Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Réflexion étayée sur la situation actuelle en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexion étayée sur la situation actuelle en France

Message par Ami de Saint Bernard le Mer 7 Déc - 10:25

De quoi réfléchir:

François Hollande ne sera pas candidat à sa propre succession en 2017, pour éviter la division de la gauche a-t-il expliqué, hier soir. (source franceculture.fr/ 02/12/2016)

Marie Thé: Un homme va se lever en France. Il gouvernera avec une main de fer, qui en écrasera un bon nombre. Un vent de révolte se lèvera contre lui. Dans un premier temps il écrasera cette révolte par une intervention quasi militariste.

Les accès de la raffinerie et du dépôt pétrolier de Fos ont été débloqués par une charge d’une violence inouïe des gardes mobiles. De véritables scènes de guerre, des syndicalistes pourchassés dans les rues, frappés, et gazés jusqu’à l’intérieur des locaux syndicaux. La veille Manuel Valls a déclaré « Ça suffit! » (source unas.cgt.fr/dotclear/29/05/2016)

Inquiète par la radicalisation de certains conflits l’Elysée assume le déploiement de forces policières. Hollande semble donc sur la même longueur d’onde que Manuel Valls, son ministre de l’Intérieur, qui s’est montré très ferme, jeudi dernier. (source lejournaldusiecle.com/11/02/2013)

Marie Julue Jahenny : N’attendez rien de celui qui règne aujourd’hui.Plaignons-le mais n’y pensons guère. Il n’y a pas de fermeté en lui : ils l’ont mené ; ils l’ont dirigé.

Depuis la fin du XIXème siècle, le centre du pouvoir s’est déplacé de la classe politique aux entreprises et donc au marché. Ce phénomène s’est accéléré depuis le milieu des années 70, les politiques de Thatcher au Royaume-Uni et Reagan aux Etats-Unis ayant favorisé la dérégulation. Leur doctrine : l’exacerbation de la concurrence entre les individus et la fin de l’Etat providence, considéré comme un luxe inutile. Mais réduire le poids de l’Etat, casser les amortisseurs sociaux, mener des plans de rigueur, comme le demande aujourd’hui le marché, est dangereux. Les politiques doivent reprendre le pouvoir aux marchés financiers sous peine de voir les troubles sociaux se multiplier : les populations sont à bout et le risque d’explosion est réel. (source capital.fr/ 12/09/2011 extrait d'une interview de Paul Jorion) Sur son blog on lit qu'il a fait partie du Haut comité pour l’avenir du secteur financier belge ainsi que du Groupe de réflexion sur l’économie positive dirigé par Jacques Attali.

Des millions de Français, du FN, du Front de Gauche, des Verts, des centristes libéraux, libertaires et des syndicalistes divers ne sont pas représentés dans le Sénat ou l’Assemblée nationale, face à des élites des partis de pouvoir qui dominent cette République. Dès lors, c’est une question A la première démonstration massive de force des Français, tout le système sautera… Pour le meilleur et pour le pire et qu’en sera-t-il de l’Europe ? (source sputniknews.com:19/04/2013)

Si on ne peut exclure que le 23 avril prochain rebatte les cartes, le prochain rendez-vous décisif sera sans doute celui du 7 mai 2017. Un second tour d'une importance capitale dès lors que l'électorat a visiblement pris l'habitude de surprendre son monde.Marine Le Pen tentera de récupérer une partie de l'électorat de gauche face aux rudes réformes préconisées par François Fillon. (source slate.fr/story/21/11/2016)

Rassembler, c'était l'ambition de François Hollande, aujourd'hui empêché. "Ma candidature est celle de conciliation, de la réconciliation", a déclaré Manuel Valls à Evry. (source atlantico.fr/06/12/2016)

On constate qu'on ne peut pas opposer Manuel Valls et François Hollande, de caractères très différents leur profil respectif convenait au marché, véritable centre du pouvoir.

François Fillon lui convient parfaitement, encore mieux que les deux autres mais il se méfie du peuple français, d'où le renoncement à se représenter de celui qu'ils ont mené, dirigé. Même moins maniable l'hypothèse d'un Manuel Valls au second tour 2017 leur conviendrait plus que le risque imprévisible de l'élection de Marine Le Pen ; mais la France n'ira pas jusqu'aux échéances de l'élection 2017.

Marie Thé : Mais dans un second temps, le vent de révolte deviendra un feu dévorant et la France sera à feu et à sang.

Maintenant on comprend pourquoi bien que ce qui si est passé le 24 mai 2016 soit un tout petit événement d'aspect insignifiant par rapport à tout ce qui se produit de très grave dans le monde, ce sera compté pour le début de la grande crise universelle, celle qui aboutira à la fin de l'emprise des marchés sur l'humanité.

Ami de Saint Bernard

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum