Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Les nullités de mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les nullités de mariage

Message par Soleil le Mer 18 Sep - 19:54

Au sujet des nullité de mariage :

JEAN PAUL II DENONCE LE NOMBRE EXCESSIF D'ANNULATIONS DE MARIAGES

PC ET AFP
CITE DU VATICAN

Les tribunaux ecclésiastiques canadiens ont en 1984 accordé 2094 annulations de mariage, un nombre que le pape lui-même juge excessif et "scandaleux".

Jean Paul II a en effet estimé hier (6 février 1987) accordent trop facilement les annulations de mariages : un "scandale" a t-il dit, qui menace de "détruire la valeur du mariage chrétien".

Il a dénoncé "la prolifération excessive et presque automatique des déclarations de nullité, sous le prétexte d'immaturité ou de faiblesse psychique des époux".

Le pape s'adressait aux 25 juges de la Rote, la cour d'appel de l'église chargée depuis 7 siècles de se prononcer en dernière instance sur la validité des mariages des catholiques.

Il a consacré son discours aux problèmes psychiques qui dans certains pays, tel que les Etats-Unis, sont le plus fréquemment invoqués pour obtenir la déclaration de nullité. On sait que la princesse Caroline de Monaco a fait appel à des arguments de cet ordre pour demander à Rome - sans succès jusqu'à présent - l'annulation de son mariage avec Philippe Junot.

LE "DIVORCE CATHOLIQUE"

Le souverain pontife a décidé de fermer cette porte entrouverte sur le "divorce catholique". "Les tribunaux ecclésiastiques, a t-il dit, ne doivent pas devenir une voie facile pour trouver une solution aux mariages mangués et aux situations irrégulières des époux.".

Cette sévérité demandée sera en quelque sorte une manifestation de charité, a t-il estimé "dans la mesure où l'on empêche un certain laxisme dans la formation des jeunes au mariage".

Le pape a mis en garde les juges ecclésiastiques du monde entier contre des experts trompeurs qui leur présentent de "légers troubles psychiques" ou même des faiblesses sur le plan moral comme des "preuves d'incapacité à remplir les obligations de la vie conjugale".

"Il doit être clair pour les experts du droit canon que seule l'incapacité à donner son consentement pour réaliser une véritable communauté de vie et d'amour rend nul le mariage . La simple difficulté à donner un tel consentement ne suffit pas", a déclaré Jean-Paul II.

"La faillite de l'union conjugale, a-t-il ajouté, n'est jamais en elle-même une preuve démontrant cette incapacité des époux...

Une véritable incapacité étant justifiée exclusivement par une grave anomalie touchant la capacité de compréhension et de volonté des sujets."

Le souverain pontife a souligné que "toute appréciation au sujet de la nullité des mariages revient exclusivement aux juges, qui doivent porter un regard critique sur les déclarations des experts".

Soleil

Messages : 356
Date d'inscription : 05/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum