Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Interview avec Mgr René Laurentin sur les Rose-Croix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview avec Mgr René Laurentin sur les Rose-Croix

Message par Soleil le Dim 10 Avr - 18:13

"Des Rose Croix au Christianisme"

Interview de Fabienne Guerréro par Mgr. René Laurentin



Le 30 avril 2009, S.S. Benoît XVI a promu « Monseigneur René Laurentin, prélat de sa Sainteté ».



(interview du 20/01/2011)





Fabienne Guerrero est née le 14 avril 1964. De taille moyenne, brune aux yeux bleus, elle est vêtue avec modestie. Elle garde la précision qu’elle a cultivée dans sa profession de secrétaire de direction et son parcours contrasté est particulièrement remarquable.



R.L. : Vous êtes revenue des sectes au Christ avec une belle lucidité. Racontez-nous cela.



FG : J’ai passé ma jeunesse dans la drogue, l’alcool, les boîtes de nuit, les péchés de chair. J’ai écouté de mauvaises musiques, vu de mauvais films, pratiqué le spiritisme, l’astrologie, la numérologie, la divination, fais des études dans le Nouvel Age et eu des contacts avec un gourou qui m’a ouvert deux chakras : le chakra du 3ème œil et le chakra du cœur.



R.L. : Vous avez aussi fréquenté les Rose- Croix. Qu’est ce que c’est ?



FG : C’est un mouvement ésotérique.

J’ai été initiée dans la loge Haroeris à Marseille d’avril 95 à mars 97.



RL : En quoi cela consistait-il ?



FG : Lors de la première initiation, je suis entrée dans la loge avec une démarche spéciale. Je ne peux détailler pour ne pas me créer d’ennuis.



RL : Avez vous eu une éducation chrétienne ?



FG : Oui. J’ai été baptisée le 3 mai 1964. J’ai fais le parcours habituel : Catéchisme, communion privée, communion solennelle (profession de foi).



RL : Quand ont commencé vos contacts avec les Rose- Croix ?



FG : En juillet 1993 et j’en suis sortie définitivement en Mars 1997.

Fin 1996, j’ai fais un premier pèlerinage à Medjugorje.



RL : Comment vous êtes vous détachée des Rose- Croix ?



FG : J’ai commencé à réciter le Rosaire et me suis consacrée au cœur immaculé de Marie. Le 9 Août 1998, au cours d’une messe, j’ai fais un pacte d’alliance avec la sainte Vierge. Sur les conseils du ciel, j’ai fais célébrer des messes (plusieurs trentains) pour mon âme afin de retrouver la paix.



J’ai reçu de nombreux sacrements, y compris l’onction des malades, plusieurs fois, sans être vraiment malade physiquement.



Le Père P. Rémels (Belgique) a réalisé une coupure de liens avec l’ésotérisme que j’avais fréquenté. Tous les matins je fais le chemin de croix, suivi des laudes et de la messe.



RL : Que vous apporte votre « messe orchestrée » le matin ?



FG : Quand je vois le Seigneur au moment de l’élévation je me mets à genoux et je lui demande de brûler mon cœur au feu du sien. Je communie toujours à genoux et dans la bouche.

La messe me donne la force de me donner et de Le suivre.



RL : Vous avez compris que l’union de volonté avec Dieu, c'est-à-dire l’union d’amour (c’est la même chose), c’est l’essentiel.



FG : Oui, ce qui compte pour moi, c’est l’intimité profonde, jour après jour avec Jésus, dans Sa paix et dans Sa joie.



RL : Oui, une volonté qui donne une identification à sa vie !



FG : Oui.



RL : Quand vos déviances ont-elles commencé ? Dans votre enfance ?



FG : A l’âge de 15 ans, j’ai commencé la divination, l’astrologie et la numérologie.



RL : La numérologie, qu’est ce que c’est ?



FG : C’est un ensemble de croyances fondées sur l’attribution de propriétés à des nombres. On fait l’étude d’un thème de vie, sur la base de la date de naissance pour se situer dans une conjoncture astrale.



RL : Qu’en est-il résulté ?



FG : Je suis passée par 3 étapes dont je cherchais la logique.



RL : Et le Nouvel Age ?



FG : Le Nouvel Age est un courant spirituel qui ne vient pas de Dieu. Dans ce mouvement, je n’ai jamais entendu parler de Jésus Christ, en tant que Fils de Dieu. J’ai appris qu’il existait le « Divin ». Le Divin est l’expression la plus élevée de la conscience cosmique, la vibration (énergie) la plus haute. Il se manifeste par mode d’émanation dans l’énergie intérieure et cosmique. Il coïncide avec le monde et avec l’homme. L’individu peut dire : Dieu est en moi, je suis mon créateur. En un mot, tout est un, tout est énergie, tout est Dieu.



Le Christ du Nouvel Age que j’ai connu est un simple Esprit qui s’est manifesté dans Bouddha et Jésus de Nazareth.

Il ne m’était pas possible d’entrer en relation avec un Dieu personnel, j’étais une simple vague de l’océan cosmique.

Mon salut consistait en la connaissance expérimentale de ma nature soit - disant divine.



Il fallait que je me réalise personnellement par l’illumination intérieure, les renaissances, la maîtrise de soi et éventuellement par l’acquisition de pouvoirs en me branchant sur l’énergie divine qui assure la purification et l’harmonie avec soi, avec les autres et avec l’univers.



Je me suffisais à moi-même, je n’avais pas besoin de révélation ni de rédemption, ni d’aucune aide extérieure. Selon la loi du karma, je devais réparer moi-même mes propres erreurs au cours de nouvelles existences. Ma foi c’était « la gnose » (secrets réservés aux initiés) et je ne priais jamais. Je ne croyais même pas au péché.



RL : Le Nouvel Age est bien connu ; il se saisit de toutes les facettes de notre culture. Il en fait une synthèse brillante mais inconsistante qui séduit ses adeptes mais les laisse frustrés. Quant aux chakras, ce sont des sens inconnus en Occident identifiés par des Indiens. Il y en a 7 principaux, du chakra racine au chakra corronaire qui siège au sommet de la tête. Cela vous a soumis à toutes les influences. D’où votre parcours débridé.



FG : L’ouverture des chakras m’a détournée de la foi et ouverte à toutes sortes d’aventures hétéroclites qui m’ont détruite.



RL : Ce gourou voulait vous ouvrir « au-delà » de nos perceptions ordinaires.



FG : Pendant un an j’ai assisté à ses séances de spiritisme. Un jour il m’a proposé de faire un grand nettoyage. Comme je croyais à la réincarnation, j’ai pensé qu’il allait me délivrer du karma c'est-à-dire des servitudes de mes vies antérieures.



Il a posé sa main sur mon chakra du cœur et sur mon chakra du troisième œil en même temps et il a fait une invocation dans une langue que je n’ai pas comprise.



A la séance suivante de spiritisme, la Kundalini s’est levée. J’ai eu très peur car je ressentais une grande force qui me traversait depuis le chakra racine jusqu’au chakra coronnaire et qui me faisait fuser vers le haut.



RL : Avec tendance à la lévitation comme il arrive ?



FG : Non pas du tout. C’est par la tête que cela me tirait vers le haut, sans atteindre but ni objet.



RL : Qu’est ce qui vous a fait évoluer ?



FG : En fin 1996, je suis allée faire un premier pèlerinage à Medjugorje.



RL : Quel a été votre changement à ce moment là ?



FG : J’ai retrouvé à Medjugorje le goût des sacrements, goût que j’avais perdu depuis l’âge de 15 ans ; j’ai retrouvé le goût de la prière, spécialement du rosaire.



RL : Un certain éclairage général.



FG : Oui



RL : Cela vous a « ouvert » au Christ ?



FG : Oui



RL : Avez-vous reconnu que cela venait de l’Esprit Saint : Il ne se montre pas mais comme les projecteurs qui sont dans notre dos durant les spectacles, Il éclaire la scène : Jésus et son message.



FG : J’ai de suite reconnu l’agir du Saint Esprit.



RL : L’Esprit Saint ne nous instruit pas avec des mots et des paroles mais il nous donne Sa lumière pour que nous percevions le Christ et son action en nous.



FG : J’ai tout accepté du Christianisme. Je m’y suis engagée activement par l’apostolat.



J’ai écris 5 livrets sur ma conversion.



- J’ai quitté l’Ordre de la Rose-Croix AMORC (Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix)

- Astrologie ou confiance en Dieu.

- Dieu m’a libérée de la croyance en la réincarnation.

- Jésus miséricordieux m’a libérée du spiritisme.

- Jésus miséricordieux m’a libérée de la voyance.



J’ai aussi créé un site Internet : http://fabienne.guerrero.free.fr/



RL : Par combien de gens est-il fréquenté chaque mois ?



FG : J’ai enlevé le compteur il y a quelque temps déjà. Actuellement, quelques dizaines de personnes par mois, de tous les pays francophones m’écrivent par E. Mail.



Je diffuse aussi des C.D. sur l’Esprit Saint, les apparitions de la Vierge Marie, les dangers du Nouvel Age, du yoga, du reiki, de la méditation transcendantale, du spiritisme et des C.D. sur l’enseignement de bons prêtres, des C.D. sur la prière et la louange, des CD sur les divers sacrements, sur la Bible, sur la guérison intérieure, sur l’évangélisation, sur la vie des saints…



RL : Et les Rose - Croix , ils ont disparu de votre horizon ?



FG : J’ai adhérée à l’AMORC de juillet 1993 à mars 1997 et j’ai accédé au 7ème degré du Temple.



RL : Il y a combien de degrés ?



FG : 12, je crois. Après Medjugorje, j’ai écris à l’Impérator de l’Ordre en exprimant mon souhait de partir. Il m’a demandé pourquoi et j’ai répondu : - Pour retourner dans l’Eglise Catholique.



RL : Vos chakras étaient-ils toujours ouverts ?



FG : Oui.



RL : Qui vous les a fermés ? Car ils n’ouvrent pas qu’au Christianisme…



FG : Un prêtre dont je ne me rappelle pas le nom a fait une prière pour la fermeture et tout est rentré dans l’ordre.



RL : Vous avez de la chance que chez vous tout se soit passé si vite et finalement si bien.



FG : Oui, Grâce aux sacrements que j’ai reçus tous les jours car beaucoup restent en difficulté et parfois en meurent quand la kundalini s’éveille.



RL : Peut-on vous demander ce qu’est la Kundalini ?



FG : C’est une puissante énergie qui est logée dans l’os sacrum. Elle s’éveille et monte le long de la colonne vertébrale et travaille de centre en centres jusqu’au chakra corronaire.



RL : Ca vous a aidé à avoir une réceptivité meilleure au Christianisme ?



FG : Pas directement. J’ai commencé à étudier la Bible, la vie des Saints, le Concile Vatican II, le Catéchisme de l’Eglise Catholique et je voyais que c’était bon.



RL : Ca vous rapprochait de Dieu ?



FG : Oui. Je passais mes après midi dans une église pour faire le chemin de croix et pour passer du temps avec Jésus et là j’ai entendu une voix. Elle sortait du tabernacle et Jésus me disait : « Je suis ton seul Maître ».



RL : Vous l’entendiez ou vous le « perceviez » intérieurement, intellectuellement comme on dit ?



FG : Je l’entendais comme vous me parlez.



RL : Ah oui. Vous entendiez une voix ?



FG : Oui. Une voix qui sortait du tabernacle. Une voix masculine, très forte. Elle résonnait en moi. Cela m’est arrivé d’autres fois.



RL : Si l’Esprit Saint ne parle pas, Jésus qui s’est fait homme peut nous parler en paroles humaines.



FG : Jésus disait aussi : « Mes saintes Plaies te sauveront » car il allait me prendre dans Ses saintes plaies pour me sauver.



RL : Ses plaies, Ses souffrances et Sa mort, vous les a-t-il fait partager ?



FG : Non. Pas encore. J’ai pensé qu’il me fallait un Père spirituel.



RL : Et vous l’avez trouvé ?



FG : Oui. Mon premier Père Spirituel, un père dominicain, a discerné que Dieu me parlait.

Est-ce normal Monseigneur ?



RL : Oui, tout à fait. Vous avez eu la chance de trouver un père clairvoyant.



FG : Je lui ai expliqué que j’avais un ami et vivais en relation maritale avec lui depuis 1994. Après Medjugorje, nous avons fait un mariage civil le 6 septembre 1997, mais nous ne pouvions pas faire le mariage religieux car il avait déjà été marié religieusement, puis divorcé.



RL : Et son épouse restait vivante ?



FG : Oui, elle l’avait quitté pour un autre homme.

Après mon mariage, un soir dans ma chambre, Jésus est venu me visiter et m’a demandé de lui obéir, de faire chambre à part, puis Il m’a dit : « Je demande réparation. Ton péché m’a offensé » puis « Je te veux corps et âme ».

Mon père spirituel a confirmé qu’il fallait vivre la chasteté et Dieu m’a demandé de témoigner de Sa miséricorde.

De retour chez moi, j’ai vécu comme frère et sœur.



RL : Mais a-t-il accepté de vivre cette nouvelle situation ?



FG : Il avait beaucoup de mal. Mais puisque Dieu exigeait la continence, j’ai obéis.

Finalement, le 14 décembre 2000, j’ai divorcé pour suivre le Christ dans le monde car Il m’avait dit : « Je veux que tu me serves dans le monde ».



Après avoir quitté la maison, j’ai beaucoup étudié la foi catholique et début 2003 j’ai créé un réseau d’icônes pélerines de Jésus miséricordieux dans l’obéïssance à un Père Pallotin d’Osny, le Père Eugène, avec lequel je travaille toujours. C’est mon guide pour la miséricorde divine.



Il s’agit de faire circuler des icônes que je fabrique dans les familles pour le temps d’une neuvaine. Elles circulent aujourd’hui dans divers pays tels que . FRANCE - GUADELOUPE - MARTINIQUE - ILE LES SAINTES - ILE DE LA DESIRADE - BELGIQUE - SUISSE - LUXEMBOURG - PORTUGAL - PAYS BAS - AFRIQUE - ITALIE.



Certaines personnes qui reçoivent l’icône ne veulent plus s’en séparer. Elles tombent encore plus amoureuses de Jésus. Elles prient le chapelet de la miséricorde.



RL : Ils sont nombreux ?



FG : C’est un grand réseau.



RL : Un réseau international.



FG : Oui dirigé par le Père Eugène.



RL Il n’y pas de groupe de prières ?



FG : Non, pas avec ce réseau.



RL : Vous avez une profession ?



FG : Oui. Secrétaire de Direction bilingue. J’ai arrêté après le pèlerinage à Medjugorje pour me consacrer tout entière à l’apostolat.



RL : Vous n’avez que 46 ans, vous n’êtes pas à l’âge de la retraite, de quoi vivez vous ?



FG : Ma sœur (mariée, deux enfants) me prête un appartement et mes parents me nourrissent. J’ai refusé l’argent que me proposaient mes éditeurs (Téqui, Parvis, Rassemblement à Son Image…)



RL : Vous achetez vos vêtements ?



FG : Je mendie car Jésus m’a dit : « Accroche toi à la pauvreté » « N’aie pas peur de mendier ».



RL : Vous êtes très surmenée.



FG : Oui, parfois je ne sais où donner de la tête.



RL : Vous vivez comme un prophète ?



FG : Non. La vierge Marie m’a dit : « Tu n’auras pas de messages (comme les prophètes), mais reste fidèle à mon Fils. Elle me parle de moi uniquement.



RL : Vous avez une grâce d’exception : Renoncement, lumière et clarté. Restez y fidèle. Ce n’est pas si facile de durer.

Soleil

Messages : 356
Date d'inscription : 05/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum