Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Jéléna de Medjugorje : témoignage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jéléna de Medjugorje : témoignage

Message par Soleil le Mar 30 Juil - 10:37

Source : http://maranathajesus.files.wordpress.com/2013/07/medjugorje-348-pages.pdf

Témoignage de Jéléna – Mai 2011 (Medjugorje)

Voici le témoignage qu'a donné la voyante du cœur Jelena Vasilj-Valente à Medjugorje en mai 2011 (source : Mary-TV).


1-LE CÔTE "REPETITIF" DES MESSAGES DE LA VIERGE

Le premier jour (des apparitions), elle (la Vierge) a donné un programme aux gens, et ce programme était : "la Paix".

Marija a eu une seconde apparition, alors qu'elle redescendait de la colline, et elle a dit que Notre Dame avait dit : "Paix, paix, paix. Seulement la paix peut apporter le vrai bonheur à l'humanité".

Donc, Notre Dame n'a pas vraiment dit quoique ce soit de nouveau, mais, en tant que Mère, et parce qu'elle nous aime si fort, elle n'est pas heureuse d'être seule, enfermée au Ciel, mais elle veut être très proche et particulièrement présente auprès de ses enfants en
ces temps difficiles.

Bien que les réponses au bonheur soient très simples, elle sait que nous sommes toujours tentés de les oublier, et c'est pourquoi elle se tient là, à nos côtés, comme le ferait n'importe quelle autre Mère.

Combien de fois, en tant que mères, voyons-nous que nous devons répéter des choses très simples à nos enfants. Et malgré le fait qu'elles soient très simples et très faciles à comprendre, elles sont très difficiles à faire !

Je me souviens d'une fois où le Père Slavko racontait qu'un pèlerin lui avait dit : "Je sais ce que sera le prochain message. Notre Dame va dire de prier et de faire ceci et cela". Le Père Slavko lui avait répondu en disant : "Est-ce que vous mettez déjà toutes ces choses en pratique ?" Il avait répondu : "Et bien, non". Et le Père Slavko avait dit : "Bien, maintenant je sais pourquoi Notre Dame apparaît : vous ne faites pas ce qu'elle vous demande de faire".

Donc, il y a un long chemin entre "connaître et comprendre" et "faire réellement" ce qu'elle veut que nous fassions.

2-MEDJUGORJE A L'HEURE DE LA PRIERE

Au bout d'un certain temps, Notre Dame a fait un pas supplémentaire. Elle a appelé des jeunes gens de la paroisse et leur a proposé un chemin de croissance. C'est ce que nous avons appelé "le groupe de prière". Et c'est là où commence mon histoire.

Quand j'étais enfant, je n'avais que 9 ans lorsque Notre Dame est apparue. J'essayais réellement d'intégrer tout ce qu'elle essayait de nous dire, et pas seulement moi, mais tout le monde dans la paroisse. En un sens, on pourrait dire que toute la paroisse était devenue comme un couvent. Tout était centré autour du temps de prière.

A un certain moment, aux alentours de 5 heures du soir, tout le monde cessait le travail et courrait vers l'église. On passait peut-être trois heures ou plus, là-bas, en priant, en priant très intensément.

3-TENSIONS ET RECONCILIATION AU SUJET DE L'EGLISE SAINT JACQUES

Et je me souviens qu'un soir, Notre Dame a demandé aux paroissiens de se pardonner les uns les autres. Il y avait une tension dans la paroisse.

Peut-être vous dites-vous que ces choses-là ne peuvent pas arriver dans une sainte paroisse comme Medjugorje, mais elles s'y produisent également. Et je vais vous dire pourquoi exactement :

Quand l'église de Medjugorje (ndlr : l'église Saint Jacques) a été construite, les gens ne parvenaient pas à décider où serait son emplacement. Les gens d'un village voulaient que ce soit dans leur village, et les gens des autres villages voulaient la même chose. Donc, la tension était très forte.

Mais Notre Dame a amené les paroissiens à la réconciliation, et je me souviens encore de ce soir dans l'église : les gens pleuraient et s'embrassaient.

Je pourrais dire qu'ils célébraient vraiment l'Eucharistie, parce que c'est ce qui s'est passé.

Dans la plupart de nos églises, peut-être, quand les gens entrent à l'intérieur ils ne sont pas conscients des gens qui les entourent. En raison de cela, nos célébrations sont réduites à de simples relations humaines.

Mais cela est un test. Les relations humaines sont des tests pour voir ce que nous vivons dans nos cœurs. Donc, s'il y a une vraie réconciliation avec Dieu, s'il y a l'Esprit Saint et l'amour de Dieu dans nos cœurs, alors il doit y avoir l'amour du prochain.

4-LES DEUX ETAPES DE LA VIE SPIRITUELLE

C'est donc ceci que Notre Dame voulait enseigner à ces jeunes gens : elle voulait leur apprendre comment prier.

Donc, pour commencer, elle a dit que prier c'était rechercher la face de Dieu, chercher à voir, chercher à comprendre, chercher à connaître. Je vous montrerai plus tard comment elle nous a dit de faire cela.

Puis, ensuite, elle nous a dit que la seconde étape était de se convertir, de changer, de prendre une décision.

Donc, le résultat de cette rencontre intérieure avec Dieu devrait toujours être une conversion dans l'amour pour les autres.

C'était là deux éléments que nous essayions de vivre en tant que groupe de prière, et, à vrai dire, le Père Slavko disait : "Je crois que Notre Dame est parmi vous grâce à l'amour que je vois parmi vous".

C'est aussi ce que Jésus a dit à ses disciples. Il a dit : "Ils croiront que vous êtes mes disciples grâce à l'amour que vous aurez les uns pour les autres".

5-L'AMOUR DES ENNEMIS

Ceci ("parler d'amour") peut ressembler à de la faiblesse. On peut penser qu'il est meilleur pour nous de rechercher la vérité et de comprendre notre foi, et, parfois, nous avons peur de parler d'amour parce qu'il nous semble que nous réduisons notre foi à des sentiments.

Mais nous savons ce qu'est le vrai amour. Si nous regardons la Croix, alors nous comprenons ce que nous dit Notre Dame. Il ne s'agit pas simplement de "ressentir quelque chose" mais il s'agit réellement de "donner nos vies".

Par exemple, Notre Dame nous a enseigné à prier et à passer du temps, dans notre groupe de prière, avec les gens que nous n'aimions pas. Et, ainsi, lorsque quelqu'un (ndlr : un membre du groupe) venait vers nous et nous disait qu'il voulait prier avec nous, ce n'était pas vraiment un compliment ! Cela voulait dire que cette personne avait un conflit avec vous. Mais c'était incroyable de voir comment nous pouvions surmonter toutes ces choses à travers la prière.

6-L'ESPRIT SAINT DANS NOS PENSEES

Nous avons fait l'expérience de la croissance. La prière dans un groupe de prière peut vraiment changer nos cœurs. En effet, quand nous ne prions pas, nous raisonnons simplement de façon humaine. Mais quand nous prions, notre raisonnement devient saint parce qu'il est rempli par le Saint Esprit. Et c'est alors qu'il y a la miséricorde.
Nous savons tous à quel point nous avons besoin de la miséricorde de Dieu. Tout ce que nous avons vient de Dieu et chaque don que nous possédons vient de Sa Miséricorde. Donc, cela ne repose pas simplement sur notre propre justice.

Soleil

Messages : 356
Date d'inscription : 05/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jéléna de Medjugorje : témoignage

Message par Soleil le Mar 30 Juil - 10:38

Source : http://maranathajesus.files.wordpress.com/2013/07/medjugorje-348-pages.pdf

OU SE TROUVE LE PARADIS ?

LES VOYANTS DE MEDJUGORJE ONT DEMANDE A LA VIERGE OU SE TROUVAIT LE PARADIS

Parfois, en regardant vers le ciel et en songeant à l'au-delà, il peut nous arriver de nous demander où se trouve ce lieu mystérieux que l'on appelle le Paradis.

Est-il situé dans une autre galaxie ? Aux confins de l'univers ? Dans une autre "dimension" ? Un autre "espace-temps" ?

Tout cela dépasse totalement notre intelligence !

C'est pourquoi il est intéressant de savoir que les voyants de Medjugorje ont posé un jour cette question directement à la Vierge.

C'était le lundi 12 octobre 1981. Leur question exacte a été la suivante : -"Où se trouve le Paradis ?"

Et voici quelle a été la réponse de Marie : -"Aux cieux".

Oui, je sais, en lisant cela certains vont sûrement se dire que nous ne sommes pas plus avancés maintenant qu'avant !

Pourtant, que ceux-là se détrompent, la réponse de la Vierge est en fait extrêmement riche en enseignements.

On pourrait faire deux remarques sur ce qu'elle a dit.

1)- La première est que, dans sa réponse, Marie souligne l'évidence de l'existence de ce lieu. Ses mots, en effet, nous font penser à l'innocence et à la pureté d'un enfant auquel on aurait demandé : "Où habites-tu ?" et qui aurait répondu : "Chez moi" ou "Dans ma
maison". En disant cela, l'enfant exprime qu'il habite bien quelque part et que l'existence de ce lieu coule de source pour lui.

2)-La deuxième remarque que nous pourrions faire est que Marie ne donne aucune indication concrète sur l'endroit où se situe le ciel.

Elle ne dit pas, par exemple : "Chers enfants, le Paradis est dans une autre dimension, au-delà de l'espace et du temps, derrière les limites de l'univers…" Non, la Vierge n'indique aucun endroit précis. Faut-il pour cela en conclure d’atteindre un nouveau sommet dans leur vie spirituelle. 17 ans passés à Medjugorje m'ont montré que la meilleure préparation peut se résumer en deux
points : S’attendre à l’inattendu et ouvrir notre coeur.

Ainsi nous serons prêts à écouter la voix de Dieu ces jours-là. Voici quelques points qui nous aideront à vivre les messages plus en profondeur durant notre pèlerinage : - Dîtes à Dieu et à la Vierge votre gratitude d’être invité et remerciez-les à l’avance pour toutes les
grâces qui vous attendent. Comme vous êtes son hôte, elles sont nombreuses ! –

Commencez à lire à la maison quelques messages et témoignages. Préparez votre esprit en vous documentant sur les apparitions, vous aurez ainsi intégré les informations de base une fois sur place. - Prenez la décision d’être heureux, de ne jamais vous plaindre et d’aborder de façon positive tout ce qui vous arrivera. Cela permet d’attirer à nous et à tous ceux que nous portons dans nos cœurs d’immenses grâces ! Le lit n’est pas aussi confortable qu’à la maison ? Souvenez-vous qu’il y a vingt cinq ans les villageois n’imaginaient qu'elle cherche à nous en tenir à l'écart ? Non, sûrement pas !

Car alors cela contredirait certaines paroles qu'elles a souvent prononcées au cours de ces années, telles : "Dieu m'envoie pour vous aider et pour vous mener au Paradis qui est votre but" (le 25 septembre 94), ou bien : "Petits enfants, je suis votre Mère, je vous aime et je désire que chacun de vous soit sauvé et ainsi soit avec moi au ciel" (le 25 août 98), ou encore : "Petits enfants, je vous appelle tous sur le chemin du salut et je désire vous montrer le chemin vers le Paradis" (le 25 novembre 98)… et on pourrait rajouter une multitude d'autres exemples de ce type.

Non, c'est clair, la Vierge ne souhaite pas nous tenir "à l'écart" du Paradis. Simplement, il nous faut bien comprendre une chose : de la même façon que l'on ne devient pas "roi" en pénétrant à l'intérieur d'un château, ou que l'on ne devient pas "artiste" en entrant dans une salle de spectacle, on ne devient pas non plus "élu" en pénétrant dans le Paradis.

Avant de devenir roi ou artiste, il faut d'abord un désir d'assumer ce rôle, puis il faut du travail, et aussi de la fidélité aux efforts quotidiens que nous nous sommes fixés pour atteindre ce but. Il faut, avec le temps, acquérir "l'esprit" de la fonction, apprendre à "sentir" son métier, progresser en sagesse ou en art… et seulement ensuite les "grandes portes" peuvent s'ouvrir, et les gens sont heureux d'être bien gouvernés ou bien divertis.
Pour le Paradis, c'est un peu pareil. Pour y entrer, il nous faut d'abord chercher à avoir "l'esprit" de ce lieu dès ici-bas… sans quoi il demeure à jamais inaccessible.
Et pour cela, la Vierge nous dit qu'il nous faut nous transformer chaque jour et nous imprégner du ciel par la récitation quotidienne du Rosaire, par exemple, ou bien encore par le jeûne, la messe, la confession fréquente, la lecture de la Bible… et ceci jusqu'à ce que nous sentions la joie céleste grandir en nous.

C'est là le vrai chemin qu'il nous faut suivre : un chemin qui, nous le voyons, COMMENCE A L'INTERIEUR.

Le 25 mars 97, Marie est même allée jusqu'à nous dire ceci, dans le message mensuel donné à Marija :

"(…) renouvelez la prière dans vos familles et votre coeur glorifiera le saint nom de Dieu et le Paradis règnera dans votre coeur".

Comme ce message est important ! Oui, comme il est important ! Il nous montre en effet cette chose absolument fondamentale dans la vie spirituelle : à savoir que le ciel n'est pas un lieu qu'il faut chercher à atteindre mais à accueillir et, ensuite, à partager.

La vocation des hommes, sur cette terre, est donc non pas de s'évertuer à chercher Dieu dans l'espace, mais d'essayer, avec patience, de faire descendre le ciel en eux et de le répandre autour d'eux avant de pouvoir aller le rejoindre un jour. Cela est absolument
fabuleux ! Merci Marie de nous avoir ouvert les yeux !

Soleil

Messages : 356
Date d'inscription : 05/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum