Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Extraits de Messages Prophétiques sur l'Apparition de la Croix dans le Ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Extraits de Messages Prophétiques sur l'Apparition de la Croix dans le Ciel

Message par Her le Sam 15 Oct - 23:36

http:// www.endtimes.qc.ca
Claude Lamy 3130 Arsenault Québec P.Q. Canada Tél : (418) 843-0165 G2C 1J3 C-Lamy@Live.ca

Sélection de textes terminée le 25 février 2000.
Le texte ci-dessus et le document « Les Derniers Temps et le Retour de Notre-Seigneur » sont disponibles sur internet, à l’adresse suivante : http:// www.endtimes.qc.ca


1- Le Signe de la Croix dans le Ciel

Alors apparaîtra dans le ciel le Signe du Fils de l’Homme, le signe du retour du Christ. Après le Signe du Fils de l’Homme dans le ciel, « toutes les tribus de la Terre se lamenteront et elles verront le Fils de l’Homme venant sur les nuées avec puissance et grande gloire. »
(Matthieu 24, 30) (J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 11)

Comme l’étoile M’annonçait, Je Me ferai annoncer par Ma Croix de Lumière qui va illuminer l’Orient, l’Occident, le Nord et le Sud, comme seul Dieu sait allumer le Feu de l’amour, de la paix et de la joie, comme Il allumera également le cœur des hommes de bonne volonté pour enflammer la Terre entière du Feu de Son Amour.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 5)

Aujourd’hui, Ma Croix Glorieuse crie au monde entier le triomphe du Ressuscité, le retour du Fils de l’Homme.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 78)

Aujourd’hui, le ciel brillant, que J’illuminerai comme le matin de Pâques, sera celui de Mon retour.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 5)

Ma Sainte Face illuminera Mes enfants de Ma Sainte Croix d’amour et de pardon lumineuse des feux de Pâques.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 178)

Ma Croix, écartelée pour le monde entier, remplira tout le ciel, faisant jaillir du Bois Sacré les lumières irradiantes de Mes Saintes Plaies.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 6)

Laissez-vous gagner par l’amour de Mon Fils chéri, l’Emmanuel. Il vient guérir le monde de toutes ses plaies en faisant briller les Siennes comme mille soleils qui vont jaillir de Sa très Sainte Croix Glorieuse.
(La Vierge Marie) (J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1996, tome 3, p. 151)

Dans Ma Croix, vous verrez Mes Membres Sacrés recouverts de Mon Sang répandu jusqu’à terre : Il devient le Fleuve de Vie par lequel vous passez aujourd’hui pour donner vie à ce monde coupable qui continue à lutter contre Moi....
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 21)

Ma Croix dominera toute la Terre, jusqu’à percer la voûte des cieux, afin de montrer à l’homme la grandeur de la Croix qui est le Signe de Dieu par lequel tout homme a obtenu son salut, salut de Grâce trois-fois sainte car la Trinité très-Sainte chantera l’Hosanna.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix-, F.-X. de Guibert, France, 1994, volume 2, p. 42)

Je vous le dis : vous verrez le Ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au- dessus du Fils de l’Homme; car voici que vient le temps des Noces de Dieu et de l’humanité.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 352)

Par Ma Croix qui va apparaître bientôt, illuminant les cieux de Ma Sainte Lumière, Je viens vous ouvrir Mon Royaume qui ne peut s’atteindre que par la foi, l’amour et l’espérance. Je l’ai placé si haut que vous allez devoir vous élever avec Moi pour l’habiter dans le respect de Mon Mystère encore voilé aux hommes de la Terre.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 28)

Tu verras la Terre resplendir de mille rayons de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Ces rayons sont les feux de Mon Amour Miséricordieux qui jaillissent de Ma Sainte Croix Glorieuse, plantée toute droite et merveilleuse, dominant le monde de sa hauteur de 738 mètres que J’ai demandée. Parce que Dieu a aimé le monde à en mourir et Sa signature est dans la Croix du Golgotha.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 83)

Ce mont de Dozulé est celui qui va justifier la Parole que J’ai mise dans la bouche de Ma servante Madeleine; car de ce mont va surgir, resplendissante, plus brillante que l’aurore naissante, Ma Croix de vérité, d’amour et d’espérance, celle qui annonce la Gloire du Ressuscité, parce que c’est par elle que Jésus de Nazareth Se fait annoncer au monde entier.
Oui, Je reviens de Nazareth où J’ai commencé l’Évangélisation, Je viens vaincre le monde et le temps, Je viens terminer cette grande Évangélisation pour tous les peuples qui lèveront les yeux jusqu’au sommet de Ma Croix Glorieuse. Car sa Flamme divine éclairera toutes les nations attirées par Ma Croix Glorieuse.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 198)

Le Fils de Dieu revient dans toute Sa Gloire pour sanctifier à jamais peuples et nations qui Me suivront et, cela, sera la Paix de Dieu avec tous les hommes de bonne volonté.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 100)

Le maître de l’Histoire revient, par le même chemin qu’Il est monté au Père, par la Croix !
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 204)

C’est par la Croix que Je vous ai sauvés; c’est par la Croix que Je vaincrai. Aujourd’hui, Mes ennemis sont encore plus nombreux que du temps de Ma première Venue; et plus féroces dans leurs esprits dominés par le mal. Si le monde n’a pas voulu Ma Croix, si le monde a rejeté Ma Croix, aujourd’hui Je viens la planter Moi-même. Il arrive, le jour où le monde verra ce qu’il ne veut pas voir, ce qu’il ne veut pas croire.
Même ceux qui Me disent : « Seigneur, Seigneur! » ne sont pas prêts, non pas parce qu’ils sont prudents, mais parce qu’ils n’y croient pas. Alors Je viens montrer, même aux aveugles-nés, Ma Lumière, parce que Dieu est visible de l’intérieur jusqu’à l’extérieur; et Il brille comme un phare qui resplendit, même dans la nuit d’encre des ténèbres épaisses comme la suie, afin que déjà vous Me compreniez mieux et pour ne pas dire que vous ne le saviez pas et que votre innocence est pardonnable.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 319)

Sois sans crainte. J’arrive et Je vous trouverai, où que vous vous teniez car, ce jour-là, les murs seront transparents et aucun monument ne cachera la vue du Seigneur.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1996, tome 3, p. 78)

Je vous le dis en vérité, même ceux des cachots sombres des prisons lointaines et des pays inconnus, tous verront Dieu au même moment.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 3, Résiac, France, 1999, p. 102)

Ma Sainte Présence s’étendra en même temps dans les deux hémisphères et tout baignera dans la joie de l’éternel Jour de Dieu. [...] Oui, chacun Me verra. Chacun recevra Dieu en même temps.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 55)

Ils sont nombreux les pays qui M’ont rejeté et qui veulent se gouverner sans Dieu. Je les plierai un par un devant Ma Sainte Face.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 88)

Je vais arpenter le monde, dans ses villes, ses plaines, ses campagnes, pour lui redonner le goût de vivre en Dieu. Je Me manifesterai dans toute Ma puissance pour que les hommes reviennent à Moi. Ils verront Ma Gloire et en seront muets de stupeur. Ils verront Ma Face et tomberont à genoux.
Oui, le Christ va descendre, comme Il vous l’a promis, pour établir Son règne parmi vous. Telle une tornade, Il descendra, pour vous amener Son royaume.
(Françoise, Message de Conversion des cœurs, Éd. du Parvis, Suisse, 1998, tome 2, p. 170)

Les Cieux et la Terre seront bientôt un même et seul royaume en Dieu, réunis en Dieu.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 15)

Je viens vous sauver, hommes de ce temps. Je viens pour produire du fruit en vos cœurs. Je viens vous réveiller de votre torpeur. Alors vous Me louerez, Me bénirez, et Je laisserai Mon baiser d’amour sur votre front.
Je viens vous faire Miens pour la vie éternelle. D’autres dieux, d’autres idoles, vous n’en aurez pas; Je vous arracherai au mensonge, vous délivrerai de vos chaînes, et vous pourrez dire : « Le Christ Jésus m’a libéré ». Oui, ce sera votre libération totale, dans ce monde qui vient.
(Françoise, Message de Conversion des cœurs, Éd. du Parvis, Suisse, 1998, tome 2, p. 171)

Celui qui doute, Je le confondrai : il restera muet devant Ma Croix qui l’attire à l’amour et à la paix en Dieu. Je viens sauver tous Mes enfants. [...]
Le miracle de la Croix va s’opérer bientôt. Terrassés par Ma Lumière comme St Paul sur le chemin de Damas, ils deviendront croyants en Dieu : « Par Ma Sainte Croix, J’attirerai tout à Moi. »
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 58)

La puissance de Ma Croix vient détruire le mal.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 23)

Aujourd’hui, sur la Terre de Mon retour brillera en permanence Mon Signe d’amour.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 5)

Quant à Mes Croix qui inondent le monde, elles sont prêtes à témoigner l’une après l’autre de Mon Passage à travers elles.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 3, Résiac, France, 1999, p. 85)

Mes Croix se dresseront du sol jusqu’aux Cieux, partout, formant un barrage : elles s’opposeront au mal.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 148)

Ces Croix deviendront des phares au milieu des ténèbres du monde. Elles feront apparaître la Lumière du Ressuscité.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 330)

Vous entendrez la Voix de Mon Père qui vous dira très fort : « Aujourd’hui, écoutez la Voix de Mon Fils bien-aimé. Il est l’Amour que Je vous donne pour traverser ce dernier Passage vers la Terre Promise, la Nouvelle Jérusalem.
Il vient vous ouvrir le Passage. Il est la Pâque qui se mange à genoux, le front baissé jusqu’à terre,
Car Il est là, devant vous, tout illuminé de Sa Sainte Gloire, Son Visage resplendissant de Lumière; personne n’est digne de regarder Sa Sainte Face. Il est revêtu de la Gloire du Très-Haut car Lui seul a reçu de Son Père le pouvoir d’ouvrir le Livre de Vie : de juger les vivants et les morts. Lui seul est digne de parler à Son Père au nom de tous et de chacun des enfants de la Terre.
C’est pourquoi, dans Ma Miséricorde infinie, Je vous donne Mon Fils bien-aimé. Il est la Résurrection et la Vie, l’Amour qui transfigure ceux qui savent pardonner, ceux qui implorent leur pardon, ceux qui aiment et ceux qui se laissent aimer.»
Il est venu le temps où J’appelle toutes Mes âmes à Me suivre; laissez tomber vos oripeaux, revêtez-vous de vos nouveaux habits nuptiaux; l’Époux vient vous transfigurer. Venez à Moi, entrez dans Ma Lumière.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 156)

Moïse fit sortir le peuple de Dieu de l’esclavage qui opprimait les enfants du Seigneur.
Aujourd’hui c’est Jésus Lui-même qui vient vous chercher pour vous faire sortir de ce monde où l’esclavage du péché vous entraîne à une mort certaine de l’âme.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1993, tome 1, p. 39)

Levant les yeux vers la Croix, ils verront le Ressuscité en Gloire, paré de Sa Tunique de Chair Glorieuse : la lumière aveuglera les impies; leur sacrilège dévoilé, ils se verront plus nus qu’Adam et Ève fuyant le jardin de l’Éden à jamais; ils verront jaillir de Mes Saintes Plaies un Feu qui purifiera la Terre jusqu’à brûler la plus petite corruption.
Je verrai toutes les âmes! Je les jugerai, même celles qui M’ont tant offensé !
Et elles auront encore à choisir entre Moi et celui qui s’est opposé à Mon règne d’amour sur la Terre.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 127)

« Avance ton doigt et touche Ma Plaie : ne sois plus incrédule mais croyant. » Oui, Je vous montrerai à tous Ma Vérité et vous la toucherez. Je vais faire venir sur vous tous Mon Feu Purificateur où vont brûler toutes les impuretés de la Terre et du cœur des hommes.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1996, tome 3, p. 20)

Regardez-vous ! Regardez où votre liberté vous a conduits : à l’esclavage du péché, votre maître vous entraîne dans la mort éternelle en vous retirant de Moi, car Je suis la Vie éternelle.
Votre choix, Je le transformerai bientôt, pas par la force, mais J’éclaircirai votre esprit sans le contraindre à Me suivre : il Me comprendra. L’Esprit Saint est partout; Il régénère tout, de l’intérieur à l’extérieur; Il est ce Vent qui va rassembler et réunir entre eux les os morts, les chairs éteintes, les nerfs atrophiés ou paralysés.
Il est ce Tourbillon Purificateur qui balaie tous les déchets, toutes les impuretés qui se sont collées aux âmes de Dieu, et sur la Terre que Dieu fit si belle; Il libère les prisonniers du mal; Il détruit les pensées sataniques jusqu’aux racines; Il souffle sur les vices, sur les mauvaises habitudes et le désordre moral; sur les lois d’hommes et leurs pensées de haine; Il délivre les corps possédés par le mal. L’Esprit de Dieu est le Maître Purificateur que Dieu envoie sur tous les hommes et sur Sa Terre.
L’homme croit encore en sa force, en son pouvoir pour transformer ce monde déjà mort. L’homme continue à se mesurer à son Dieu Créateur, Rédempteur et Purificateur. Mais Je ne vous laisserai plus diriger ce « bateau-Terre » sans vous apprendre, à nouveau, comment il doit se tenir sur l’eau et résister à toutes les intempéries. [...]
Avant la détresse de la Terre, doit arriver la grande détresse dans les âmes; elles vont se voir comme la Terre, c’est-à-dire tomber! Avec leur repentir sincère Je pourrai les sauver. Repentez-vous et convertissez-vous, car J’arrive bientôt.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, pp. 240-241)

Par Mon Saint-Esprit, Je viens renouveler les esprits qui dorment car Dieu, qui est Père, Fils et Esprit Saint, est à l’œuvre aujourd’hui pour ce grand réveil de toute l’Humanité. Aucun homme ne doit se tenir à l’écart. Vous devez venir à Moi, non par crainte, mais pour connaître enfin votre Père des Cieux et L’aimer. Venez vers Jésus qui vous a donné Sa Vie pour que vous deveniez de vrais fils de Dieu, à Son image, et Je viens dans le Vent de l’Esprit Saint pour balayer les impuretés de votre Terre afin de la sanctifier.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 99)

Monde arrogant, ton impétuosité va disparaître car tu te verras alors avec le regard de Dieu et tu te jugeras tout seul avec le jugement de Dieu en toi car Dieu vit en toi!
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 271)

Je viens libérer le monde en lui donnant Ma Connaissance.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 83)

Aussi, personne ne dira plus : « Je ne savais pas, je n’ai pas entendu. »
(Françoise, Message de Conversion des cœurs, Éd. du Parvis, Suisse, 1998, tome 2, p. 131)

Un royaume nouveau se prépare pour l’Église et pour les âmes. On entrera dans ce royaume par la purification et l’enlèvement des décombres.
(Catalina, La Grande Croisade de l’Amour, Éd. du Parvis, Suisse, 1999, p. 295)

Ma Croix, fera disparaître à jamais le venin qui continue à souiller Ma Terre, ce venin qui est né de l’orgueil de l’homme qui s’est pris pour Dieu. Sa désobéissance, sa révolte contre Ma sainte Loi, Mes Commandements divins, n’ont d’égale que la révolte première de Mes anges gouvernés par Lucifer...
L’homme, qui crie très fort qu’il n’a ni Dieu, ni maître. L’homme, qui, aujourd’hui détruit Mon Église en la désarticulant, rejetant Mes membres les plus sacrés. L’homme, qui doute de Ma Présence réelle dans le saint sacrement de l’Eucharistie.
L’homme, qui a remplacé Ma divine Parole par des mots d’homme, reniant ainsi le Verbe de Dieu. L’homme, qui en pensée s’est déjà assis sur le trône de Pierre; le blasphémateur, coupable de la plus grande hérésie, est en train d’avancer Mon heure et, ainsi, il précipite la sienne vers le néant.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, pp. 154-155)

En descendant du mont du Sinaï avec les tables de la Loi, Moïse n’a pas trouvé autant de paganisme que Moi, votre Dieu, Je constate aujourd’hui chez ceux qui se disent Chrétiens.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 186)

Votre liberté est devenue votre enfer, vous avez crié : « Ni maître, ni Dieu! » et, dans presque tous les pays, vous avez fabriqué votre veau d’or.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 118)

Notre Père ne peut rester indifférent à ce mal qui se déchaîne de partout, causant petit à petit la destruction de toute l’humanité; car Ma Loi est devenue chose morte et les Saints Commandements s’envolent comme la paille dans le vent.
Ma fille, ce qui a commencé avec facilité est en train de s’accentuer de plus en plus fort. Chacun prend l’exemple de l’autre et, pour faire encore pire, il invente d’autres absurdités encore plus énormes. Plus rien ne vit selon les règles de la nature et de la morale, tout s’écroule.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 325)

Vous êtes descendus si bas que vous n’acceptez pas Ma Connaissance. Les dons de l’Esprit Saint ne peuvent pénétrer en vous car vous agissez comme les animaux dans leur conduite : l’instinct est devenu votre guide. Vous rejetez instinctivement le don de Dieu. L’homme a banni l’Amour de son cœur; il vit sans Dieu.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 365)

Le péché avec sa noirceur, sa carapace, vous donne à présent l’impression que tout est normal ainsi; dans ce désordre, vivant conjointement avec la corruption et les vices de toutes sortes, vous vous dites que rien ne peut changer.
En effet, aucune idée venant de l’homme ne peut faire changer ce chaos; tout empire; le manque d’amour a entraîné l’absence de toute Force bonne et positive; ceux qui suivent ce tourbillon de désordres sont nombreux; ils trouvent ceci « normal » et disent : « Le temps évolue »...
Je vous dis, Moi votre Dieu : vous êtes dans la plus formidable des erreurs. Non, c’est faux : ces temps qui évoluent vers le mal ne sont pas Mon temps. Ces temps pourris arrivent à leur fin et c’est pour cela qu’ils deviennent la fin des temps. Ces temps, qui avalent les proies faciles jusqu’à les éloigner de Mon Saint Cœur, vont finir. Je vous appelle. Je vous rappelle qui vous êtes. Je vous demande de rentrer en vous et de regarder, avec vos yeux de l’âme, Mon Visage merveilleux, Ma sainte et adorable Face.
Non, ni les temps de désordre que vous êtes en train de traverser, ni la fureur de Mon ennemi, ni votre indifférence, n’ont réussi à effacer Ma Marque en vous.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 139)

Destructions de tant de vies humaines, divorces et adultères, méchanceté sous toutes ses formes, voilà le triste résultat d’une vie sans Dieu. Certains te diront : « Pourquoi Dieu ne fait-il rien »?
Eh bien, tu leur répondras : « Dieu supplie, à la porte de votre cœur, que vous Le laissiez entrer en vous; alors, Il fera des miracles et sauvera le monde ».
(Françoise, Message de Conversion des cœurs, Éd. du Parvis, Suisse, 1998, tome 2, p. 67)

Comme dans la Babylone antique, votre Terre entière est tournée vers le péché qui se multiplie avec vous tous, les uns pour le pratiquer, les autres pour l’accepter.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1993, tome 1, p. 92)

Dieu regarde tous Ses enfants et dans les trois quarts, Il n’arrive plus à Se reconnaître en eux. Sa Sainte Image s’est effacée; c’est comme une estampe qui a trop longtemps séjourné dans la boue : on ne voit que du flou à travers cette vase qui l’enveloppe.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 176)

Dieu veut juger le monde afin que le péché n’arrive plus à déborder sur les enfants encore trop jeunes pour lutter contre ce néfaste produit du mal.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1996, tome 3, p. 50)

Mon Saint Cœur pleure pour tout ce qui s’est dégradé si facilement au cours des siècles qui ont suivi Ma première Venue sur la Terre des hommes. C’est une peine immense de voir l’homme suivre un chemin descendant qui l’a rabaissé à l’état d’animal comme si, de leur vie, les hommes n’avaient eu aucun modèle pour comprendre où ils devaient se rendre, comment ils devaient agir et se comporter afin de trouver la paix et la joie. Détachés de tout principe chrétien, de toute droiture, les âmes oubliant Dieu ont suivi le chemin qui mène à la perdition.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 152)

Combien Dieu vous aime pour venir sur votre Terre, déposer le plus beau cadeau que Dieu puisse faire à l’Humanité qui est au bord de l’abîme : Sa Sainte Croix Glorieuse et Lumineuse du matin de Pâques.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1993, tome 1, p. 61)

Vous êtes des enfants du Père qui ne peut pas supporter de voir Ses enfants se perdre.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 66)

Car pour Dieu, perdre l’un de Ses enfants est une souffrance beaucoup plus intolérable que celle de l’homme qui voit mourir son fils ; car Dieu voit l’âme de l’enfant mourir à jamais de cette mort éternelle d’où il ne reviendra jamais plus.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 21)

Il est arrivé le temps où nul ne doit rester dans l’ombre et se cacher de la vue du Seigneur. Dieu est Miséricordieux, plein d’amour pour votre Humanité qui va vers son autodestruction.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 66)

Moi, le Père, Je vous ai donné Mon Fils et vous ne L’avez ni écouté, ni suivi. Je vous ai donné Ma Fille Marie, la plus sainte entre toutes les saintes, pour vous apprendre à aimer la Très Sainte Trinité, et vous ne comprenez toujours pas jusqu’où va Mon amour de Père!...
Alors, pour que le règne de Mon Fils vienne sur cette Terre devenue ingrate et apostate, reniant Dieu, tuant la foi des petits, ne reconnaissant pas la Main de Dieu dans toutes Ses Œuvres, blasphémant la Loi Sainte, méprisant Ses Saints Commandements, plaçant l’homme sur le trône de Dieu par le pouvoir de l’argent (aucun roi de la Terre ne peut usurper la puissance et la gloire de Dieu), alors le plus grand sur la Terre pliera le genou devant Dieu.
Comme vous n’avez pas voulu comprendre, ni par Mon Fils, ni par Sa Sainte Mère, ni par Mes voix de la Terre, ni par Mes Signes donnés aujourd’hui à profusion partout, bientôt J’envoie ce Feu Purificateur qui se répandra sur toute la Terre. Chacun de vous recevra ce Feu qui deviendra Lumière ou braise incandescente et ce Feu Purificateur consumera tout ce qui n’est pas de Dieu ou guérira même le plus petit défaut de ceux qui appartiennent à Dieu. Ensuite la Terre sentira bon; son parfum de pureté réjouira les Cieux, car l’Esprit de Sainteté aura rempli tous les espaces, même les plus petits et les plus ignorés, de l’odeur sainte de Dieu.
Dieu le Père n’oubliera ni l’enfant repenti, ni le méchant qui s’est assagi. Je Me tiendrai à la porte du royaume pour accueillir l’enfant prodigue, car Je sais qui est devenu amour, et Je le prendrai dans Mes bras. Je suis le Père de la multitude.
Oui, Il vient, le Seigneur avec Sa Justice Miséricordieuse. Il vient gouverner le monde. Et voici que se lève déjà, au-dessus des monts, le Soleil de Justice. Amen.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1996, tome 3, p. 154)

Le Soleil de Justice donnera bientôt pour chacun le son du réveil : et celui-ci sera puissant; comme l’écho au fond de la vallée il ira s’amplifiant et en se répétant; certains seront pétrifiés par la force de cette puissance, car ils ont dormi comme des bêtes dans un état d’hibernation, dans toute leur froideur.
Vous verrez alors ce que le Feu d’Amour va faire de ces êtres de glace : leurs cœurs fondront dans Mon Amour. Celui qui Me résistera s’anéantira de lui-même dans le néant de la mort éternelle.
Car Dieu est Vie et vient donner Vie à ceux qui sommeillent comme à ceux qui dorment profondément.
Au son de Ma Voix, tous se lèveront, les bons pour Me suivre, les autres pour le néant.
Et voici que Je viens.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 128)

Voici venu le temps de Mon Retour et voici venu le temps de Mon Jugement. Je séparerai les bons des mauvais et Je rassemblerai Mon vrai troupeau, celui qui Me sera resté fidèle jusqu’à la fin. Mon Retour s’effectuera dans la plus grande Lumière, celle qui éclairera toutes les nations, Lumière éternelle du Père.
Tous verront Ma Lumière descendue du Ciel sur la Terre et venue confondre les impies, ceux qui ne croient pas, ceux qui se sont détournés de Moi, ceux qui Me persécutent. Ma divine Lumière éclairera le cœur des Justes et leur donnera le bonheur et la joie de la présence de Dieu en eux.
Ma divine Lumière aveuglera Satan et tous ceux qui oeuvrent pour lui, ils tomberont face contre terre et comprendront que Je les ai vaincus par Ma Croix. À tous Je laisserai une dernière chance de salut, car Mon Cœur déborde de Miséricorde. Ceux qui se seront détournés de Moi, mais qui, au dernier moment, malgré toutes leurs souillures oseront implorer Mon pardon, Mon divin Cœur les libérera des ténèbres et Ma Lumière habitera en eux pour l’éternité. Mais ceux qui, une dernière fois encore, Me rejetteront, ceux-là même ne pourront entrer dans Mon royaume et paieront leur tribut de souffrances à Satan qui les amènera avec lui en enfer.
Voilà, Mes enfants, comment s’effectuera Mon Retour dans la Gloire et le Jugement sur la Terre, Jugement du Père des Cieux.
(Jean-Marc, Parole de la Très Sainte Trinité, Éd. Saint-Jean Évangéliste, France, 1996, tome 1, p. 119)

Je montrerai Ma puissance et Je détruirai leurs idoles. Ils reviendront à Moi dans le repentir, ceux qui aujourd’hui Me narguent et Ma pitié les purifiera, mais malheur à celui qui ne se soumettra pas à Ma Loi d’amour, celui-là sera anéanti.
(Marguerite, Message de l’Amour Miséricordieux aux petites âmes, Éd. Hovine, Belgique, 1973, p. 513)

Mon Retour Glorieux ne sera pas enterré, comme vous avez enterré, la première fois, Celui qui venait pour vous sauver, Celui qui vous a sauvés malgré toute votre ingratitude et votre mépris.
Je reviens parce que vous n’avez pas réussis à tuer Celui est l’Amour.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 117)

Aujourd’hui le Seigneur est à vos portes et personne ne Me rejettera comme Je le fus au moment où le monde recevait pour la première fois son Roi Divin.
Je reviens, et cette fois il n’en sera pas de même car Jésus revient victorieux à jamais du Mal qu’Il va enchaîner devant vous afin qu’il périsse devant vos yeux et que plus jamais il ne puisse essayer de nuire aux enfants de Dieu.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France 1996, tome 3, p. 77)

Ma purification, avec Ma Croix qui brillera en elle, sera comme une torche qui ne s’éteint pas, et dont le feu embrasera la Terre entière.
(Catalina, La Grande Croisade de l’Amour, Éd. du Parvis, Suisse, 1999, p. 169)

La Croix conduit à la résurrection
La Croix aidera les âmes dans leur ascension
La Croix fera venir la Nouvelle Pentecôte. (p. 39)
Vous étiez morts et Je vous ai sauvés.
Vous êtes morts et Je viens pour vous sauver. (p. 19) (Lucie, Abba, Père, Éd. Téqui, Paris, 1994, 190 pages)
Je viens faire le plus grand sauvetage que le monde ait vu depuis son origine car c’est le plus énorme naufrage qui se prépare.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 319)

Dans cette nuit de ténèbres épaisses, Je ferai jaillir une Lumière, c’est la Croix du Seigneur, illuminée de Sa Gloire, qui va donner la vie là où régnait déjà la mort sans Dieu, éveillant les esprits à l’amour de Dieu, détruisant le sommeil qui s’est abattu sur toute la Terre, s’alourdissant de plus en plus au cours des siècles, faisant croire que l’homme existe pour vivre, dormir et manger. Je vous ai laissé deux mille ans de liberté pour Me revenir guéris de cette idée fausse. La Croix vient vous dire à tous et à chacun que Dieu a envoyé dans le Monde Son Fils Unique conçu du Saint-Esprit. Il a pris chair de la Vierge Marie, la toute-Pure. Jésus S’est fait Homme pour vous montrer le chemin pour revenir au Père, sanctifiés pour vivre la Vie pour laquelle vous avez été tous créés.
Jésus vous dit : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». Votre vie a un sens profond. Si petite et si insignifiante qu’on croit la voir, la vie sur Terre doit être vécue dans une profonde recherche car elle est le commencement de la Vraie Vie en Dieu; elle va se prolonger jusqu’à vous faire pénétrer dans ce Royaume éternel où la Vie va rentrer dans son véritable temps où il n’y a plus d’espace ni de limite. Vous connaîtrez alors le pourquoi de votre naissance : Votre vie est avec le Père pour l’éternité.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, pp. 267-268)

D’ici peu, les choses vont changer, comme un lendemain qui apporte une nouvelle espérance de vie; même si vos cœurs sont tristes de voir ce qui est en train d’arriver par la négligence et l’orgueil insensé de l’homme. N’ayez pas peur, Je viendrai calmer tous les esprits et apporter Ma Vie là où la mort s’est installée et Je la chasserai à jamais parce que Dieu ne veut aucun obstacle à Son règne d’amour sur la Terre.
Je prépare l’aire à battre le grain et Je viens donner l’ordre à Mes anges de retirer toute la paille et toutes les mauvaises herbes qui se sont mélangées au bon grain au cours des siècles. Car tout doit être renouvelé, tout doit demeurer bon et beau; et le reste sera jeté dans le feu éternel. Mes anges veillent à ce que chacun ressente en son cœur Mes Paroles qui sont des Avertissements de ce temps.
Personne ne pourra dire qu’il n’a pas reçu en son cœur Mon Message de vie et d’espérance. Vous êtes tous informés; vous devez tous changer de vie, devenir meilleurs et revenir complètement à Dieu sans espérer aucun compromis. Dieu est Unique et n’accepte aucune demi-mesure de Ses enfants. Il les veut tous à Lui.
Dans le silence de votre cœur, Je vous dirai combien Je vous aime et vous ressentirez le besoin de pardonner à chaque frère, car chacun est Mon enfant, et un père est très malheureux de voir ses fils se déchirer entre eux. Restez donc dans Ma sainte obéissance. Appelés à Ma Sainte Croix, vous viendrez, parce que c’est là que Mon Saint Cœur veut vous interroger. Vous M’entendrez, comme le vent dans la plaine fait frissonner toute l’étendue en même temps.
Je ferai frémir vos âmes de bonheur et Mon Esprit vous informera de ce que Je prépare pour les temps qui s’avancent. Comme de jeunes chevaux impatients de s’élancer à travers les espaces inconnus, vous capterez Mon Message et vous le mettrez en pratique.
Dieu instruira l’enfant comme l’adulte : lorsque Je parlerai tout doit être connu, tout doit être dévoilé. Vous boirez Mes Paroles et vous verrez bientôt, car J’ôterai le voile sur tout ce qui reste encore caché à l’homme, car l’homme n’aura plus le temps de tergiverser.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, pp. 105-106)

Personne ne pourra dire qu’il n’a pas reçu un avertissement venant de Ma Très Sainte Mère et de Mes prophètes avant que Je donne celui qui fera retentir l’écho de Ma Voix à travers les monts, les plaines, les étendues glaciales, les pays chauds, les îles; oui, tous les continents; oui, toutes les terres recouvrant le monde entier du nord au sud et de l’est à l’ouest, tout et tous frémiront à Ma Voix, reconnaissant que Je viens de donner ce terrible avertissement, unique, majestueux, inoubliable.
Dieu vous avertira qu’Il est Je Suis, le Dieu d’Abraham, d’Isaac, de Jacob. Il est Celui qui vous dit : Je Suis.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 249)

Lorsque le Mal a juré de déferler sur la Terre, Moi, J’ai juré de sauver le monde. Je l’ai sauvé par Ma mort sur la Croix, Je le sauverai encore par Ma tendresse. [...]
Alors, Je viens, non pas pour punir mais redresser avec amour, Je viens faire miséricorde à nouveau, pour que seuls ceux qui ne veulent pas vivre périssent, pour que seuls ceux qui Me haïssent s’en retournent vers la mort.
Voilà que Je viens, non pour faire justice, mais pour que la Justice soit; Je consolerai, Je réconforterai, Je soignerai, tout cela avec bonté et bienveillance.
Mais Je ne laisserai pas le mal se poursuivre. Je condamnerai ceux qui s’opposent à Moi et Me défient sans cesse. Ceux-là seront excommuniés d’eux-mêmes, de leur propre volonté.
Alors, petite enfant, travaille là où Je te demande, redresse les cœurs et abats le mal qui trône dans Mon sanctuaire.
D’ardentes fumées s’élèveront, quand celui-ci sera abattu, et Mon Église connaîtra un triomphe comme jamais elle n’a connu.
(Françoise, Message de Conversion des cœurs, Éd. du Parvis, Suisse, 1998, tome 2, p. 111)

Le souffle de l’Époux ranimera l’Épouse. Et sera donné dans le ciel le signal du combat.
(Catalina, La Grande Croisade de l’Amour, Éd. du Parvis, Suisse, 1999, p. 118)

Mon Église vivra des heures inoubliables, plus fortes que l’Hosanna du jour des Rameaux, plus fortes que les minutes éternelles de Ma Transfiguration, plus fortes que Mon Saint- Baptême au Jourdain, plus fortes que tout ce que vous avez connu jusqu’ici. C’est comme le jour de Ma Sainte Naissance, le jour où Dieu Se fit Homme pour venir habiter avec vous, parmi vous.
C’est ainsi que vous vivrez ces instants. C’est Ma Venue en Gloire. Et vous verrez le Fils de Dieu au milieu de Son Église descendue sur la Terre. Mon berceau, c’est vous tous.
Ouvrez vos cœurs pour Me recevoir. Tendez vos mains pour M’accueillir chez vous. Je viens épouser tous Mes membres : « Voici Mon Corps » : Je viens vous donner Ma Vie : « Voici Mon Sang »; Je vous réunis en Moi. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, pp. 160-161)

Mon Église dort encore sur Mon Saint Cœur; elle reçoit Ma force; elle a en elle Ma foi et Ma charité dans Mon espérance : elle M’écoutera, M’adorera, vivra de Ma Vie.
Je la préserve. C’est elle qui M’annoncera : ô Mon Église parfaite, simple et radieuse de Mon jour de gloire! Tu vas dévoiler bientôt ta face aux yeux du monde; tu ôteras ce voile gris et ta Lumière sera éblouissante, comme la Lumière de Ma Sainte Croix Glorieuse, comme le Ressuscité Glorieux. Église, tu es le jardin de Mes Saints, tu es née de Mon Sang,
nourrie de Ma Chair. Tu portes Ma Vie pour la donner à tous Mes enfants. Église Sainte, comme tu es belle, ainsi parée pour Me recevoir tu es à Mes pieds; pudique comme une fiancée, tu Me regardes.
Te voici soumise à ton Dieu. Tu brûles du même feu que Mon Saint Cœur. Tu M’appelles : « Mon Dieu, mon Roi, mon Seigneur ». Je t’appelle : « Ma Fille et Mon Épouse bien-aimée ». Contemple Ma Croix qui s’élève jusqu’aux cieux pour unir la Terre avec les Cieux en une union éternelle comme toi, Mon Église Sainte, tu es désormais unie à ton Dieu pour l’éternité.
Marthe et Marie seront unies. L’Église militante et mystique atteindra la perfection. Les peuples seront frères car ils ont même Père. L’Église sera une, comme son Dieu Unique et Vrai.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 177)

Votre Dieu a vu votre souffrance et Il vient pour établir Son règne de paix et d’amour. Fuyez puissances ennemies, Dieu est déjà là. [...]
Mon offensive vient de commencer. Je viens conquérir tous les cœurs.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 122)

Voici que Dieu prépare une joie immense qui vous ralliera tous à Ma Sainte Croix. Par elle, les peuples vont changer, vont s’unir pour devenir frères.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 82)

Je viens, Mère, sécher toute larme, consoler chaque cœur. C’est le moment d’ouvrir tous les tombeaux. Ma Lumière fera fuir l’ennemi.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 123)

Écoutez Ma Voix, vous : Mes enfants qui gisez sur des lits d’hôpitaux; Mes enfants qui vivez comme des bêtes, rejetés, affamés dans les rues; Mes enfants, du bout du monde et d’ici, qui n’avez ni joie, ni accueil, ni chaleur humaine de vos frères pour vous consoler,
Dieu vous regarde et vous délivrera bientôt de tout mal...
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1993, tome 1, p. 84)

Oui, soyez dans la joie : Jésus revient, ne vous désespérez pas, Je viens dissiper toutes les peurs.
Ne restez pas impassibles comme si cela ne devait jamais arriver; ne remplissez pas votre cœur de questions, de peurs, d’angoisse, d’appréhension, car Je vous le dis en Vérité : Je viens et J’apporte avec Moi le plus beau cadeau que les hommes attendent depuis près de deux mille ans : une vraie vie d’amour, de paix et de joie.
Ne restez pas à vous demander comment cela peut-il se faire; les temps arrivent à leur fin; tout ce qui a séparé l’homme de son Dieu, va finir.
Ce sont les temps de la fin : on ne verra plus l’enfant de la Terre mourir de faim, mourir dans la guerre, mourir de maladies incurables. [...]
Moi Je le professe ici-même : Dieu tient Sa Parole et Sa Parole est toujours la même, aujourd’hui comme hier. Dieu revient dans Sa Gloire pour apaiser les peines, les cœurs et les angoisses du monde qui vit dans la colère et la haine de Mon ennemi. Alors J’allumerai Mon Feu d’Amour, celui qui va détruire jusqu’au plus petit détritus collé à cette Terre. Je
vais brûler tous ces déchets qui ont fait de Ma Terre une planète malade, insensible, abusant du pauvre, du malheureux, de l’orphelin et du faible.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 4)

Cette métamorphose va s’accomplir parce que Mon Saint Cœur le désire ardemment et aussi parce que les temps sont accomplis.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1996, tome 3, p. 25)

Jésus, Mon enfant bien-aimé, votre Divin Sauveur, doit revenir sur cette Terre. Dans Mon infinie Sagesse, la décision est prise : le Roi doit prendre possession de Sa Terre qu’Il a gagnée avec Son Sang.
Moi, votre Père des Cieux, Je désire voir arriver ce jour. Alors, Mon Cœur de Père reposera en celui de Mon Fils bien-aimé. J’attends ce jour béni comme un père attend de donner le meilleur de lui-même à tous ses enfants. Là, Mon repos sera complet. Promis à l’Humanité comme Sauveur, Il l’est. Promis à l’Humanité comme Roi, Il est attendu et Dieu tient Ses promesses :
Il viendra, votre Sauveur et votre Roi!
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, pp. 196-197)

Je viendrai! Quel est le roi qui ne se montre pas devant son armée victorieuse? Je mènerai la dernière bataille. Le Roi sera en tête et devant vous va mourir la bête, celle qui a fourvoyé toute l’Humanité. Je M’avancerai vers elle, la foudroyant de Mon regard et de Mon souffle puissant, brûlant comme le feu de l’étang, là, Je la plongerai à jamais dans ce feu qui ne s’éteindra jamais.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 199)

Je vous montrerai Ma puissance et vous verrez les multitudes assoiffées de paix et d’amour s’asseoir au puits de Jacob, en demandant à boire de cette eau qui donne la vie éternelle.
(Catalina, La Grande Croisade de l’Amour, Éd. du Parvis, Suisse, 1999, p. 311)

Je viens, après avoir donné au monde une Instruction nouvelle et nécessaire.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 216)

Bientôt, le Saint-Esprit sera sur chacun de ceux qui Le désirent; Il bouleversera les cœurs, les rendant Miens plus que jamais. Il entreprendra de ranimer les foules, à travers Ma Parole.
(Françoise, Message de Conversion des cœurs, Parvis, Suisse, 1998, tome 2, p. 199)

Aujourd’hui, l’Esprit de Lumière est là. Il vient enlever ce voile épais et retirer les ténèbres qui recouvrent le monde.
Il vient annoncer le jour nouveau où toute chair sera sanctifiée parce que l’esprit de l’homme recevra son dernier baptême pour revivre de l’Esprit de Dieu.
Il faut que l’homme renaisse à la Vie. Il faut que la chenille disparaisse pour que s’élèvent des fils de Lumière divine dans la Cité Sainte. C’est pour cela que Je vous donne Sa Sainte Croix Glorieuse. Elle vous parle d’amour, de paix et de pardon. Venez à Moi, vous qui peinez sous le poids de vos fardeaux : Je viens vous libérer de l’esclavage, Je viens casser vos chaînes, Je viens vous recouvrir de Mon Manteau de Gloire.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, pp. 83-84)

C’est par Ma très Sainte Croix Glorieuse que Je sauverai tous les hommes et que Je rendrai à Ma Terre son éclat premier.
Car la Croix Glorieuse, c’est Jésus Ressuscité. C’est l’annonce du Retour du Fils de l’Homme dans toute Sa Gloire qui vient achever la Rédemption finale.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 359)

Je suis venu vous sauver en accomplissant la deuxième partie de votre Rédemption.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 97)

Je reviens pour donner à l’homme sa pureté première, son rang de fils de Dieu, pour qu’il soit parfait comme Notre Père des Cieux est parfait, afin qu’il puisse hériter à nouveau, et pour toujours de ce joyau merveilleux de la création du Père, plus somptueux que jamais qu’est la Nouvelle Terre avec les Nouveaux Cieux.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 364)

Et vous naîtrez purs, sans tache, car Jésus aura effacé jusqu’au péché originel.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 293)

L’homme va absorber la Lumière de son Dieu et Maître bien-aimé; il va devenir Lumière, né à nouveau de l’Esprit de Lumière et d’Amour; union même de la créature avec son Créateur pour n’en faire qu’un avec son Dieu Trinitaire. Vous allez rentrer dans l’harmonie divine qui rétablit tous les ordres, tous les règnes; animal, végétal, minéral.
C’est par la Sainte Grâce de Dieu que la chair va recevoir la Purification. Elle ne sera plus un poids pour l’esprit renouvelé dans l’Esprit de Dieu, mais une alliée pour glorifier Dieu dans une éternelle jeunesse.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 359)

L’homme va pouvoir se voir comme Dieu le créa, et même avec votre volonté dans la Sienne, vous serez encore plus merveilleux.
Tu ne sais pas, homme, comment Dieu peut changer une chenille en un beau papillon !
Tu ne sais pas comment Dieu peut transformer un corps difforme en un modèle de perfection, parce que dans ce corps, J’infiltrerai une âme si parfaite que son enveloppe charnelle ne pourra que s’y conformer, tout sera parfait.
Homme! Si tu savais combien Dieu t’aime, tu te plierais à genoux jusqu’à terre pour le supplier : « Que Ton Règne vienne ». Que l’homme s’unisse à Dieu parce que plus rien ne pourra désunir la créature de son Créateur adoré comme il se doit.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 66)

L’homme viendra alors habiter dans sa patrie véritable car il ne peut en être autrement pour l’enfant qui retrouve son Père : il vivra dans la maison du Père, la Jérusalem, la Cité de Dieu qui va bientôt descendre parmi vous afin de réunir les Saints du Ciel avec vous, Mes enfants fidèles. Vous deviendrez saints de la Sainteté de Dieu. Ainsi, il n’y aura plus qu’un seul et même royaume comprenant la Terre entière et les Cieux. Le Ciel et la Terre seront unis, bénis, pour vivre la Vie, unique et vraie, celle que de tous temps Je vous ai préparée.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 373)

Les Cieux et la Terre sont en attente de voir naître ce Nouveau Monde, cette Terre Nouvelle, le monde d’amour, la demeure de Dieu parmi vous, la Cité Sainte, la Jérusalem Nouvelle.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 144)

Maintenant Je vous amène vers votre Nouvelle Terre : Venez à Moi les Bénis de Mon Père; venez retrouver votre Terre de Lumière où la nuit s’est brisée à jamais : plus de ténèbres ! L’Esprit de Vérité vous ouvre la Cité Sainte, la Jérusalem Nouvelle avec de Nouveaux Cieux. Les menaces qui s’appelaient maladies, épidémies, famines, auront fui pour toujours.
La mort sera le dernier ennemi que J’écraserai sous Mon pied.
Je reviens nettoyer l’aire à battre le grain; Mes greniers se rempliront et l’ivraie sera brûlée. Les tentes sont prêtes pour accueillir tous ceux qui viennent écouter la Parole Vivante; Je suis le Temple-Saint qui la renferme; qui vient à Moi se reconnaîtra comme le nouvel Adam qui ne pourra plus pécher.
Je suis l’Éternel qui a redonné à l’homme sa gloire perdue. Je suis le Père qui ouvre les bras pour accueillir les fils retrouvés. Je suis le Fils qui vient rétablir l’ordre en toutes choses créées. Je donne aux nations le moyen de se gouverner dans la paix de Dieu, car la Terre est aussi Mon Royaume. Le Roi de l’univers peut diriger tous les peuples; avec Sa Loi éternelle qui est amour, charité, paix et justice, tous les frères s’uniront et la guerre ne sera plus qu’un mauvais souvenir que J’effacerai de vos mémoires pour que les esprits et les cœurs vivent dans Ma Joie.
Je suis l’Esprit d’Amour qui maintient l’harmonie en toutes choses afin que l’homme vive heureux dans ce merveilleux Paradis que Dieu lui a préparé de tous temps; le Ciel et la Terre sont remplis de la Gloire du Très-Haut. Le règne de Dieu appellera l’homme à vivre comme Son Fils bien-aimé, Jésus-Christ, dans la Gloire du Père de toute bonté.
La Rédemption finale sera alors accomplie. Votre sommeil ne sera plus la mort, car vous êtes des fils de Lumière. L’Arbre de la Vie sera planté au centre de la Cité de Dieu-parmi- vous, et de mort il n’y en aura plus ! Amen.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, Résiac, France, 1997, tome 4, p. 355)

La Terre a encore son Humanité bien charnelle. Dieu veut unir l’homme à son Dieu. Le charnel doit passer par le spirituel pour n’en faire qu’un; votre chair doit se spiritualiser, se dégager de toute matérialité, de toute sensualité; pour cela, il faut que l’homme prononce le Oui nécessaire à cet accomplissement. Que ton oui soit oui. Que ton non soit non.
Je suis en attente de cet acquiescement pour accomplir l’œuvre qui Me tient à cœur. [...] Ma Parole Vivante est dans la grande attente de votre Oui, sinon Ma Parole ne peut devenir Vie en vous et s’unir à votre chair pour devenir Ma Chair, Ma Vie. J’attends cet Hymne d’amour, ce cri, cet appel sincère, véritable que J’entendrai de par toute la Terre, venant de vos cœurs unis, tous à la fois, tous en même temps : « Viens ! Seigneur Jésus, oui, il y a si longtemps que nous T’attendons »
(J.N.S.R., Témoins de la Croix, F.-X. de Guibert, France, 1994, tome 2, p. 145)

Mon heure est venue! Il faut que Je sois connu, aimé et honoré des hommes pour qu’après les avoir créés Je puisse être leur Père, ensuite leur Sauveur et enfin l’Objet de leurs éternelles délices.
(Le Père Éternel à Mère Eugénie Ravasio en 1932, dans Le Père parle à Ses enfants)

Moi, Créateur, Je veux, avant de clore le temps, Je veux jouir comme un éclair de Ma créature, belle, étincelante ! Ma création... que de peines profondes elle M’a causées après... Je veux l’entrevoir belle ! avant de détruire cette Terre que J’ai formée, avant de la transformer, car de destruction à proprement parler, il ne saurait être question...
J’ai dit que J’en jouirai dans un éclair, voulant marquer par là que la période ne sera pas des siècles, mais elle durera cependant des années. (Le Père Éternel à Marie Sevray en 1934)
(Marie Sevray, Divins Appels, Éd. du Parvis, Suisse,9ième édition, 1996, pp. 178-179)

Avant de clore le temps, Je veux comme épuiser toutes Mes puissances de Créateur! Qu’on dise donc aux âmes que Je brûle du désir ardent de les voir, toutes et chacune, livrées à l’action variée à l’infini de Mon Esprit.
Là est l’apothéose que Je prépare à la Terre avant de clore le temps. [...]
Il y aura un renouveau magnifique, comme un splendide concert universel, chaque âme disant sa note, celle que lui aura apprise l’Esprit de Lumière et d’Amour, l’Esprit des divines transformations.
(Le Père Éternel à Marie Sevray en 1934) (Marie Sevray, Divins Appels, Éd. du Parvis, Suisse,9ième édition, 1996, pp. 32-33)

Moi, le Père, Je vous appelle : écoutez Celui qui appelle toute Sa création à entrer dans sa Divine Volonté, pour la transformer en une super-création abritant l’homme parfait à la ressemblance de Son Divin Fils. Devenez purs et saints de la Sainteté de Dieu. « Père, que Ta Sainte Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel. »
Alors Je ferai de vous des saints. « Que ton règne arrive ! » J’attends le dernier travail, celui des ouvriers de la dernière heure; à chacun, Je demande de se tenir prêt et volontaire en tout ce que Je vous commanderai de faire et d’accomplir en Mon Nom. C’est à vos âmes que Je parlerai; votre cœur entendra. Nous vaincrons. Ensemble, nous construirons la Cité sainte de l’Amour trois-fois-Saint car, en unissant votre volonté à Ma Divine Volonté, vous deviendrez des êtres purs, merveilleusement transformés pour régner avec Dieu sur la Terre comme au Ciel. Amen.
Le Père vous appelle à vous unir à Lui. Par la sainte victoire du Fils de Dieu contre les ennemis de Dieu, vous serez tous appelés à glorifier votre Père des Cieux. Abba, Père.
(J.N.S.R., Témoins de la Croix- Actes des apôtres 2, Résiac, France, 1999, p. 80)


http:// www.endtimes.qc.ca
Claude Lamy 3130 Arsenault Québec P.Q. Canada Tél : (418) 843-0165 G2C 1J3 C-Lamy@Live.ca
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum