaux, ils ont essayé, mais en vain, de lui enfoncer un gros clou dans la tête .




La religieuse a pensé: si les gens du peuple avait vu cette scène dramatique, ils n’auraient pas rendu les honneurs et autres commémorations et célébrations pour un tel personnage.

Plus tard, lorsque l’occasion s’est présentée de rappeler à ses sœurs de vivre dans l’humilité et dans le secret. Elle était convaincue que Martin Luther a été puni en enfer surtout pour le premier péché mortel, l’orgueil.




L’orgueil qui est un péché capital, l’ a amené la rébellion ouverte contre l’Eglise catholique romaine. Son comportement, son attitude envers l’Église, et sa prédication furent cruciales pour inciter et amener beaucoup d’âmes à la ruine éternelle et erronée.




Il est à noter que Sainte Thérèse d’Avila a vu en enfer les protestants qui ont suivi Luther.




Dieu a aussi montré à Luz Amparo Cuevas en enfer les protestants qui ont suivi Luther.




Conclusion : Protestants ! Devenez catholiques, si vous ne voulez pas périr !



Soleil

Messages : 419
Date d'inscription : 05/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum