Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

congrès de la miséricorde divine en Asie - Extrait illumination de la conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

congrès de la miséricorde divine en Asie - Extrait illumination de la conscience

Message par Soleil le Jeu 3 Nov - 11:55

Congrès de la Miséricorde Divine – Asie - Octobre 2016

(extrait d'un article qui va paraître dans un magazine catholique)

Extrait de l’intervention de Fabienne

Frères et sœurs, je viens vous parler de mon illumination de la conscience, témoignage que j’ai donné dans l’Eglise Catholique sur 6 continents.

Mon âme s’est retrouvée dans un lieu désert. J’étais sur un genre de plate-forme puis j’ai suivi un sentier. Est apparu devant moi un trou avec un feu crépitant à l’intérieur. Les damnés étaient en colère et très menaçants quand je les regardais et ils m’ont dit : «On te hait». Leur haine me brûlait et leur mépris me blessait le cœur.

Le gourou qui m’a ouvert les chakras, à sa mort, est descendu dans ce lieu de ténèbres. Quand il s’est présenté devant Dieu, il n’a pas pu soutenir le regard de Dieu et il s’est condamné. Pendant sa vie terrestre, il vivait d’adultère et avait été très initié dans la Rose-Croix, dans le chamanisme, dans le spiritisme, la Franc maçonnerie. Il pratiquait aussi le tantrisme et le yoga. La Sainte Vierge m’a dit qu’il était en enfer car il ne regrettait pas ses fautes. Il n’a pas voulu donner toutes ces pratiques occultes à Dieu dans le sacrement de la confession. Alors Dieu l’a abandonné à lui-même car Dieu fuit les âmes orgueilleuses.

Ensuite, mon âme s’est retrouvée dans une grotte. J’avais les deux mains accrochées à la paroi de la grotte. J’ai vu que mon âme avait la même forme que mon corps terrestre. Tout était noir. Soudain de grands flots d’une lumière très brillante sont descendus dans le lieu où j’étais.

Au-dessus de moi, il y avait le purgatoire, les flammes étaient très hautes.
Les âmes qui sont dans cet état de purification sont unies en tout à la volonté divine. Leur plus grande souffrance est de ne pas pouvoir encore voir Dieu face à face. Elles se purifient et réparent ce qu’elles n’ont pas réparé sur terre.

J’ai vu plusieurs marches blanches que mon âme a rapidement gravies et en arrivant en haut de ce grand escalier blanc un homme habillé en rouge m’a ouvert la porte et puis il s’est retiré rapidement. J’ai vu des anges voler tous ensembles, dont deux qui étaient d’une blancheur immaculée.
Derrière la porte, se trouve le paradis, la Jérusalem Céleste. J’ai senti très fort la présence de Dieu le Père. Il était la Source. C’était un Père bienveillant, rempli d’amour et de paix. Sa présence inondait cet océan de paix. Dieu le Père est très doux et très aimant et Il m’a dit sans que je puisse le voir : «Je suis un Père plein d’amour pour Mes enfants». «Ne pèche plus». Il m’a dit : «Dieu est avant tout Père ». Il m’a fait goûter à l’exquise tendresse de Son Divin cœur.

La lumière du ciel que j’ai vu est différente de celle de la terre. C’est une lumière puissante, d’un blanc intense mais qui ne fait pas mal aux yeux.

Ensuite j'ai vu Jésus, portant une couronne sur la tête. Il était majestueux. Ce qui m'a surtout marqué c'est l'amour infini qui émanait de lui. Un amour fort et doux à la fois mais d'une puissance infinie.

J'ai vu aussi ma grand-mère. Elle était très belle, très lumineuse et elle avait l'apparence de quelqu'un de 30 ans puis j'ai entendu : Ceux qui sont en enfer sont ceux qui renient Jésus et qui trahissent. D’où l’importance de respecter les 10 commandements.

Ensuite j’ai vu la Très Sainte Vierge Marie. Elle s’est présentée comme Notre Dame de Lourdes. Elle m’a fait ressentir sa joie et quand elle est venue s’unir à mon âme, j’ai été envahie de sa douce présence. Les mots humains ne peuvent pas décrire cette belle expérience.

J'ai également vu Saint Padre Pio, et des saintes m’ont parlé. En dernier,
j'ai vu Saint Pierre avec une grande clef dans ses mains.

Dieu m’a ouvert mon intérieur et m’a fait voir toutes mes pensées, mes actions, mes sentiments qui n’étaient pas dans Son Amour. J’ai du aussi affronter mes non pardons, mes jugements, mes condamnations, et les péchés commis avec mes sens. Ce fut très douloureux.

Pendant l’illumination des consciences, tout nous est montré.

Fabienne

http://fabienne.guerrero.free.fr/

Soleil

Messages : 356
Date d'inscription : 05/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum