Le GRAND PAPE, le GRAND MONARQUE et HENRI V de la CROIX, le NOUVEAU ROI de FRANCE
Inscrivez-vous afin de lire et répondre plus facilement Smile

Marie-Julie Jahenny - Evénements Annoncés pour Paris

Aller en bas

Marie-Julie Jahenny - Evénements Annoncés pour Paris

Message par Her le Mer 14 Sep - 10:16

EVENEMENTS ANNONCES POUR PARIS

(Extraits d’extases de Marie-Julie Jahenny)

(Mise-à-jour du 27-11-2011)

///////////////////////////////////////////////////////

La capitale de la France, sa tête, c’est Paris. Dans les extases elle est souvent appelée " le Centre. "

II faut une capitale à tout royaume. Mais la fonction d’une capitale n’est pas de s’arroger, de centraliser tous les pouvoirs, ne laissant aux régions que le devoir de se soumettre. La Monarchie catholique savait tenir compte des richesses de chaque province et veillait à sauvegarder les droits des communautés, des familles, des corporations. La Révolution a tout détruit en centralisant tout à Paris. L’action d’un centre peut devenir catastrophique, s’il ne reconnaît pas de lois, hors de celles qu’il fait lui-même.

À la Fraudais, Jésus pleure sur Paris, comme II pleura sur Jérusalem. Que de grâces Il a donné à cette ville ! Que de saints ! La Sainte Vierge l’honora de ses visites. Que de protections contre les menaces de destruction !

Mais le Centre est devenu la tête venimeuse sécrétant les mauvaises lois, les mœurs perverties, l’insouciance égoïste et jouisseuse, et tout le corps a été infecté de ces poisons, sans pouvoir défendre ses droits. C’est à Paris, au Centre, au cœur de la France que le crime sacrilège de la décapitation de Louis XVI a été perpétré, en haine du Christ en haine de l’Église, en haine du droit divin. Paris est devenu la capitale de l’esprit antichrist, nouvelle Babylone, nouvelle Sodome.

C’est pourquoi elle devra subir un châtiment exemplaire qui la purifiera par le feu de cette possession mauvaise.

///////////////////////////////////////////////////////

1874-12-08 : « À Rome la tempête sera la plus noire. L’orage de Rome sera encore pire que l’orage de France. Toute la colère de l’impie est à Rome. Toute la colère de l’impie est concentrée sur le Saint Siège. Les châtiments commenceront par Paris. Châtiments pour les villes du midi. Quelle boucherie ! Dans la France il sera versé plus de sang qu'à Rome. Ce ne sera pas long ».

///////////////////////////////////////////////////////

1877-04-06 :

« Je tourne Mes regards vers cette ville impie, ville ingrate, n’es-tu pas bâtie sur une montagne de péchés ? N’as-tu pas fait couler des ruisseaux de sang ? Autrefois, tu M’as donné des martyrs. Aujourd’hui, tu peuples l’enfer et tu dépeuples le Ciel. Oui, Ma Justice vous visitera !

Vous, familles chrétiennes, qui portez encore la Croix au fond du cœur, le souvenir de Mes bienfaits, fuyez cette ville ingrate qui périra par Ma Justice ! ».

///////////////////////////////////////////////////////

1877-04-27 :

« Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel... Les mois du Sacré-Cœur et de Mon Sang, ce sera le signal des châtiments, guerre civile... Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau... il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution... C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris.

Le premier soulèvement se fera dans la ville de Paris et ce trône de mauvais rois s’écroulera comme la ville et ses victimes périront dans ses murs... Bien des fois les flammes et le feu se sont montrés dans cette ville criminelle, mais cette fois ce sera la grêle de feu ensoufrée et qui étouffera les coupables.

Quand le gouvernement verra ces bouleversements et la révolte, il fera comme l’oiseau ! Il prendra son vol et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans la révolution... Le premier soulèvement se fera dans la ville de Paris et ce trône de mauvais rois s’écroulera comme la ville et ses victimes périront dans ses murs... Bien des fois les flammes et le feu se sont montrés dans cette ville criminelle, mais cette fois ce sera la grêle de feu ensoufrée et qui étouffera les coupables.

Là, on violera les Tabernacles. Là, on poursuivra les Pères de l’Église avec rage. Beaucoup ne sortiront pas. Je recevrai le sang des martyrs pour aider les vrais Français à obtenir la Victoire.

C’est là où les flammes dévoreront des églises, que la statue de Marie sera brisée et jetée au feu... La France n’aura pour elle aucun soutien. Elle sera seule et pourquoi ? Parce qu’elle n’a pas un Roi ».

///////////////////////////////////////////////////////

1880-09-20 :

« Au moment où la rage des impies s’arrêtera pour un court répit, il arrivera une grande maladie, presque subitement. Ce châtiment laissera les victimes comme étant sans vie ; ils respireront encore sans pouvoir parler, la chair à vif comme après une profonde brûlure. Ce mal sera très contagieux et on ne pourra l’arrêter. C’est une punition du Seigneur afin d’en ramener plusieurs ».

///////////////////////////////////////////////////////

1881-05-12 :

« Mes enfants, La punition fut promise sur la ville de Ninive, et, aujourd’hui, une punition grave, une punition terrible est promise à la nouvelle Ninive que J’ai tant aimée et qui est de Mon Royaume ».

///////////////////////////////////////////////////////

1881-10-05 :

« Il y aura des épidémies sur le Midi, Valence, Lyon, Bordeaux, tout ce qui suit cette terre en venant vers le Centre (Paris). Très peu de monde pourra en réchapper. Les cadavres auront répandu une odeur infecte qui donne la mort.
Je saurai protéger tous les miens. J’ai fait placer l’échelle qui conduit de la terre à Mon Cœur, route préparée pour les temps malheureux. Le temps ne sera pas bien long, mais il sera terrible dans les trois reprises différentes ».

///////////////////////////////////////////////////////

1881-11-28 :

« Si le Centre (Paris) ne se convertit pas, il sera brûlé. Les pierres qui ferment les demeures ne préserveront plus, car le feu de la vengeance les réduira dans l’impossibilité de monter les murs nouveaux ».

///////////////////////////////////////////////////////

1881-12-23 :

« Soudain il se lèvera un fruit déchirant du blasphème qui, du Centre de tous les maux, retentira partout... Tout à coup, au milieu du Centre, il y aura des voix, des cris, des chants odieux, des cris confus et le pauvre peuple sera sans avoir le temps d’échapper. Les rues seront fermées, les passages bouchés, un massacre douloureux au milieu de l’étendue du malheur... Les véritables apôtres, connus par l’énergie de leur courage, ce sera sur ceux-là qu’ils voudront se venger avec rage et fureur, les deux jours, orage du ciel et de la terre, les éclats du tonnerre viendront avant leur époque (hiver). Leurs éclairs viendront sur la terre du royaume pendant les deux jours où se lèvera le terrible orage. Plus de repos au milieu du Centre, plus rien pour se délivrer pendant ces deux jours. Ils trancheront la tête aux uns avec les armes de la mort, et feront mourir les chrétiens avec des balles. Pendant deux jours et deux nuits, ni repos, ni sommeil sur la terre... Beaucoup de monde périra... »

///////////////////////////////////////////////////////

1882-05-09 :

« Un repos fort court suivra cette grande entrée dans le mal qui sera complet, surtout au Centre (Paris) et dans les environs... Le 24 mai, il se passera entre les hommes qui se disent vainqueurs et élevés en science, un éclat qui ébranlera cette Grande Ville où le sang a tant de fois rougi le pavé et ce branle ne s’apaisera pas... Tu sais que le nombre 14 a été choisi par Moi... »

« La seconde et violente crise commencera et ira jusqu’à 45 jours. La France sera envahie jusqu’au diocèse qui commence la Bretagne. La plus forte armée va tomber sur Orléans et envahir des espaces de terre que je ne peux limiter, dit Saint Michel. D’un seul élan, ils parviendront jusqu’aux alentours de la Grande Ville. (Paris) Ils n’y pénétreront qu’à la moitié de la crise ».

///////////////////////////////////////////////////////

1882-11-16 :

« II y aura de grands écroulements, surtout au Centre (Paris). Tous ces riches palais où sont produits les bénéfices de la nation, tout cela, le Seigneur va le détruire par un châtiment terrible, sous la forme d’un écroulement de terre. Tous ces hauts édifices, (Buildings d’affaires) qui sont une partie du pain de la France, s’écrouleront. Dieu va surprendre ceux qui travaillent sans penser à Lui, ni à Sa Puissance qui donne tout sur la terre ».

///////////////////////////////////////////////////////

1902-09-04 :

« Dans cette Sodome, il y aura des lieux tellement bouleversés qu’il ne restera plus un seul pavé en place. Il y a des lieux, surtout autour de cette cité, où l’on ne retrouvera pas une seule âme ».

///////////////////////////////////////////////////////

Sans date :

« Le feu du Ciel tombera sur Sodome et principalement sur cette salle de l’enfer, où se fabriquent les mauvaises lois ; elle sera engloutie et à sa place, sera comme une immense carrière de laquelle, jus qu’à la fin du monde, on ne pourra s’approcher sans un frémissement d’horreur. Le feu du Ciel se mêlera au feu de l’enfer. L’eau y sera semblable à du feu... Ce lieu va s’écrouler sur une immense distance aux alentours... Jamais, on n’oubliera ces marques de Dieu, restées visibles sur une terre où il y a de si beaux sanctuaires dédiés à la Sainte Mère Immaculée ».

///////////////////////////////////////////////////////

Toute la ville ne sera pas détruite. Les banlieues seront aussi éprouvées. La Sainte Vierge et Sainte Geneviève n’abandonneront pas les justes. Il y aura des miracles de protection en particulier à Notre-Dame des Victoires :

« Des Anges viendront enlever les Hosties menacées de profanation ».

Mais le message de toutes ces annonces répétées très souvent pendant la vie de notre amie est clair : fuyez Paris. La fuite du gouvernement sera l’ultime signal. La Providence avertira en temps utile, il faut prier et se tenir attentifs à la Volonté divine. Jésus prévient longtemps à l’avance pour éviter les effets mortels de la peur panique. Jusqu’au dernier instant de sursis, il écoutera les supplications de Ses " paratonnerres ", les âmes victimes, les familles chrétiennes, les communautés ferventes. " Ces choses arriveront, à moins que, par un miracle de Dieu, cette ville ne se convertisse. "

À Dieu seul, rien n’est impossible... sauf de Se contredire !

Il n’est pas possible de fixer précisément, d’après les documents connus, la chronologie des événements à Paris. Pendant les 2 premières crises, ce sera la guerre, civile et étrangère, la persécution religieuse. Le grand châtiment devrait terminer la troisième crise. En effet, il est annoncé que Le Roi qui aura commencé la reconquête depuis le milieu de la deuxième crise ne pourra y installer son gouvernement.

///////////////////////////////////////////////////////
avatar
Her

Messages : 9481
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum