Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Une illumination de conscience - NDE - très intéressante !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une illumination de conscience - NDE - très intéressante !

Message par Soleil le Ven 4 Oct - 19:41

La paix de Jésus soit avec vous !

Frères et sœurs bien aimés, je viens témoigner aujourd’hui que le Christ m’a ressuscitée.

J’ai pris quelques notes afin de ne pas oublier tout ce que j’ai à vous partager !

Mes parents m’ont fait baptiser le 3 mai 1964, quelques jours après ma naissance et je les remercie infiniment car sans le baptême, je n’aurai jamais accès au ciel. Le baptême est la première grande grâce que j’ai reçu de Dieu et de l’église catholique qui est venue à mon secours dans ma vie de très grande pécheresse !

J’ai suivi tous les cours de catéchisme et j’ai fais ma communion privée et solennelle ; Maman, une sainte femme, m’avait appris à prier tous les soirs avant de me coucher le Notre Père et le je vous salue Marie !

Cependant après ma communion je n’ai plus fréquenté l’église catholique jusqu’en 1996, date à laquelle Jésus est venu me sauver. j’avais 32 ans.

Je vais vous raconter un peu la vie que j’ai menée toutes ces années, loin de Jésus.

De 15 à 18 ans, j’ai fais quelques études de tourisme à 70 km du domicile de mes parents.

Les mercredis après midi, avec mes copines d’école, nous étions libres de sortir et là ma vie a basculée. j’ai commencé à fumer, à voler dans les magasins, à fréquenter des bars sordides.

Tous les week-ends, je rentrai au domicile familial et j’allais rencontrer une dame qui m’a appris à tirer les cartes, toutes sortes de tarots. Après avoir été initiée dans la cartomancie, j’ai écrit à une astrologue pour connaître mon avenir. Elle m’a envoyé mon thème astral qui me fit basculer dans une détresse spirituelle intense car l’avenir qui m’était tracé était bien triste !

Voilà que je suis tombé dans des angoisses sans fin et que je ne pouvais plus vivre sans me tirer les cartes tous les jours ou sans aller voir une voyante afin d’être rassurée.

Quand mes études scolaires furent terminées, j’ai passée mes nuits dans les discothèques. A partir de ce moment, j’ai voulu plaire. Mini-jupes, habits de luxe…

Un de mes petits amis, m’a proposé de la drogue et j’ai commencé à fumer du haschich.

Parmi mes connaissances une amie tomba enceinte et a décidé de se faire avorter. Comme elle n’avait personne pour la conduire jusqu’à la clinique, je l’ai amené dans ma voiture sans avoir conscience de la douleur que je causais à mon âme et à celle du bébé qui allait être tué par un médecin sans coeur.

J’ai commencé à avoir toutes sortes d’amies qui vivaient dans la débauche, dont une qui m’a initié à l’alcool et à la numérologie.

Puis un soir dans un night club, je fais la rencontre d’un garçon et au bout de quelques mois nous avons décidé de vivre en concubinage et nous avons aménagé dans une autre ville ou j’ai pris un poste de commerciale en publicité, ce qui m’a permis de bien gagner ma vie.

Comme je ne voulais pas d’enfant, je prenais la pilule. A ce moment précis de ma vie, je ne savais pas que les rapports charnels ne sont permis par Dieu que pour la procréation, à condition d’avoir un sacrement de mariage !

Dieu m’a dit qu’il était interdit de penser à la chair et de procréer avant d’être marié sacramentellement.

Quand un couple s’unit, Il faut toujours qu’il y ait une ouverture sur la vie, mais moi, je ne recherchais pas la vie, mais le plaisir et le démon m’en a beaucoup donné ! Alors Jésus m’a dit : tu adores Satan ! Ne me fais plus souffrir avec ta chair.

L’ennemi de Dieu me tenait liée et il tenait tous mes amis qui vivaient dans l’homosexualité.

Mais vous savez, j’étais très ignorante en ce qui concerne la foi Catholique.

Dans ma cécité spirituelle, je ne savais pas que mes amis homos étaient enchaînés et que si je ne priais pas pour eux et si je ne jeûnais pas pour leur libération, ils ne pouvaient pas voir la lumière que Dieu voulait leur donner pour leur salut en vivant la chasteté.

Je ne savais pas que si j’avais des rapports sexuels alors que je n’étais pas mariée à l’église, mon âme s’unissait aux esprits impurs à chaque fois que je m’unissais à mon concubin avec lequel j’ai vécu 5 ans au terme desquels je l’ai quitté pour aller travailler dans une autre ville. On venait de me proposer un poste dans le commerce international.

Et là j’ai commencé à faire de la dépression et au bout de plusieurs mois, le médecin m’a prescrit un arrêt de travail.

Pendant ce temps de désert, j’ai fais la rencontre d’une astrologue et d’une rosicrucienne de l’AMORC !

L’astrologue me proposa de faire mon thème astrologique karmique ! Elle m’expliquait qu’il s’agissait d’étudier mon thème astrologique sur la base de mes vies antérieures en étudiant mon karma ! Quelque temps est passé, puis elle est venue chez moi et m’a porté mon thème qu’elle avait étudié. Je l’ai lu et je l’ai compris.

Quelques temps après je suis allée dans un centre spirite dans lequel le responsable parlait du karma, de la réincarnation, etc….

Dans ce centre, j’ai trouvé un livre qui s’appelait "L’Evangile selon le spiritisme" d’Allan kardec. Je l’ai étudié et toutes les semaines je suis allée écouter les enseignements du gourou qui nous parlait de divers sujets comme le karma, la réincarnation, les études spirites, le oui-ja, le guéridon, les OVNIS, etc.

Voilà que le responsable a proposé un jour à ceux qui le souhaitaient de participer le mercredi soir à des séances vivantes de spiritisme et dans mon innocence, j’ai accepté !

Et là, j’ai commencé à voir des médiums qui entraient en transe, qui recevaient des messages du soit-disant Saint Curé d’Ars, du Saint Padre Pio, de Sainte Thèrese de l’enfant Jésus, de la Mère de Dieu, du Christ et même des extra-terrestres !

Si j’avais sur que c’était les esprits déchus qui délivraient ces messages, j’aurai quitté le centre spirite de suite. Je ne savais pas que la Parole de Dieu interdisait le spiritisme.

Dans le Deutéronome 18:10-12 (Louis Segond ), il est écrit :

« 10 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien,

11 d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.



12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel; et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.).

Un mercredi soir, le gourou a proposé à ceux qui le souhaitaient de faire un grand nettoyage de leur âme ! Intérieurement, je souffrais beaucoup, mais à ce moment là, je ne savais pas que c’était les péchés accumulés qui m’oppressaient. Moi je croyais que cette souffrance intérieure était du au karma que j’aurais accumulé dans mes soit-disant vies antérieures puisque je croyais à la réincarnation. Croyant que le gourou avait le pouvoir de me libérer de mes vies antérieures, j’ai accepté sa proposition et je me suis assise à côté de lui.

A ce moment précis de ma vie, je ne savais pas que j’étais victime d’une grave infestations de mauvais esprits qui étaient entrés en moi à cause de mes erreurs de voie, cartomancie, pendule, astrologie, horoscope, lignes de la main, initiation au yoga, méditation ésotérique, ouverture des chakras, etc…

Le gourou a imposé sa main avec les pouvoirs qu’il avait acquis du démon sur deux de mes chakras ! le chakra du cœur et le chakra du troisième œil !

Puis il me dit qu’il m’avait transmis la lumière. Mais malheureusement il s’agissait de la lumière de l’ennemi de Dieu.

Ensuite Je suis rentrée chez moi et j’ai commencé à me sentir mal. A la suivante séance de spiritisme, j’ai vécu une expérience très difficile. La kundalini, s’est levé.

La Kundalini, c’est une puissante énergie qui est logée dans l’os sacrum. Quand elle s’éveille, elle monte le long de la colonne vertébrale et travaille de centres en centres jusqu’au chakra coronaire qui est situé au dessus de la tête.

Pendant cette expérience j’ai eu l’impression que j’allais être enlevée au ciel tellement la puissance de cette énergie était forte. Ce que je n’avais pas compris à ce moment là, c’est que la kundalini était un pouvoir de Satan qui était entré en moi tout comme ce pouvoir était entré en moi quand j’ai été initiée au yoga qui est considéré par l’église catholique comme faisant partie du Nouvel Age. Il existe un rapport de Rome, qui est en fait une réflexion chrétienne sur ce qu’est le Nouvel Age. Il s’appelle « Jésus Christ, le porteur d’eau vive » que vous pouvez télécharger sur le site du Vatican.

C’est dans ce rapport de Rome que j’ai appris que le Nouvel Age fait publicité d’un large éventail de pratiques telles que l’acuponcture, le biofeedback, la chiropraxie, la kinésiologie, l’homéopathie, l’irridologie, les massages et différentes sortes de techniques corporelles (comme l’ergonomie, le Feldenkrais, la réflexologie, le Rolfing, le massage en polarité, le toucher thérapeutique, etc.), la méditation et la visualisation, les thérapies nutritionnelles, les traitements psychiques, différentes sortes de médecine des plantes, la guérison par les cristaux, les métaux, la musique ou les couleurs, les thérapies de la réincarnation et enfin les programmes en douze étapes et les groupes de réalisation de soi.

Chers frères et soeurs, quand j’ai pris conscience que Satan me dirigeait de l’intérieur avec le yoga, le reiki, la kundalini, l’ouverture des chakras, j’ai aussitôt arrêté et j’ai reçu de la lumière quand j’ai lu ce que le Père James Manjackal écrivait au sujet du Yoga.

Il a écrit sur son site : Qu’est-ce que le Yoga ? Le mot Yoga veut dire « union », le but du Yoga est d’unir le moi transitoire (temporel) « JIVA » à l’infini « BRAHMAN » le concept Hindou de Dieu. Ce Dieu n’est pas un Dieu personnel, mais une substance spirituelle impersonnelle qui est un avec la nature et le cosmos. Brahman est une substance divine impersonnelle qui « s’infiltre, se répand et est à la base de tout ».

Le Yoga a ses racines dans les Upanishads Hindoues qui remontent à l’année 1000 Avant Jésus Christ et elles parlent ainsi du Yoga, « unissez-vous au sein de la lumière avec la lumière de Brahman ». « l’absolu est en soi-même » dit la Chandogya Upanishad

J’ai alors pris conscience qu’en pratiquant le yoga, j’adorai un autre Dieu que la Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit et par voie de conséquence je rompais le premier commandement de Dieu : Tu n’auras pas d’autres Dieux que moi.

Alors, me sentant de plus en plus mal, j’ai décidé de quitter le spiritisme et j’ai du rencontrer plusieurs prêtres qui m’ont administré plusieurs sacrements pour les malades.

A cause de l’ouverture des chakras j’ai été entre la vie et la mort pendant de très longs mois et si je suis en vie aujourd’hui, je peux dire merci à Jésus.

Peu de temps après, ma cousine m’a présentée à une dame rosicrucienne qui avait été affiliée à l’Ordre de la Rose-Croix AMORC pendant longtemps avant qu’elle ne le quitte pour prendre des temps de prières. Je lui ai demandé l’adresse de l’AMORC pour m’y affilier et rapidement j’ai commencé à recevoir des petits fascicules à étudier. Je me suis arrêté au 7ème degré du Temple. Je me suis aussi affiliée à une loge Rosicrucienne dans laquelle j’ai passé plusieurs initiations.

J’ai étudié dans cet Ordre différentes choses telles que le corps psychique de l’homme, le voyage astral, l’aura humaine, les chakras, les sons vocaux, les mantras etc .

Ces études m’ont malheureusement fait plonger dans un orgueil démesuré.

A travers ces études, J’ai cherché à connaître et comprendre le Dieu de mon cœur qu’on appelait « Le cosmique ».

Mais je n’ai rien compris à ce faux Dieu et à ces énergies. Imaginez-vous quelle relation d’amour j’avais avec ce Dieu là ! Aucune ! Aucun cœur à cœur d’amour brûlant tel que je peux maintenant le vivre avec Jésus d’amour dans l’Eucharistie

Dans ma recherche dans le Nouvel Age qui ne vient pas de Dieu, j’ai pratiqué avec certains amis le magnétisme, la télépathie, le pendule, toutes sortes de magie, l’hypnose, des respirations Nouvel Age, lecture de l’aura, toutes formes de guérison par les énergies, par les cristaux, la musique et les couleurs, les méditations sur des musiques du Nouvel Age, le reiki dont les êvêques des Evêques des Etats-Unis nous mettent en garde.

Et puis, j’ai compris et expérimenté dans mon corps que Satan avait déposé son énergie en moi avec son pouvoir et là j’ai commencé à trembler et plus tard j’ai rencontré un prêtre qui m’a fait des prières de coupure de liens qui n’ont porté du fruit qu’après avoir accepté de me confesser de toutes ces techniques à un prêtre.

Dans cet Ordre, j’ai rencontré un monsieur qui était seul depuis des années car sa femme l’avait quitté pour un autre homme.

Quelques mois plus tard, nous avons décidé de nous marier civilement. Nous ne pouvions pas nous marier à l’église catholique car il avait déjà eu un sacrement de mariage.

En regardant un poster du Sacré cœur j’ai entendu la voix du Christ qui me disait : « Mes saintes plaies te sauveront » ! Les plaies de Sa douloureuse Passion.

Peu de temps après, lors d’un premier voyage à Medjugorje, j’ai réintégré l’église catholique.

Me voilà devenue toute petite avec ma misère devant la présence réelle de Jésus, devant le Saint Sacrement exposé, devant Jésus vivant, corps, sang, âme et divinité.

Après l’adoration, j’ai quitté l’église et j’ai fais la rencontre d’une dame à qui j’ai racontée ma vie dissolue et là elle m’a répondu : Tu vois ma soeur, tu ne peux pas être sauvée avec la vie que tu mènes. Alors je lui ai dis : Que faut-il que je fasse ?

Et c’est là qu’elle m’a invitée à quitter les pratiques du Nouvel Age ainsi que le monsieur que j’avais rencontré. Elle m’a expliquée que je vivais dans une situation d’adultère étant donné qu’il était toujours marié devant Dieu, même si sa femme l’avait quitté ! Pour me rassurer, elle m’a dit que la confession allait beaucoup m’aider à être délivrée du péché mortel !

Quand je suis rentrée chez moi, Dieu m’a donné une première expérience surnaturelle au cours de laquelle Il m’a demandé de faire pénitence !

Il m’a montré mon âme enfermée dans la Bête qui avait une tête de Lion tel qu’il est décrit dans l’apocalypse. J’ai vu les démons qui m’entouraient et qui étaient prêts à m’emmener avec eux dans le lieu de ténèbres. Ils avaient une tête horrible et des yeux cruels. Ces démons étaient liés à chacun de mes péchés. Et quand j’ai commencé à regarder plus profondément mon âme, je me suis trouvée aussi laide qu’eux, avec le même regard. Puis je suis descendue au fond de l’abîme, dans le cratère de feu, blasphémant et éprouvant de la haine pour Dieu comme les damnés. Je vous passe certains détails. Mon état était la conséquence de mes désobéïssance à la Loi de Dieu. J’ai vu le dragon qui m’a dit : « je t’ai condamné aux peines de l’enfer ». La haine de Satan était entrée en moi.

Ensuite Jésus m’a reprise en lui et j’ai ressenti Sa Puissance, Sa force, qui m’a sortie de cet état de ténèbres, dans lequel j’étais terrifiée de tout.

Jésus, dans sa grande bonté, m’a consolée et m’a dit avec grande charité: « Tu es à Moi » « Je te guérirai ». « Tu baignes dans mon sang » Ensuite Il a ajouté : tu es une grande rebelle et Il m’a montré comment Satan et les anges déchus avec les damnés m’attaquaient intérieurement et me détruisaient. Il m’a montré les esprits impurs attaquer mon cœur et mon cerveau. Je subissais leur suggestions diaboliques à chaque seconde de vie et j’entendais mon âme qui disait : Satan je t’aime ! C’était vraiment horrible.

J’étais une femme du monde, courtisée et dominatrice ; Je disais que j’étais une femme libérée mais en fait je ne l’étais pas du tout ! En fait, j’étais enchaînée à Lucifer. Ma rebelion avait commencé en écoutant les Beatles, ACDC, le rock. Les esprits de ces mauvaises musiques étaient entrés en moi…

Ensuite, j’ai entendu l’ennemi de Dieu parler à la Sainte Vierge dont il a une crainte terrible. Il disait en parlant des âmes : « Je les tiens toutes, je les aurais toutes ». En fait il condamne les âmes avec l’amour du monde, de l’argent et de la chair. Si vous saviez la haine qu’il a pour chacun de nous et pour Dieu, c’est terrible. Il ne pense qu’à détruire dans notre coeur notre foi catholique et c’est ce qu’il a fait dans mon cœur ! Il avait réussi, pour un temps, à me faire croire à la réincarnation. C’est suite à une expérience occulte avec un guru que j’ai vu par flash certaines de mes soit disant vies antérieures que l’ennemi de Dieu avait déposées dans mon cerveau pour me faire croire aux vies passées.

Ensuite Jésus m’a dit : "Je t’ai créé de Mes mains. Je suis ton seul maître. Je suis le chemin la vérité et la Vie. Ne t’éloigne plus de moi. Ne me trahis plus ! Ecoute Ma parole, Observe mes commandements, Observe Mes sabbats. Défends Ma loi."

Vous voyez Dieu m’a pris comme son instrument inutile pour Sa gloire, moi qui ne savait rien !

Les commandements de Dieu, je savais qu’il y en avait 10 mais je n’en savais pas plus.

Alors j’ai pris la Bible, je les ai découvert et après en avoir pris connaissance, je me suis dis que j’avais un grand travail à faire sur moi pour être fidèle à Dieu et pour pouvoir aller un jour au paradis.

Ensuite, j’ai retrouvé celui qui avec qui je devais me marier. Je lui ai expliqué qu’il fallait qu’il parte de chez moi étant donné qu’il avait déjà été marié à l’église et qu’on n’avait pas le droit d’être ensemble et de s’unir». Alors il est rentré chez lui mais deux jours plus tard, il est revenu me voir.

Alors je lui ai dis que s’il voulait rester chez moi, il fallait qu’il aille dormir dans la chambre, à côté de la mienne. Il a accepté.

Quelques mois ont passé et nous nous sommes allés nous marier à la mairie et deux jours après, j’ai quitté la chambre conjugale suite à un appel de Dieu qui me dit : "Obéis-Moi" "Je demande réparation" et Il m’a montré les démons auxquels j’étais liée à cause de mon péché d’adultère. Ils avaient une tête humaine déformée par la haine qui sortait de leurs yeux.

Imaginez mon désespoir ! Je venais de me marier pour fonder un foyer mais Dieu me dit qu’il était interdit de procréer parce que je n’avais pas de sacrement de mariage.

Le lendemain matin j’ai cherché un prêtre confesseur qui me reçu avec charité et je lui ai expliqué ce que Dieu me demandait. Le prêtre m’a confirmé qu’il fallait que nous vivions comme des frères et sœurs mais il a ajouté que je ne pourrai communier que si je vivais la chasteté.

Le prêtre m’a expliqué que le divorce ne rompt pas le mariage à l’église.

Après avoir quitté le prêtre, de retour chez moi, j’ai commencé à sentir beaucoup d’angoisses car il fallait que je parle à mon mari qui était devenu mon frère en quelques heures !

Il a accepté cette situation avec beaucoup de difficultés, mais l’a quand même accepté car il s’agissait du salut de son âme.

Je lui ai ensuite expliqué que j’allais quitter l’Ordre de la Rose Croix AMORC.

Persuadée que j’étais dans une profonde erreur de voie, j’ai commencé à déchirer en petits morceaux tous les livres d’auteurs rosicruciens, les monographies, tous les livres sur la numérologie, les lignes de la main, la cartomancie et les livres du New Age comme ceux d’H. Blavatsky ou d’A. Bailey.

Et comme je souffrais beaucoup intérieurement à cause de nombreux péchés, j’ai commencé, sur les conseils du ciel, à faire célébrer de nombreuses messes pour mon âme afin de retrouver la paix.

Je me rappelle que lors de la célébration de ces messes, l’Esprit Saint me faisait remonter à ma conscience tous les péchés que j’avais commis depuis mon enfance.

Imaginez un peu la montagne de péchés accumulés depuis des années sans le sacrement de la confession.

Alors j’ai couru vers un prêtre qui m’a reçue avec beaucoup d’amour mais qui a quand même était un peu étonné de voir que j’arrivais vers lui avec de nombreuses pages de péchés. Je les avais écris pour ne pas les oublier.

J’ai commencé à citer mes péchés sans regarder le prêtre en lui disant : j’ai porté des mini-jupes et j’ai fais péchés les hommes par le regard, j’ai vécu avec un homme en concubinage et je me suis mariée à un autre qui avait divorcé, j’ai pris la pilule, de la drogue, de l’alcool, j’ai cru à la réincarnation, j’ai eu des paroles et des pensées impures et sans charité, j’ai passé beaucoup de nuits dans les night clubs, je suis pas allée à la messe le dimanche, j’ai amenée une amie se faire avorter, j’ai consulté plusieurs voyantes et astrologues, j’ai commis beaucoup de péchés de gourmandise, je n’ai pas prié, je n’ai pas partagé avec les pauvres, j’ai eu beaucoup d’idoles dans le Nouvel Age, la télévision et la musique, j’ai vu des mauvais films et des films X, j’ai lu de mauvais livres et j’ai aussi ajouté tous les péchés capitaux que j’avais commis tels que L’orgueil, l’avarice, l’envie, la colère, la luxure, la gourmandise, la paresse.

Le prêtre m’a écoutée avec patience et charité et depuis ce temps, je me confesse au moins une fois par mois.

La première fois que je suis allée me confesser, je ne savais pas encore que Dieu se cache derrière le prêtre avec tout son amour de Père pour me pardonner et me prendre dans ses bras et me laver dans son sang.

Après m’être confessée, je suis allée faire ma pénitence devant le tabernacle et là Jésus m’a dit avec tout Son Amour de Père « Ton péché est effacé ». Quelle grâce !

Oui, chers frères et soeurs, Mes péchés, Jésus les a effacés. Mes misères, Il les a consumées. Ma faiblesse, Il la soutient.

Alors J’ai passé deux ans vivant comme frère et sœurs pendant lesquels j’ai commencé à faire beaucoup d’apostolat pour Dieu et la Vierge Marie et puis un jour en écoutant une cassette sur la vie de Saint F. D’assise, j’ai été fortement touchée par sa haute pauvreté.

Avec mon premier père spirituel, un père dominicain, on décida que je quitte le domicile, que je divorce puisque mon mariage n’en était pas un devant Dieu, afin que je puisse cheminer avec le Seigneur et je suis entrée dans l’Ordre des Clarisses avec les sœurs, j’étais cloîtrée. Ce fut un temps de grâce pendant lequel j’ai pu étudier la Bible, le catéchisme et la vie des saints. Au bout de 15 mois, je suis sortie du monastère et j’ai répondu à l’appel de Dieu qui me demandait de le servir dans le monde pour témoigner de Sa miséricorde.

Jésus, avec une grande charité, m’avait demandé de lui offrir ma vie et devant autant d’amour j’ai accepté car le ciel me demandait de ne rien refuser à Dieu.

Je suis donc revenue chez mes parents et j’ai diffusé l’image de Jésus miséricordieux partout où je pouvais tout en témoignant de la bonté de Jésus dans les divers pays où j’étais invitée. J’ai donné de nombreuses conférences sur le message de Jésus miséricordieux à Sainte Faustine et j’ai fondé avec un Père pallotin responsable de l’apostolat de la miséricorde divine, un réseau d’icônes pélerines de Jésus miséricordieux. Ces icônes tournent dans divers pays.

Jésus miséricordieux a dit à Sainte Faustine :

“Je donne aux hommes un vase, avec lequel ils doivent venir puiser la grâce à la source de la miséricorde. Ce vase, c’est ce tableau, avec l’inscription: Jésus, j’ai confiance en Toi” (PJ 327).

“Par cette image j’accorderai beaucoup de grâces ; que chaque âme ait donc accès à elle” (PJ 570).

“Je promets que l’âme qui honorera ce tableau ne sera pas perdue.
Je lui promets aussi la victoire sur ses ennemis d’ici-bas, spécialement à l’heure de la mort.
Moi-même, Je la défendrai, comme Ma propre gloire” (PJ 47).

“Ces deux rayons indiquent le sang et l’eau: le rayon pâle signifie l’eau, qui justifie les âmes; le rayon rouge signifie le sang, qui est la vie des âmes. Ces deux rayons jaillirent des entrailles de ma miséricorde, alors que mon Coeur, agonisant sur la Croix, fut ouvert par la lance. (…) Heureux celui qui vivra dans leur ombre” (PJ 299).

Personnellement, j’essaye de réciter tous les jours le chapelet à la miséricorde divine à 15 heures car Jésus a promis que « même le pécheur le plus endurci, s’il récite ce chapelet une seule fois, obtiendra la grâce de mon infinie miséricorde (PJ 687) ». Il a dit également « Il me plaît d’accorder aux âmes tout ce qu’elles me demanderont en disant ce chapelet (PJ 1541) si c’est conforme à ma volonté (PJ 1731).

Chers frères et sœurs, au bout de quelques années d’évangélisation, j’ai vécu une autre expérience mystique !

Mon âme s’est retrouvée dans un lieu désert. J’étais sur un genre de plateforme et il y avait un sentier.

J’ai avancé dans ce sentier et je me suis retrouvée devant une mer de feu dans laquelle se trouvaient des âmes. J’ai vu un trou avec un feu crépitant à l’intérieur. Il y avait beaucoup de flammes. Les damnés étaient en colère et très menaçant quand je les regardais et ils m’ont dit : on te hait. Leur haine me brûlait et leur mépris me blessait le coeur.

Le guru qui m’a ouvert les chakras était dans ce lieu de ténèbres et il m’a insulté plusieurs fois. Son âme était perdue éternellement, car il a refusé Jésus. Il a voulu librement rester dans son orgueil et il ne regrettait pas ses fautes. Alors Dieu l’a abandonné à lui-même. Dieu qui fuit les âmes orgueilleuses m’a dit qu’Il aimait les âmes petites !

Au dessus de moi, il y avait le purgatoire, les flammes étaient très hautes. J’ai vu plusieurs marches blanches que j’ai rapidement gravies et en arrivant en haut de ce grand escalier blanc un homme habillé en rouge m’a ouvert la porte et puis il s’est retiré. Aussitôt je suis entrée dans un océan de paix où j’ai senti très fort la présence de Dieu le Père. Il était la Source. C’était un être divin bienveillant, remplir d’amour et de paix. Sa présence innondait cet océan de paix. Dieu le Père est très doux et très aimant et Il m’a dit : « Je suis un Père plein d’amour pour Mes enfants ».

Je vis ensuite Jésus au ciel entouré d’une belle lumière dorée. C’était très beau. Mon âme ressentait une grande paix et une grande envie de m’approcher de lui. J’aurais voulu rester près du Fils de Dieu, tellement je me sentais bien.

Dans cette expérience spirituelle, j’ai porté en moi tous les péchés que je n’avais pas encore confessés ce qui m’a beaucoup fait souffrir. Pour pallier à cela, je me confesse souvent afin de ne plus avoir à les affronter lors du jugement particulier de mon âme à l’heure de ma mort.

Dieu m’a ouvert mon intérieur et m’a fait voir toutes mes pensées qui n’étaient pas dans Son Amour, toutes mes complicités avec le mal, tous mes mauvais sentiments, mes critiques et jugements sur autrui et Il m’a dit : Garde toi de juger quelqu’un. Ne les accuse pas. Vous savez j’accusais tout le monde comme le démon. En fait je n’étais pas mieux que lui et Dieu m’a fait voir que j’étais comme Judas ! et c’est après 16 ans de souffrances et de persécutions continues que Jésus a transformé mon âme démoniaque qui vivait dans la putréfaction en apôtre pour Sa gloire et Il m’a demandé de l’imiter et d’imiter Saint Paul en voyageant comme lui.

Dieu m’ouvre beaucoup de portes dans divers pays et îles. Quelquefois une porte se ferme, alors Dieu en ouvre 10 autres. Alléluia !

Il m’est arrivé quelques fois d’avoir peur lors de persécutions. Alors Dieu m’a dit : Garde toi de la peur ! Et maintenant chaque fois que je parts dans un pays différent, l’Esprit Saint prend toutes mes peurs et toutes mes angoisses, si bien que je ne ressents que de la paix, la Paix du Christ !

Chers frères et sœurs, quand Dieu m’a ouvert mon intérieur, j’ai vu et revécu tout le mal que j’ai fais à mon prochain et en ai beaucoup souffert.

Alors j’ai crié vers Dieu et lui ai dit : Jésus, aie pitié de moi. Aie pitié de la grande pécheresse que je suis. » et Il m’a répondu : "Tu fais toute ma Joie".

Je lui ai alors donné tous mes mauvais choix et leurs conséquences et Il est lui-même venu réparer mes propres erreurs de voie avec Ses grâces. Dieu est Amour avec un grand A.

Et dire que je disais à Jésus qu’il ne m’aimait pas assez ! Aussitôt Il m’a répondu : Tu ne t’imagines même pas à quel point Je t’aime. Je t’appelle à la Sainteté, Je t’appele à M’aimer ! Médite Ma Passion ! Et là, j’ai enfin compris tout son Amour.

C’est la très Sainte Vierge qui m’a beaucoup aidée à me rapprocher de Dieu. Une des premières fois qu’elle m’a parlée, elle m’a dit "Mon Fils est mort à cause de tes péchés" "Tu n’aimes pas assez la croix". Alors elle m’a appris le silence, l’abandon et m’a formée pour ma vie spirituelle.

J’ai fais un pacte d’alliance avec la vierge Marie en la fraternité Marie Reine Immaculée de l’Univers en France et c’est pourquoi je porte un anneau au doigt et j’ai voulu librement en plus de ma consécration au cœur immaculé de Marie, revêtir le scapulaire du Mont Carmel, par la grâce duquel la sainte Vierge Marie m’a protégée de bien des dangers.

Moi qui ai connu dans l’ésotérisme un Dieu sans amour, un Dieu énergie, je peux vous témoigner que c’est dans l’église catholique que j’ai rencontré un Dieu de tendresse dont le cœur fond d’amour pour chacun d’entre nous.

Plusieurs fois Jésus d’amour m’a fait connaître la profondeur de son cœur dans lequel j’ai été transportée pour y reposer dans Sa tendresse exquise et sa douceur inégalable.

Pour remercier Jésus de Sa bonté, je récite chapelet tous les jours car Il m’a promis que le Rosaire me sauverait.

Je récite le chapelet de Saint Michel Archange aux 9 chœurs des anges, je termine en récitant plusieurs fois cette petite prière très féconde qui est un acte d’amour : « Jésus Marie je vous aime, sauvez les âmes ».

Dieu a promis à Sœur Consolata Betrone, religieuse capucine dont la cause en béatification a été ouverte en 1995, que chaque fois que l’on récite avec le cœur « JESUS MARIE JE VOUS AIME SAUVEZ LES AMES » une âme est sauvée pour l’éternité.

Vous savez j’ai dis à Jésus : Je te donne mon « Oui » car je voudrais tant que toutes les âmes connaissent ton cœur brûlant d’amour. Je te donne tous mes anciens choix et leurs conséquences afin que toi, l’Amour, tu les brûles dans ton Feu de tendresse et dans les flammes de Ta miséricorde.

La douceur du Cœur de Jésus on peut déjà l’expérimenter quand on communie au corps du Christ.

Si nous connaissions l’importance de la Sainte Messe, nous y participerions un peu plus souvent et nous aurions un peu plus de respect pour les ministres de Dieu à qui ce grandiose pouvoir a été donné lors du Sacrement de l’Ordre… Dieu m’a demandé de révérer ses prêtres !

Leurs mains sont purifiées dans la Lumière de Dieu avant même que la transsubstantiation se produise.

Jésus, Le Fils de Dieu est réellement présent en la Sainte Hostie, et nous ne comprendrons ce miracle qu’au Ciel…"

"Jésus est l’Eucharistie, Tête de Son Eglise. Sans son Eucharistie, Pain de Vie éternelle, les membres se détachent du Centre Vital nécessaire à leur âme…

La manne que Jésus nous offre descend directement du Ciel. Cette nourriture apaise les affamés, abreuve les assoiffés, elle attire à Elle, les âmes prédestinées…

Jésus appelle son peuple à venir à lui dans l’Eucharistie…

Sans les prêtres, Dieu ne pourrait s’unir à ses enfants… Sans eux, les péchés ne pourraient être absous et lavés… sans eux personne ne pourrait recevoir les sacrements d’Amour. Jésus les a institués pour nous…

La mission des prêtres est capitale…" Les prêtres sont la prunelle des yeux de Jésus et malheur à ces femmes qui s’approchent d’eux pour les détourner de leur vocation ! Elles seront châtiées sévèrement si elles ne se repentent pas !

Chers frères et sœurs, l’Eucharistie est le moyen le plus rapide de venir à Jésus…"

"…En l’Eucharistie, nous possédons le Fils, nous possédons l’Autorité Suprême.

Nul au Ciel n’a été aussi près de Jésus que nous, lorsque vous le recevons en nous-mêmes.

Frères et sœurs nous avons le Ciel devant nous, tout le Ciel est contenu dans ce petit morceau de Pain…

"… Qui se nourrit du corps et du et du Sang du Christ, se nourrit de la plénitude de l’Etre Suprême et devient reflet de lui-même.

La beauté d’une telle âme ravit les anges du Ciel qui s’émerveillent de la Toute Puissance du Très-Haut et de son Amour pour les âmes…"

"…L’âme qui reçoit Jésus en elle irradie Son Amour et Sa Lumière.

"…L’Eucharistie est Magnificience Suprême, Grâce des grâces, Don des dons du Ciel. Qui renouvelle en lui ce précieux Trésor ne peut périr parce que Jésus lui laisse à chaque fois, la marque de l’Eternité Bienheureuse…"

"…Mangeons Dieu! Buvons le. Jésus est notre Elixir de Vie, notre Force perpétuelle…

Profitons de ces grâces que le Père nous accorde, elles sont notre auréole de Sainteté…"

Jésus désire remplir nos coeurs assoiffés, de Bonheur… de Joie… de Paix…

"… Jésus se délecte dans les âmes amoureuses de l’Amour… Jésus est à ces âmes là. Elles sont à LUI en ce cours moment d’adoration… En l’Eucharistie, les âmes sont à Jésus et elles le resteront…

Jésus est le Pain Vivant… en lui, par lui et avec lui, tout s’accomplit… Qui boit son Sang et mange sa Chair à la vie éternelle et Il le ressuscitera au dernier jour… Ces paroles qu’Il a prononcées il y a deux mille ans sont toujours d’actualité…

"…Jésus est l’Entier qui s’offre au monde. Il se donne pleinement pour que nous le recevions pleinement… En le recevant en nous, nous recevons le Sacré, le Fils de Dieu mort et ressuscité.

"… Jésus descends de son trône pour nous faire entendre sa

Vérité, Vérité qui lui vient de son Père… Prions en tout temps, en tout lieu. Ne laissons pas notre âme s’asphyxier sous le poids de nos péchés, profitons au maximum des sacrements, jaillis de la Croix pour nous sauver… Si nous savions ce qu’il se passe dans l’invisible au cours de la célébration de la sainte Messe, nous en pleurerions de joie et camperions devant les églises pour ne pas perdre une seule miette de ces divines et majestueuses célébrations de l’Eucharistie où Dieu est réellement vivant et présent, sur tous les autels du monde qui l’accueillent.

Par ce sublime sacrement de l’Eucharistie, Jésus fais d’autres lui même… Tout se passe au niveau de notre âme…

Dieu désire notre bonheur à tous. Par son Eucharistie, nous recevons ce qu’il y a de meilleur : l’Amour dans toute sa Puissance…

L’Eglise catholique vit par l’Eucharistie, le plus beau cadeau que le Père nous ait donné…

Désirons souvent Jésus, l’Eucharistie est un don merveilleux du Ciel, Jésus est la nourriture de notre âme. Nous grandissons en perfection parce que Jésus est la perfection même. Le plus fort prend sous sa coupe le plus faible pour en faire une copie conforme de lui-même, c’est ce qui se produit dans une âme assidue ; jamais créature sur terre n’a jamais été aussi proche de Dieu dans la Sainte Eucharistie. Les anges du ciel nous envient un si grand bonheur.

Lorsque nous recevons la Sainte Eucharistie, il se passe dans notre corps et dans notre âme comme un éblouissement de tout notre être qui divinise petit à petit notre nature humaine.

Pendant ce laps de temps, nous devenons parfaits parce que Dieu est en nous et nous sommes en Lui.

Après chaque Eucharistie, prions que ses effets se multiplient et se prolongent en nous éternellement. De cette façon, Dieu pourra plus rapidement établir sa demeure permanente dans notre coeur.

Pour terminer, je vous lirai la Parole de Dieu :

Matthieu chapitre 26 verset 26 à 28

26 Et comme ils mangeaient, Jésus prit du pain, et ayant rendu grâces, il le rompit et le donna à ses disciples et dit: Prenez, mangez, ceci est mon corps.

27 Ayant aussi pris la coupe et rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous;

28 Car ceci est mon sang, le sang de la nouvelle alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés….

Il m’est arrivé un jour, au cours d’une messe, de boire le sang du Christ à la coupe, mais je me suis repentie quand j’ai lu qu’au N° 94 de l’instruction REDEMPTIONIS SACRAMENTUM qu’il n’est pas permis aux fidèles de prendre eux-mêmes le saint calice, encore moins de se le transmettre de main en main. Au n° 104 j’ai appriq qu’ Il n’est pas permis à celui qui reçoit la communion de tremper lui-même l’hostie dans le calice, ni de recevoir dans la main l’hostie, qui a été trempée dans le Sang du Christ.

Cette instruction de Rome est une instruction sur ce qui doit être observé et évité concernant la très sainte Eucharistie. Elle vient de la Congrégation pour le Culte Divin et la discipline des sacrements.

La Parole de Dieu en St Paul (1 Co 11, 27) m’a éclairée. En effet Saint Paul met en garde les chrétiens contre la réception de l’Eucharistie d’une façon indigne : « Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. »

Chers frères et sœurs, personnellement je prends l’eucharistie à genoux et dans la bouche car Dieu aime cette façon de faire.

Pour ne pas répondre du corps et du sang du Seigneur, je me confesser toujours de mes péchés avant .

Si je communie et que j’ai quelques péchés graves sur la conscience, alors je profane l’Eucharistie et mon âme, au lieu de recevoir des bénédictions, s’enfonce dans l’abîme. Donc avant de communier, je me confesse et j’essaye de demeurer en état de grâce !

L’état de grâce mène à la sainteté et les sacrements reçus fréquemment et régulièrement sont un moyen sur d’y arriver et d’y arriver plus rapidement, sans toutefois négliger de mettre en pratique les Saintes Ecritures.

Voila chers frères et sœurs, le témoignage d’une pauvre âme, très faible, très misérable que Dieu a consacrée pour Le servir, le glorifier et l’honorer et non pour Me servir et me glorifier moi-même ….

Je n’ai jamais appris la théologie, mais l’Esprit de Dieu m’a instruit et m’a dit : « Réveille tes frères». Alors je témoigne à temps et à contre temps depuis des années dans divers pays et îles où je suis invitée.

Depuis que je sais ce qu’est l’enfer et ses tortures et que je l’ai expérimenté dans mon âme, je désire le salut de toutes les âmes, sans exception, les bons et les méchants pour lesquels je fais célébrer des messes, je prie et je jeûne.

Quand je paraîtrai devant Dieu pour le jugement particulier de mon âme, je devrais répondre de la conversion des âmes que j’ai rencontrées au cours de mon évangélisation dans le monde. Ces âmes, c’est Dieu le Père qui les a appelées, de pays en pays, à venir écouter mon témoignage et à leur tour, à l’heure de leur mort, quand elles se présenteront devant le Père, le Fils et le Saint Esprit pour recevoir la sentence de DIeu pour leur âme : le ciel, le purgatoire ou l’enfer, elles devront rendre un compte sévère à Dieu si elles ne se sont pas repenties après avoir entendu mon témoignage. A l’heure actuelle, beaucoup d’âmes se sont converties et d’autres pas encore. Alors Dieu m’a dit : Ne cesse jamais de prier pour elles. Prie moi par Ma Passion. Implore Ma pitié sur les âmes.

La miséricorde de Dieu peut changer tous les coeurs. Dieu écoute toute prière pour la conversion des pêcheurs. Alors gardons la confiance et disons à Jésus : "Jésus, j’ai confiance en toi".

Chers frères et sœurs, j’ai écris cinq livrets sur ma conversion qui ont été approuvés par l’église catholique et que vous pouvez lire sur mon site.

Voila, chers frères et sœurs mon témoignage.

Loué soit Jésus Christ


Soleil

Messages : 356
Date d'inscription : 05/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum